06 Sep

N’étant plus ministre, Jean-Michel Baylet est (re)devenu PDG de La Dépêche du Midi

L’ancien ministre, 70 ans, a repris pendant l’été les rênes du groupe de presse qu’il avait laissés à son ex-épouse lors de son entrée au gouvernement en 2016.

Jean-Michel Baylet (Photo MaxPPP)

Jean-Michel Baylet (Photo MaxPPP)

Jean-Michel Baylet a quitté le gouvernement en mai dernier juste après l’élection d’Emmanuel Macron, pour lequel il avait pourtant fait campagne. Changement d’époque. Après 18 mois passés au gouvernement de Manuel Valls, le dirigeant politique pouvait, à plus de 70 ans, rêver à quelques mois de repos, voire à une retraite méritée.

Mais c’est mal le connaître.

Le 7 juin, à peine 3 semaines après sa sortie du gouvernement, Jean-Michel Baylet a été nommé administrateur du groupe La Dépêche du Midi par l’assemblée générale ordinaire annuelle. A l’unanimité des présents.

Une fois de retour au conseil d’administration, il a pris immédiatement la présidence du groupe, laissée quelques mois plus tôt à son ex-femme Marie-France Marchand-Baylet. C’est d’ailleurs lui qui signe le 16 juin dernier « Le Président Directeur Général » l’extrait de l’assemblée générale déposé au greffe du tribunal de commerce de Toulouse.

Un petit jeu de chaises musicales qui en fait ne change pas grand-chose : en entrant au gouvernement Jean-Michel Baylet avait délaissé (temporairement donc) son mandat de dirigeant de groupe de presse. Mais il n’avait ni quitté la holding familiale qui gère ses parts dans le capital du groupe, ni abandonné son influence au sein du journal et du groupe.

Désormais, les choses sont rentrées officiellement dans l’ordre.

FV (@fabvalery)