21 juil

Pierre Moscovici: « François Hollande et Jean-Claude Juncker peuvent avoir confiance en moi »

Pierre Moscovici sur France Inter ce matin (DR)

Pierre Moscovici sur France Inter ce matin (DR)

« Si j’étais demain , comme je le crois et je l’espère, commissaire européen… » Ce matin sur France Inter, Pierre Moscovici a répété son « intérêt » pour la future Commission européenne, présidée par le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker. « Je suis prêt à exercer ces responsabilités », affirme le député PS du Doubs, qui balaie d’un revers de main la « rumeur » Elisabeth Guigou. Alors que des médias allemand et français font de la députée de Seine-Saint-Denis la nouvelle favorite pour représenter la France à Bruxelles, l’ancien ministre de l’Economie fait lui confiance à la « constance » de François Hollande.

Continuer la lecture

17 juil

Commission européenne: Pierre Moscovici est bien le favori de l’Elysée, mais…

François Hollande a choisi Pierre Moscovici pour représenter la France au sein de la future Commission européenne (©f2)

François Hollande n’a toujours pas révélé le nom de celui ou celle qui représentera la France au sein de la future Commission européenne (©f2)

Le Président de la République François Hollande n’a toujours pas officialisé le nom du prochain commissaire européen français. Une source à l’Elysée a confirmé ce jeudi à l’AFP que Pierre Moscovici, le député du Doubs, était bien le candidat « pré-désigné ». Mais l’ancien ministre de l’Economie et des Finances ne fait pas l’unanimité. La droite, majoritaire au Parlement européen, dénonce son bilan à la tête de Bercy. Et beaucoup plaident pour une candidature féminine, afin de favoriser la parité au sein de la Commission européenne que dirigera l’ancien Premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Junckerélu par le Parlement mardi.

Continuer la lecture

Dans le Jura, un nouveau journal « donne une image positive de l’élu »

Les deux éditions du premier numéro de Mag'Elus, pour les pays de Lons et de Dole (©f3fc)

Les deux éditions du premier numéro de Mag’Elus (©f3fc)

C’est un nouveau venu dans la presse jurassienne. Mag’Elus est sorti des rotatives il y a quelques semaines, dans deux versions, l’une pour le Pays de Lons (16 pages), l’autre pour le Pays de Dole (24 pages). Ce gratuit se présente lui-même comme « le journal de la vie publique et des collectivités ». Il donne ainsi la parole aux élus, principalement les maires, mais aussi au préfet ou au président du conseil général. « On s’est aperçu du fort éloignement entre les élus et les citoyens, constate Dominique Revy, du studio dolois P.A.Oh, qui édite le nouveau journal. Nos lecteurs connaissent peu leurs élus de proximité. L’image qu’il en ont est injustifiée ». Et en effet, dans Mag’Elus, les élus apparaissent sous leur meilleur jour.

Continuer la lecture

16 juil

Leonarda: le gouvernement promet à Annie Genevard d’être « intraitable » en cas de retour

Pour Annie Genevard, le nom de Dibrani "claque comme une gifle infligée à la France" (DR)

Pour Annie Genevard, le nom de Dibrani « claque comme une gifle infligée à la France » (DR)

Le secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, a affirmé ce mardi à l’Assemblée que le gouvernement serait « intraitable » sur la situation de la famille rom kosovare de Leonarda, qui n’est « pas la bienvenue en France ».  »Le gouvernement sera intraitable sur la situation de cette famille, qui a été éloignée légalement et qui doit le savoir n’est pas la bienvenue en France », a déclaré M. Le Guen, en réponse à une question de la députée UMP du Doubs Annie Genevard, qui voulait savoir « si tout sera mis en oeuvre pour éviter son retour ».

Continuer la lecture

11 juil

La « frondeuse » Barbara Romagnan élue de justesse rapporteur d’une commission d’enquête

Barbara Romagnan (DR)

Barbara Romagnan (DR)

C’est une petite victoire des députés « frondeurs » du Parti socialiste, mais une victoire quand même. La députée du Doubs Barbara Romagnan a été finalement élue, ce mardi, rapporteur de la commission d’enquête parlementaire sur le temps de travail. Elle a battu, par sept voix contre six, une autre députée socialiste, Sylviane Bulteau. Ce vote avait été reporté la semaine dernière à la demande de Bruno Le Roux, le patron du groupe PS à l’Assemblée. Une initiative qui s’apparentait à une sanction contre la députée de Besançon, qui s’affranchit régulièrement des consignes de vote du groupe majoritaire.

Continuer la lecture

10 juil

La Manif pour tous prépare un comité d’accueil pour Christiane Taubira à Besançon

Christiane Taubira animera une réunion publique vendredi soir (©f3)

Christiane Taubira animera une réunion publique vendredi soir à Besançon (©f3)

La Garde des Sceaux Christiane Taubira inaugurera les nouveaux locaux du Service pénitentiaire d’Insertion et de Probation ce vendredi à Besançon. Une visite qui pourrait bien être perturbée par le comité local de La Manif pour tous. Les opposants à la loi sur le mariage pour tous se sont en effet donné rendez-vous à proximité du SPIP avec « t-shirts, sweats et drapeaux et de quoi faire du bruit! ». « Elle verra que notre détermination ne faiblit pas. La loi sur le mariage est passée, mais nous refusons la PMA et la GPA pour les couples homosexuels », explique l’organisation.

Continuer la lecture

Présidence de l’UMP: Bruno Le Maire fait campagne en Franche-Comté

Bruno Le Maire sur la Chaîne parlementaire ce matin (DR)

Bruno Le Maire sur la Chaîne parlementaire mercredi (DR)

Il veut « tourner la page avec de vieilles pratiques politiques passées » et mettre « un homme neuf » à la tête de l’UMP. L’ancien ministre Bruno Le Maire, 45 ans, entend incarner le renouveau dans la course à la présidence de l’UMP. Il tentera de convaincre les militants de Franche-Comté ce jeudi et ce vendredi au cours d’un déplacement qui l’emmènera de Poligny, dans le Jura, à Vesoul, en Haute-Saône, en passant par le Pays de Montbéliard dans le Doubs. Le député de l’Eure dispose d’un soutien de poids dans la région, en la personne d’Alain Chrétien, le député-maire de Vesoul, qui a pris parti pour lui dès sa déclaration de candidature.

Continuer la lecture

04 juil

Association des maires de France: Jacques Pélissard a demandé à François Baroin de lui succéder

François Baroin et Jacques Pélissard (©f3)

François Baroin et Jacques Pélissard (©f3)

François Baroin devrait être candidat à la présidence de l’Association des maires de France (AMF) en novembre et donc ne pas se présenter à celle de l’UMP, a annoncé ce vendredi à l’AFP Jacques Pélissard (UMP), président sortant. Le député-maire de Lons-le-Saunier (Jura) avait annoncé lors de sa réélection en 2011 que ce serait son dernier mandat. « J’ai 68 ans et il me parait normal qu’un élu responsable assure le renouveau générationnel. J’ai demandé à François Baroin d’être candidat à ma succession (…) Je lui ai dit aussi que la présidence de l’AMF n’était pas compatible avec une candidature à la présidence de l’UMP et il a parfaitement compris le message. Il est d’accord pour être candidat à l’AMF et pas candidat à l’UMP », a-t-il déclaré.

Continuer la lecture

03 juil

La « frondeuse » Barbara Romagnan sanctionnée par le groupe PS à l’Assemblée ?

Barbara Romagnan (DR)

Barbara Romagnan le 11 juin à l’Assemblée (DR)

La députée PS du Doubs Barbara Romagnan n’a pas été désignée rapporteure de la commission d’enquête parlementaire sur le temps de travail. Elle avait pourtant été porte-parole du groupe PS lors de la demande de création de cette commission le 11 juin« La pratique aurait donc voulu que ce soit moi qui soit rapporteure », explique la députée bisontine à l’AFP. Il semble que Bruno Le Roux, le président du groupe PS à l’Assemblée, en ait décidé autrement. Un arbitrage pas anodin quand on sait que Barbara Romagnan participe activement au mouvement de l’Appel des 100 et des députés frondeurs à l’Assemblée. Elle n’a voté ni la confiance à Manuel Valls, ni le plan de 50 milliards d’économies du Premier ministre, ni la réforme des retraites ou l’accord sur l’emploi du précédent gouvernement. Les explications de nos confrères de l’AFP.

Continuer la lecture

Association des maires de France: le président Jacques Pélissard va passer la main

Jacques Pélissard est âgé de 68 ans (©f3fc)

Jacques Pélissard est âgé de 68 ans (©f3fc)

C’est sur son compte Facebook que le député-maire UMP de Lons-le-Saunier, Jacques Pélissard, a annoncé qu’il ne se représenterait pas à la présidence de l’Association des maires de France. L’élu jurassien était à la tête de l’influente AMF depuis 10 ans. « La mission de président de l’AMF m’a passionné. Je lui ai consacré le temps et l’énergie que requièrent nos aspirations partagées pour une société du vivre ensemble où les communes sont le socle vivant de notre démocratie et de notre cohésion nationale », écrit Jacques Pélissard, qui dresse le portrait-robot de son successeur: « L’unité de l’AMF doit être incarnée par l’autorité d’un président de conviction, aux compétences reconnues, à la tête d’une équipe rassemblée faisant vivre le pluralisme politique, géographique et démographique – richesse de l’AMF – au service de tous les maires de France. »

RSS