20 Mar

Sondage: l’échappée belle de Marine Le Pen en Bourgogne-Franche-Comté

Marine Le Pen le 18 mars à Metz (©AFP / Jean Christophe Verhaegen)

Marine Le Pen le 18 mars à Metz (©AFP / Jean Christophe Verhaegen)

Marine Le Pen progresse de 2 points en Bourgogne-Franche-Comté dans notre sondage Ipsos Steria-Cevipof pour l’Enquête électorale française. La candidate du Front national obtient 31% des intentions de vote au premier tour, contre 29% le mois dernier. Elle devance de plus de 6 points son premier adversaire, Emmanuel Macron (24,5%), pourtant lui aussi en progression (+4 points). François Fillon (17,5%) et Benoît Hamon (11%) s’effondrent (-3 points dans les intentions de vote régionales). Continuer la lecture

18 Mar

Que faut-il retenir des 614 parrainages d’élus de Franche-Comté pour la présidentielle ?

Le conseil constitutionnel a validé 14296 parrainages d'élus locaux pour la présidentielle (AFP / Jacques DEMARTHON)

Le conseil constitutionnel a validé 14296 parrainages d’élus locaux pour la présidentielle (AFP / Jacques DEMARTHON)

614 élus (maires, présidents d’intercommunalités, conseillers départementaux, conseillers régionaux, parlementaires) de Franche-Comté ont accordé leur parrainage à l’un des candidats à l’élection présidentielle. Le conseil constitutionnel a définitivement validé ce samedi 11 candidatures: Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoît Hamon, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou. Les élus de Franche-Comté avaient apporté leur signature à pas moins de 23 candidats. Le détail. Continuer la lecture

11 Mar

Vote des primo-votants : Marine Le Pen en tête

 

Vote des jeunesA chaque élection, les sondeurs s’interrogent sur le vote des jeunes. Pour qui votent-ils ? Pour quelles raisons ?

Un sondage réalisé par l’institut Ipsos répond, en partie, à cette question : ils placent en tête de leurs intentions de vote Marine Le Pen. Puis, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon. François Fillon est loin derrière.

Dans Dimanche en Politique, on parle des jeunes, de leur engagement, de leur rôle dans cette campagne et de leurs attentes.

Continuer la lecture

27 Fév

Pour Pierre Moscovici, le projet anti-européen de Marine Le Pen est un « crime politique »

Pierre Moscovici sur France Info (@JFAchilli)

Pierre Moscovici sur France Info (@JFAchilli)

Le commissaire européen aux Affaires économiques Pierre Moscovici a qualifié vendredi dernier le projet anti-européen de la candidate à l’élection présidentielle Marine Le Pen de « crime politique », mettant en garde les électeurs français contre une « euthanasie de l’Europe ». Continuer la lecture

16 Fév

La justice autorise le meeting de Marine Le Pen à Clairvaux-les-Lacs

Marine Le Pen à Besançon en octobre 2015 (©f3fc)

Marine Le Pen à Besançon en octobre 2015 (©f3fc)

Marine Le Pen tiendra bien, comme prévu, une réunion publique dans la commune de Clairvaux-les-Lacs. Saisie par le Front national, la justice administrative a suspendu ce jeudi l’annulation de la réservation de la salle de fêtes par le maire. Ce dernier invoquait des « raisons de sécurité ». Pour le tribunal administratif de Besançon, « la décision du maire de Clairvaux-les-Lacs porte une atteinte grave et manifestement illégale à la liberté de réunion, qui est une liberté fondamentale ». Continuer la lecture

Marine Le Pen entre 25% et 33% d’intentions de vote en Bourgogne-Franche-Comté

Marine Le Pen (©f3)

Marine Le Pen (©f3)

D’après l’enquête électorale de Cevipof-Ipsos, la Bourgogne-Franche-Comté est une des régions de France qui accorde les meilleurs scores pour Marine Le Pen. La candidate du Front national est créditée de 28 et 29% des suffrages selon la participation ou non de François Bayrou (MoDem) au scrutin. C’est trois points de plus qu’au niveau national. En tenant compte de la marge d’erreur, le résultat de Marine Le Pen oscille entre 25% et 33%. Par ailleurs, la Bourgogne-Franche-Comté amplifie le score de François Fillon (+2 points) et atténue celui d’Emmanuel Macron (-2,5 points). Continuer la lecture

15 Fév

A Clairvaux-les-Lacs, les migrants sont les bienvenus, pas Marine Le Pen

affiche marine le pen

La petite commune de Clairvaux-les-Lacs, dans le Jura, est au centre d’un imbroglio politico-juridique. Marine Le Pen, présidente et candidate du Front national, doit y tenir une réunion publique vendredi soir. Pourquoi a-t-elle choisi cette bourgade de 1500 habitants? Les élus municipaux ont décidé d’entamer des démarches pour accueillir des migrants. Tout sauf un hasard donc. Le maire, divers gauche, a décidé d’annuler la location de la salle, officiellement pour raisons de sécurité. La justice est saisie. Continuer la lecture

17 Jan

Législatives, 2ème de Haute-Saône : c’est reparti pour un tour !

Edwige Eme, candidate dans la deuxième circonscription de Haute-Saône ?

Edwige Eme, candidate dans la deuxième circonscription de Haute-Saône ?

Le Parti Socialiste a tenu un conseil fédéral en Haute-Saône hier soir à propos des élections législatives. C’est la deuxième circonscription qui pose problème depuis plusieurs mois. Une chose certaine : ceux qui souhaitent « y aller » ont jusqu’au 15 février pour déposer leur candidature, dixit Loïc Niepceron, n° 1 du PS du département. Pour le reste, tout reste ouvert…Ou presque !

Continuer la lecture

L’UDI veut présenter cinq candidats aux législatives en Franche-Comté

Nathalie Bertin et Annick Jacquemet (©f3fc)

Nathalie Bertin et Annick Jacquemet (©f3fc)

Il y aura des primaires à droite au premier tour des législatives. L’UDI a investi ses candidats aux législatives ce week-end. Ils seront cinq en Franche-Comté. En plus du sortant Michel Zumkeller, le parti de centre-droit présentera des candidats dans les quatre circonscriptions où le sortant n’est pas de droite, provoquant autant de duels LR-UDI au premier tour. Continuer la lecture

12 Jan

Affaire des assistants « fantômes »: le Parlement européen réclame plus de 77.000 euros à l’élue Front National Sophie Montel

L'élue Front national Sophie Montel au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté (©f3fc)

L’élue Front national Sophie Montel au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté (©f3fc)

L’élue franc-comtoise Sophie Montel fait partie des députés Front national poursuivis par le Parlement européen dans l’affaire des assistants « fantômes ». Bruxelles considère qu’un assistant parlementaire de Sophie Montel, le Mosellan Kevin Pfeffer, ne travaillait pas à temps plein comme l’indiquait son contrat. Le Parlement lui réclame aujourd’hui de rembourser plus de 77.000 euros indûment perçus. Il a même commencé à ponctionner le salaire de la députée européenne, qui conteste l’accusation de fraude. Notre reportage: Continuer la lecture