18 Mar

Que faut-il retenir des 614 parrainages d’élus de Franche-Comté pour la présidentielle ?

Le conseil constitutionnel a validé 14296 parrainages d'élus locaux pour la présidentielle (AFP / Jacques DEMARTHON)

Le conseil constitutionnel a validé 14296 parrainages d’élus locaux pour la présidentielle (AFP / Jacques DEMARTHON)

614 élus (maires, présidents d’intercommunalités, conseillers départementaux, conseillers régionaux, parlementaires) de Franche-Comté ont accordé leur parrainage à l’un des candidats à l’élection présidentielle. Le conseil constitutionnel a définitivement validé ce samedi 11 candidatures: Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoît Hamon, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou. Les élus de Franche-Comté avaient apporté leur signature à pas moins de 23 candidats. Le détail. Continuer la lecture

09 Fév

Législatives dans le Doubs : Christophe Lime, PCF, se lance dans la deuxième

Christophe Lime ©f3fc

Christophe Lime ©f3fc

Samedi, Christophe Lime, adjoint à la ville de Besançon, annoncera officiellement sa candidature dans la deuxième circonscription du Doubs, celle détenue actuellement par Eric Alauzet, EELV. Le communiste partira avec l’étiquette PCF- Front de Gauche. Il prône une union à la gauche de Hollande-Valls. Il a du pain sur la planche !

Continuer la lecture

07 Fév

Vers une union PS-EELV à Besançon pour les législatives

Eric Alauzet (EELV) et Barbara Romagnan (PS) à l'Assemblée nationale

Eric Alauzet (EELV) et Barbara Romagnan (PS) à l’Assemblée nationale

Quelques jours après l’investiture accordée par le Parti socialiste au député EELV sortant de la 2e circonscription du Doubs Eric Alauzet (lire ici), Europe Ecologie-Les Verts indique qu’il soutiendra à la fois Eric Alauzet mais aussi Barbara Romagnan sur la 1re circonscription. Une union de la gauche, ou tout au moins un accord PS-EELV se profile donc sur le Grand Besançon. Continuer la lecture

04 Fév

Deuxième circonscription du Doubs : Eric Alauzet adoubé par le Parti socialiste

ERIC ALAUZET ASSEMBLEE NATIONALE

Ce n’est pas vraiment une surprise : le député EELV (Europe Ecologie – Les Verts) Eric Alauzet reçoit l’investiture du Parti Socialiste pour les élections législatives de juin prochain. Au cours de la mandature, il s’est montré très « socialio-compatible ». Il a soutenu les gouvernement Ayrault et Valls à de nombreuse reprises. Et il a rejoint le groupe PS à l’Assemblée nationale.

Continuer la lecture

31 Jan

Pour le député EELV Eric Alauzet, « la primaire continue, elle se fera par les sondages »

Eric Alauzet, députée EELV du Doubs (©f3fc)

Eric Alauzet, députée EELV du Doubs (©f3fc)

Eric Alauzet a la particularité d’être le seul député écologiste encore membre d’Europe Ecologie-Les Verts qui siège au sein du groupe PS à l’Assemblée. Farouche partisan du rassemblement de la gauche et d’une primaire de Mélenchon à Macron, il s’est engagé aux côtés de François de Rugy à la primaire de la Belle Alliance Populaire. Conformément aux règles du scrutin organisé par le PS, le député du Doubs affirme qu’il soutient désormais le vainqueur, Benoît Hamon, même s’il précise aussitôt que ce n’était pas la primaire qu’il souhaitait… « La primaire continue, elle se fera par les sondages, nous dit-il. C’est le seul critère qui nous reste pour évaluer les choses ».

Continuer la lecture

17 Jan

L’UDI veut présenter cinq candidats aux législatives en Franche-Comté

Nathalie Bertin et Annick Jacquemet (©f3fc)

Nathalie Bertin et Annick Jacquemet (©f3fc)

Il y aura des primaires à droite au premier tour des législatives. L’UDI a investi ses candidats aux législatives ce week-end. Ils seront cinq en Franche-Comté. En plus du sortant Michel Zumkeller, le parti de centre-droit présentera des candidats dans les quatre circonscriptions où le sortant n’est pas de droite, provoquant autant de duels LR-UDI au premier tour. Continuer la lecture

14 Déc

Qui sont les députés de Franche-Comté qui ont voté la 5e prolongation de l’état d’urgence ?

Assemblee nationale 2014-10-28

Les députés ont largement voté dans la nuit de mardi à mercredi une cinquième prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 15 juillet, au motif d’une menace terroriste aiguë en période électorale, mais plusieurs ont appelé à préparer la sortie de ce régime. Adoptée par 288 voix contre 32, et cinq abstentions, elle devrait être votée conforme jeudi au Sénat afin d’éviter une interruption automatique de l’état d’urgence le 22 décembre, quinze jours après la démission du gouvernement Valls. La très grande partie de la majorité et de l’opposition ont voté pour. Seuls les députés Front de gauche, les écologistes contestataires et une poignée de députés LR ont voté contre. Le détail pour nos députés de Franche-Comté: Continuer la lecture

La députée socialiste Barbara Romagnan n’accorde pas sa confiance au gouvernement de Bernard Cazeneuve

Barbara Romagnan (DR)

Barbara Romagnan (DR)

Bernard Cazeneuve a obtenu mardi une large confiance de l’Assemblée, s’engageant dans son discours de politique générale devant les députés à faire que chaque journée de son court bail à Matignon soit « utile » pour « préparer l’avenir ». La déclaration du nouveau Premier ministre a été approuvée par 305 voix contre 239 et dix abstentions, parmi lesquelles figure la députée socialiste du Doubs Barbara Romagnan. Il s’agit de la seule membre du groupe PS à ne pas avoir voté la confiance au nouveau premier ministre. Continuer la lecture

09 Déc

Législatives: les militants PS du Doubs choisissent Barbara Romagnan et Frédéric Barbier

Barbara Romagnan et Frédéric Barbier sont les deux députés PS du Doubs (©f3fc)
Barbara Romagnan et Frédéric Barbier sont les deux députés PS du Doubs (©f3fc)

Ce n’est pas une surprise. Les deux députés PS sortants du Doubs ont été réinvestis par les militants du parti, appelés à se prononcer lors d’un votre interne jeudi. Si Frédéric Barbier était le seul en lice dans la 4e circonscription, Barbara Romagnan était confrontée à la conseillère départementale et municipale de Besançon Myriam Lemercier. La sortante s’impose avec plus de deux tiers des voix. Continuer la lecture

28 Nov

Quel plan de bataille pour la gauche en 2017 ? Les 7 moments qu’il ne fallait pas rater dans Dimanche en Politique

DimPolFC

Alors que la droite a choisi son champion pour l’élection présidentielle, la gauche peut-elle encore y croire ? Le PS et ses alliés sont-ils en mesure d’éviter la déroute ? et si oui, avec qui? Trois responsables de gauche en ont débattu dans Dimanche en Politique. Voici les 7 extraits qu’il ne fallait pas rater. Continuer la lecture