21 Fév

Les élus de droite demandent des garanties à François Hollande avant sa venue à Alstom Belfort

Près de 400 salariés fabriquent des trains à l'usine Alstom de Belfort (©Maxppp)

Près de 400 salariés fabriquent des trains à l’usine Alstom de Belfort (©Maxppp)

Les trois parlementaires du Territoire de Belfort et le président du conseil départemental, tous de droite, adressent ce mardi une lettre ouverte à François Hollande, à la veille du déplacement du chef de l’Etat à Belfort. Les députés Damien Meslot (LR, également maire de Belfort) et Michel Zumkeller (UDI), le sénateur Cédric Perrin (LR) et le président du Département Florian Bouquet (LR) demandent au président de la République « d’user de toute votre influence pour déclencher ces commandes, qui seules, permettront de rassurer tous les Belfortains sur l’avenir du site ». Les élus locaux rappellent qu’une partie du plan de sauvetage du site d’Alstom à Belfort n’est toujours pas actée, en particulier « la commande de 6 rames de TGV pour l’Italie et de 20 locomotives de manoeuvre ». Continuer la lecture

15 Déc

Damien Meslot, Alain Chrétien et Michel Zumkeller dans l’équipe de campagne de François Fillon… mais pas les fillonistes !

Michel Zumkeller, Alain Chrétien et Damien Meslot (DR)

Michel Zumkeller, Alain Chrétien et Damien Meslot (DR)

François Fillon, vainqueur de la primaire de la droite et donc candidat investi à la présidentielle, a dévoilé ce jeudi son équipe de campagne. On y retrouve trois députés francs-comtois: Damien Meslot (LR), qui soutenait Nicolas Sarkozy, Alain Chrétien (LR), qui soutenait Bruno Le Maire, et Michel Zumkeller, qui soutenait Alain Juppé. En revanche, aucun des 5 parlementaires francs-comtois qui s’étaient engagés pour François Fillon ne figure dans l’organigramme. Continuer la lecture

24 Nov

La plupart des parlementaires LR de Franche-Comté se rangent derrière François Fillon

François Fillon entouré de plusieurs parlementaires LR de Franche-Comté (DR)

François Fillon entouré de plusieurs parlementaires LR de Franche-Comté: Alain Joyandet, Jean-Marie Sermier, Annie Genevard, Cédric Perrin et Gilbert Barbier (DR)

Ils étaient cinq avant le premier tour, ils sont désormais douze. La très grande majorité des députés et sénateurs Les Républicains de Franche-Comté soutiennent le désormais grand favori de la primaire de la droite, François Fillon, arrivé en tête du premier tour avec plus de 44% des suffrages. Continuer la lecture

22 Nov

Nicolas Sarkozy devant Alain Juppé, une spécificité franc-comtoise

Nicolas Sarkozy à Belfort (©f3fc)

Nicolas Sarkozy à Belfort (©f3fc)

Bien sûr, François Fillon caracole en tête (45,7%), comme partout ailleurs. Mais si la primaire de la droite ne s’était déroulée qu’en Franche-Comté, l’identité du 2e finaliste serait tout autre: Nicolas Sarkozy (23,4%) devance en effet Alain Juppé (22,3%) dans notre région. Explications. Continuer la lecture

18 Oct

François Fillon en Franche-Comté pour présenter son projet pour l’armée

François Fillon (DR)

François Fillon (DR)

La campagne de la primaire de la droite bat son plein. L’ancien Premier ministre François Fillon sera en Franche-Comté ce mercredi, pour deux étapes: Belfort puis Dole. Il profitera de son passage dans la ville de garnison du Territoire (elle abrite le 35e régiment d’infanterie) pour présenter « son projet pour une armée forte ». François Fillon tiendra ensuite un meeting au Manège de Brack à Dole. Continuer la lecture

François Fillon n’a « aucun respect » pour Pierre Moscovici, un ministre « qui a tout raté »

François Fillon (DR)

François Fillon (DR)

François Fillon, candidat à la primaire de la droite, a affirmé mercredi qu’il n’avait « aucun respect » pour le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, « qui a tout raté » quand il était ministre et qui « passe sa vie » en France. Interrogé lors de l’émission « Questions d’info » LCP-France Info-Le Monde-AFP sur le rappel à l’ordre adressé récemment par le commissaire européen à tous les candidats à la présidentielle de 2017 qui voudraient se soustraire aux règles budgétaires de l’UE, l’ancien Premier ministre a lancé: « Pierre Moscovici, le ministre des Finances qui a tout raté, et le commissaire européen qui passe sa vie sur les télévisions et les radios françaises, franchement… » Continuer la lecture

13 Sep

Alstom: les petits arrangements d’Alain Vidalies avec la vérité

Alain Vidalies, secrétaire d'Etat aux transports, sur Europe 1 (DR)

Alain Vidalies, secrétaire d’Etat aux transports, sur Europe 1 (DR)

Le secrétaire d’Etat aux Transports, Alain Vidalies, était l’invité de Thomas Sotto ce matin sur Europe 1. Le ministre a laissé entendre que les élus francs-comtois n’ont pas joué leur rôle sur la situation du site Alstom de Belfort. « Nous avons été alertés sur le site de Reichsoffen, explique Alain Vidalies au micro. Est-ce que les élus en question nous ont interrogés aux questions d’actualité à l’Assemblée nationale depuis un an? sur Belfort non. Sur Reischoffen oui. » Une remise en cause des élus locaux qui a fait bondir ces derniers, à raison. Car depuis des mois, les parlementaires de Franche-Comté multiplient les initiatives pour attirer l’attention du gouvernement sur l’avenir du site de Belfort. Continuer la lecture

10 Sep

Alstom: le maire de Belfort en appelle au président de la République

Damien Meslot (@f3fc)

Damien Meslot (@f3fc)

Après le choc, place au combat. Le député LR et maire de Belfort Damien Meslot a pris la plume pour interpeller le président de la République en personne suite à la fermeture annoncée de l’unité de production des trains Alstom à Belfort: « Nous devons nous battre, ensemble, pour sauver le site de Belfort et sauvegarder les 480 emplois directs et 1200 emplois indirects qui en découlent », écrit Damien Meslot, qui demande à François Hollande d’intervenir « auprès d’Alstom Transport pour amener ses dirigeants à revenir sur leur décision ». Continuer la lecture

04 Sep

Primaire de la droite: qui soutient qui en Franche-Comté ?

François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé (©Xavier Leoty&Jean-Sébastien Evrard / AFP)

François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé (©Xavier Leoty&Jean-Sébastien Evrard / AFP)

Alors que le parti Les Républicains tient son université d’été ce week-end à La Baule, nous avons fait le point sur les soutiens des candidats à la primaire dans notre région. L’ancien Premier ministre François Fillon et son ancien ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire ont la cote parmi les parlementaires de Franche-Comté. Surprise: à LR, aucun député, aucun sénateur, aucun président de Département ne soutient le favori des sondages, Alain Juppé. Continuer la lecture