15 Juin

Voir ou revoir le débat entre Frédéric Cartier (LR) et Denis Sommer (LREM)

Frédéric Cartier (LR) et Denis Sommer (LREM) sur le plateau de France 3 Franche-Comté (©f3fc)

Frédéric Cartier (LR) et Denis Sommer (LREM) sur le plateau de France 3 Franche-Comté (©f3fc)

France 3 Franche-Comté vous a proposé ce mercredi 4 débats entre finalistes du second tour des élections législatives. Dans la 3e circonscription du Doubs, qui comprend Montbéliard, la vallée du Doubs jusqu’à Baume-les-Dames et une partie du Haut-Doubs avec Maîche, Denis Sommer (La République en marche) est en ballottage favorable face au candidat LR Frédéric Cartier. Leur face-à-face est à revoir ici: Continuer la lecture

28 Fév

En France, 28% des conseillers municipaux FN ont démissionné; en Franche-Comté c’est 150%

Sophie Montel sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

Sophie Montel sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

En Franche-Comté, le Front national a décroché six sièges aux élections municipales de 2014: 2 à Besançon, 2 à Belfort, 2 à Montbéliard. Trois ans plus tard, le Front national n’en a plus que cinq, suite au départ de Marc Archambault, tête de liste à Belfort, qui a quitté le FN fin 2015. Mais surtout, au total, le Front national a enregistré pas moins de 9 défections sur ces trois villes. Neuf élus potentiels qui n’ont jamais siégé ou ne siègent plus. Continuer la lecture

02 Juil

Un conseiller régional Front national condamné pour « abus de faiblesse »

Robert Sennerich (à gauche) lors de la dernière session du conseil régional (©f3fc)

Robert Sennerich (à gauche) lors de la dernière session du conseil régional (©f3fc)

Robert Sennerich, conseiller régional et époux de Sophie Montel, députée européenne et chef de file du Front national en Franche-Comté, a été condamné ce jeudi à une amende de 5000 euros. Le tribunal a jugé qu’il avait abusé de la vulnérabilité d’une dame de 90 ans, dont il avait obtenu la candidature sur la liste frontiste lors des élections municipales à Montbéliard (Doubs). Une autre colistière du Front national est condamnée à une amende, deux autres sont relaxés. Continuer la lecture

29 Avr

Un Franc-Comtois de 19 ans veut être candidat à la présidentielle en 2017

Ismaël Boudjekada, pas encore 20 ans et des rêves d'élection présidentielle (©f3fc)

Ismaël Boudjekada, pas encore 20 ans et des rêves d’élection présidentielle (©f3fc)

Rien n’arrête Ismaël Boudjekada. L’étudiant en droit de Besançon vise rien de moins que l’élection présidentielle de 2017. Il a déjà commencé à solliciter des maires pour obtenir les 500 signatures d’élus indispensables pour être candidat. Le jeune homme, qui aura 20 ans dans quelques semaines, s’est déjà présenté à trois élections: les municipales dans la capitale comtoise, les européennes et la législative partielle du Doubs. Sans jamais parvenir à convaincre plus d’1% des électeurs. Continuer la lecture

16 Mar

Doubs : les enjeux, canton par canton

Doubs : les nouveaux cantons (Pascal Sulocha)

Doubs : les nouveaux cantons (Pascal Sulocha)

En 2004, le Doubs bascule à gauche. La droite détenait ce département depuis 1913. Depuis plus de 10 ans, le socialiste Claude Jeannerot, élu dans l’un des cantons bisontins, en est le président.

Politiquement, dans ce département, droite et gauche se partagent les mandats. Parmi les parlementaires, 3 députés sont à gauche, 2 à droite.

En revanche, lors des dernières sénatoriales, en septembre 2014, la gauche a perdu l’un des postes qu’elle détenait. La droite compte deux sénateurs : Jacques Grosperrin, UMP, et Jean-François Longeot, DVD et maire d’Ornans. Martial Bourquin, sénateur-maire PS d’Audincourt, a été réélu. En interne, les militants socialistes l’avaient choisi au détriment de Claude Jeannerot, candidat à sa propre succession au Sénat, et qui n’avait pas pu se représenter.

Cette perte d’un siège de sénateur est la conséquence des élections municipales qui ont vu la gauche battue dans de nombreux bastions. Si elle a réussi à conquérir Etupes, elle a perdu 7 villes de plus de 3500 habitants : Montbéliard, très emblématique de cette débâcle, et aussi Bavans, Bethoncourt, Hérimoncourt, Maîche, Mandeure et Valentigney.

Sur les 21 villes de plus de 3500 habitants, elle n’en conserve plus que 8.

Continuer la lecture

22 Déc

2014: le meilleur de l’année politique en 4 minutes chrono

urneenveloppesAvant de s’élancer avec bonheur vers 2015, rembobinons 2014. L’année qui vient de s’écouler fut riche en élections (municipales, européennes, sénatoriales) et modifia sensiblement le paysage politique franc-comtois. Jean-Pierre Chevènement, Jean-François Humbert et Jean-Pierre Michel ont tiré leur révérence. La droite (UMP et UDI) progresse, le Front national aussi. La gauche, et particulièrement le Parti socialiste, a multiplié les échecs. Quant à la parité, c’est toujours pas gagné… Notre résumé en images. Continuer la lecture

11 Sep

Irène Tharin: « Pierre Moscovici a fait une politique de droite dans le Pays de Montbéliard »

Irène Tharin (©f3fc)

Pour l’UMP Irène Tharin, Pierre Moscovici « a boosté l’économie » dans le Pays de Montbéliard (©f3fc)

Irène Tharin connaît bien Pierre Moscovici. En 2002, elle l’a battu aux législatives de 162 voix. En 2007, il prend sa revanche et l’emporte de 750 voix. Les deux élus se sont aussi côtoyés à l’agglomération de Montbéliard, présidée par Pierre Moscovici jusqu’en juin 2012. Et la maire UMP de Seloncourt loue le bilan du futur commissaire européen. « Il a boosté l’économie », reconnaît l’ancienne députée, qui cite les « bonnes relations avec PSA » ou le développement d’Hermès. « Il a fait une politique de droite dans le Pays de Montbéliard », dit-elle. Comprendre: une politique en faveur des entreprises. Irène Tharin décrit également un adversaire « distant », « un peu imbu de sa personne ». « Ça a été interprété comme du mépris » mais « à mon avis, c’est quelqu’un qui est timide ». Interview.

Continuer la lecture

10 Sep

Pierre Moscovici commissaire européen: reportage et réactions dans le Pays de Montbéliard, sa terre d’élection

valentigneyPierre Moscovici, le député du Doubs, part donc à Bruxelles. L’ancien ministre de l’Economie et des Finances a été nommé à la Commission européenne. Il sera chargé des Affaires économiques et financières, de la fiscalité et de l’Union douanière. Notre reportage dans sa circonscription, dans le Pays de Montbéliard, et à Valentigney, où Pierre Moscovici est conseiller municipal depuis 2008.

Continuer la lecture

10 Juil

Présidence de l’UMP: Bruno Le Maire fait campagne en Franche-Comté

Bruno Le Maire sur la Chaîne parlementaire ce matin (DR)

Bruno Le Maire sur la Chaîne parlementaire mercredi (DR)

Il veut « tourner la page avec de vieilles pratiques politiques passées » et mettre « un homme neuf » à la tête de l’UMP. L’ancien ministre Bruno Le Maire, 45 ans, entend incarner le renouveau dans la course à la présidence de l’UMP. Il tentera de convaincre les militants de Franche-Comté ce jeudi et ce vendredi au cours d’un déplacement qui l’emmènera de Poligny, dans le Jura, à Vesoul, en Haute-Saône, en passant par le Pays de Montbéliard dans le Doubs. Le député de l’Eure dispose d’un soutien de poids dans la région, en la personne d’Alain Chrétien, le député-maire de Vesoul, qui a pris parti pour lui dès sa déclaration de candidature.

Continuer la lecture

26 Mai

Le FN largement en tête en Franche-Comté / TOUS LES RESULTATS

titreresultatseuropeennesAu niveau régional comme au niveau de la circonscription Grand Est, le Front national est le grand vainqueur de ce scrutin européen. Le FN, avec en 2e position sur la liste la Franc-Comtoise Sophie Montel, recueille un peu plus de 106.000 voix, soit 28,8% des suffrages régionaux. Le FN cartonne dans le Territoire de Belfort (30,1%) et surtout en Haute-Saône (34,2%). Le détail.

Continuer la lecture