12 Sep

Quand François Sauvadet fait du François… Hollande !

François Sauvadet, tête de liste pour l'union LR-UDI (©f3fc)

François Sauvadet, tête de liste pour l’union LR-UDI (©f3fc)

A droite, il est des sujets de dissensions qui s’éternisent dans cette campagne des régionales. Des petits détails qui ne semblent rien et qui pourtant, pourraient peser lourd au final. On a parlé ici du MoDem, qui à force de proposer ses services sans retour se lasse et s’apprête à partir seul. Il y a aussi la question de la tête de liste dans le Doubs, où le chef de file départemental des Républicains n’a pas la faveur de la tête de liste régionale. Deux « points de crispation » reconnaît l’entourage de François Sauvadet, qui préfère pour l’instant discuter et négocier, plutôt qu’imposer. La méthode Hollande, en quelque sorte. Mais jusqu’à quand? Continuer la lecture

22 Avr

Cédric Perrin, UMP, est bien élu sénateur du Territoire de Belfort

Le nouveau sénateur du Territoire de Belfort Cédric Perrin avec l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin (©f3fc)

Le nouveau sénateur du Territoire de Belfort Cédric Perrin avec l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin (©f3fc)

Aujourd’hui, le Conseil Constitutionnel a bien confirmé l’élection de Cédric Perrin, UMP, comme sénateur du Territoire. En septembre dernier, le Parti Socialiste, par l’intermédiaire de son premier fédéral, Guy Berthelot, avait déposé un recours : Cédric Perrin avait travaillé pour la mairie de Belfort peu de temps avant son élection. Ce qui est théoriquement interdit.

Continuer la lecture

17 Mar

Pourquoi le FN devrait être le premier parti de Franche-Comté au soir du 22 mars

Sophie Montel, Front National

Sophie Montel, Front National

Le Front National est très bien implanté en Franche-Comté et depuis longtemps. De la présidentielle de 2002 où Jean-Marie Le Pen arrivait en tête dans les 4 départements francs-comtois jusqu’aux dernières européennes de mai 2014, en passant par le conseil régional depuis 30 ans, le FN s’est installé dans notre région. Chiffres et résultats à l’appui, voici pourquoi le FN pourrait être le premier parti de Franche-Comté au soir du premier tour. Pour la plus grande joie de sa responsable régionale, Sophie Montel, députée européenne depuis mai 2014.

  Continuer la lecture

10 Mar

Territoire de Belfort : les enjeux canton par canton

Carte des cantons du Territoire de Belfort (Pascal Sulocha)

Carte des cantons du Territoire de Belfort (Pascal Sulocha)

Yves Ackermann, PS, est président de ce département depuis 2004, date à laquelle le MDC de Jean-Pierre Chevènement a perdu sa majorité (Rapport de forces actuel : 10 sièges à gauche, 5 à droite). Pour ces élections départementales, le PS et le MRC ont signé un accord après 20 années de luttes fratricides. La droite qui est dominante sur ce département espère bien le récupérer. Elle l’avait perdu en 1976.

Continuer la lecture

09 Mar

Meslot-Grudler : on a retrouvé la déclaration qui fait débat

Damien Meslot et Christophe Grudler (©f3fc)

Damien Meslot et Christophe Grudler (©f3fc)

C’est un classique du Territoire de Belfort: les électeurs auront droit à un nouveau duel entre Damien Meslot (UMP) et Christophe Grudler (MoDem). Pour le scrutin départemental des 22 et 29 mars, les deux hommes se présentent sur le même canton, Belfort 3. La candidature du député-maire UMP, qui a déjà annoncé qu’il démissionnerait en cas d’élection, a fait débat samedi lors de l’émission La Voix est libre. Christophe Grudler accuse Damien Meslot d’être revenu sur sa promesse de 2014. Entre les deux tours des élections municipales à Belfort, le premier avait retiré sa candidature en appelant à voter pour le second. Sur notre plateau, l’UMP Florian Bouquet a assuré que Damien Meslot n’avait jamais promis de soutenir Christophe Grudler aux cantonales. On a retrouvé un article de l’époque. Continuer la lecture

06 Mar

Les femmes, la politique, les journalistes et le reste

Marie-Guite Dufay, seule femme présidente d'un conseil régional

Marie-Guite Dufay, seule femme présidente d’un conseil régional

Le 8 mars, c’est la journée de la femme. Et c’est tous les jours la fête des journalistes qui ne seraient pas assez féministes…

Voici quelques chiffres sur la place des femmes dans la société et en politique. Et une réflexion sur la place des femmes sur les plateaux de France 3 Franche-Comté.

Histoire de tordre le cou à des idées reçues… Continuer la lecture

12 Jan

Election municipale à Bavilliers : deux listes en présence

A voté !L’élection municipale partielle de Bavilliers aura lieu le dimanche 1er février. Il ne devrait pas y avoir de second tour. En effet, actuellement, seules deux listes sont en lice. Les éventuels candidats ont jusqu’à ce jeudi 18 h pour déposer leur liste en Préfecture. Ce scrutin intervient parce que l’élection de mars dernier a été invalidée.

Continuer la lecture

22 Déc

2014: le meilleur de l’année politique en 4 minutes chrono

urneenveloppesAvant de s’élancer avec bonheur vers 2015, rembobinons 2014. L’année qui vient de s’écouler fut riche en élections (municipales, européennes, sénatoriales) et modifia sensiblement le paysage politique franc-comtois. Jean-Pierre Chevènement, Jean-François Humbert et Jean-Pierre Michel ont tiré leur révérence. La droite (UMP et UDI) progresse, le Front national aussi. La gauche, et particulièrement le Parti socialiste, a multiplié les échecs. Quant à la parité, c’est toujours pas gagné… Notre résumé en images. Continuer la lecture

28 Sep

Sénatoriales: en Franche-Comté, la droite fait (presque) carton plein

Les six nouveaux sénateurs de Franche-Comté (©f3fc)

Les six nouveaux sénateurs de Franche-Comté (©f3fc)

Ce matin, la droite franc-comtoise avait trois sénateurs. Ce soir, elle en compte sept. Grâce à Cédric Perrin (Territoire de Belfort), Alain JoyandetMichel Raison (Haute-Saône) et Jacques Grosperrin (Doubs), l’UMP transforme l’essai après sa nette victoire aux municipales. Dans le Doubs, le maire divers droite d’Ornans Jean-François Longeot est également élu. Au Parti socialiste, Martial Bourquin fait figure de rescapé. Il est désormais le seul élu de gauche parmi les huit sénateurs de la région.  Continuer la lecture

15 Sep

Sénatoriales: la droite s’apprête à transformer l’essai des municipales

La gauche détient cinq des six sièges renouvelables en Franche-Comté (DR)

La gauche détient cinq des six sièges renouvelables en Franche-Comté (DR)

Les élections sénatoriales en Franche-Comté ne concerneront que trois départements sur quatre. Le Jura ne votera pas. Il l’a déjà fait en 2011. La droite y conservera donc ses deux sénateurs, Gilbert Barbier et Gérard Bailly. Ailleurs, il y aura du changement, forcément, puisque quatre des six sénateurs sortants ne se représentent pas. Et la gauche, malmenée lors des dernières municipales, a cinq sièges à défendre. La reconquête du Sénat par la droite pourrait donc passer par la Franche-Comté.

Continuer la lecture