18 Mar

Que faut-il retenir des 614 parrainages d’élus de Franche-Comté pour la présidentielle ?

Le conseil constitutionnel a validé 14296 parrainages d'élus locaux pour la présidentielle (AFP / Jacques DEMARTHON)

Le conseil constitutionnel a validé 14296 parrainages d’élus locaux pour la présidentielle (AFP / Jacques DEMARTHON)

614 élus (maires, présidents d’intercommunalités, conseillers départementaux, conseillers régionaux, parlementaires) de Franche-Comté ont accordé leur parrainage à l’un des candidats à l’élection présidentielle. Le conseil constitutionnel a définitivement validé ce samedi 11 candidatures: Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoît Hamon, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou. Les élus de Franche-Comté avaient apporté leur signature à pas moins de 23 candidats. Le détail. Continuer la lecture

24 Nov

La plupart des parlementaires LR de Franche-Comté se rangent derrière François Fillon

François Fillon entouré de plusieurs parlementaires LR de Franche-Comté (DR)

François Fillon entouré de plusieurs parlementaires LR de Franche-Comté: Alain Joyandet, Jean-Marie Sermier, Annie Genevard, Cédric Perrin et Gilbert Barbier (DR)

Ils étaient cinq avant le premier tour, ils sont désormais douze. La très grande majorité des députés et sénateurs Les Républicains de Franche-Comté soutiennent le désormais grand favori de la primaire de la droite, François Fillon, arrivé en tête du premier tour avec plus de 44% des suffrages. Continuer la lecture

15 Sep

Une commission du Sénat présidée par Gérard Bailly dénonce les « normes insupportables » qui tuent l’agriculture

Gérard Bailly (DR)

Gérard Bailly (DR)

La « norme » à respecter, qui protège l’environnement ou la santé des consommateurs « devient insupportable et fait l’objet d’une contestation profonde et puissante » dans le monde agricole en grave crise, souligne un rapport sénatorial présenté mercredi. Le nombre de fleurs dans un pré, la force du vent lors de l’épandage de l’engrais, la taille de la tomate? Comment être sûr que l’on respecte toutes les règles? La surabondance de normes et la dérive bureaucratique qui l’accompagne fait depuis longtemps le délice des humoristes. Chez les agriculteurs, elle tue. Continuer la lecture

04 Sep

Primaire de la droite: qui soutient qui en Franche-Comté ?

François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé (©Xavier Leoty&Jean-Sébastien Evrard / AFP)

François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé (©Xavier Leoty&Jean-Sébastien Evrard / AFP)

Alors que le parti Les Républicains tient son université d’été ce week-end à La Baule, nous avons fait le point sur les soutiens des candidats à la primaire dans notre région. L’ancien Premier ministre François Fillon et son ancien ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire ont la cote parmi les parlementaires de Franche-Comté. Surprise: à LR, aucun député, aucun sénateur, aucun président de Département ne soutient le favori des sondages, Alain Juppé. Continuer la lecture

26 Juil

Etat d’urgence prolongé: qu’ont voté les sénateurs de Franche-Comté ?

7 des 8 sénateurs de Franche-Comté ont voté la prolongation de l'état d'urgence (DR)

7 des 8 sénateurs de Franche-Comté ont voté la prolongation de l’état d’urgence (DR)

Jeudi, le Sénat a adopté par 315 voix contre 26 la version définitive du projet de loi prolongeant l’état d’urgence et renforçant les mesures antiterroristes (lire ici). Des huit sénateurs de Franche-Comté, un seul s’est opposé au texte: il s’agit du Jurassien Gilbert Barbier (LR). Les 6 autres sénateurs de droite et le seul sénateur PS ont validé le projet de loi. Le détail. Continuer la lecture

11 Mai

Qui sont les trente élus de Franche-Comté qui ont signé pour Bruno Le Maire ?

Bruno Le Maire (DR)

Bruno Le Maire (DR)

L’ancien ministre de l’Agriculture Bruno Le Maire a déposé ce mardi ses parrainages d’élus auprès de la Haute Autorité pour la primaire de la droite. Le député de l’Eure revendique le soutien de 352 élus dont 32 parlementaires. On retrouve notamment le député de Haute-Saône Alain Chrétien, son collègue jurassien Jacques Pélissard, ainsi que les sénateurs Gérard Bailly (Jura) et Michel Raison (Haute-Saône). Plusieurs élus locaux francs-comtois, notamment le président du Département du Jura Clément Pernot, s’engagent également aux côtés de Bruno Le Maire. Voici le détail. Continuer la lecture

13 Fév

Relations avec les lobbies : 3 parlementaires de Franche-Comté s’expliquent

Michel Raison et Gérard Bailly, épinglés par Cash Investigation, ont expliqué leur relations aux lobbies sur France 3 Franche-Comté (©f3fc)

Michel Raison et Gérard Bailly, épinglés par Cash Investigation, ont expliqué leur relations aux lobbies sur France 3 Franche-Comté (©f3fc)

Après la diffusion de l’émission Cash Investigation, beaucoup s’interrogent sur le poids des lobbies et l’indépendance de nos parlementaires. Samedi dans La Voix est libre, trois d’entre eux ont accepté de venir en débattre sur le plateau de France 3 Franche-Comté: les sénateurs LR Michel Raison et Gérard Bailly, ainsi que le député EELV Eric Alauzet. Le directeur de la Maison de l’Europe en Franche-Comté Julien Péa et le directeur de la Cnaoc, Pascal Bobillier-Monnot, qui défend les intérêts des producteurs de vin et eaux-de-vie de vin AOC, ont aussi participé à cette émission. A revoir ici.

 

 

Continuer la lecture

04 Fév

Elise Lucet interrompt leur dîner avec Syngenta, deux sénateurs de Franche-Comté s’offusquent

Elise Lucet invitée surprise d'un repas entre les dirigeants de Syngenta et des parlementaires, dont Gérard Bailly et Michel Raison (DR)

Elise Lucet invitée surprise d’un repas entre les dirigeants de Syngenta et des parlementaires, dont Gérard Bailly et Michel Raison (DR)

Mardi soir, France 2 diffusait une enquête détonnante du magazine Cash Investigation, consacrée au scandale sanitaire liée à l’utilisation des pesticides. Au cours de cette émission, la journaliste Elise Lucet s’est invitée à un dîner organisé par la multinationale suisse Syngenta, grand producteur de pesticides. Ce géant de l’agrochimie avait convié dans un « restaurant chic de la capitale » une poignée de parlementaires. Autour de la table, deux sénateurs franc-comtois, le Jurassien Gérard Bailly et le Haut-Saônois Michel Raison. Et les deux élus LR, anciens agriculteurs, n’ont guère apprécié que l’irruption des caméras interrompe leur tranquille séance de lobbying. Continuer la lecture

29 Sep

Les sénateurs de Franche-Comté sont bien plus assidus que les députés

Le Sénat (DR)

Le Sénat (DR)

Un an après leur élection (lire ici), les sénateurs du Doubs, de Haute-Saône et du Territoire de Belfort affichent des taux d’activité globalement satisfaisants, à l’instar de leurs collègues du Jura, élus en 2011. Grâce au site nossenateurs.fr, qui synthétise l’ensemble du travail parlementaire, un constat s’impose: les sénateurs francs-comtois sont bien plus présents au sein de leur assemblée que les députés: 32 semaines et 5 jours en moyenne pour les hôtes du Palais du Luxembourg contre 26 semaines et 5 jours « seulement » pour les élus du Palais Bourbon (voir le palmarès des députés). Le détail. Continuer la lecture