25 Sep

Il n’y a plus de conseillers municipaux Front national à Besançon

Philippe Mougin, tpete de liste du Front national aux municipales de 2014 (DR)

Philippe Mougin, tête de liste du Front national aux municipales de 2014 (DR)

Le Front national à Besançon, c’est terminé. Les deux élus au conseil municipal de la capitale comtoise ont rendu leur carte. Après Julien Acard il y a quelques semaines, Philippe Mougin, tête de liste en 2014, a annoncé lui aussi son départ du FN et son ralliement aux Patriotes de Florian Philippot. Le Front national avait obtenu deux élus aux municipales 2014, grâce à un score de 8,2% des suffrages au second tour. Continuer la lecture

24 Sep

Le Jura choisit deux femmes de droite pour siéger au Sénat

Marie-Christine Chauvin et Sylvie Vermeillet (©f3fc)

Marie-Christine Chauvin et Sylvie Vermeillet (©f3fc)

La couleur politique ne change pas, le Jura reste à droite. Mais le scrutin sénatorial de ce dimanche marque bien un changement d’ampleur: les deux sortants, Gérard Bailly et Gilbert Barbier, âgés de 77 ans et élus à la chambre haute depuis 2001, seront remplacés par deux femmes: Sylvie Vermeillet et Marie-Christine Chauvin, qui se présentaient respectivement sous les étiquettes UDI et divers divers droite, ont été élues après deux tours de scrutin par les 1001 grands électeurs du Jura (maires, parlementaires, élus départementaux et régionaux). Continuer la lecture

21 Sep

Pour Sophie Montel, Marine Le Pen est « sous influence »

Sophie Montel le 21 septembre 2017 (©f3fc)

Sophie Montel le 21 septembre 2017 (©f3fc)

Députée européenne et conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté, Sophie Montel a démissionné du Front national ce jeudi. « Je ne peux pas être plus mariniste que Marine », regrette celle qui a été écartée de la présidence du groupe FN à la Région: pour l’élue comtoise, c’est un fait: « on dégage tous les proches de Florian Philippot », lui aussi démissionnaire aujourd’hui. Sophie Montel s’explique dans un long entretien à France 3 Franche-Comté. Continuer la lecture

20 Sep

« Notre mouvement marche sur la tête »: une élue régionale démissionne du Front national

Nathalie Desseigne est conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté depuis 2015 (©f3fc)

« L’autoritarisme n’est pas l’autorité, madame la présidente ». Après Julien Acard et Lilian Noirot, une nouvelle conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté claque la porte du Front national. La Jurassienne Nathalie Desseigne s’en explique dans un courrier adressé à Marine Le Pen. Elle s’insurge contre la décision « incompréhensible et brutale » d’avoir écarté Sophie Montel de la présidence du groupe FN à l’assemblée régionale. « Sophie (Montel) a été jetée comme une malpropre », regrette-t-elle. Continuer la lecture

19 Sep

Au Front national, la purge continue en Bourgogne-Franche-Comté

Jacques Ricciardetti (à gauche), ici aux côtés du nouveau président du groupe FN à la Région Julien Odoul, prend la tête de la fédération Front national du Doubs (©f3fc)

Jacques Ricciardetti (à gauche), ici aux côtés du nouveau président du groupe FN à la Région Julien Odoul, prend la tête de la fédération Front national du Doubs (©f3fc)

Le grand remplacement est en marche. Après avoir écarté Sophie Montel de la présidence du groupe FN à la Région, la direction du Front national vient de remplacer deux secrétaires départementaux en Bourgogne-Franche-Comté. Il s’agit de Robert Sennerich, le mari de l’eurodéputée, et d’un de ses fidèles, Lilian Noirot. Les conseillers régionaux Jacques Ricciardetti et Damien Cantin, plus en phase avec la ligne Marine, prennent la tête des fédérations du Doubs et de Saône-et-Loire. Continuer la lecture

11 Sep

Qui sont les 10 candidats aux sénatoriales dans le Jura ?

Les deux sortants ne se représentant pas, le Jura enverra deux nouveaux sénateurs au Palais du Luxembourg (©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/JOHAN BEN AZZOUZ)

Les deux sortants ne se représentant pas, le Jura enverra deux nouveaux sénateurs au Palais du Luxembourg
(©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/JOHAN BEN AZZOUZ)

Les grands électeurs du Jura choisiront les successeurs de Gilbert Barbier et Gérard Bailly le 24 septembre prochain. Dix postulants ont déposé leur candidature, mais pas Clément Pernot, le président du conseil départemental, qui avait pourtant décroché la très convoitée investiture du parti Les Républicains. Ce qui n’empêche pas un embouteillage de candidatures à droite. Continuer la lecture

04 Sep

Sophie Montel, lieutenante de Florian Philippot, dénonce une « rediabolisation » du Front National

Sophie Montel et Florian Philippot (DR, site internet de Sophie Montel)

Sophie Montel et Florian Philippot (DR, site internet de Sophie Montel)

La principale lieutenante de Florian Philippot, Sophie Montel, a dénoncé dimanche sur France 3 Franche-Comté une « rediabolisation » du Front national, regrettant qu’actuellement les partisans de « l’union des droites » l’emportent sur ceux qui comme elle défendent le « ni droite ni gauche » du vice-président du parti Florian Philippot. Continuer la lecture

22 Juil

Affaire des assistants du Front national: Loup Viallet mis en examen à son tour

Loup Viallet sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 4 juin 2017 (©f3fc)

Loup Viallet sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 4 juin 2017 (©f3fc)

L’Agence France Presse annonce la mise en examen de Loup Viallet dans l’affaire des assistants parlementaires FN au Parlement européen. Candidat aux cantonales de 2015 à Audincourt puis aux législatives de juin dernier dans la 3e circonscription du Doubs (Montbéliard – Baume – Maîche), le jeune frontiste est poursuivi pour « recel d’abus de confiance ». Continuer la lecture

06 Juil

« Avant la venue de Florian, j’avais l’impression de pourrir dans ce maudit parti »

Florian Philippot et Sophie Montel le 2 février 2015 à Seloncourt (©Simon Daval/ MaxPPP)

Florian Philippot et Sophie Montel le 2 février 2015 à Seloncourt (©Simon Daval/ MaxPPP)

Le début de la fin? Au Front national, le clan Philippot se demande si l’éviction inattendue, sur demande de Marine Le Pen, de Sophie Montel, principale lieutenante du vice-président du FN, ne marque pas l’amorce d’une disgrâce plus générale. Frontiste depuis 1987 et eurodéputée, Sophie Montel a été destituée de la présidence du groupe FN en région Bourgogne-Franche-Comté. Alors que s’engage un houleux débat de « refondation » du FN, certains frontistes y ont vu un acte d’autorité voire de « brutalité » de Mme Le Pen, régulièrement accusée d’être « incapable de trancher ». Et les dernières confidences de la Franc-Comtoise relayées par l’AFP ne devraient pas arranger la situation. Continuer la lecture

22 Juin

Sophie Montel veut faire bouger le FN sur l’immigration et crée la polémique

Sophie Montel sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

Sophie Montel sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

L’affaire a été repérée ce matin par L’Opinion. Lors du bureau national du Front national mardi, la Franc-Comtoise Sophie Montel a ouvertement interpellé les cadres frontistes sur les plaidoyers anti-immigrés: « Notre discours peut être perçu comme anxiogène, a regretté la chef de file régionale du FN, également eurodéputée. Des gens sont encore effrayés par le FN en pensant qu’on va virer tous les étrangers si on arrive au pouvoir ». Des propos qui une fois révélés par la presse ont déclenché la polémique. Continuer la lecture