15 Juin

Pour ses 5 ans, Friture Mag sort un abécédaire entièrement illustré

Capture

5 ans pour Friture Mag, le « média des possibles dans le grand sud » ! Pour cet anniversaire, la rédaction du magazine (et du site internet) sort ce lundi 15 juin un numéro exceptionnel laissant (toute) la place à l’illustration.

Ce magazine, « qui se veut engagé, pas militant, fouillé, mais pas exhaustif, alternatif, peut-être, mais pas « fanzine », selon les termes de son rédacteur en chef Philippe Gagnebet, fête ainsi avec des illustrateurs, un anniversaire qui…n’était pas couru d’avance.

« Bon an, mal an, nous poursuivons notre petite route et un nouveau numéro devrait sortir à la rentrée, écrit Philippe Gagnebet, entièrement consacré aux « Biens communs », en écho aux débats actuels, et récurrents, qui surgissent sur les questions de propriétés, de « public ou privé », de gestion des terres, de l’eau, de l’air, de l’apparition des logiciels libres ou des tiers-lieux. On dit bien « devrait », car notre situation reste encore très fragile. Si le drame de Charlie a rassemblé la France quelques temps – où en est-on aujourd’hui ? – il a aussi permis de zoomer sur la situation des petits « canards » comme le nôtre. Du coup, des aides ont été mises en place par le gouvernement pour aider ces structures. Si nous ne touchons pas ces aides à la rentrée, l’avenir se rebouchera à nouveau… On croise les doigts ».

La rédaction a mis en ligne une version numérique de ce numéro spécial. Vous pouvez le consulter ci-dessous mais le mieux pour soutenir la presse indépendante reste encore de l’acheter. 9 euros pour un numéro collector ce n’est pas une ruine et ça donne un sacré coup de pouce au pluralisme !

FV

24 Mar

Semaine de la presse à l’école : France 3 partenaire de 5 établissements de l’académie de Toulouse

Pour la semaine de la presse à l’école qui se déroule du 23 au 28 mars 2015, France 3 Midi-Pyrénées est partenaire du rectorat d’académie de Toulouse et reçoit tout au long de la semaine des élèves de 5 établissements scolaires qui ont travaillé sur la presse et les médias. Ils ont tous réalisé des micro-trottoirs sur notre chaîne.

Il s’agit :

  • du Lycée de Fonsorbes (Haute-Garonne) où un groupe d’élèves de première a réalisé lui aussi ce micro-trott :
  • du Lycée Fermat de Toulouse avec 6 élèves de 1ère. « Lors d’un de nos cours de français, écrivent-ils, notre professeur nous a communiqué l’information de votre concours pour venir visiter vos locaux. Et c’est donc sans attendre que nous nous sommes proposés tous les six pour participer. Poussés tout d’abord par la curiosité, se sont nos âmes de journalistes amateurs qui se sont réveillées durant le “tournage” du micro-trottoir. En effet, chacun d’entre nous voit son avenir dans le journalisme et par ce projet, nous pouvions mettre un pied dans la réalité de ce métier, un pied dans notre avenir. De plus, en tant qu’équipe de choc, c’est un nouveau défi à renouveler pour montrer de quoi nous étions capables. Il est vrai que certaines personnes nous sont passées à côté sans même nous regarder quand nous les interpellions, mais dans l’ensemble, les gens ont essayé de répondre à nos questions ou au moins de nous répondre poliment qu’ils n’avaient pas le temps. Alors, sous la pluie, nous avons enchaîné les interviews dans la joie et la bonne humeur. Ainsi, ce projet s’est révélé très intéressant et enrichissant.  Par exemple, il a permis à Aurélien, le monteur de la vidéo, de se familiariser avec le logiciel de montage et donc d’en apprendre plus. Ou encore, il nous a permis de ne pas redouter la prise de parole en public et d’aller vers des inconnus pour les questionner. Nous avons maintenant la chance de pouvoir visiter les studios de France 3 et de pouvoir voir de plus près comment fonctionne le monde de l’information télévisuelle. En espérant que notre micro-trottoir vous aura aidé et intéressé. » Voici leur micro-trottoir en vidéo :

Tous ces élèves visitent cette semaine les locaux de France 3 Midi-Pyrénées à Toulouse et sont ainsi mis en contact direct avec le métier de journaliste et les techniques de la télévision.

FV

 

 

 

09 Mar

7 médias de Midi-Pyrénées s’engagent à promouvoir l’engagement solidaire

Copyright Emmanuel Grimault/CRMP

Copyright Emmanuel Grimault/CRMP

C’est une grande première en France : sept entreprises de médias de la région Midi-Pyrénées (France 3, La Dépêche, Sud radio, TLT, La Voix du Midi, France Bleu et ToulEco) ont signé ce lundi 9 mars une convention de partenariat avec Midi-Pyrénées Coopdev’.

L’idée c’est que l’engagement solidaire des Midi-Pyrénéens (qui représente 40.000 personnes) dans des actions de coopération ou de solidarité internationale (à travers des associations ou des fondations) puisse enfin se voir dans les médias : des projets parfois très importants manquent de visibilité. 

Votre association veut monter un dispensaire en Afrique ? Tout est prêt, financé… Parfait. Mais qui est au courant dans notre région ?

A travers ce partenariat, ces 7 grands médias (associés à l’école de journalisme de Toulouse, l’EJT, et à l’école supérieure d’audiovisuelle, l’ESAV) se sont donc engagés à être les relais de ces initiatives positives et à participer ainsi à des opérations d’information, d’éducation à la citoyenneté active et à la solidarité internationale.

Midi-Pyrénées Coopdev’ se définit comme « un réseau régional multi-acteurs de la coopération et de la solidarité internationale » qui a pour vocation « d’œuvrer à l’équilibre mondial et faire en sorte que chaque citoyen, chaque collectivité, chaque entreprise agisse dans ce sens, à sa mesure, dans le respect des principes de co-élaboration des projets, de partage et de réciprocité ». Parmi ses adhérents (et financeurs), le réseau regroupe les collectivités locales, les universités, les hôpitaux, les chambres consulaires, les entreprises, etc.

FV

18 Fév

2014, nouvelle année de baisse des ventes pour la presse régionale

Magazine display in a bookstore.  Présentoir de revues dans une librairie.

Midi-Pyrénées n’échappe pas à la règle nationale : comme partout en France, l’année 2014 a encore été marquée par une forte baisse des ventes de la presse régionale, qu’elle soit quotidienne (PQR) ou hebdomadaire (PHR), selon les chiffres communiqués par l’OJD.

L’érosion continue de La Dépêche

Parmi les quotidiens régionaux, La Dépêche du Midi fait partie des titres ayant le plus subi la baisse des ventes en France durant l’année (avec notamment Le Parisien, Nice Matin, Paris Normandie ou encore L’Alsace. Le quotidien régional a vu sa diffusion (ventes en France + ventes à l’étranger + diffusion gratuite) baisser de 5,29 % en 2014. C’est moins bien qu’en 2013 où les ventes de La Dépêche avaient aussi reculé, mais seulement de 3,6 %. Continuer la lecture