05 Oct

BFM TV renonce à sa télé locale de Toulouse… pour s’associer avec TV Sud

Coup de théâtre dans le petit monde de l’audiovisuel : alors que les deux prétendants à la télé locale de Toulouse étaient attendus ce mercredi 5 octobre en audition publique au Conseil supérieur de l’audiovisuel à Paris, l’un des deux, BFM TV, a finalement jeté l’éponge… pour s’associer avec son concurrent TV Sud !

(Photo : AFP)

(Photo : AFP)

Le groupe Next Radio TV, propriétaire de BFM TV a informé le Conseil supérieur de l’audiovisuel de son changement de stratégie sur le dossier quelques heures seulement avant les auditions de ce 5 octobre. Il a décidé de retirer sa candidature pour finalement s’associer avec son concurrent TV Sud (à hauteur de 19,9 % du capital). 

Depuis l’annonce (révélée par ce blog) de la candidature de BFM TV à la fréquence toulousaine, les oppositions à la chaîne ont été nombreuses notamment chez les producteurs de programmes audiovisuels qui avaient adressé une lettre ouverte au CSA et lancé une pétition en ligne contre la candidature de BFM. Des élus locaux, notamment le groupe communiste au conseil municipal de Toulouse et à la Métropole, avaient pris eux-aussi position contre BFM TV jugée « anxiogène ».

Le retrait de BFM et son association avec Médias du Sud simplifie les choses. Sauf (encore) une énorme surprise (le CSA peut encore décider que l’appel d’offres est infructueux), plus rien ne s’oppose à l’installation du groupe de Christophe Musset à Toulouse dans l’optique d’y créer une télé en réseau avec les chaînes locales déjà exploitées par TV Sud (à Montpellier, Nîmes et Perpignan) à l’échelle de la nouvelle région Occitanie.

Fabrice Valéry (@fabvalery)

  • Pingback: Télé Toulouse. BFMTV renonce à sa candidature à la dernière minute « Article « Côté Toulouse()

  • Pingback: Télé Toulouse. BFMTV renonce à sa candidature à la dernière minute - ÔToulouse()

  • <span class="author">CecildeMille</span>

    La Dépêche est-elle présente dans le groupe Medias du sud ? Je n’en sais rien mais si c’était le cas, ce serait catastrophique : elle renforcerait son monopole de l’information régionale.

    • <span class="author">Vincent Barthe</span>

      La dépêche a hérité de 10% de TV SUD en rachetant Midi Libre, 10 % ça ne donne aucun pouvoir…
      A moins d’avoir accès à un financement public lourd, une part de la redevance audiovisuelle par exemple ou la participation massive des collectivités locales comme c’est le cas en PACA avec Estrosi ou dans le Nord avec Bertrand c’est difficile de faire abstraction des grands acteurs médiatiques.
      Ici la ville de Toulouse n’a pas souhaité remettre au pot, à la Région il y a des freins et le département n’est historiquement pas impliqué sur l’audiovisuel.
      Il faut donc faire avec l’existant, ces 10% ne sont pas grand chose mais ils permettent des accords industriels. Les video d’actualités de TV Sud sont diffusées par les journaux du groupe La dépêche

      • <span class="author">CecildeMille</span>

        Merci de cette réponse argumentée mais méfiance tout de même ; plus que par l’info, de toute façon, La Dépêche est traditionnellement intéressée par les régies pub, surtout en des temps où la presse écrite, nationale ou régionale, est bien malade…

        • <span class="author">Vincent Barthe</span>

          Vous êtes bien informée… Mais contrairement à ce que l’on a connu par le passé, maintenant il y a un entrepreneur qui s’intéresse à la TV locale toulousaine. Quelqu’un donc qui s’intéresse à faire rentrer de l’argent dans son entreprise. La norme somme toute mais une nouveauté ici.

  • <span class="author">Vincent Barthe</span>

    Le Groupe communiste bien sûr puisque Pierre Lacaze s’était investi sur le dispositif casedoc qui a été fort utile pour la filière régionale, mais aussi à Toulouse il y a Antoine Maurice (EELV) qui nous a soutenu et à la Région Dominique Satgé. Pour ce qui est des soutiens affichés. Mais nous avons reçu des signes de soutien plus discrets de la part des exécutifs de toutes les collectivités concernées.

  • <span class="author">franoisplssier</span>

    Pour créer par caprice de notre Président la chaîne : Franceinfo il n’y a pas eu autant de gesticulation. Le service Public doit avoir de l’argent de reste car combien cela nous coûte en frais de fonctionnement???

  • Pingback: La Télé Locale De Toulouse Attribuée à TV Sud | Médias D'ici()