30 Août

Des journalistes menacés par un homme armé lors d’un reportage dans le Lot

Travaillant sur les dégâts causés sur un troupeau et imputés au loup, deux journalistes de France 3 Midi-Pyrénées ont été menacés par un éleveur armé d’un fusil de chasse.

L'homme armé d'un fusil a été raisonné par un policier des eaux et forêts

L’homme armé d’un fusil a été raisonné par un policier des eaux et forêts

L’incident s’est produit mercredi 30 août près de Gourdon (Lot). Deux journalistes de France 3 Midi-Pyrénées, qui effectuait un reportage dans le Lot après des attaques de canidés sur un troupeau de brebis ont été pris à partie et mis en joue par un homme armé d’un fusil de chasse. 

Les deux journalistes se trouvaient à ce moment-là sur la voie publique, en présence notamment d’un agent assermenté de la police des eaux et forêts. C’est à ce moment-là qu’un éleveur est arrivé. Il a alors épaulé son fusil de chasse et mis en joue les journalistes qui se trouvaient à une trentaine de mètres environ.

S’en est suivi un vif échange avant que l’homme armé ne revienne à la raison, après l’intervention du fonctionnaire.

La scène a été filmée et l’échange enregistré par le caméraman de France 3 :


Personne n’a été blessé durant cet incident. La perte d’une partie d’un troupeau, une attaque que l’éleveur attribue au loup (dont la présence n’est pas avérée dans le Lot), est un traumatisme pour un agriculteur. Pour autant, cette tension n’excuse en rien les menaces portées contre des journalistes qui ne faisaient que leur travail.

FV (@fabvalery)