14 Août

Sénatoriales dans le Jura : attention, une élection peut en cacher une autre !

 

Le Palais du Luxembourg, siège du sénat

Le Palais du Luxembourg, siège du sénat

En Franche-Comté, le Jura est le seul département concerné par les élections sénatoriales qui se dérouleront le dimanche 24 septembre.

Les deux sénateurs LR sortants ne se représentent pas. Gilbert Barbier et Gérard Bailly avaient été élus en même temps, en 2001, et avaient été réélus en 2011.

Ces élections sénatoriales font beaucoup parler. Non seulement il est intéressant de soupeser les chances des uns et des autres mais une élection peut en cacher une autre. Derrière le sénat, c’est le département qui est, finalement, en jeu…

Continuer la lecture

21 Juil

L’ex-députée Barbara Romagnan dévoile ses relevés bancaires de frais de mandat

Barbara Romagnan (PS), sur le plateau de France 3 Franche-Comté (©f3fc)

Barbara Romagnan (PS), sur le plateau de France 3 Franche-Comté (©f3fc)

Comme six de ses anciens collègues, Barbara Romagnan a répondu favorablement à la demande de l’association Regards Citoyens, un collectif souhaitant « proposer un accès simplifié au fonctionnement de nos institutions démocratiques ». L‘ex-députée PS du Doubs a donc publié les relevés bancaires de ses frais de mandat. Une transparence qui permet de dédramatiser les polémiques parfois véhémentes sur le sujet, alors que l’Assemblée planche en ce moment sur le projet de loi dans « la confiance en l’action publique ». Continuer la lecture

11 Juil

La loi sur le non cumul contraint cinq députés de Franche-Comté à lâcher leur fauteuil de maire

Christophe Lejeune, Jean-Marie Sermier, Annie Genevard, Denis Sommer et Michel Zumkeller (de gauche à droite et de haut en bas ©f3fc)

Christophe Lejeune, Jean-Marie Sermier, Annie Genevard, Denis Sommer et Michel Zumkeller (de gauche à droite et de haut en bas ©f3fc)

Des douze députés de Franche-Comté élus en juin, cinq étaient maires. En vertu de la loi sur le non cumul, il doivent abandonner l’un des deux mandats. Tous ont choisi de privilégier le Palais Bourbon, parfois à l’insu de leur plein gré. Cinq communes, et pas des moindres, changent donc de maire. Continuer la lecture

07 Juil

Le stupéfiant absentéisme des députés comtois lors du vote sur l’état d’urgence

L'Assemblée nationale le 6 juillet 2017 (©AssNat)

L’Assemblée nationale le 6 juillet 2017 (©AssNat)

Il s’agissait du tout premier projet de loi de la nouvelle législature. Les députés étaient appelés à se prononcer, ce jeudi après-midi, sur une 6e (et en principe dernière) prolongation de l’état d’urgence. 150 élus seulement ont pris part au vote, soit tout juste un quart des députés élus en juin. Chez les élus de Franche-Comté c’est encore pire: une seule élue (sur douze députés) a participé au scrutin. Le texte a été largement adopté par 137 voix pour et 13 voix contre. Continuer la lecture

04 Juil

Les 12 députés de Franche-Comté ont-ils voté la confiance au gouvernement d’Edouard Philippe?

Annie Genevard, députée LR du Doubs, écoutant le discours de politique général d'Edouard Philippe (DR)

Annie Genevard, députée LR du Doubs, écoutant le discours de politique général d’Edouard Philippe (DR)

L’Assemblée nationale a accordé sa confiance au gouvernement d’Edouard Philippe, par 370 voix pour, 129 abstentions et 67 voix contre (le détail ici). Le Premier ministre avait engagé la responsabilité de son gouvernement à l’issue de sa déclaration de politique générale. Découvrez ce qu’ont voté les 12 députés de Franche-Comté: Continuer la lecture

03 Juil

Pierre Moscovici est « intéressé » par la présidence de la Commission européenne

Pierre Moscovici (DR)

Pierre Moscovici (DR)

Le commissaire européen Pierre Moscovici a déclaré dimanche au journal allemand Die Welt qu’il était « intéressé » par une éventuelle succession à la présidence de la Commission européenne à Jean-Claude Juncker qui ne briguera pas de second mandat en 2019. « La candidature à la présidence de la Commission pourrait m’intéresser », a indiqué Pierre Moscovici, ancien député du Doubs et ancien président de l’agglomération de Montbéliard, dans un entretien accordé au journal conservateur. Continuer la lecture

23 Juin

A Besançon, le maire et le député pro-Macron mis en minorité par la majorité de gauche

Jean-Louis Fousseret et Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon le 22 juin 2017 (DR)

Jean-Louis Fousseret et Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon le 22 juin 2017 (DR)

Ils se sont comptés. Combien, dans la majorité municipale bisontine de « gauche plurielle » (PS, PCF, EELV), allaient accepter de voter une motion dénonçant la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités, et donc le gouvernement? Présentée par les groupes PCF, PS et EELV, au conseil municipal de ce jeudi, la motion a été adoptée par 24 voix. Dans la majorité, 13 élus se sont abstenus, parmi lesquels le maire Jean-Louis Fousseret, démissionnaire du PS en début de semaine, et le député écologiste Eric Alauzet, qui siègera à l’Assemblée au sein du groupe En Marche. Continuer la lecture

20 Juin

La majorité municipale de Besançon risque-t-elle d’imploser après la démission du PS de son maire pro-Macron Jean-Louis Fousseret ?

Jean-Louis Fousseret le 20 juin 2017 (©f3fc)

Jean-Louis Fousseret le 20 juin 2017 (©f3fc)

Cela n’a l’air de rien, mais une simple lettre de démission a mis fin à toute une époque. Besançon, socialiste depuis 1953, ne l’est plus. Jean-Louis Fousseret, le maire pro-Macron, quitte le parti à la rose pour s’engager pleinement à La République en Marche. Un maire LREM va donc désormais diriger une majorité municipale de type gauche plurielle, avec des socialistes, des écologistes et des communistes. Un grand écart impossible? Nous avons posé la question aux intéressés. Continuer la lecture

18 Juin

Qui sont les cinq nouveaux députés du Doubs ?

Quatre députés sortants sur cinq se représentent ce dimanche dans le Doubs. Ceux qui ont rejoint la majorité présidentielle sont en ballottage favorable: Eric Alauzet (écologiste) face à Ludovic Fagaut (LR) dans la 2e circonscription (Besançon-Ornans), Frédéric Barbier (PS-LREM) face à Sophie Montel (FN) dans la 4e (Audincourt-Pont-de-Roide).

La socialiste frondeuse Barbara Romagnan est en grande difficulté face à une candidate inconnue le mois dernier, Fannette Charvier (LREM) dans la 1ère circonscription (Besançon – Saint-Vit). Annie Genevard (LR) n’avait que 5,4 points d’avance sur Sylvie Le Hir (LREM) dans un fief de la droite, la 5e (Pontarlier-Morteau). Enfin, Denis Sommer (LREM) est en ballottage favorable face à Frédéric Cartier (LR) pour prendre la succession de Marcel Bonnot (LR) dans la 3e circonscription (Montbéliard-Baume-Maîche).

15 Juin

Quels candidats aux législatives ont refusé le débat de l’entre-deux-tours ?

France 3 Franche-Coimté vous a proposé ce mercredi 4 duels entre finalistes aux législatives (©f3fc)

France 3 Franche-Coimté vous a proposé ce mercredi 4 duels entre finalistes aux législatives (©f3fc)

Ils avaient tous une bonne raison. Pas moins de 5 candidats sollicités par France 3 Franche-Comté pour débattre avec leur adversaire du second tour ont refusé notre invitation. Ils sont membres de partis différents. Continuer la lecture