07 Mar

Région : une majorité soluble dans la Présidentielle ?

dufayOn sait que depuis quelques jours, la présidente Marie-Guite Dufay a perdu sa majorité absolue de 51 sièges sur 100 , depuis que la conseillère jurassienne UDE (écologiste, le parti de JV Placé) Jacqueline Ferrari a décidé de quitter le groupe majoritaire PS-PRG-UDE et de se ranger sous la bannière d’Emmanuel Macron. Un événement qui n’a pas encore réellement d’effet politique, mais comme on le pressentait depuis l’élection,  la Présidentielle et les législatives pourraient bien compliquer les choses, et déchirer carrément la majorité de Bourgogne-Franche-Comté ! Continuer la lecture

06 Juin

And the winner is…Dijon?

conseilIl faut décidément se méfier des apparences …Après une semaine de cris d’orfraie et de mains sur le cœur, on aurait pu croire que la volonté de Marie-Guite Dufay de placer le siège administratif de la région Bourgogne Franche-Comté à Besançon était une défaite de la même ampleur que celle des troupes bourguignonnes à Morat ou à Grandson (c’est en Suisse, pour ceux qui l’ignorent, le début de la fin du Téméraire). Sauf que… Continuer la lecture

11 Mai

Régionales : qui pour le PS en Bourgogne-Franche-Comté?

Logo_du_Parti_socialiste_(2010)Le suspense continue en Bourgogne-Franche-Comté pour la désignation des candidats des deux principales forces politiques. Alors que l’UDI François Sauvadet et l’UMP Alain Joyandet sont tous les deux chefs de file de leur propre formation, rien n’indique aujourd’hui que leurs deux partis feront cause commune pour les élections des 6 et 13 décembre prochain. Quant au PS, il se laisse le temps. Continuer la lecture

30 Mar

2e tour des municipales à Semur-en-Auxois : Catherine Sadon défait le maire sortant

Catherine Sadon

Catherine Sadon

Catherine Sadon, candidate de sensibilité de centre-droit, a été élue maire de Semur-en-Auxoix avec 56,7% des voix. C’est un revers pour Philippe Guyenot, le maire divers-droite sortant, qui a recueilli 43,3% des suffrages.

 Le score est net. Catherine Sadon ravit la mairie de Semur-en-Auxois à Philippe Guyenot avec près de 300 voix d’avance. La candidate, qui souhaite apaiser le climat de la ville, avait déjà été entendue par les électeurs dès le premier tour  puisqu’elle avait pris la deuxième place devant le candidat socialiste, Michel Neugnot.

 Dans l’entre-deux-tours, ce dernier avait donc décidé de retirer sa liste. Il avait ainsi envoyé à ses supporters le message de faire barrage à Philippe Guyenot. Consigne de vote entendue. Catherine Sadon a récupéré la majorité des voix de la gauche.

 

(M.Ba)

10 Fév

Semur-en-Auxois : deuxième manche en vue ?

« Rattrapons le temps perdu » l’intitulé de la liste présentée par le socialiste Michel Neugnot ce week-end à Semur-en-Auxois (21) ne fait pas dans la dentelle , et elle annonce une nette volonté de revanche !

Le secrétaire fédéral de Côte d’Or du Parti Socialiste, ancien maire de Semur depuis 1997 avait été battu en 2008 par le DVD Philippe Guyenot, au terme d’une campagne plus que tendue ! Dans un deuxième tour à 3 candidats, Philippe Guyenot l’avait emporté de 172 voix, avec une participation record de 82,8% , dans un contexte houleux portant en particulier sur le dossier d’une décharge à proximité de la ville, dossier soutenu alors par le maire.

Les 3 candidats de 2008, Philippe Guyenot, Michel Neugnot et Catherine Sadon , à nouveau en lice, se préparent donc à la revanche….