05 Avr

Le mensuel toulousain Boudu inaugure une nouvelle formule

18 mois après son lancement, le magazine sort en kiosques son numéro d’avril 2017 dans une nouvelle mise en page. « Le même esprit avec des habits neufs » explique l’équipe du journal.

nouveau boudu

Nouvelles rubirques, nouvelles signatures, « un peu plus d’actu au début, un peu plus relax à la fin », comme l’indique le magazine Boudu sur sa page facebook. Ce 5 avril, le magazine de société toulousain Boudu, lancé en novembre 2015, inaugure de nouveaux habits avec une mise en page remaniée.

Notre ADN ne change pas : être toujours là où il faut être et jamais là où on nous attend (éditorial) »

Dés le premier coup d’oeil, le magazine fait effectivement peau neuve : une mise en page plus moderne, plus aérée. Des choix plus news magazine « branché » pour séduire un public urbain.

 

Alors changer juste pour changer ? Dans l’éditorial de ce numéro 17, intitulé « Rester Boudu », le rédacteur en chef Jean Couderc s’explique : « On peut lancer une nouvelle formule sans pour autant renier ni regretter ses options initiales. Il n’en reste pas moins que nous avons ressenti le besoin de prendre en compte les nombreux avis qui se sont exprimés depuis le lancement de Boudu il y a un an et demi ».

Le lancement de cette nouvelle formule s’accompagne du rafraîchissement du site internet du magazine : certaines pages du numéro d’avril sont d’ailleurs consultable en ligne. Un conseil : c’est LA bonne occasion de découvrir ou de redécouvrir Boudu. Un magazine innovant et indépendant à Toulouse, c’est assez rare.

FV (@fabvalery)