09 Mar

Tournoi de foot des écoles de journalisme : l’EJT remet son titre en jeu ce week-end à Toulouse

Vainqueur l’an passé du tournoi (et du blaireau surnommé « Typhus » qui fait office de trophée), l’Ecole de Journalisme de Toulouse remet son titre en jeu ce week-end à domicile. Avec une préparation quasi-professionnelle !

EJT

Ce n’est pas tous les jours qu’un club de foot toulousain remporte un trophée. Alors quand l’an passé l’équipe de l’EJT a ramené de Lille le « Blaireau » attribué au vainqueur du tournoi de foot annuel des écoles de journalisme, une première, l’événement a eu un retentissement majeur !

Cette année, c’est donc à domicile que l’EJT remet son titre en jeu ce week-end des 11 et 12 mars. Et l’équipe s’est préparée comme jamais. On peut notamment suivre ses aventures sur le fil twitter de l’équipe, l’EJT FC : une préparation toute en auto-dérision !

L’EJT FC vit… dans un monde parallèle à celui du TFC ! Et justement, les étudiants-journalistes/footballeurs-amateurs ont même réussi à persuader le coach du TFC, Pascal Dupraz, de venir refaire pour eux un pastiche de sa célèbre « causerie » avant le match décisif de la saison dernière à Angers, qui a permis d’assurer le maintien en Ligue 1. La vidéo est particulièrement réussie :

Souhaitons donc bonne chance aux joueurs de l’EJT FC dans leur tentative de conserver Typhus à la maison !

FV (@fabvalery)

08 Fév

L’EJT remporte le tournoi de foot des écoles de journalisme

L'équipe de l'EJT victorieuse

L’équipe de l’EJT victorieuse

C’est un clin d’oeil. Mais il a son importance. L’équipe de l’école de journalisme de Toulouse (EJT) a remporté samedi 6 février l’édition 2016 du tournoi de football inter-écoles de journalisme qui oppose chaque année les écoles françaises et qui se déroulait à Lille.

Ce tournoi de foot est sans doute moins un rendez-vous sportif que l’occasion d’une grosse fiesta entre étudiants. Mais tout de même, une victoire en foot pour Toulouse en ce moment, ce n’est pas négligeable.

Un événement rarissime qui méritait donc d’être souligné. Bravo aux apprentis journalistes toulousains qui ramènent enfin le trophée dans la ville rose, salués par leurs prédécesseurs sur les réseaux sociaux :

FV

03 Mar

Après l’agression d’un journaliste, le coach du club de foot de Rodez est « éloigné des terrains »

Le Rodez Aveyron Football (RAF) a indiqué ce mardi dans un communiqué que l’entraîneur de son équipe première,  Franck Plenecassagne, sera « éloigné des terrains pour une durée indéterminée. C’est Grégory Ursule, manager général du club, qui sera en charge de l’équipe fanion », en CFA.  Le club indique que l’entraîneur est « affecté par l’actualité du moment ».

Franck Plenecassagne (Copyright Forum foot Mediterranéen)

Franck Plenecassagne (Copyright Forum Foot Méditerranéen)

Samedi 28 février, à l’issue du match nul entre son équipe et Hyères, Franck Plenecassagne s’en est violemment pris à un journaliste de Centre-Presse Aveyron, lui reprochant des articles parus dans les jours précédents. L’entraîneur du RAF s’en était d’abord pris verbalement au journaliste du quotidien de l’Aveyron en proférant des menaces à son encontre, avant de s’en prendre à lui physiquement. Des personnes étaient intervenues pour le retenir. 

Le journaliste, qui a reçu le soutien de sa rédaction et de sa direction. Il a porté plainte. Le club ruthénois, lui, a déjà tranché en « éloignant » l’entraîneur des terrains… et de la presse !

FV