02 Août

TOP 6 des meilleurs conseils pour déconnecter (un peu) de son smartphone durant les vacances

Comment décrocher de son smartphone ou de ses e-mails durant les vacances d’été ? Voici quelques conseils délivrés par Clémence Cier, spécialiste en addiction numérique. Elle anime une cure de digital detox à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées.

© Franck Dubray / MaxPPP

© Franck Dubray / MaxPPP

Les notifications Facebook, les alertes info, les e-mails du bureau, les messages Twitter,… ne prennent jamais de congés.  Alors, comment déconnecter de votre smartphone ou de votre tablette durant vos vacances d’été ?

1Prendre conscience

« On peut commencer par prendre conscience du degré d’utilisation des outils numériques » répond Clémence Cier, psychologue de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) spécialisée en addiction numérique

« Quelles sont mes habitudes par rapport au numérique ? (Fréquence, durée…), Comment je me sens quand je n’ai pas mon portable/tablette avec moi ? Est-ce que j’ai envie de faire une pause avec le numérique ? Est-ce que je pense en avoir besoin ?« . Pas facile d’y répondre mais c’est primordial !

2Déconnecter le temps d’une après-midi à la plage

Deuxième conseil : « Laisser les outils numériques de côté pendant les moments que l’on juge importants« . Lors du « repas, du sommeil (nuit et sieste) ou d’une activités diverses : collectives, loisirs, visites, repos« .

3Prévoir des « temps de connexion »

Par exemple, à telle heure « je me connecte, pendant 20 minutes par exemple » conseille Clémence Cier. « Le but est de circonscrire et de cadrer l’utilisation du numérique. En même temps, on évite la frustration car on ne se l’interdit pas (..). On devient maître du téléphone et non plus esclave« .

Faire « une pause avec « l’hyperconnexion » ne veut pas dire se couper complètement du smartphone, surtout si on a besoin d’avoir certaines informations… (liens avec amis, famille…) » précise-t-elle.

Prévoir des « temps de connexion. Le but est de circonscrire et de cadrer l’utilisation du numérique.

4Vivre le moment présent

« Lorsqu’on passe un bon moment en vacances, il peut être pertinent de prendre conscience de comment on se sent à cet instant. Cela permet de prendre conscience du positif, on fait ressortir la notion de plaisir. Cela peut pallier l’envie d’être toujours connecté et « ailleurs ». On se raccroche au présent, à la réalité« .

En résumé, « Faire une pause, c’est se recentrer sur soi et sur ce qui est important pour soi : relations avec autrui, sorties… » assure la psychologue.

6Une cure de diète numérique (digital detox)

S’il est impossible de suivre tous ces conseils, offrez-vous une cure  de diète numérique (digital detox). Elle se multiplient un peu partout en France dont aux thermes de Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées.

Durant une semaine, le téléphone, l’ordinateur ou la tablette numérique sont bannis. Au programme : activité manuelle, entretien avec un psychologue spécialisé dans le numérique, séance de relaxation, gymnastique, massage, hammam,… L’eau thermale est utilisé pour relaxer et occuper l’esprit à autre chose. L’objectif n’est pas de supprimer les nouvelles technologies mais d’apprendre à les maîtriser. Une solution radicale mais efficace. 

7Et vous ?

Quels sont vos secrets pour couper numériquement ?

N’hésitez pas à réagir ici ou sur mon compte twitter. J’aurai plaisir de les lire à mon… retour de vacances. 😉 Bel été à toutes et à tous !!

Julien Leroy

26 Sep

Coup d’envoi de la Mêlée numérique 2016, le plus grand salon dédié au numerique en Occitanie

L’édition 2016 de la Mêlée numérique débute ce lundi 26 septembre avec une nouvelle formule et un nouveau lieu. A découvrir jusqu’au 1er octobre au Quai des savoirs à Toulouse et sur… votre blog. Une série de reportage vous fera découvrir les coulisses de ce grand rendez-vous du high-tech.

© La Mêlée Numérique / Mélodie Cazenave

© La Mêlée Numérique / Mélodie Cazenave

Après une décennie au Diagora de Labège, le salon de  la Mêlée numérique change de dimension. L’un des plus grands salon du sud-ouest dédié au numérique n’a plus lieu au mois de juin sur 3 jours. La 16e édition va s’étendre sur une semaine, du 26 septembre au 1er octobre 2016 dans le cadre du premier festival de l’innovation de Toulouse : « Humans In Tech ». 

Ce nouveau cadre bouscule les habitudes. « La Mêlée numérique 2016 se déroule sur plusieurs lieux » précise Marie Ville, chargée de communication de l’événement. Rendez-vous ainsi au Quai des Savoirs, à la Cantine de Toulouse, à l’INSEEIHT mais aussi sur les allées Jules Guesde.

Au programme, la Mêlée numérique 2016 développera 3 grandes thématiques : Life, Business et City. Des ateliers, des conférences, des stands et des espaces partenaires rythmeront ces 6 jours d’innovation numérique. 

L’événement sera ouvert au grand public les 26 et 27 septembre avec un village de start-up installé sur les allées Jules Guesde.

Votre blog « Tout Ce Qui buzz vous » fera vivre durant toute la semaine, les coulisses de ce ce grand rendez-vous du high-tech. A suivre… 

>> Tout le programme sur le site officiel : www.meleenumerique.com

Julien Leroy

25 Juil

Numérique : Tarbes et Toulouse obtiennent le label « Réseaux thématiques » de la French Tech

Le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron et Axelle Lemaire, secrétaire d’État chargée du numérique ont dévoilé ce lundi 25 juillet à Laval, la troisième vague de labellisation de la French Tech dont les lauréats des nouveaux « Réseaux thématiques French Tech ». Une annonce très attendue par les professionnels du numérique en France et en Occitanie.

La French Tech à Laval - 25 juillet 2016 (© French Tech Toulouse)

La French Tech à Laval – 25 juillet 2016 (© French Tech Toulouse)

 

Renouvellement de la French Tech Toulouse

Comme annoncé il y a quelques jours sur ce blog, le label French Tech a été renouvelé pour Toulouse. Après l’avoir obtenu en novembre 2014, il était improbable que la ville rose perde cette reconnaissance. Toulouse est la troisième ville française dans la filière du numérique avec 38 000 emplois, 3000 entreprises et plus de 2600 chercheurs.

Par ailleurs, les 12 autres métropoles françaises labellisées French Tech, dont Montpellier, ont été également renouvelées pour une durée de 3 ans.

Lancé en novembre 2013, le programme « French tech » a pour objectif de « construire un grand mouvement de mobilisation collective pour la croissance et le rayonnement des startups numériques françaises » explique le ministère à l’économie numérique. En effet, la France est à la pointe dans le secteur du numérique qui pèse 40 milliards d’euros. 

Tarbes rejoint la French Tech avec son réseau thématique sur l’énergie

Les acteurs du digital et les collectivités locales attendaient surtout l’annonce des lauréats du nouveau label baptisé « Réseaux thématiques French Tech ».

Il récompense les écosystèmes numériques spécialisées dans un secteur. L’opération permet également aux start-ups situées hors des grandes métropoles, de rejoindre le programme de la French Tech.

En Midi-Pyrénées, seuls Toulouse et Tarbes étaient candidats. Le dossier de la ville rose portait sur 5 thématiques : l’nternet des Objets, les systèmes autonomes, la e-santé, les industries créatives et le retail. Tandis que Tarbes souhaitait rejoindre la French Tech avec un projet ciblé sur la transition énergétique et baptisée « EnergyTech Hautes-Pyrénées ».

Au final, Tarbes a été sélectionné pour rejoindre le réseau thématique sur la transition énergétique. Les startups des Hautes-Pyrénées feront ainsi équipe avec 16 autres territoires en France dont Bordeaux, Montpellier,…

Quant à Toulouse, la ville rose est retenue dans les 5 réseaux thématiques où elle avait candidaté.

Julien Leroy

12 Fév

Le 3 mars à Toulouse : forum sur l’Open Data, la communication et l’information numérique

L’Open Data, les données publiques, la communication et l’information numérique... des thèmes d’actualité qui seront au programme de la 4e édition des Rencontres InfoCom de Toulouse, le 3 mars prochain. Plus de 300 visiteurs sont attendus. La journée est ouverte à tous. 

Atelier lors des Rencontres Info-Com de Toulouse 2014

Atelier lors des Rencontres Info-Com de Toulouse 2014

Les Rencontres InfoCom 2016 de Toulouse se tiendront le 3 mars prochain de 13h30 à 19h00 dans les locaux de l’IUT « A » de l’université Paul Sabatier.

Depuis 4 ans, ce colloque professionnel et universitaire aborde l’impact du numérique sur les métiers de l’information et de la communication. C’est également l’un des plus grands rendez-vous en France de ce secteur.

Cette année, plusieurs personnalités et experts de l’information et de la communication animeront des ateliers et une conférence autour du thèmes des données numériques et des communications publiques :

  • Franck MénigouDirecteur de projets numérique chez Toulouse Métropole
  • Jean-Baptiste Mac Luckie, manager en digital marketing chez Linkfluence (Paris)
  • Annie Fachetti, chargée de mission communication chez Ariège Expansion et membre de La Mêlé
  • Yasmine Carlet, Chargée de développement pour le Cluster MA Sphère au Metronum de Toulouse.
  • Jeanne-Sophie Fort, Responsable communication du festival Les Siestes Electroniques.
  • Rémy Sirieix, Community manager chez Anouk Déqué et créateur du webzine d’opus-musiques.fr

Muriel Prevot, community manager du CHU de Toulouse viendra animer une conférence sur les réseaux sociaux. Son travail a permis au CHU de devenir, cette semaine, la plus grande communauté Facebook des hôpitaux français.

Ces Rencontres InfoCom 2016 de Toulouse sont ouverts à tous mais l’inscription en ligne est conseillée. Pour les absents, le #RICTlse sur Twitter vous permettra de suivre en direct cette journée.

 

>> Programme complet et info pratique :http://rencontresinfocom.wix.com/toulouse