04 Oct

Dans le Doubs, la patronne d’En Marche se demande quand l’Est Républicain « mettra en retraite » un journaliste

Alexandra Cordier, ici au centre, s'affiche aux côtés d'Emmanuel Macron sur le compte Facebook d'En Marche Doubs. A droite, Margot Brisson, elle aussi membre du canbinet de Jean-Louis Fousseret (DR)

Alexandra Cordier, ici au centre, s’affiche aux côtés d’Emmanuel Macron sur le compte Facebook d’En Marche Doubs. A droite, Margot Brisson, elle aussi membre du cabinet de Jean-Louis Fousseret (DR)

C’est une bien curieuse conception de la liberté de la presse. Mise en cause par un article de l’Est Républicain qui s’étonnait de sa double casquette d’attachée de presse à la mairie de Besançon et de référente départementale de la République en Marche, Alexandra Cordier s’en est pris directement à l’auteur de ce billet sur les réseaux sociaux. Sur twitter, elle se demande « quand L’Est Républicain mettra en retraite Jean-Pierre Tenoux ». Une attaque incongrue aussi bien de la part de l’attachée de presse que de la responsable de parti. Continuer la lecture

23 Juin

A Besançon, le maire et le député pro-Macron mis en minorité par la majorité de gauche

Jean-Louis Fousseret et Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon le 22 juin 2017 (DR)

Jean-Louis Fousseret et Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon le 22 juin 2017 (DR)

Ils se sont comptés. Combien, dans la majorité municipale bisontine de « gauche plurielle » (PS, PCF, EELV), allaient accepter de voter une motion dénonçant la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités, et donc le gouvernement? Présentée par les groupes PCF, PS et EELV, au conseil municipal de ce jeudi, la motion a été adoptée par 24 voix. Dans la majorité, 13 élus se sont abstenus, parmi lesquels le maire Jean-Louis Fousseret, démissionnaire du PS en début de semaine, et le député écologiste Eric Alauzet, qui siègera à l’Assemblée au sein du groupe En Marche. Continuer la lecture

20 Juin

La majorité municipale de Besançon risque-t-elle d’imploser après la démission du PS de son maire pro-Macron Jean-Louis Fousseret ?

Jean-Louis Fousseret le 20 juin 2017 (©f3fc)

Jean-Louis Fousseret le 20 juin 2017 (©f3fc)

Cela n’a l’air de rien, mais une simple lettre de démission a mis fin à toute une époque. Besançon, socialiste depuis 1953, ne l’est plus. Jean-Louis Fousseret, le maire pro-Macron, quitte le parti à la rose pour s’engager pleinement à La République en Marche. Un maire LREM va donc désormais diriger une majorité municipale de type gauche plurielle, avec des socialistes, des écologistes et des communistes. Un grand écart impossible? Nous avons posé la question aux intéressés. Continuer la lecture

19 Juin

La ville de Besançon n’a plus de maire socialiste

Jean-Louis Fousseret sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 9 mlai 2017 (©f3fc)

Jean-Louis Fousseret sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 9 mai 2017 (©f3fc)

La clarification était nécessaire et devenue inéluctable. Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, qui fut l’un des premiers élus locaux de France à se mettre en marche derrière Emmanuel Macron, démissionne du parti socialiste. Et le patron de la ville et de l’agglo ne claque pas la porte seul. Il est imité par cinq autres élus municipaux. Un changement de statut qui pose la question du devenir de la majorité municipale, composée de socialistes, d’écologistes et de communistes. Continuer la lecture

Eric Alauzet déjà en marche vers les municipales à Besançon en 2020 ? Un silence éloquent

L'écologiste Eric Alauzet sur la plateau de France 3 Franche-Comté le 18 juin 2017 (©f3fc)

L’écologiste Eric Alauzet sur la plateau de France 3 Franche-Comté le 18 juin 2017 (©f3fc)

« Je m’engage dans ce mandat de député à fond, dans la poursuite de ce que j’ai fait. Chaque chose en son temps ». L’écologiste Eric Alauzet, élu pour un second mandat député du Doubs ce dimanche, a refusé de dévoiler ses intentions pour les municipales de 2020. Pressenti depuis longtemps pour prendre la succession du maire PS pro-Macron de Besançon Jean-Louis Fousseret, l’actuel conseiller municipal délégué n’a pas voulu nous dire si son slogan de campagne « député à 100% » tiendrait au delà de 2020. Un silence qui en dit long sur ses intentions… La séquence est à revoir ici: Continuer la lecture

17 Mai

Le député écologiste Eric Alauzet ménagé par la République en marche

Eric Alauzet (DR)

La République en Marche, le parti d’Emmanuel Macron, a dévoilé ce mercredi la liste intégrale de ses candidats pour les élections législatives. Le mouvement présidentiel présentera 522 candidats. « Il choisit ainsi de ne pas être présent dans 55 circonscriptions », relève Le Monde. Parmi ces circonscriptions figure la 2e du Doubs, dont le député sortant est Eric Alauzet, d’Europe Ecologie-Les Verts, soutenu par le Parti socialiste. Continuer la lecture

11 Mai

Qui sont les 7 candidats d’Emmanuel Macron déjà investis en Franche-Comté ?

Emmanuel Macron à son arrivée à Micropolis à Besançon, 11 avril 2017

Emmanuel Macron à son arrivée à Micropolis à Besançon, 11 avril 2017

Le suspense est (presque) terminé. On connaît 7 des 12 candidats investis par La République en Marche, le mouvement du Président de la République. Voici la liste de ceux qui se présenteront au nom d’Emmanuel Macron aux législatives dont le premier tour est fixé dans un mois exactement, dans le Doubs, le Jura, le Territoire de Belfort et en Haute-Saône. Continuer la lecture

10 Mai

Investiture En Marche ! : pour Jean-Louis Fousseret, il y a « un problème de cohérence et d’honnêteté » avec le MoDem Laurent Croizier

Jean-Louis Fousseret sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 9 mlai 2017 (©f3fc)

Jean-Louis Fousseret sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 9 mai 2017 (©f3fc)

Il n’y aura pas de recomposition politique au conseil municipal de Besançon. Son maire, le socialiste Jean-Louis Fousseret, un des premiers élus locaux de France à s’être mis en marche derrière Emmanuel Macron, refuse d’adouber le MoDem Laurent Croizier aux législatives. « Il y a un problème de cohérence et d’honnêteté dans son attitude politique. Je ne pourrai pas soutenir l’un des mes principaux opposants au conseil municipal », a affirmé Jean-Louis Fousseret, invité du 19-20 de France 3 Franche-Comté ce mardi. Continuer la lecture

24 Avr

Dimanche, 20h: et soudain, tout le monde ne pensa qu’à une chose, les législatives

vote illustration isoloir

N’allez pas croire que la qualification d’Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour de l’élection présidentielle envoie aux oubliettes les partis traditionnels. Malgré l’élimination précoce et historique de leur candidat, PS et LR misent sur les législatives pour revenir dans le jeu, et pourquoi pas, remporter une majorité à l’Assemblée. Avec des candidats souvent méconnus, En Marche comme le FN ne seront pas en position de force pour ce scrutin, où la prime au sortant reste importante. Continuer la lecture

11 Avr

Emmanuel Macron à Besançon : fini le gentil consensus !

Emmanuel Macron à son arrivée à Micropolis à Besançon, 11 avril 2017

Emmanuel Macron à son arrivée à Micropolis à Besançon, 11 avril 2017

 

Emmanuel Macron a fait le plein de la salle prévue pour lui à Micropolis : 2000 personnes ont assisté ce soir à la réunion publique du candidat de « En Marche ». Beaucoup de monde, des jeunes, des moins jeunes, des socialistes, des centristes. Une heure de discours. Sans chiffre et avec beaucoup de promesses. Comme d’habitude ? Pas tout à fait. Il a beaucoup attaqué ses adversaires, notamment Jean-Luc Mélenchon. Sans le citer…

Continuer la lecture