01 Mar

François Fillon bientôt mis en examen ? La droite divisée sur le maintien de sa candidature

François Fillon le mercredi 1er mars (©ftvinfo)

L’annonce de la future mise en examen de François Fillon par l’intéressé lui-même à la mi-journée fait à nouveau entrer la droite dans une zone de turbulences, à sept semaines seulement du premier tour de la présidentielle. Faut-il toujours soutenir le candidat désigné par la primaire ou l’abandonner en rase campagne? Beaucoup de nos élus se posent la question. En Franche-Comté, certains ont décidé de prendre leur distance avec l’ancien premier ministre. Continuer la lecture

18 Jan

Réforme territoriale: le député LR Alain Chrétien propose d’élire les conseillers régionaux au sein des conseils départementaux

Alain Chrétien (©f3fc)

Alain Chrétien (©f3fc)

Membre de l’équipe de campagne de François Fillon, le député LR et maire de Vesoul Alain Chrétien veut proposer une nouvelle réforme territoriale « simple, efficace et économe » pour le projet présidentiel du candidat Les Républicains. Il vient d’écrire en ce sens aux parlementaires de la droite et du centre. Principale disposition: des conseillers régionaux désignés parmi les conseils départementaux, sur le modèle des élus des intercommunalités, désignés parmi les conseils municipaux. Continuer la lecture

15 Déc

Damien Meslot, Alain Chrétien et Michel Zumkeller dans l’équipe de campagne de François Fillon… mais pas les fillonistes !

Michel Zumkeller, Alain Chrétien et Damien Meslot (DR)

Michel Zumkeller, Alain Chrétien et Damien Meslot (DR)

François Fillon, vainqueur de la primaire de la droite et donc candidat investi à la présidentielle, a dévoilé ce jeudi son équipe de campagne. On y retrouve trois députés francs-comtois: Damien Meslot (LR), qui soutenait Nicolas Sarkozy, Alain Chrétien (LR), qui soutenait Bruno Le Maire, et Michel Zumkeller, qui soutenait Alain Juppé. En revanche, aucun des 5 parlementaires francs-comtois qui s’étaient engagés pour François Fillon ne figure dans l’organigramme. Continuer la lecture

14 Déc

Qui sont les députés de Franche-Comté qui ont voté la 5e prolongation de l’état d’urgence ?

Assemblee nationale 2014-10-28

Les députés ont largement voté dans la nuit de mardi à mercredi une cinquième prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 15 juillet, au motif d’une menace terroriste aiguë en période électorale, mais plusieurs ont appelé à préparer la sortie de ce régime. Adoptée par 288 voix contre 32, et cinq abstentions, elle devrait être votée conforme jeudi au Sénat afin d’éviter une interruption automatique de l’état d’urgence le 22 décembre, quinze jours après la démission du gouvernement Valls. La très grande partie de la majorité et de l’opposition ont voté pour. Seuls les députés Front de gauche, les écologistes contestataires et une poignée de députés LR ont voté contre. Le détail pour nos députés de Franche-Comté: Continuer la lecture

La députée socialiste Barbara Romagnan n’accorde pas sa confiance au gouvernement de Bernard Cazeneuve

Barbara Romagnan (DR)

Barbara Romagnan (DR)

Bernard Cazeneuve a obtenu mardi une large confiance de l’Assemblée, s’engageant dans son discours de politique générale devant les députés à faire que chaque journée de son court bail à Matignon soit « utile » pour « préparer l’avenir ». La déclaration du nouveau Premier ministre a été approuvée par 305 voix contre 239 et dix abstentions, parmi lesquelles figure la députée socialiste du Doubs Barbara Romagnan. Il s’agit de la seule membre du groupe PS à ne pas avoir voté la confiance au nouveau premier ministre. Continuer la lecture

24 Nov

La plupart des parlementaires LR de Franche-Comté se rangent derrière François Fillon

François Fillon entouré de plusieurs parlementaires LR de Franche-Comté (DR)

François Fillon entouré de plusieurs parlementaires LR de Franche-Comté: Alain Joyandet, Jean-Marie Sermier, Annie Genevard, Cédric Perrin et Gilbert Barbier (DR)

Ils étaient cinq avant le premier tour, ils sont désormais douze. La très grande majorité des députés et sénateurs Les Républicains de Franche-Comté soutiennent le désormais grand favori de la primaire de la droite, François Fillon, arrivé en tête du premier tour avec plus de 44% des suffrages. Continuer la lecture

22 Nov

Nicolas Sarkozy devant Alain Juppé, une spécificité franc-comtoise

Nicolas Sarkozy à Belfort (©f3fc)

Nicolas Sarkozy à Belfort (©f3fc)

Bien sûr, François Fillon caracole en tête (45,7%), comme partout ailleurs. Mais si la primaire de la droite ne s’était déroulée qu’en Franche-Comté, l’identité du 2e finaliste serait tout autre: Nicolas Sarkozy (23,4%) devance en effet Alain Juppé (22,3%) dans notre région. Explications. Continuer la lecture

12 Nov

Destitution de François Hollande: 6 des 7 députés LR de Franche-Comté ont signé

François Hollande, président de la République

François Hollande, président de la République

152 députés Les Républicains ont signé la proposition de résolution visant à destituer le président François Hollande. Ces députés d’opposition estiment que le chef de l’Etat s’est rendu coupable de « violations manifestes du secret défense ». Le président a révélé avoir décidé d’« au moins quatre » opérations d’assassinats ciblés contre des jihadistes dans le livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme « Un président ne devrait pas dire ça… ». Parmi les signataires figurent tous les députés LR de Franche-Comté… sauf un ! Continuer la lecture

07 Nov

Alain Chrétien veut supprimer le régime de retraite des parlementaires

Alain Chrétien (©f3fc)

Alain Chrétien (©f3fc)

Le député LR et maire de Vesoul Alain Chrétien, soutien de Bruno Le Maire dans la primaire de la droite, défend, dans un rapport présenté vendredi dernier, la suppression des régimes de retraite des parlementaires, régulièrement sur la sellette. Une initiative qui vise surtout à illustrer le « renouveau » cher à Bruno Le Maire alors que la campagne de la primaire bat son plein. Continuer la lecture

16 Oct

L’Etat peut-il tout ? Ce qui faut retenir du débat entre Alain Chrétien et Christophe Lime

Alain Chrétien (LR) et Christophe Lime (PCF), deux visions du rôle de l'Etat (©f3fc)

Alain Chrétien (LR) et Christophe Lime (PCF), deux visions du rôle de l’Etat (©f3fc)

L’Etat peut-il tout? Ne sommes-nous pas tous des assistés? Après l’affaire Alstom, Dimanche en Politique lance le débat avec deux élus de Franche-Comté: le député LR et maire de Vesoul Alain Chrétien, et l’adjoint communiste au maire de Besançon Christophe Lime. Jérémy Chevreuil leur a demandé si l’Etat pouvait tout à la fois sauver l’industrie et l’agriculture, tout en assurant ses missions régaliennes et en versant des allocations aux plus démunis. Les meilleurs moments du débat: Continuer la lecture