07 Sep

Les 4 ans du « Brigadier », le seul magazine consacré aux arts de la scène

L’aventure est belle. Avec la sortie en ce mois de septembre 2016 de son numéro 21, le magazine bimestriel « Le Brigadier », créé à Toulouse en 2012 et entièrement consacré aux arts de la scène, fête ses 4 ans d’existence.

14281538_10210786006711964_1768870986_nThéâtre, danse, arts du cirque et depuis deux ans musique, classique ou contemporaine, jazz, etc. Tout le spectacle vivant est présent dans les 72 pages du Brigadier, le magazine des arts de la scène avec ce mois-ci une revue générale des nouveautés de la saison dans les théâtres de Toulouse et de la région.

Le Brigadier tire son nom de celui de ce bâton utilisé en coulisses pour frapper les trois coups avant le lever de rideau au théâtre. Il trouve surtout son origine dans l’envie de sa créatrice et rédactrice en chef, la Toulousaine Bénédicte Soula, de « proposer un magazine sur le modèle de « Parcours des Arts » avec un vrai regard journalistique, pas une énième revue sur le théâtre écrite par des universitaires ou des spécialistes« .

Eclectique, de qualité, avec son grand format, Le Brigadier a réussi à s’imposer comme une référence dans ce domaine, un exemple apparemment unique en France. Journalistes, maquettistes, correctrice, une douzaine de personnes collabore à chaque numéro. « Un bel objet sur la forme, souligne Bénédicte Soula, mais surtout avec du fond et une ligne éditoriale qui consiste à traiter de manière libre et engagée l’actualité culturelle avec, j’y attache une grande importance, une grande liberté de ton depuis le début ».

Depuis 2 ans, un « avant-magazine » précède les pages traditionnelles. C’est l’occasion de lire des papiers sur la littérature ou d’autres sujets peu ou pas abordés dans le « vrai » magazine. D’autres projets ? Au-delà de la page facebook, Bénédicte Soula confie avoir envie de lancer un site internet, avec une temporalité différente du bimestriel papier. Mais cela demande des moyens et du temps et ne se fera pas cette année.

Car faire vivre pendant 4 ans un magazine de qualité, spécialisé, en région est un défi presque quotidien. Sa rédactrice en chef reconnaît sortir un salaire faible mais s’honore d’avoir « toujours rémunéré les pigistes, les collaborateurs et l’imprimeur aux tarifs en vigueur et en temps et en heure ».

Le Brigadier est distribué à 5000 exemplaires principalement à Toulouse et dans les départements de l’ex-région Midi-Pyrénées. Disponible en kiosques ou dans les théâtres ou certaines librairies. Si vous vous intéressez à l’actualité culturelle en région, il faut avoir eu au moins une fois Le Brigadier entre les mains.

Fabrice Valéry (@fabvalery)