26 Fév

Une Franc-Comtoise et quatre Bourguignons dans l’équipe de campagne de Benoît Hamon

Barbara Romagnan est députée PS du Doubs (©f3fc)

Barbara Romagnan est députée PS du Doubs (©f3fc)

Ce n’est pas vraiment une surprise. La députée PS du Doubs Barbara Romagnan intègre l’équipe de campagne du candidat PS à la présidentielle Benoît Hamon. La parlementaire de Besançon, qui fut parmi les députés les plus frondeurs du quinquennat, aura en charge les questions de développement durable. Plusieurs élus de Bourgogne font également partie de l’organigramme.  Continuer la lecture

09 Fév

Législatives dans le Doubs : Christophe Lime, PCF, se lance dans la deuxième

Christophe Lime ©f3fc

Christophe Lime ©f3fc

Samedi, Christophe Lime, adjoint à la ville de Besançon, annoncera officiellement sa candidature dans la deuxième circonscription du Doubs, celle détenue actuellement par Eric Alauzet, EELV. Le communiste partira avec l’étiquette PCF- Front de Gauche. Il prône une union à la gauche de Hollande-Valls. Il a du pain sur la planche !

Continuer la lecture

07 Fév

Vers une union PS-EELV à Besançon pour les législatives

Eric Alauzet (EELV) et Barbara Romagnan (PS) à l'Assemblée nationale

Eric Alauzet (EELV) et Barbara Romagnan (PS) à l’Assemblée nationale

Quelques jours après l’investiture accordée par le Parti socialiste au député EELV sortant de la 2e circonscription du Doubs Eric Alauzet (lire ici), Europe Ecologie-Les Verts indique qu’il soutiendra à la fois Eric Alauzet mais aussi Barbara Romagnan sur la 1re circonscription. Une union de la gauche, ou tout au moins un accord PS-EELV se profile donc sur le Grand Besançon. Continuer la lecture

04 Fév

Laurent Croizier, MoDem, candidat sur la 1ère circonscription du Doubs

Laurent Croizier

Laurent Croizier, candidat MoDem sur la 1ère du Doubs

Un nouveau candidat se déclare aujourd’hui pour la législative de juin : le MoDem Laurent Croizier, conseiller municipal d’opposition et conseiller communautaire du Grand Besançon. C’est la socialiste Barbara Romagnan qui détient cette circonscription et qui se représente. A droite, Françoise Branget a obtenu l’investiture des Républicains. Il se murmure qu’Annick Jacquemet et Pascal Routhier seraient également tentés par cette circonscription.

Continuer la lecture

Deuxième circonscription du Doubs : Eric Alauzet adoubé par le Parti socialiste

ERIC ALAUZET ASSEMBLEE NATIONALE

Ce n’est pas vraiment une surprise : le député EELV (Europe Ecologie – Les Verts) Eric Alauzet reçoit l’investiture du Parti Socialiste pour les élections législatives de juin prochain. Au cours de la mandature, il s’est montré très « socialio-compatible ». Il a soutenu les gouvernement Ayrault et Valls à de nombreuse reprises. Et il a rejoint le groupe PS à l’Assemblée nationale.

Continuer la lecture

01 Fév

Démantèlement nucléaire: Barbara Romagnan (PS) et Julien Aubert (LR) pointent l’excès d’optimisme d’EDF

Les députés Barbara Romagnan (PS) et Julien Aubert (LR) à l'Assemblée (DR)

Les députés Barbara Romagnan (PS) et Julien Aubert (LR) à l’Assemblée (DR)

Le démantèlement des centrales nucléaires françaises sera plus long, difficile et coûteux qu’anticipé par EDF, estime ce mercredi un rapport parlementaire qui pointe l’excès d’optimisme en la matière de l’exploitant du parc atomique tricolore. La députée PS du Doubs Barbara Romagnan est l’auteur de ce rapport avec son collègue du Vaucluse Julien Aubert (LR). Continuer la lecture

31 Jan

« Si les citoyens qui ont voté voulaient soutenir le gouvernement, ce n’est pas Benoît Hamon qu’ils auraient choisi »

Barbara Romagnan, députée socialiste du Doubs (©f3fc)

Barbara Romagnan, députée socialiste du Doubs (©f3fc)

Au lendemain de la victoire de Benoît Hamon à la primaire de la Belle Alliance Populaire organisée par le parti socialiste, la députée du Doubs Barbara Romagnan était l’invitée du 19/20 ce lundi. Alors que le Premier ministre Bernard Cazeneuve a finalement apporté son soutien au vainqueur de la primaire, l’hôte de Matignon lui a demandé d’ « assumer le bilan du quinquennat » (lire ici). Pas forcément évident pour Barbara Romagnan, le principal soutien de Benoît Hamon en Franche-Comté. Son interview. Continuer la lecture

24 Jan

Pour Barbara Romagnan, soutien de Benoît Hamon, « la déchéance de nationalité est une mesure raciste »

Barbara Romagnan sur le plateau de LCP (DR)

Barbara Romagnan sur le plateau de LCP (DR)

La campagne de la primaire de gauche se tend entre partisans des deux finalistes. Invitée de l’émission Ça vous regarde sur LCP ce lundi soir, la députée du Doubs Barbara Romagnan, fidèle de Benoît Hamon, a attaqué Manuel Valls, qui « a largement participé à déchirer la gauche ». « La déchéance de nationalité c’est énorme! C’est une mesure raciste », a lancé l’élue de Besançon. « C’est ridicule » lui a rétorqué David Habib, député PS des Pyrénées Atlantiques et porte-parole de l’ancien Premier ministre, dans un échange très tendu. Continuer la lecture

17 Jan

L’UDI veut présenter cinq candidats aux législatives en Franche-Comté

Nathalie Bertin et Annick Jacquemet (©f3fc)

Nathalie Bertin et Annick Jacquemet (©f3fc)

Il y aura des primaires à droite au premier tour des législatives. L’UDI a investi ses candidats aux législatives ce week-end. Ils seront cinq en Franche-Comté. En plus du sortant Michel Zumkeller, le parti de centre-droit présentera des candidats dans les quatre circonscriptions où le sortant n’est pas de droite, provoquant autant de duels LR-UDI au premier tour. Continuer la lecture

13 Jan

Jean-Louis Fousseret, soutien d’Emmanuel Macron: « Ce n’est pas à moi de partir du PS »

Jean-Louis Fousseret, maire et président de l'agglomération de Besançon (©f3fc)

Jean-Louis Fousseret, maire et président de l’agglomération de Besançon (©f3fc)

Le premier débat télévisé de la primaire organisé par le parti socialiste, son parti, ne l’a pas fait changé d’avis. Jean-Louis Fousseret roule toujours pour Emmanuel Macron, dont il a (à nouveau) chanter les louanges devant la presse ce vendredi. « Je ne vais pas aller voter à la primaire, c’est une question d’honnêteté », annonce le maire et président de l’agglomération de Besançon, qui n’envisage en revanche pas, par honnêteté, de quitter le Parti socialiste. « Ce n’est pas à moi de partir », lance-t-il.  Continuer la lecture