18 Sep

Mêlée Numérique 2017 : Coup d’envoi du plus grand salon dédié à l’innovation en Occitanie

La Mêlée numérique 2017 ouvre ses portes ce lundi 18 septembre à Toulouse. Le plus grand salon dédié au numérique en Occitanie fête, cette année, ses 20 ans. L’occasion de s’ouvrir à tous les publics, du professionnel au particulier.

© Association La Mêlée / S. Thault-Ney

© Association La Mêlée / S. Thault-Ney

La 20ème édition de la Mêlée Numérique débute lundi 18 septembre au Quai des Savoirs et à l’INSEEIHT de Toulouse. Le plus grand rendez-vous d’Occitanie autour de l’innovation numérique et du digital se déroule jusqu’au dimanche 24 septembre.

7000 visiteurs, 400 intervenants et 120 animations sont attendus toute la semaine. De quoi satisfaire la curiosité de tous.

Vous êtes un professionnel du numérique…

La mêlée numérique est le rendez-vous immanquable ! Depuis 20 ans, c’est LE salon des professionnels du numérique en Occitanie. Du lundi 18 au vendredi 22 septembre, l’événement « propose d’assister à des keynotes, tables rondes et ateliers sur des thématiques actuelles liées à la transformation numérique : Data, Entreprenariat,
Territoires, Emploi, Robots, Open Innovation, etc » précise l’équipe organisatrice. 

La Mêlée permet également de « rencontrer des experts du secteur et de développer son business » complet-elle.

Vous êtes à la recherche d’un emploi…

Si le secteur du numérique vous attire, c’est l’occasion de faire un petit tour pour trouver (éventuellement) un job. Le jeudi 21 septembre, la Mêlée numérique organise des pitchs de start-up qui recrutent. Le lendemain, 22 septembre, se déroule une nouvelle édition du JobsTIC. Il s’agit d’une journée dédiée à l’emploi et la formation dans le secteur de l’innovation.

Vous êtes un passionné(e) de nouvelles technologies…

Du mardi 19 au mercredi 20 septembre, un village de start-ups attend les visiteurs sur les allées Jules Guesde face au Quai des savoirs. Le passionné peut ainsi découvrir une sélection des nouvelles applications, innovations et produits higt tech inventés par les start-up d’Occitanie.

Vous êtes à la cherche d’une idée de sortie…

Pour la première fois, la Mêlée numérique ouvre ses portes au grand public, durant le week-end du 23 et 24 septembre sur . Sous l’angle du « Comment ça marche », ces deux journées invitent les curieux à plonger dans l’univers des robots, de la réalité virtuelle, dans les circuits électroniques d’un drone, des objets connectés ou du code.

« Pour les fans de « C’est pas sorcier », Fred viendra pimenter les nombreux ateliers » précise l’équipe de la Mêlée.

Une course avec une trentaine de robots humanoïdes est également organisée sur les allées Jules Guesdes.

Vous ne pouvez pas y aller…

Pas de soucis. L’événement est à suivre en live sur la page Facebook ou sur Twitter avec le hastag #MeleeNum. Votre blog « Tout Ce Qui buzz vous » sera également présent pour vous faire vivre ce grand rendez-vous du numérique occitan. 

>> Tout le programme et les infos pratiques sur le site officiel : www.meleenumerique.com

Julien Leroy

29 Août

Pour les salariés de start-up, Toulouse est l’une des 50 villes les plus agréables du monde

Toulouse figure à la 50e place des paradis sur terre pour les employés de start-up, selon un palmarès établit par la plateforme Nestpick. Une attractivité de la ville rose qui est due à la qualité du système de santé, au bien-être des salariés et au coût de la vie jugé abordable.

© Patrice Nin / Ville de Toulouse

© Patrice Nin / Ville de Toulouse

La plateforme allemande Nestpick (spécialisée dans la location d’appartements meublés) vient d’établir un classement de l’attractivité des villes dynamiques auprès des employés de start-up. Un palmarès réalisé à partir de plusieurs critères : vitalité de l’écosystème des start-up, salaires, sécurité sociale, impôts, coût de la vie, qualité de vie,…

Singapour domine ce classement de l’attractivité pour les startuppeurs. Devant Helsinki, San Francisco, Berlin et Stockholm.

Toulouse figure à la 50e place. La ville rose est ainsi la quatrième métropole française à se classer, derrière Paris (17e), Lyon (26e) et Nantes (36e).

Les salariés aiment Toulouse pour la qualité de son système de santé (noté 5 sur 5), le coût de la vie jugé abordable (4,23 sur 5) et les jours de congés (4,75 sur 5). Le classement livre également les salaires moyens des professionnels du secteur.

Notons que la capitale d’Occitanie est devant Los Angeles. La ville Américaine se classe à la 53e place.

Julien Leroy

21 Août

Ax-les-Thermes accueille Ludovia, l’université d’été du numérique pour l’éducation

Le salon Ludovia dédié à l’éducation et au numérique, ouvre ses portes ce lundi 21 août à 15h00, à Ax-les-Thermes en Ariège. Plus de 800 enseignements et professionnels sont attendus pour 4 jours de débat et de démonstration.

© Bruno LEVESQUE / MaxPPP

© Bruno LEVESQUE / MaxPPP

Depuis 2004, Ludovia est l’un des grands rendez-vous nationaux des professionnels de la e-éducation. La 14e édition se déroule du 21 au 24 août 2017 à Ax-les-Thermes en Ariège.

La e-éducation regroupe les applications du numérique dans l’enseignement. Les ateliers et les conférences de Ludovia abordent ainsi l’ensemble des aspects de ce secteur émergeant : formation des enfants au numérique, applications ludiques et pédagogiques, e-learning, apprentissage du code à l’école, tableau numérique,…

Plus de 800 professionnels, scientifiques et enseignants du premier degré, second degré et supérieur, sont attendus durant les 4 jours de l’université d’été. Les participants viennent de toute la France mais d’Europe et du Québec.

Si vous souhaitez suivre les débats et les innovations exposées, vous pouvez suivre la page Facebook du salon, le site web ou encore le hastag #Ludovia14 sur Twitter.

Julien Leroy

25 Juil

A Montauban, la start-up Cocolico fait faillite

Fin de l’aventure pour la start-up Cocolico, basée à Montauban. La marque de vêtement pour enfant 100% français vient d’être placé, ce mardi, en liquidation judiciaire. Elle avait déjà frôlé la faillite en décembre 2016. 16 salariés se retrouvent sans emploi. 

© Cocolico

© Cocolico

Cocolico, c’est fini. Spécialisée dans le prêt-à-porter pour enfants « made in France », la start-up vient d’être placé en liquidation judiciaire, ce mardi 25 juillet, par le tribunal de commerce de Montauban. 16 salariés se retrouvent sans emploi. 

Né en 2015 à Montauban, Cocolico proposait une collection de vêtements sur-mesure et unique pour les enfants de 0 à 8 ans. Les collections étaient confectionnées à la main, depuis le Tarn-et-Garonne.

La plupart des créations était destinée au marché chinois. « La Chine représentait 90% de notre activité » précise Antoine Thuillier, co-gérant de Cocolico. La marque y avait ouvert plusieurs magasins avec l’aide d’un partenaire local. 

Perte du marché Chinois

D’ailleurs, c’est la perte du contrat avec la Chine qui a provoqué la fermeture de Cocolico.

La marque montalbanaise avait lancé, l’an dernier, une procédure de protection du nom commercial pour éviter les contrefaçons. Après des mois d’attente, « nous avons eu un retour négatif la semaine dernière » explique Antoine Thuillier. « Le nom de notre entreprise est trop proche de certaines autres marques chinoises (..) qui ne travaillent pas dans le prêt-à-porter ». 

Résultat, notre « importateur chinois a suspendu notre contrat » provoquant ainsi l’arrêt des boutiques et des commandes. « La dernière commande pour la Chine représentait 150.000 euros de chiffre d’affaire » détaillent les deux fondateurs, soit environ 25 % du budget de la start-up. 

Antoine et Muriel Thuillier ont envisagé toutes les possibilités pour sauver leur entreprise. Mais avec une trésorerie insufissante, la liquidation judiciaire semblait inévitable.

La faillite évitée en décembre 2016

Le manque de liquidité reste le talon d’Achille des start-up. Cocolico avait déjà tiré la sonnette d’alarme en septembre 2016, avec un déficit de 140 000 euros. Une situation causée principalement par une levée de fonds qui n’avait pas aboutie.

Les deux entrepreneurs avaient alors lancé une grande campagne de communication et un appel aux dons. Quelques jours avant Noël, ils parvenaient à boucler une levée de fonds de 211 000 euros et à attirer de nouveaux investisseurs. 

Un sauvetage qui ne suffira pas à pérenniser le budget.

Cette faillite est une mauvaise nouvelle pour le label « made in France ». D’autant plus que Cocolico avait classé, en 2016, parmi les 5 pépites françaises qui marqueront leur secteur dans les dix prochaines années, selon une étude de l’agence W.

>>> Reportage de France 3 Toulouse (Robin Doreau) – Juillet 2017 :


A Montauban, la start-up Cocolico fait faillite

Julien Leroy

06 Juil

Coup d’envoi du premier festival des arts numériques de Saint-Orens, près de Toulouse

Un nouveau festival dédié au numérique et à l’art ouvre ses portes ce jeudi 6 juillet à Saint-Orens. Des artistes, des musiciens, des philosophes et des professionnels du numérique vont animer des ateliers et des conférences durant 3 jours. Le salon s’adresse à tous.

La mairie de Saint-Orens, près de Toulouse, lance la première édition de son festival des arts numériques. Du 6 au 8 juillet 2017, « vous allez découvrir des œuvres qui sont faites avec des outils numériques & comprendre ce que le numérique (les ordinateurs, internet, les réseaux sociaux, les applications etc…) change dans les arts » explique l’équipe organisatrice. 

Au programme : des spectacles, des animations, un « ArtLab » composé d’installations artistiques interactives à tester, des conférences, des expositions,…

Entre 3000 et 5000 personnes sont attendues à l’espace culturel Altigone de Saint-Orens.

Le salon s’adresse à la fois aux professionnels et aux familles. 

Un festival similaire à Castres

Cet événement n’est pas le premier en Midi-Pyrénées. « Les Giboulées Numériques » est également un festival sur l’art numérique. La première (et unique) édition a eu lieu le 11 mars 2016 à Castres.

>>> Pour aller au festival de Saint-Orens, infos pratiques sur : www.festival-des-arts-numeriques.fr

Julien Leroy

 

19 Juin

Le 2e salon « Drones in Toulouse » aura lieu le 20 septembre à Toulouse Francazal

C’est le plus grand salon des acteurs des drones en Occitanie. La 2e édition de « Drones in Toulouse » revient le 20 septembre sur  la base aérienne de Toulouse – Francazal.

© Clement Mahoudeau / MaxPPP

© Clement Mahoudeau / MaxPPP

A vos agendas ! La 2e édition de « Drones in Toulouse » se déroulera le 20 septembre sur  la base aérienne de Toulouse – Francazal. 

Il s’agit du plus grand rendez-vous des acteurs du drone en Occitanie.

« Drone in Toulouse est un événement professionnel réunissant les industriels et les chercheurs du secteur du Drone afin d’apporter à ses visiteurs professionnels la connaissance de l’existant et des évolutions en cours sur ce secteur » précise le communiqué de presse.

Un salon professionnel qui permet de découvrir les multiples applications dans les secteurs de l’agriculture, BTP, armée, industrie, médical, sécurité, logistique, transport, immobilier,..

Drones in Toulouse accueillera également la compétition de vols outdoor de l’événement IMAV 2017, qui regroupe plus de 300 chercheurs du monde entier. Plus de 35 équipes devront réaliser avec des drones, « des challenges tels que retrouver un objet enterré, identifier des cibles ouréaliser le plus grand nombre de tours sur une période donnés« .

L’événement est organisé par Robotics Place. Ce cluster regroupe des entreprises, des laboratoires de recherche et des écoles d’ingénieurs d’Occitanie autour de la robotique et des drones.

Plus d’info sur www.dronesintoulouse.com

Julien Leroy

06 Juin

Le salon de la Mêlée Numérique 2017 aura lieu du 18 au 24 septembre à Toulouse

A vos agendas ! La Mêlée numérique se déroulera du 18 au 24 septembre 2017 à Toulouse. L’un des plus grands salons dédiés au numérique en Occitanie fête, cette année, ses 20 ans.

Crédit : La Mêlée numérique

Crédit : La Mêlée numérique

La 20e édition du salon de la Mêlée numérique se déroulera du 18 au 24 septembre 2017 à Toulouse. Pour la deuxième année consécutive, l’une des plus grandes manifestations liées au numérique en Occitanie se déroulera au cœur de la ville rose, au quai des Savoirs et à Saint-Aubin.

« Pendant une semaine complète, (..) elle permettra à tous les publics d’assister à des centaines de conférences, ateliers, sessions de rencontres, démonstrations, tout en réservant son lot de nouveautés » précisent l’association La Mêlée, organisatrice de l’événement.

« Une vingtaine de thématiques d’innovation figureront à la programmation : Big data, robotique, international, start-ups, intelligence artificielle, systèmes d’information, emploi, réalité virtuelle et augmentée, entrepreneuriat,.. » précise le communiqué de presse.

Des professionnels du numérique venus du Québec et d’Espagne seront également invités.

Julien Leroy

28 Avr

Table ronde sur le métier de youtubeur, ce samedi 29 avril à Saint-Orens

Si vous voulez connaître les secrets et les coulisses des youtubeurs à succès, rendez-vous ce samedi 29 avril à Saint-Orens, près de Toulouse.

La municipalité de Saint-Orens 28organise une table ronde sur « le pouvoir des youtubeurs » avec la présence de la célèbre youtubeuse toulousaine Amandine Oueille.

Avec plus de 117.000 abonnés, sa chaine « Amandyne’s World » parle de mode, beauté, séduction, amours, films et séries. Ce samedi, elle parlera de son métier et répondra à toutes les questions qu’on peut se poser sur le métier de youtubeur

Elle sera accompagnée du sociologue Johann Chaulet. Ce chercheur au CNRS travaille sur « les usages des écrans par les adolescents, en particulier les processus
relationnels et identitaires mis en jeu dans la pratique d’Internet » précise les organisateurs.

Rendez-vous ce samedi 29 avril à 17h30 dans le Hall Espace Culturel Altigone – Place Jean Bellières, 31650 Saint-Orens-de-Gameville. 

Julien Leroy

19 Avr

Toulouse va accueillir (une nouvelle fois) EmTech, la plus importante conférence internationale sur les technologies du futur

A vos agendas ! Les experts du MIT Technology Review sont de retour à Toulouse, les 10 et 11 octobre 2017, pour la troisième édition de la conférence EmTech France. C’est l’un des plus grands rendez-vous international sur les technologies émergentes. Découvrez le programme.

© Julien Leroy

© Julien Leroy

La troisième édition du congrès EmTech France se déroulera les 10 et 11 octobre 2017 à Toulouse. 

EmTech est considéré comme la plus importante conférence mondiale sur les technologies du futur. Elle est organisée un peu partout dans le monde, par MIT Technology Review, le plus ancien magazine de technologie du monde.

Durant deux jours, des experts du monde entier viennent présenter et débattre sur les dernières technologies en matière de high-tech : réalité virtuelle, intelligence artificielle, biotechnologie et économie collaborative.

Cette année, le thème porte sur les « technologies disruptives ainsi que du rôle de l’Homme dans la transformation de l’Humanité » précise l’organisateur..

Plusieurs sujets seront ainsi abordés lors de la conférence : approfondissement des progrès liés à l’Intelligence Artificielle, analyse des nouveautés liés à la génétique 2.0 et les défis et difficultés du développement des Smartcities.

EmTech annonce déjà la venue de quelques experts dont Balder Onarheim (fondateur de PlatoScience), Rahaf Harfoush (spécialiste de l’anthropologiste Digitale), Rik Vera: (CEO de Nexxworks) et Pedro Moneo (Fondateur Opinno).

C’est la troisièmee année consécutive que Toulouse accueille cet événement unique en Europe.

EmTech pour les nuls

Si « MIT » et « Emtech » ne vous disent rien. Pas de panique. Je vous invite à relire mon papier « Toulouse : la conférence Emtech expliquée…au grand public ».

>>> Les inscriptions pour le congrès EmTech France 2017 sont dès à présent ouvertes à travers la plateforme de réservation.

>> Site d’EmTech France 2017  :www.emtechfrance.com

Julien Leroy

16 Mar

Une « Startup Weekend » à Toulouse pour ceux qui veulent créer leur… start-up

Vous avez un projet de start-up ou l’idée d’une nouvelle application ? Venez la lancer lors de la 8è édition du « Startup Weekend » de Toulouse, les 28, 29 et 30 avril. Les meilleurs projets bénéficieront de conseils. Un concours qui a déjà révélé plusieurs jeunes pousses de l’écosystème numérique toulousain.

© Startup Weekend Toulouse

© Startup Weekend Toulouse

Un week-end pour lancer sa propre start-up ! C’est ce que propose la 8è édition du « Startup Weekend » de Toulouse, les 28, 29 et 30 avril prochain dans les locaux de la Toulouse Business School (TBS).

« Designers, marketeurs, programmeurs, financiers… tout le monde est le bienvenu. Les idées sont diverses et variées, et peuvent s’adresser à tous les marchés possibles » annonce les organisateurs.

Le premier jour, les porteurs de projets ont 60 secondes pour présenter leurs idées. Les 12 meilleures seront sélectionnées pour le week-end. Durant 54 heures, de jour comme de nuit, les jeunes pousses pourront rencontrer des « investisseurs, des mentors et des entrepreneurs qui les accompagneront« .

A l’issue du week-end, chaque candidat est évalué par un jury de professionnels. L’objectif est d’affiner leur business modèle et de les lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat.

La Startup Weekend est présent dans 150 pays et villes dont Toulouse. « 3000 entreprises ont été créées » assurent les organisateurs.

Dans la ville rose, l’événement a déjà révélé plusieurs start-up de l’écosystème numérique local. On retrouve ​MyFeelBack, spécialisé dans la conception d’enquêtes marketing en ligne, ou CityMéo qui ​propose une solution d’affichage dynamique clé en main qui repose sur le player le plus compact du marché.

Toulouse est à ce jour, la deuxième ville de France en nombre de start-up.

>>> Plus d’info sur la page Facebook du start-up week-end Toulouse

Et pour s’inscire, c’est par ici : ​http://www.up.co/communities/france/toulouse/startup-weekend/10666

Julien Leroy