24 Avr

Front National en Franche-Comté : comme un goût de 2002 !

Marine Le Pen

Marine Le Pen

Marine Le Pen en tête dans les 4 départements de l’ex-Franche-Comté. C’est le fait marquant pour notre région. Jusqu’à maintenant, le FN était bien implanté. Aujourd’hui, c’est la première force politique de notre région. Les résultats d’hier soir rappellent ceux d’un certain 21 avril 2002 : Jean-Marie Le Pen, le leader d’extrême droite, était lui aussi arrivé en tête dans les 4 départements.

Continuer la lecture

11 Avr

La présidentielle cartes sur table dans le Doubs

PRESIDENTIELLES_DOUBS-00_00_19_02

A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, quels sont les enjeux du scrutin dans le département le plus peuplé de Franche-Comté? Le Doubs est divisé entre trois territoires électoralement très différents, qui ont chacun un élu emblématique. « La guerre des trois », c’est notre série « La présidentielle cartes sur table ». Continuer la lecture

25 Mar

Le groupe Front national à la Région écarte une élue jugée (trop?) proche de Marion Maréchal-Le Pen

Karine Champy, deuxième sur la rangée de droite, est suspendue du groupe FN (©f3fc)

Karine Champy, deuxième sur la rangée de droite, est suspendue du groupe FN (©f3fc)

Le Front national avait 24 élus au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Après un peu plus d’un an de mandat, il n’en a plus que 22. Après Valérie Redl, élue de Saône-et-Loire, qui a quitté le FN il y a quelques semaines (lire ici), c’est au tour de la Haute-Saônoise Karine Champy d’être « suspendue ». La raison? « une attitude contraire aux statuts du Front national », d’après une lettre recommandée reçue par celle qui fut la tête de liste du FN en Haute-Saône aux régionales. Karine Champy devra bientôt s’expliquer devant « une instance disciplinaire » du parti.  Continuer la lecture

28 Fév

En France, 28% des conseillers municipaux FN ont démissionné; en Franche-Comté c’est 150%

Sophie Montel sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

Sophie Montel sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

En Franche-Comté, le Front national a décroché six sièges aux élections municipales de 2014: 2 à Besançon, 2 à Belfort, 2 à Montbéliard. Trois ans plus tard, le Front national n’en a plus que cinq, suite au départ de Marc Archambault, tête de liste à Belfort, qui a quitté le FN fin 2015. Mais surtout, au total, le Front national a enregistré pas moins de 9 défections sur ces trois villes. Neuf élus potentiels qui n’ont jamais siégé ou ne siègent plus. Continuer la lecture

17 Jan

L’UDI veut présenter cinq candidats aux législatives en Franche-Comté

Nathalie Bertin et Annick Jacquemet (©f3fc)

Nathalie Bertin et Annick Jacquemet (©f3fc)

Il y aura des primaires à droite au premier tour des législatives. L’UDI a investi ses candidats aux législatives ce week-end. Ils seront cinq en Franche-Comté. En plus du sortant Michel Zumkeller, le parti de centre-droit présentera des candidats dans les quatre circonscriptions où le sortant n’est pas de droite, provoquant autant de duels LR-UDI au premier tour. Continuer la lecture

12 Jan

Affaire des assistants « fantômes »: le Parlement européen réclame plus de 77.000 euros à l’élue Front National Sophie Montel

L'élue Front national Sophie Montel au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté (©f3fc)

L’élue Front national Sophie Montel au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté (©f3fc)

L’élue franc-comtoise Sophie Montel fait partie des députés Front national poursuivis par le Parlement européen dans l’affaire des assistants « fantômes ». Bruxelles considère qu’un assistant parlementaire de Sophie Montel, le Mosellan Kevin Pfeffer, ne travaillait pas à temps plein comme l’indiquait son contrat. Le Parlement lui réclame aujourd’hui de rembourser plus de 77.000 euros indûment perçus. Il a même commencé à ponctionner le salaire de la députée européenne, qui conteste l’accusation de fraude. Notre reportage: Continuer la lecture

06 Jan

L’eurodéputée FN Sophie Montel dans le tourbillon de l’affaire des « assistants fantômes »

Saophie Montel est députée européenne et présidente du groupe FN au conseil régionale de Bourgogne Franche-Comté (©Patrick Hertzog / AFP)

Sophie Montel est députée européenne et présidente du groupe FN au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté (©Patrick Hertzog / AFP)

Le parquet de Paris a confié à des juges d’instruction du pôle financier l’enquête sur les soupçons de salaires indûment versés à des assistants parlementaires d’élus du Front national au Parlement européen. D’après une information de l’AFP, de Mediapart, et du Monde, une information judiciaire a été ouverte le 15 décembre pour abus de confiance et recel, escroqueries en bande organisée, faux et usage de faux et travail dissimulé. Une affaire dont laquelle on retrouve Sophie Montel, députée européenne et présidente du groupe Front national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Continuer la lecture

01 Déc

François Hollande renonce: les réactions en Franche-Comté

François Hollande (DR)

François Hollande (DR)

Le président de la République a annoncé ce soir qu’il ne serait pas candidat à sa succession. La décision de François Hollande, quelques jours après la désignation de François Fillon lors de la primaire de la droite et le jour où débute le dépôt des candidatures pour la primaire de la gauche, a été très commentée. Voici quelques-unes de ces réactions de nos élus. Continuer la lecture

26 Nov

Avalanche de critiques sur le logo de la Région Bourgogne Franche-Comté

logoBFC« Laid », « ringard », « cher »… On ne peut pas dire qu’il ait été accueilli dans la joie et la bonne humeur. Dévoilé en catimini cette semaine sur le site internet du conseil régional, le nouveau logo de la collectivité fait réagir nombre d’internautes et d’élus. Les critiques ciblent sa simplicité… et son prix, pourtant dans les tarifs du marché: 18.000 euros. Florilège. Continuer la lecture