29 Août

Bâtir un Islam de France, une « œuvre de longue haleine » prévient Jean-Pierre Chevènement

L'ancien ministre de lm'Intérieur, le Belfortain Jean-Pierre Chevènement, entouré du président du conseil français du culte musulman (CFCM) Anouar Kbibech, et du recteur de la mosquée de Paris Dalil Boubakeur ce lundi à Paris. (©Matthieu Alexandre / AFP)

L’ancien ministre de l’Intérieur, le Belfortain Jean-Pierre Chevènement, entouré du président du conseil français du culte musulman (CFCM) Anouar Kbibech, et du recteur de la mosquée de Paris Dalil Boubakeur ce lundi à Paris. (©Matthieu Alexandre / AFP)

Une fondation laïque et une association cultuelle garanties sans financements étrangers: l’Etat et les représentants musulmans ont relancé lundi le chantier de construction d’un « islam de France », dans un climat rendu électrique par les attentats et les polémiques. Comme prévu, une fondation d’utilité publique, laïque, sera créée à l’automne et présidée par l’ancien ministre de l’Intérieur Jean-Pierre Chevènement, 77 ans. A ses côtés siègeront notamment le Prix Goncourt Tahar Ben Jelloun, l’islamologue réformateur Ghaleb Bencheikh, le recteur de la mosquée de Lyon Kamel Kabtane, un acteur de terrain reconnu, et l’entrepreneure Najoua Arduini-Elatfani, figure de la société civile musulmane. « C’est une oeuvre de longue haleine », a prévenu Jean-Pierre Chevènement à son arrivée à l’hôtel de Beauvau, en rappelant qu’il avait travaillé à la construction d’un « islam de France » dès 1997. Continuer la lecture

19 Août

Pierre Hélias, ancien conseiller général de Montbéliard, est décédé

Copy Jacques Balthazar

®Jacques Balthazar

Pierre Hélias est décédé d’une longue maladie à l’âge de 71 ans, mercredi 17 août. Médecin, ancien chef de service d’anesthésie réanimation à l’hôpital de Montbéliard. Un service qu’il a fondé en 1981. Il a été conseiller général socialiste du canton de Montbéliard Ouest. C’était le frère de l’ancien maire de Montbéliard, Jacques Hélias.

Continuer la lecture

16 Août

Jean-Pierre Chevénement : la « discrétion » demandée aux Musulmans, le mot qui fait polémique

Jean-Pierre ChevénementMême pas nommé et déjà en pleine polémique : Jean-Pierre Chevénement pourrait prendre la tête de la future Fondation de l’Islam. Il a donné des interviews pour exposer ses idées sur la question. Il a demandé de « la discrétion » aux Musulmans pour l’exercice de leur religion…. Et là, ça coince !

Continuer la lecture

05 Août

Dijon métropole ? A Besançon, les communistes dénoncent le fétichisme de la taille

Thibaut Bize, conseiller municipal de Besançon (©f3fc)

Thibaut Bize, conseiller municipal PCF de Besançon (©f3fc)

Toujours plus gros, mais pour quoi faire ? Alors que Dijon entrevoit le statut de métropole (lire ici), les élus communistes de Besançon dénoncent une « course à la grande taille ». « Bien entendu, Besançon va vouloir suivre en se transformant en communauté urbaine, pour tenter de ne pas trop décrocher de la nouvelle capitale régionale. Derrière ces termes techniques, un même schéma : une réorganisation  des communautés de communes qui vide de leur substance les communes actuelles », dénoncent les élus communistes, membres de la majorité du maire PS Jean-Louis Fousseret. Continuer la lecture

03 Août

Les députés de Franche-Comté les plus assidus… et les autres !

Les douze députés de Franche-Comté (©f3fc)

Les douze députés de Franche-Comté (©f3fc)

Nos députés sont en vacances. L’Assemblée nationale a suspendu ses travaux jeudi 21 juillet, après l’adoption définitive du projet de loi Travail via l’article 49-3. Cette année parlementaire fut la 4e du mandat de cinq ans qu’ont reçu nos élus en 2012. Alors les députés de Franche-Comté ont-ils bien travaillé? Grâce au site nosdeputes.fr, nous pouvons établir l’activité de chaque élu: son assiduité en séance, en commission, le nombre d’amendements… Sur le podium des députés les plus actifs, on retrouve le même trio que l’an passé. Voici le détail. Continuer la lecture

François Hollande pense à Jean-Pierre Chevènement pour diriger la Fondation pour l’islam de France

Jean-Pierre Chevènement (©f3fc)

Jean-Pierre Chevènement (©f3fc)

Le chef de l’Etat François Hollande a évoqué mardi soir de façon informelle le nom de l’ancien ministre Jean-Pierre Chevènement, connu pour son attachement à la
laïcité, pour prendre la tête de la Fondation pour l’islam de France, que l’exécutif veut remettre sur les rails. Lors d’une rencontre avec la presse présidentielle à Paris, le président a souligné la nécessité pour cette Fondation, créée en 2005 mais paralysée par des dissensions internes, d’exercer un contrôle notamment sur le financement de la construction des lieux de culte musulmans. Jean-Pierre Chevènement considère qu’il s’agit d’une « tâche difficile »mais à laquelle « on ne peut pas se dérober », car elle « répond à l’intérêt national »a-t-il indiqué mercredi à l’AFP. Continuer la lecture

27 Juil

Loi Travail: Barbara Romagnan et 60 députés de gauche saisissent le conseil constitutionnel

Barbara Romagnan (DR)

Barbara Romagnan (DR)

Privés de débat parlementaire, une soixantaine de députés de gauche conteste le projet de loi travail devant le conseil constitutionnel. Parmi les signataires de ce recours, on trouve la députée socialiste du Doubs Barbara Romagnan, plusieurs frondeurs du PS comme Christian Paul, les anciens ministres Cécile Duflot, Aurélie Filippetti et Benoit Hamon, des communistes tel qu’André Chassaigne« Nous contestons la méthode du gouvernement qui n’a laissé aucun délai raisonnable aux parlementaires pour étudier le projet en séance publique », explique sur son site le député ex-PS Pouria Amirshahi. Continuer la lecture

26 Juil

Quand la loi sur l’état d’urgence s’inspire d’une proposition du député LR Alain Chrétien

Alain Chrétien brandit sa proposition de loi en commission des lois le 19 juillet (©LCP)

Alain Chrétien brandit sa proposition de loi en commission des lois le 19 juillet (©LCP)

« Nous avons dû attendre le drame de Nice pour enfin pouvoir obtenir la saisie des matériels informatiques ». Ce 19 juillet, en commission des lois, le député LR de Haute-Saône Alain Chrétien fulmine. Le projet de loi sur la prolongation de l’état d’urgence prévoit enfin cette disposition, que le parlementaire franc-comtois avait demandé le 18 novembre dernier ! « Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres de la faiblesse et des limites de la réponse du gouvernement et de sa majorité », dénonce ce proche de Bruno Le Maire. Et pourtant, l’histoire est un peu plus complexe que cela… Continuer la lecture

Etat d’urgence prolongé: qu’ont voté les sénateurs de Franche-Comté ?

7 des 8 sénateurs de Franche-Comté ont voté la prolongation de l'état d'urgence (DR)

7 des 8 sénateurs de Franche-Comté ont voté la prolongation de l’état d’urgence (DR)

Jeudi, le Sénat a adopté par 315 voix contre 26 la version définitive du projet de loi prolongeant l’état d’urgence et renforçant les mesures antiterroristes (lire ici). Des huit sénateurs de Franche-Comté, un seul s’est opposé au texte: il s’agit du Jurassien Gilbert Barbier (LR). Les 6 autres sénateurs de droite et le seul sénateur PS ont validé le projet de loi. Le détail. Continuer la lecture

25 Juil

Fermeture de mosquées: les députés PS/EELV obligés de se justifier après les accusations de la droite et du FN

Eric Alauzet, Barbara Romagnan et Jean-Michel Villaumé, députés du groupe socialiste, écologiste et républicain

Eric Alauzet, Barbara Romagnan et Jean-Michel Villaumé, députés du groupe socialiste, écologiste et républicain

« Honte à eux », lance l’eurodéputée FN Sophie Montel sur twitter. « Ils ont signé la mort de milliers de Français », dénonce un article d’un site anti-islam partagé par le vice-président du Département du Doubs Ludovic Fagaut (LR). Qui visent ces deux élus de la République? D’autres élus, en l’occurrence des députés de gauche, qu’ils accusent de ne pas avoir voté des amendements facilitant la fermeture de mosquées salafistes. Pointés du doigt, les députés Barbara Romagnan (PS, Doubs), Jean-Michel Villaumé (PS, Haute-Saône) et Eric Alauzet (EELV, Doubs) ont répondu aux critiques: ces amendements ne proposaient rien d’autre que ce que la loi permet déjà. Une intox dénoncée également par plusieurs médias comme Le Lab d’Europe 1. Continuer la lecture

RSS