23 Fév

L’alliance Macron-Bayrou chamboule aussi le paysage politique local

François Bayrou et Emmanuel Macron le 23 février (©ff3)

François Bayrou et Emmanuel Macron le 23 février (©ff3)

François Bayrou, ex-ministre de gouvernements de droite, a donc annoncé ce mercredi son alliance avec Emmanuel Macron, ex-ministre d’un gouvernement de gauche. Ce rassemblement en vue de l’élection présidentielle crée d’incongrues situations au niveau local, où des opposants d’hier pourraient s’allier rapidement autour d’une cause commune nationale. En voici deux exemples dans les deux principales villes de Franche-Comté, Besançon et Belfort. Continuer la lecture

16 Fév

Marine Le Pen entre 25% et 33% d’intentions de vote en Bourgogne-Franche-Comté

Marine Le Pen (©f3)

Marine Le Pen (©f3)

D’après l’enquête électorale de Cevipof-Ipsos, la Bourgogne-Franche-Comté est une des régions de France qui accorde les meilleurs scores pour Marine Le Pen. La candidate du Front national est créditée de 28 et 29% des suffrages selon la participation ou non de François Bayrou (MoDem) au scrutin. C’est trois points de plus qu’au niveau national. En tenant compte de la marge d’erreur, le résultat de Marine Le Pen oscille entre 25% et 33%. Par ailleurs, la Bourgogne-Franche-Comté amplifie le score de François Fillon (+2 points) et atténue celui d’Emmanuel Macron (-2,5 points). Continuer la lecture

14 Fév

Accusé de « se servir sur la bête » par le MoDem Christophe Grudler, Florian Bouquet (LR) révèle ce qu’il gagne

Florian Bouquet (LR) et Christophe Grudler (MoDem) (©f3fc)

Florian Bouquet (LR) et Christophe Grudler (MoDem) (©f3fc)

Comme nous vous le révélions ici même dès vendredi, Florian Bouquet (LR) est resté 11 mois assistant parlementaire de Damien Meslot après son élection à la présidence du conseil départemental du Territoire de Belfort. Une situation qui a fait sortir de ses gonds l’opposition, du MRC Bastien Faudot (lire ici) au MoDem Christophe Grudler. Ce week-end, ce dernier dénonce des « faits graves »: « Financièrement, n’y a-t-il « rien d’immoral » à « se servir sur la bête » en cumulant les indemnités publiques ? », demande l’élu centriste dans un communiqué. M. Bouquet « chercherait-il à prendre les gens pour des imbéciles en leur faisant croire que la fonction de Président du Conseil départemental du Territoire de Belfort est compatible avec un poste d’assistant parlementaire », poursuit l’ancien RPR. Continuer la lecture

04 Fév

Laurent Croizier, MoDem, candidat sur la 1ère circonscription du Doubs

Laurent Croizier

Laurent Croizier, candidat MoDem sur la 1ère du Doubs

Un nouveau candidat se déclare aujourd’hui pour la législative de juin : le MoDem Laurent Croizier, conseiller municipal d’opposition et conseiller communautaire du Grand Besançon. C’est la socialiste Barbara Romagnan qui détient cette circonscription et qui se représente. A droite, Françoise Branget a obtenu l’investiture des Républicains. Il se murmure qu’Annick Jacquemet et Pascal Routhier seraient également tentés par cette circonscription.

Continuer la lecture

17 Jan

L’UDI veut présenter cinq candidats aux législatives en Franche-Comté

Nathalie Bertin et Annick Jacquemet (©f3fc)

Nathalie Bertin et Annick Jacquemet (©f3fc)

Il y aura des primaires à droite au premier tour des législatives. L’UDI a investi ses candidats aux législatives ce week-end. Ils seront cinq en Franche-Comté. En plus du sortant Michel Zumkeller, le parti de centre-droit présentera des candidats dans les quatre circonscriptions où le sortant n’est pas de droite, provoquant autant de duels LR-UDI au premier tour. Continuer la lecture

13 Déc

Fonctionnaires, pourquoi tant de haine ? Le meilleur du débat de Dimanche en Politique

Arnaud Marthey (PS), Jean-Marie Sermier (LR) et Chrstophe Grudler (MoDem) ont débattu du sort des fonctionnaires (@f3fc)

Ils représentent plus d’un travailleur sur cinq en Bourgogne Franche-Comté. Les fonctionnaires sont-ils trop nombreux ? Ont-ils trop d’avantages ? Peut-on réformer la fonction publique sans altérer le service public ? Trois élus francs-comtois en ont débattu sur le plateau de Dimanche en Politique: Jean-Marie Sermier, député LR du Jura, maire de Dole, et soutien de François Fillon, Arnaud Marthey, conseiller régional PS, maire de Baume-les-Dames (Doubs) et Christophe Grudler, conseiller départemental MoDem du Territoire de Belfort. Les meilleurs moments.  Continuer la lecture

01 Déc

François Hollande renonce: les réactions en Franche-Comté

François Hollande (DR)

François Hollande (DR)

Le président de la République a annoncé ce soir qu’il ne serait pas candidat à sa succession. La décision de François Hollande, quelques jours après la désignation de François Fillon lors de la primaire de la droite et le jour où débute le dépôt des candidatures pour la primaire de la gauche, a été très commentée. Voici quelques-unes de ces réactions de nos élus. Continuer la lecture

20 Nov

La Franche-Comté vote Fillon mais hésite entre Sarkozy et Juppé

François Fillon arrive en tête dans les 4 départements de Franche-Comté (©f3fc)

François Fillon arrive en tête dans les 4 départements de Franche-Comté (©f3fc)

Les quatre départements de Franche-Comté ont placé François Fillon largement en tête de la primaire de la droite. L’ancien premier ministre distance tous ses adversaires. Alain Juppé est 2e dans le Doubs et dans le Jura, mais il est devancé par Nicolas Sarkozy en Haute-Saône et dans le Territoire de Belfort, dont les parlementaires Alain Joyandet et Damien Meslot sont parmi les soutiens. Voici tous les résultats département par département.   Continuer la lecture

15 Nov

Primaire de la droite et du centre : où voter en Franche-Comté ?

François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé (©Xavier Leoty&Jean-Sébastien Evrard / AFP)

François Fillon, Alain Juppé, Bruno Le Maire, Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé (©Xavier Leoty&Jean-Sébastien Evrard / AFP)

Le premier tour de la primaire de la droite et du centre se déroule ce dimanche 20 novembre. Le second tour aura lieu la semaine suivante. En Franche-Comté, 196 bureaux de vote seront ouverts: 85 dans le Doubs, 47 dans le Jura, 38 en Haute-Saône et 26 dans le Territoire de Belfort. Voici le détail: Continuer la lecture

08 Nov

Besançon « ville sans migrants »: la gauche dénonce « cette droite bisontine qui a clairement choisi le refus du combat des idées du FN »

Jean-Louis Fousseret lors du conseil municipal (capture d'écran)

Jean-Louis Fousseret lors du conseil municipal (capture d’écran)

Lundi soir, en fin de conseil municipal, le groupe Front national a proposé aux élus d’adopter un voeu pour « une ville sans migrants ». Plusieurs élus Les Républicains et UDI, dont le sénateur Jacques Grosperrin et les vice-présidents du Département du Doubs Ludovic Fagaut et Philippe Gonon ont alors quitté la salle, sans voter sur la motion frontiste. Une attitude dénoncée par les élus de gauche. « Un déni de démocratie et une fissure Républicaine inédite à Besançon » pour le maire PS Jean-Louis Fousseret et les présidents des groupes de gauche au conseil municipal; un comportement « pleutre, indigne et à l’opposé des principes républicains » pour le député EELV Eric Alauzet. Continuer la lecture