22 Juin

Sophie Montel veut faire bouger le FN sur l’immigration et crée la polémique

Sophie Montel sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

Sophie Montel sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

L’affaire a été repérée ce matin par L’Opinion. Lors du bureau national du Front national mardi, la Franc-Comtoise Sophie Montel a ouvertement interpellé les cadres frontistes sur les plaidoyers anti-immigrés: « Notre discours peut être perçu comme anxiogène, a regretté la chef de file régionale du FN, également eurodéputée. Des gens sont encore effrayés par le FN en pensant qu’on va virer tous les étrangers si on arrive au pouvoir ». Des propos qui une fois révélés par la presse ont déclenché la polémique.

Ce n’est pas la première fois que Sophie Montel met les pieds dans le plat concernant la ligne du parti. L’an passé, pour le 1er mai, elle se payait Marion Maréchal Le Pen sur la question de l’avortement, affirmant haut et fort que le Front national « défendait la sanctuarisation de la contraception et la non-remise en cause de l’avortement ».

Cette fois, cette figure du Front national, proche de Florian Philippot et symbole de la dédiabolisation, s’attaque à un marqueur du programme frontiste: l’immigration.

Sur les réseaux sociaux, cette prise de position, qui porte sur la « forme » assure l’intéressée, fait controverse. Elu député dimanche, le vice-président du FN (et compagnon de Marine Le Pen) Louis Alliot prend ses distances avec la Franc-Comtoise, de même que le secrétaire général du FN Nicolas Bay, le maire de Beaucaire Julien Sanchez, la conseillère régionale rhône-alpine Agnès Marion, ou le patron du groupe FN à la Région Bretagne Gilles Pennelle.

Mais la Franc-Comtoise, entrée au FN à 18 ans « pour le charisme de Jean-Marie Le Pen » et pour ses « valeurs comme l’amour du pays et de la famille », a aussi ses partisans: des proches comme elle de Florian Philippot ou sa garde rapprochée en Bourgogne-Franche-Comté, à l’image des conseillers régionaux Lilian Noirot, Julien Acard ou Antoine Chudzic

 

A lire aussi:

Au Front National, Sophie Montel se paie Marion Maréchal Le Pen sur la question de l’avortement

Qui est Sophie Montel, l’élue Front national à l’origine de l’affaire Marielle de Sarnez ?

  • <span class="author">chrisdenice</span>

    MLP « réformatrice » ?! elle a causé l’échec du FN sur toute la ligne, ne veut pas le reconnaitre mais logiquement elle devrait se retirer. Mais elle va s’accrocher avec les dents et avec son second, les tensions internes vont augmenter, le congres 2018 sera explosif, certains partiront, déjà nombre d’électeurs, dégoutés, ont disparu des radars…MMLP avait tout compris bien avant….Le FN c’est peut etre fini……