22 Déc

François Sauvadet saisit le préfet pour pouvoir s’exprimer à la Région

François Sauvadet (©f3fc)

François Sauvadet (©f3fc)

Président du groupe de droite au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, l’UDI François Sauvadet dénonce dans un courrier à la préfète de région une situation « intolérable » et demande à l’Etat d’intervenir pour que l’opposition ait un droit d’expression. Il n’y a pas eu de magazine institutionnel régional depuis la fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté il y a un an, et donc pas d’espace d’expression pour l’opposition. L’ancien ministre menace même de saisir le tribunal administratif. Continuer la lecture

25 Nov

La Région Bourgogne Franche-Comté dévoile son nouveau logo

logo BFC

Il a été dévoilé en toute discrétion cette semaine, sur le site internet de la Région et sur son compte Facebook. Voici donc le nouveau logo de la Région Bourgogne Franche-Comté. Sans surprise, et pour ne pas faire de jaloux, il reprend le nom des deux anciennes régions. Une « approche simple et épurée » assumée par le conseil régional. Ce logo a coûté 18.000 euros. Continuer la lecture

18 Oct

La droite veut expérimenter l’apprentissage dès 14 ans en Bourgogne Franche-Comté

François Sauvadet (©f3fc)

François Sauvadet (©f3fc)

Alors que l’exécutif socialiste de la Région souhaite tester l’apprentissage jusqu’à 30 ans, l’opposition LR-UDI demande aussi un abaissement de l’âge d’entrée en apprentissage. « L’âge limite n’est pas le seul frein à son développement et la question de l’âge d’entrée dans l’apprentissage est aussi posée par nombreux acteurs de l’apprentissage », remarquent dans un communiqué François Sauvadet, le président du groupe de l’Union des Républicains, de la droite et du centre, et Marie-Claude Jarrot, vice-présidente de la commission apprentissage et formation professionnelle au conseil régional. « La mise en place d’une politique d’apprentissage de 14 à 30 ans serait une belle opportunité et une façon de saluer le travail accompli par les Centres de Formations d’Apprentis », notent-ils, sans convaincre la majorité de la présidente PS Marie-Guite Dufay, qui a refusé cette proposition.  Continuer la lecture

01 Oct

Alstom: le Front national dénonce « le culot proprement scandaleux » de Marie-Guite Dufay

montel

Le conseil régional de Bourgogne Franche-Comté pourrait accorder une aide exceptionnelle de 10.000 euros au comité d’entreprise d’Alstom, afin de participer au coût du TGV affrété pour que les salariés de Belfort manifestent devant le siège de leur groupe, à Saint-Ouen, mardi dernier. Dans un communiqué, le Front national dénonce « l’insupportable hypocrisie des socialistes régionaux », en particulier Marie-Guite Dufay, la présidente de région, qui selon le FN, ferait « fait montre d’un culot proprement scandaleux ».

Pour le Front national,  Continuer la lecture

28 Sep

Marie-Guite Dufay: « Il faut redonner de la dignité aux agriculteurs »

Marie-Guite Dufay (©f3fc)

Marie-Guite Dufay (©f3fc)

La présidente de la Bourgogne Franche-Comté Marie-Guite Dufay a montré son attachement au monde agricole ce mercredi devant la presse. « Cette crise agricole est ravageuse », se désole l’élue PS, qui souhaite que sa collectivité aide le secteur. La Région pourrait ainsi prendre en charge une partie de la restructuration de la dette de certaines exploitations, mais aussi accompagner « dignement » les agriculteurs qui mettront la clé sous la porte. Car la présidente l’assure: le secteur est à un tournant, et tous les agriculteurs ne pourront le prendre. Continuer la lecture

16 Sep

Matignon confirme l’abandon de la taxe foncière de 600 millions d’euros décidée en juin

La Région Bourgogne Franche-Comté espérait 25 millions de recettes supplémentaires avec cette nouvelle taxe (©f3fc)

La Région Bourgogne Franche-Comté espérait 25 millions de recettes supplémentaires avec cette nouvelle taxe (©f3fc)

L’idée d’une nouvelle taxe foncière de 600 millions d’euros destinée à financer les régions « a été abandonnée par le gouvernement et les régions », a-t-on appris vendredi auprès de Matignon, confirmant une information du Parisien (lire ici). Décidée fin juin à l’issue de discussions entre Manuel Valls et l’Association des régions de France (ARF), cette taxe, qui aurait concerné les propriétaires fonciers et les entreprises, avait suscité l’opposition de plusieurs présidents de région de droite. Elle visait à répondre à la demande de l’ARF d’obtenir 600 millions d’euros de crédits supplémentaires, mais son président Philippe Richert (LR) ne souhaite plus passer par une taxe. Continuer la lecture

28 Juin

Plan d’urgence pour l’emploi : 7.700 chômeurs de plus formés en Bourgogne-Franche-Comté

Il y avait 134 870 demandeurs d'emploi de catégorie A fin mai en Bourgogne Franche-Comté (©Pascal Guyot / AFP)

Il y avait 134 870 demandeurs d’emploi de catégorie A fin mai en Bourgogne Franche-Comté (©Pascal Guyot / AFP)

A l’occasion d’une rencontre entre les présidents de région et plusieurs ministres, Marie-Guite Dufay, la présidente PS de Bourgogne Franche-Comté, et Sylvie Laroche, vice-présidente en charge de l’apprentissage et de la formation professionnelle, ont fait le point sur la mise en oeuvre du plan d’urgence pour l’emploi, qui prévoit 500.000 formations supplémentaires pour les demandeurs d’emploi en 2016. En Bourgogne Franche-Comté, l’objectif est de 12.000 formations. On en est pour l’instant à 7.700, « sur la base d’un diagnostic partagé avec les partenaires sociaux », assure la Région dans un communiqué.

Selon l’Association des Régions de France présidé par l’Alsacien Philippe Richert (LR), la rencontre entre les représentants des collectivités régionales et la ministre du Travail Myriam El-Khomri a tiré un premier bilan « positif » de ce plan d’urgence annoncé par le chef de l’Etat le 18 janvier. « L’objectif est, sur l’année 2016, de réaliser 500 000 actions de formations supplémentaires au bénéfice des personnes en recherche d’emploi, permettant d’atteindre, voire de dépasser un volume total de 1 000 000 de formations, dont 300 000 pour les demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés et/ou de longue durée. A cette fin, l’Etat a dégagé un budget exceptionnel d’un milliard d’euros pour la mise en œuvre des actions de formation régionalisées », rappelle le ministère du Travail (lire ici).

Continuer la lecture

20 Juin

Conseil régional, Dijon mène face à Besançon : 17 à 12 !

François Rebsamen (©f3bfc)

François Rebsamen (©f3bfc)

19_ITW_JL FOUSSERET SUR FUSION R-Mix Le match Dijon-Besançon joue les prolongations. C’est un score de rugby et pas de foot : 17 directions régionales à Dijon, 12 à Besançon. Ou comme le dit Marie-Guite Dufay, 55 % à Dijon et 45 % à Besançon, « un bon équilibre entre les deux villes, compte tenu de la population entre la Bourgogne et la Franche-Comté ».

Oui, c’est toujours de la place de Besançon par rapport à Dijon dont il est question. Nième épisode de la guéguerre ? Pas tout à fait. Derrière ce nouvel épisode, s’il se cachait beaucoup de politique ? Un vote très important a lieu vendredi…

Continuer la lecture

15 Juin

Conseil régional : vous avez la parole…

Clipboard02Marie-Guite Dufay, la présidente du conseil régional de Bourgogne – Franche-Comté lance un site de consultation, pardon de contribution, sur internet. Non pas que la région soit malade, quoique…, mais elle demande aux citoyens de donner leurs avis, leurs propositions ou leurs remèdes sur trois grands domaines de réflexion : emploi, développement durable et vivre ensemble.

Continuer la lecture