18 Juin

Qui sont les cinq nouveaux députés du Doubs ?

Quatre députés sortants sur cinq se représentent ce dimanche dans le Doubs. Ceux qui ont rejoint la majorité présidentielle sont en ballottage favorable: Eric Alauzet (écologiste) face à Ludovic Fagaut (LR) dans la 2e circonscription (Besançon-Ornans), Frédéric Barbier (PS-LREM) face à Sophie Montel (FN) dans la 4e (Audincourt-Pont-de-Roide).

La socialiste frondeuse Barbara Romagnan est en grande difficulté face à une candidate inconnue le mois dernier, Fannette Charvier (LREM) dans la 1ère circonscription (Besançon – Saint-Vit). Annie Genevard (LR) n’avait que 5,4 points d’avance sur Sylvie Le Hir (LREM) dans un fief de la droite, la 5e (Pontarlier-Morteau). Enfin, Denis Sommer (LREM) est en ballottage favorable face à Frédéric Cartier (LR) pour prendre la succession de Marcel Bonnot (LR) dans la 3e circonscription (Montbéliard-Baume-Maîche).

15 Juin

Quels candidats aux législatives ont refusé le débat de l’entre-deux-tours ?

France 3 Franche-Coimté vous a proposé ce mercredi 4 duels entre finalistes aux législatives (©f3fc)

France 3 Franche-Coimté vous a proposé ce mercredi 4 duels entre finalistes aux législatives (©f3fc)

Ils avaient tous une bonne raison. Pas moins de 5 candidats sollicités par France 3 Franche-Comté pour débattre avec leur adversaire du second tour ont refusé notre invitation. Ils sont membres de partis différents. Continuer la lecture

04 Juin

Voir ou revoir le débat des candidats de la 4e circonscription du Doubs

20170604_DEM_JT_MIDI_Besancon-00_55_47_00

France 3 Franche-Comté vous proposait ce dimanche un débat entre les principaux candidats de la 4e circonscription du Doubs. Nos 5 invités : Frédéric Barbier (La République en Marche-Parti socialiste), Sophie Montel (Front National), Valère Nedey (Les Républicains), Nadia Barznica (France Insoumise), Christine Besançon (Debout la France). Un débat à voir ou revoir ici: Continuer la lecture

03 Juin

En marche et toujours socialiste, Frédéric Barbier, l’exception qui confirme la règle

Frédéric Barbier en novembre 2016 (©f3fc)

Frédéric Barbier en novembre 2016 (©f3fc)

Député sortant socialiste de la 4e circonscription du Doubs, Frédéric Barbier a sollicité l’investiture de la République en Marche, qu’il a obtenue. Pourtant, la direction du Parti socialiste a décidé de lui maintenir son investiture. C’est ce que stipule un courrier dont nous avons pris connaissance (à consulter ci-dessous). Christophe Borgel, secrétaire national du PS en charge des élections, y explique que « la mobilisation contre le FN doit être sans faille dans la 4e circonscription du Doubs ». Continuer la lecture

02 Juin

Loi de moralisation de la vie publique: quels députés sortants ne pourraient plus se présenter en Franche-Comté ?

François Bayrou le jeudi 1er juin 2017 (©Leon Tanguy/MAXPPP)

François Bayrou le jeudi 1er juin 2017 (©Leon Tanguy/MAXPPP)

C’est une des principales mesures de la loi de moralisation de la vie publique présenté ce jeudi par François Bayrou, le Garde des Sceaux: l’interdiction d’enchaîner plus de trois mandats consécutifs pour les « grands élus »: députés, sénateurs ou maires de grandes villes. En Franche-Comté, cinq élus sortants ne pourraient pas se représenter si la loi était déjà en vigueur. Trois d’entre eux ne sont d’ailleurs pas candidats. Deux sont donc candidats alors qu’ils ne le pourraient pas si la loi était déjà votée. Continuer la lecture

29 Mai

Qui sont les députés sortants les plus bosseurs?

Les douze députés de Franche-Comté (DR)

Les douze députés de Franche-Comté (DR)

Un député, rappelons-le, est élu d’abord pour voter la loi, pas pour inaugurer les salles des fêtes des communes de sa circonscription. Alors comment mesurer le bilan de nos députés sortants? Le site nosdeputes.fr a recensé l’ensemble des activités parlementaires des 577 députés lors de la dernière mandature. Sur les douze députés comtois sortants, il y a donc des bons, et des moins bons élèves. Entre le plus présent et le moins assidu de nos députés, il y a 93 semaines d’activité de différence, soit quasiment deux ans sur un mandat de cinq années ! Continuer la lecture

25 Mai

Parité, pluralisme et renouvellement: les candidats d’En Marche tiennent-ils les promesses d’Emmanuel Macron ?

Affiches d'Emmanuel Macron (© Sebastien JARRY/MAXPPP)

Affiches d’Emmanuel Macron (© Sebastien JARRY/MAXPPP)

Dès la mi-janvier, Emmanuel Macron avait posé les bases d’une majorité parlementaire. En marche promettait alors de sélectionner ses candidats aux législatives en fonction de cinq critères: la probité, la cohérence, la parité, le pluralisme et le renouvellement… Écartons les deux premiers critères, basés sur un casier judiciaire vierge et le soutien au projet présidentiel une fois élu. Restent la parité, le pluralisme et le renouvellement. Nous avons voulu vérifier si ces promesses étaient tenues pour les 11 candidats investis par La République en Marche en Franche-Comté. Continuer la lecture

23 Mai

Le Jurassien Gilbert Barbier élu président du groupe RDSE au Sénat

Gilbert Barbier, sénateur LR du Jura, président du groupe RDSE

Gilbert Barbier, sénateur LR du Jura, président du groupe RDSE

 

Le sénateur du Jura, Gilbert Barbier, membre du parti Les Républicains, a été élu mardi président du groupe RDSE (Rassemblement Démocratique et Social Européen)  au Sénat, un groupe charnière qui réunit actuellement surtout des élus de gauche, en majorité PRG.

Continuer la lecture

11 Mai

Investitures En Marche: le socialiste Martial Bourquin règle ses comptes avec Frédéric Barbier et Denis Sommer

Martial Bourquin est sénateur PS du Doubs et maire d'Audincourt (©f3fc)

Martial Bourquin est sénateur PS du Doubs et maire d’Audincourt (©f3fc)

Dans le Pays de Montbéliard, deux élus socialistes ont été investis par La République en Marche, le parti d’Emmanuel Macron: Denis Sommer, conseiller régional et maire de Grand-Charmont, sur la 3e circonscription du Doubs, et Frédéric Barbier, député sortant, sur la 4e. Une initiative qui déplaît fortement à Martial Bourquin, le 3e ténor socialiste de la place. Pour le sénateur et maire d’Audincourt, « adhérer à En marche est une erreur profonde qui risque de désorienter bon nombre d’électeurs qui voient certains de leurs élus passer d’une formation à une autre, et dans la 3ème circonscription se situer en concurrence avec une jeune femme socialiste qui est elle une authentique expression du renouvellement. » Continuer la lecture

Qui sont les 7 candidats d’Emmanuel Macron déjà investis en Franche-Comté ?

Emmanuel Macron à son arrivée à Micropolis à Besançon, 11 avril 2017

Emmanuel Macron à son arrivée à Micropolis à Besançon, 11 avril 2017

Le suspense est (presque) terminé. On connaît 7 des 12 candidats investis par La République en Marche, le mouvement du Président de la République. Voici la liste de ceux qui se présenteront au nom d’Emmanuel Macron aux législatives dont le premier tour est fixé dans un mois exactement, dans le Doubs, le Jura, le Territoire de Belfort et en Haute-Saône. Continuer la lecture