28 Juil

11 vaccins obligatoires: les réserves du médecin Eric Alauzet, député de la majorité

Eric Alauzet à l'Assemblée Nationale le 10 février 2015

Eric Alauzet à l’Assemblée Nationale le 10 février 2015

Le gouvernement a annoncé au début du mois de juillet que le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants passerait de 3 à 11 l’an prochain. Dans un communiqué, le député Eric Alauzet regrette « une réponse démesurée et inappropriée ». Médecin acupuncteur, l’élu écologiste a rejoint les rangs de la majorité République en Marche.   Continuer la lecture

22 Juil

Le député du Doubs Eric Alauzet sera rapporteur du budget de la Sécurité sociale

L'écologiste Eric Alauzet sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 18 juin 2017 (©f3fc)

L’écologiste Eric Alauzet sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 18 juin 2017 (©f3fc)

Le député écologiste du Doubs Eric Alauzet, rallié à La République en Marche, a été désigné cette semaine rapporteur pour avis du projet de loi de financement de la sécurité sociale par la commission des finances. Continuer la lecture

23 Juin

A Besançon, le maire et le député pro-Macron mis en minorité par la majorité de gauche

Jean-Louis Fousseret et Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon le 22 juin 2017 (DR)

Jean-Louis Fousseret et Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon le 22 juin 2017 (DR)

Ils se sont comptés. Combien, dans la majorité municipale bisontine de « gauche plurielle » (PS, PCF, EELV), allaient accepter de voter une motion dénonçant la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités, et donc le gouvernement? Présentée par les groupes PCF, PS et EELV, au conseil municipal de ce jeudi, la motion a été adoptée par 24 voix. Dans la majorité, 13 élus se sont abstenus, parmi lesquels le maire Jean-Louis Fousseret, démissionnaire du PS en début de semaine, et le député écologiste Eric Alauzet, qui siègera à l’Assemblée au sein du groupe En Marche. Continuer la lecture

20 Juin

La majorité municipale de Besançon risque-t-elle d’imploser après la démission du PS de son maire pro-Macron Jean-Louis Fousseret ?

Jean-Louis Fousseret le 20 juin 2017 (©f3fc)

Jean-Louis Fousseret le 20 juin 2017 (©f3fc)

Cela n’a l’air de rien, mais une simple lettre de démission a mis fin à toute une époque. Besançon, socialiste depuis 1953, ne l’est plus. Jean-Louis Fousseret, le maire pro-Macron, quitte le parti à la rose pour s’engager pleinement à La République en Marche. Un maire LREM va donc désormais diriger une majorité municipale de type gauche plurielle, avec des socialistes, des écologistes et des communistes. Un grand écart impossible? Nous avons posé la question aux intéressés. Continuer la lecture

19 Juin

La ville de Besançon n’a plus de maire socialiste

Jean-Louis Fousseret sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 9 mlai 2017 (©f3fc)

Jean-Louis Fousseret sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 9 mai 2017 (©f3fc)

La clarification était nécessaire et devenue inéluctable. Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, qui fut l’un des premiers élus locaux de France à se mettre en marche derrière Emmanuel Macron, démissionne du parti socialiste. Et le patron de la ville et de l’agglo ne claque pas la porte seul. Il est imité par cinq autres élus municipaux. Un changement de statut qui pose la question du devenir de la majorité municipale, composée de socialistes, d’écologistes et de communistes. Continuer la lecture

Eric Alauzet déjà en marche vers les municipales à Besançon en 2020 ? Un silence éloquent

L'écologiste Eric Alauzet sur la plateau de France 3 Franche-Comté le 18 juin 2017 (©f3fc)

L’écologiste Eric Alauzet sur la plateau de France 3 Franche-Comté le 18 juin 2017 (©f3fc)

« Je m’engage dans ce mandat de député à fond, dans la poursuite de ce que j’ai fait. Chaque chose en son temps ». L’écologiste Eric Alauzet, élu pour un second mandat député du Doubs ce dimanche, a refusé de dévoiler ses intentions pour les municipales de 2020. Pressenti depuis longtemps pour prendre la succession du maire PS pro-Macron de Besançon Jean-Louis Fousseret, l’actuel conseiller municipal délégué n’a pas voulu nous dire si son slogan de campagne « député à 100% » tiendrait au delà de 2020. Un silence qui en dit long sur ses intentions… La séquence est à revoir ici: Continuer la lecture

03 Juin

En marche et toujours socialiste, Frédéric Barbier, l’exception qui confirme la règle

Frédéric Barbier en novembre 2016 (©f3fc)

Frédéric Barbier en novembre 2016 (©f3fc)

Député sortant socialiste de la 4e circonscription du Doubs, Frédéric Barbier a sollicité l’investiture de la République en Marche, qu’il a obtenue. Pourtant, la direction du Parti socialiste a décidé de lui maintenir son investiture. C’est ce que stipule un courrier dont nous avons pris connaissance (à consulter ci-dessous). Christophe Borgel, secrétaire national du PS en charge des élections, y explique que « la mobilisation contre le FN doit être sans faille dans la 4e circonscription du Doubs ». Continuer la lecture

02 Juin

Loi de moralisation de la vie publique: quels députés sortants ne pourraient plus se présenter en Franche-Comté ?

François Bayrou le jeudi 1er juin 2017 (©Leon Tanguy/MAXPPP)

François Bayrou le jeudi 1er juin 2017 (©Leon Tanguy/MAXPPP)

C’est une des principales mesures de la loi de moralisation de la vie publique présenté ce jeudi par François Bayrou, le Garde des Sceaux: l’interdiction d’enchaîner plus de trois mandats consécutifs pour les « grands élus »: députés, sénateurs ou maires de grandes villes. En Franche-Comté, cinq élus sortants ne pourraient pas se représenter si la loi était déjà en vigueur. Trois d’entre eux ne sont d’ailleurs pas candidats. Deux sont donc candidats alors qu’ils ne le pourraient pas si la loi était déjà votée. Continuer la lecture

29 Mai

Voir ou revoir le débat entre les candidats de la 5e circonscription du Doubs

Capture d’écran 2017-05-29 à 20.53.40France 3 Franche-Comté vous proposait ce dimanche un débat entre les principaux candidats de la cinquième circonscription du Doubs. Nos 6 invités :  Annie Genevard (Les Républicains), Sylvie Le Hir (La République en Marche), Jérémy Navion (Front National), Anthony Poulin (Europe Ecologie-Les Verts), Martine Ludi (La France Insoumise), Evelyne Ternant (PCF). Continuer la lecture

26 Mai

Législatives: 36% seulement des candidats sont des candidates en Franche-Comté

parite

La parité aux élections est inscrite dans la Constitution… et pourtant ! Bien des partis politiques préfèrent payer des sanctions financières plutôt que de présenter des femmes. Sur 136 candidats aux législatives en Franche-Comté, 49 seulement sont des candidates, soit 36%. Et l’on parle bien des candidats, même pas des élus. Sur douze députés comtois sortants, trois seulement sont des femmes. Le chemin vers la parité à l’Assemblée est encore long et semé d’embûches… Continuer la lecture