11 Déc

24ème Salon Livres en Citadelle de Blaye 2016, retour en images !

Bilan en images du salon du livre « Livres en Citadelle » de Blaye.

Les ingrédients d’une réussite…

Frédéric Besnier, le président dynamique, disponible et compétent de l’association « Préface », et son équipe de bénévoles qui organisent le salon…

Besnier

Le cadre majestueux de la Citadelle de Blaye…

15380575_1015047565273966_3958530731323938076_n

15356490_1015047918607264_6057559051537659431_n

15439763_1015048281940561_6354630265672563138_n

15420926_1015048428607213_693056825651371562_n

IMG_20161211_154405

IMG_20161211_154409

15384464_10211643133421988_3366938180281533014_o

15541306_1507216379307230_3634889328972256098_n

15442115_1507216135973921_7860027564096016705_n

Un plateau d’auteurs prestigieux de La Nouvelle Aquitaine et d’ailleurs…

15493698_10211643143542241_989140852176088317_o

Votre serviteur, en compagnie des talentueux(ses) Jacques Saussey, Franck Bouysse et Claire Favan…

15337538_1825639651023284_6380794383539024033_n

Une ambiance inégalable, avec des moments de détente, de dégustations (avec la complicité des producteurs)…

15337437_1825658027688113_5470754898750868918_n copie

15337443_1825658121021437_8887010038423649397_n

15380742_1824994131087836_5607629600985993843_n

15327266_1206009366136545_241861689496959023_n

 

Longue vie à cette belle manifestation littéraire !

 

 

 

02 Déc

Rencontre avec Sebastien Lepetit, « L’origine du crime », au Salon du livre du Touquet

« Lire délivre » aime vous faire découvrir des événements et salons littéraires de la Nouvelle Aquitaine, mais aussi des auteurs de la Nouvelle Aquitaine, qui dédicacent ici ou ailleurs !

Nous sommes allés à la rencontre de l’Aquitain Sébastien Lepetit, qui nous a accordé une interview sur le Salon du Livre du Touquet Paris-Plage 2016 pour la sortie de son polar « L’origine du crime », aux éditions Flamant Noir.

 

30 Nov

« Les amants maudits de Dorliac », Martial Maury, Ed. Terre d’Histoires

Présentation de l’éditeur

Le village de DORLIAC, dans le Périgord, est en émoi. Un mystérieux corbeau sème la discorde parmi les habitants en accusant le maire de corruption et en évoquant le meurtre du propriétaire du cinéma local, des décennies plus tôt. Le journaliste Antonin Berson se doit de faire la lumière sur cette affaire, il en va de son honneur, de son amour et de son avenir professionnel. En recueillant les confidences des anciens du village, il découvre que le corbeau fait allusion au drame qui s’est joué après la guerre entre Scipion, un paysan prospère et Horace, le notaire. Tous deux étaient tombés amoureux de la belle Violette… le début d’une terrible tragédie romanesque. Et dans la vraie vie, comme sur l’écran du cinéma du village, l’amour, la haine, la mort se sont côtoyés en un drame dont les répercussions résonnent encore de nos jours…

Correspondant de presse, essayiste, romancier, Martial Maury est l’auteur de plusieurs romans, notamment Le Secret des Restiac et L’héritage des Restiac. Périgourdin de naissance et de coeur, c’est dans cette région qu’il situe ses romans dans lesquels le présent et le passé s’entremêlent.

Notre avis

Le roman de Martial Maury se situe entre polar et roman historique, tant les personnages, lieux, habitudes et faits relatés semblent criants de vérité. Le lecteur se plonge avec délectation dans le microcosme d’un petit village du Périgord qui recèle bien de terribles secrets dans un écrin un peu trop beau. Maury décrit avec justesse la psychologie des personnages et leurs relations, qui varient de la passion à la haine. Entre le passé trouble et ses répercutions au présent, on finit par se prendre au jeu de cette drôle d’histoire et comme dans les bons vieux romans d’énigme, il faut attendre les toutes dernières pages pour comprendre les motivations des uns et des autres.

Bob Garcia

« A la place de l’autre », Guy Rechenmann, Ed. Vents salés

Présentation de l’éditeur

Un jour de septembre, 6 h 45. La pointe du Cap-Ferret est déserte. Les touristes ont décampé et les rares sédentaires ne se risquent pas si tôt face à un océan d’humeur changeante. Alors que fait là cette silhouette immobile perdue au milieu des blockhaus ? Qu’attend-elle, cette jeune femme ? Cela m’interpelle, moi, Anselme Viloc, le « flic de papier ». En règle générale je fuis les enquêtes ordinaires, j’ai le don de dénicher le grain de sable qui grippe les belles mécaniques assassines. Je ne lâche aucune affaire ! La guerre et les bâtisseurs du mur de l’Atlantique, un enfant et un chat, autant d’indices à prendre en compte. De Bouliac à la Chalosse, d’Arcachon à Andernos, Marie, Clémence, Marina… trois générations d’une même famille. Noyées dans la folie…

 

Notre avis

Comme son enquêteur attachant et atypique Anselme Viloc, Guy Rechenmann fuit les enquêtes ordinaires. Celle-ci est particulièrement étrange. Une femme amnésique ne parvient pas à prononcer d’autres mots que « Je sais où est mon fils »… A force de recoupements et de déductions, Viloc parvient à retrouver l’identité de la jeune femme, et découvre… qu’elle n’a jamais eu d’enfant. L’enquête prend alors une autre voie, et c’est dans le passé que ce trouve la solution du présent. Loin des thrillers tonitruants menés sur les chapeaux de roues, Viloc prend son temps. Il écoute du bon jazz – dont il est visiblement spécialiste -, contemple le paysage et déniche le fameux « grain de sable » que d’autres ne voient pas…

Belle découverte et belle plume. Bravo à Guy !

Bob Garcia

« Le loup peint », Jacques Saussey, Ed. Toucan noir

Présentation de l’éditeur

Vincent Galtier est vétérinaire dans une petite ville de l’Yonne, près d’Auxerre. Depuis la mort de son fils, son couple est exsangue. Seule, Marion, sa maîtresse, parvient avec peine à lui faire vivre quelques rares moments d’oubli au creux de son lit. Une nuit, alors qu’il vient de la quitter et traverse une forêt isolée pour rentrer chez lui, les passagers d’une voiture inconnue lui tirent dessus et tentent de le précipiter dans un ravin. Lorsque Vincent parvient enfin à son domicile, après leur avoir échappé de justesse, c’est pour y découvrir une scène de massacre. Mais ce n’est pas la seule qui l’attend. Le cauchemar ne fait que commencer…

 

Notre avis

Coup de coeur pour ce thriller particulièrement bien mené. Jacques Saussey casse les conventions du genre : il nous dévoile l’assassin dès le début du récit. Pourtant cela ne retire rien au rythme et au suspense. Les rebondissements ne manquent pas et la fin est inattendue. Un bel exercice qui enchantera les amateurs du genre !

Bob Garcia

« Rêver », Franck Thilliez, Ed. Fleuve noir

Présentation de l’éditeur

Si ce n’étaient ses cicatrices et les photos étranges qui tapissent les murs de son bureau, on pourrait dire d’Abigaël qu’elle est une femme comme les autres.
Si ce n’étaient ces moments où elle chute au pays des rêves, on pourrait jurer qu’Abigaël dit vrai.
Abigaël a beau être cette psychologue qu’on s’arrache sur les affaires criminelles difficiles, sa maladie survient toujours comme une invitée non désirée. Une narcolepsie sévère qui la coupe du monde plusieurs fois par jour et l’emmène dans une dimension où le rêve empiète sur la réalité. Pour les distinguer l’un de l’autre, elle n’a pas trouvé mieux que la douleur.

Comment Abigaël est-elle sortie indemne de l’accident qui lui a ravi son père et sa fille ? Par quel miracle a-t-on pu la retrouver à côté de la voiture, véritable confetti de tôle, le visage à peine touché par quelques bris de verre ? Quel secret cachait son père qui tenait tant, ce matin de décembre, à s’exiler pour deux jours en famille ? Elle qui suait sang et eau sur une affaire de disparitions depuis quelques mois va devoir mener l’enquête la plus cruciale de sa vie. Dans cette enquête, il y a une proie et un prédateur : elle-même.

Notre avis

Franck Thilliez mène deux oeuvres de front : d’une part, la série d’enquêtes et péripéties de son couple de policiers fétiche (Franck Sharko et Lucie Hennebelle), et d’autre part ses « one shot », qui se lisent indépendamment les uns des autres et traitent à chaque fois d’un sujet différent. Son thriller « Rêver » se situe dans cette deuxième catégorie. Avec beaucoup de maîtrise et d’intelligence, Thilliez nous entraîne dans l’univers complexe de la narcolepsie, entre le rêve et la réalité, entre le vrai et le faux, entre la logique et la folie… Comme pour perdre un peu plus le lecteur dans les méandres de la pensée de l’héroïne, les chapitres ne sont pas présentés dans l’ordre chronologique de la réalité. Mais grâce à un petit graphique en tête de chaque chapitre, on peut en situer l’action sur l’échelle du temps. A la manière d’un puzzle temporel (justement, c’est le titre d’un autre de ses livres), le lecteur reconstitue peu à peu, en même temps que l’héroïne, la chronologie et la réalité des faits. Le tout est servi par une écriture vive, précise et sans concession. Jamais de cliché facile, de poncif ni de redite dans le travail d’écriture de Thilliez. Et comme toujours, la chute est à la hauteur de l’intrigue.

Plus que jamais, Thilliez s’impose comme le maître du thriller français.

Brillant et magistral !

Bob Garcia