15 Juin

Voir ou revoir le débat entre Bruno Kern (LREM) et Michel Zumkeller (UDI)

Bruno Kern (LREM) et Michel Zumkeller (UDI) sur le plateau de France 3 Franche-Comté (©f3fc)

Bruno Kern (LREM) et Michel Zumkeller (UDI) sur le plateau de France 3 Franche-Comté (©f3fc)

France 3 Franche-Comté vous a proposé ce mercredi 4 débats entre finalistes du second tour des élections législatives. Dans la 2e circonscription du Territoire de Belfort, qui couvre le nord du département avec notamment Valdoie, Giromagny ou Offemont, Bruno Kern (La République en marche) est en ballottage favorable face au député sortant UDI Michel Zumkeller. Leur face-à-face est à revoir ici: Continuer la lecture

14 Juin

Voir en direct nos 4 face-à-face à 4 jours du second tour des législatives

debat-entre-deux-tours

France 3 Franche-Comté crée l’événement ce mercredi 18h avec 4 débats entre finalistes du second tour des législatives. Barbara Romagnan (PS)/Fannette Charvier (LREM), Michel Zumkeller (UDI)/Bruno Kern (LREM), Barbara Bessot-Ballot (LREM)/Léonie Cugnot (FN), Denis Sommer (LREM)/Frédéric Cartier (LR). Quatre face-à-face à voir ou revoir ici:

A 4 jours du second tour des élections législatives, émission spéciale en direct de 18h05 à 19h05 ce mercredi sur France 3 Franche-Comté.

Nous vous proposons 4 débats entre finalistes du scrutin:

  • 18h05: Fannette Charvier (LREM) / Barbara Romagnan (PS) 1ère circonscription du Doubs (Besançon – Saint-Vit)
  • 18h20: Bruno Kern (LREM) / Michel Zumkeller (UDI) 2ème circonscription du Territoire de Belfort (Belfort – Valdoie)
  • 18h35: Barbara Bessot-Ballot (LREM) / Léonie Cugnot (FN) 1ère circonscription de Haute-Saône (Vesoul – Gray)
  • 18h50: Denis Sommer (LREM) / Frédéric Cartier (LR) 3e circonscription du Doubs (Montbéliard – Baume-les-Dames – Maîche)

Ces quatre face-à-face, animés par Jérémy Chevreuil Continuer la lecture

29 Mai

Qui sont les députés sortants les plus bosseurs?

Les douze députés de Franche-Comté (DR)

Les douze députés de Franche-Comté (DR)

Un député, rappelons-le, est élu d’abord pour voter la loi, pas pour inaugurer les salles des fêtes des communes de sa circonscription. Alors comment mesurer le bilan de nos députés sortants? Le site nosdeputes.fr a recensé l’ensemble des activités parlementaires des 577 députés lors de la dernière mandature. Sur les douze députés comtois sortants, il y a donc des bons, et des moins bons élèves. Entre le plus présent et le moins assidu de nos députés, il y a 93 semaines d’activité de différence, soit quasiment deux ans sur un mandat de cinq années ! Continuer la lecture

25 Mai

Parité, pluralisme et renouvellement: les candidats d’En Marche tiennent-ils les promesses d’Emmanuel Macron ?

Affiches d'Emmanuel Macron (© Sebastien JARRY/MAXPPP)

Affiches d’Emmanuel Macron (© Sebastien JARRY/MAXPPP)

Dès la mi-janvier, Emmanuel Macron avait posé les bases d’une majorité parlementaire. En marche promettait alors de sélectionner ses candidats aux législatives en fonction de cinq critères: la probité, la cohérence, la parité, le pluralisme et le renouvellement… Écartons les deux premiers critères, basés sur un casier judiciaire vierge et le soutien au projet présidentiel une fois élu. Restent la parité, le pluralisme et le renouvellement. Nous avons voulu vérifier si ces promesses étaient tenues pour les 11 candidats investis par La République en Marche en Franche-Comté. Continuer la lecture

02 Mai

Avant les législatives, la donne politique chamboulée par la présidentielle: les cartes pour tout comprendre en Franche-Comté

Marine Le Pen et Emmanuel Macron se partagent la tête dans 11 des 12 circonscriptions de Franche-Comté (©f3fc pascal sulocha)

Marine Le Pen et Emmanuel Macron se partagent la tête dans 11 des 12 circonscriptions de Franche-Comté (©f3fc pascal sulocha)

Le premier tour de l’élection présidentielle, le 23 avril, a considérablement rebattu les cartes en Franche-Comté. En vue des élections législatives des 11 et 18 juin, certains ont du souci à se faire, en particulier les députés sortants. Leurs partis, PS et LR en tête, sont largement distancés par le Front national de Marine Le Pen et En Marche d’Emmanuel Macron. Si les Francs-Comtois votent aux législatives comme à la présidentielle, il y aura un large renouvellement à l’Assemblée. Continuer la lecture

11 Avr

Emmanuel Macron à Besançon : fini le gentil consensus !

Emmanuel Macron à son arrivée à Micropolis à Besançon, 11 avril 2017

Emmanuel Macron à son arrivée à Micropolis à Besançon, 11 avril 2017

 

Emmanuel Macron a fait le plein de la salle prévue pour lui à Micropolis : 2000 personnes ont assisté ce soir à la réunion publique du candidat de « En Marche ». Beaucoup de monde, des jeunes, des moins jeunes, des socialistes, des centristes. Une heure de discours. Sans chiffre et avec beaucoup de promesses. Comme d’habitude ? Pas tout à fait. Il a beaucoup attaqué ses adversaires, notamment Jean-Luc Mélenchon. Sans le citer…

Continuer la lecture

20 Mar

Sondage: l’échappée belle de Marine Le Pen en Bourgogne-Franche-Comté

Marine Le Pen le 18 mars à Metz (©AFP / Jean Christophe Verhaegen)

Marine Le Pen le 18 mars à Metz (©AFP / Jean Christophe Verhaegen)

Marine Le Pen progresse de 2 points en Bourgogne-Franche-Comté dans notre sondage Ipsos Steria-Cevipof pour l’Enquête électorale française. La candidate du Front national obtient 31% des intentions de vote au premier tour, contre 29% le mois dernier. Elle devance de plus de 6 points son premier adversaire, Emmanuel Macron (24,5%), pourtant lui aussi en progression (+4 points). François Fillon (17,5%) et Benoît Hamon (11%) s’effondrent (-3 points dans les intentions de vote régionales). Continuer la lecture

03 Mar

Le sénateur UDI Jean-François Longeot parraine Alain Juppé pour la présidentielle

Jean-François Longeot (DR)

Jean-François Longeot (DR)

Il avait déjà pris ses distances il y a plusieurs jours, indiquant qu’il ne participerait pas à la campagne de François Fillon,« pour des raisons d’éthique personnelle » (lire ici). Le sénateur UDI du Doubs Jean-François Longeot va aujourd’hui plus loin en annonçant qu’il apporte son parrainage à Alain Juppé pour la présidentielle. Il soutenait le maire de Bordeaux lors de la primaire. Continuer la lecture

01 Mar

François Fillon bientôt mis en examen ? La droite divisée sur le maintien de sa candidature

François Fillon le mercredi 1er mars (©ftvinfo)

L’annonce de la future mise en examen de François Fillon par l’intéressé lui-même à la mi-journée fait à nouveau entrer la droite dans une zone de turbulences, à sept semaines seulement du premier tour de la présidentielle. Faut-il toujours soutenir le candidat désigné par la primaire ou l’abandonner en rase campagne? Beaucoup de nos élus se posent la question. En Franche-Comté, certains ont décidé de prendre leur distance avec l’ancien premier ministre. Continuer la lecture

27 Fév

Pour Damien Meslot, les défections de Christine Bouquin et Jean-François Longeot sont « des clapotis dans un verre d’eau »

Damien Meslot, député LR et maire de Belfort (©f3fc)

Damien Meslot, député LR et maire de Belfort (©f3fc)

L’un, parlementaire UDI, ne fera pas la campagne de François Fillon, « pour des raisons d’éthique personnelle ». L’autre, qui souhaitait le devenir (parlementaire), retire sa candidature LR sur la 3e circonscription du Doubs, car « ça ne correspond plus à [son] éthique politique ». Mais pour Damien Meslot, député LR et maire de Belfort, les défections du sénateur Jean-François Longeot et de la présidente du Département du Doubs Christine Bouquin ne sont que « des clapotis dans un verre d’eau ». Continuer la lecture