14 Sep

« Jacques Prévert n’est pas un poète », de Cailleaux et Bourhis…

Présentation de l’éditeur

Le biopic dessiné d’un artiste bouillonnant, dépeint avec une vitalité incroyable, pour commémorer les 40 ans de sa disparition. Le quartier de Montparnasse au coeur des années 1920 : ses fêtes enivrantes, ses débats littéraires, ses artistes de mille et un univers. De retour de son service militaire en Turquie, Jacques Prévert y fréquente l’avant-garde de cette époque, entre Louis Aragon, Robert Desnos ou André Breton avec lesquels il écrit quelques-unes des plus belles pages du surréalisme. Ce mouvement, beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d’une machine à écrire et d’un parapluie, éclatera finalement tandis que Prévert se met à côtoyer Giacometti, Carné ou Pierre Batcheff, qui l’entraîneront vers une carrière de scénariste et la création de la troupe Octobre. Après leur évocation des années Boris Vian dans « Piscine Molitor », Hervé Bourhis et Christian Cailleaux s’emparent aujourd’hui de la vie de « Jacquot » dans cette intégrale richement documentée, où nous est contée une tranche de l’histoire politique et artistique de ce siècle moderne. Des rivages méditerranéens aux théâtres moscovites, entre écriture foisonnante et dessin allègre, il aurait été dommage que Jacques Prévert ne fût qu’un poète !

07 Sep

« Le denier salaire », de Margaux Gilquin : un témoignage émouvant sur le combat des séniors face au chômage…

Présentation de l’éditeur

​Le cri de colère d’une femme confrontée
au chômage et à la précarité

Margaux a 48 ans lorsqu’elle perd son emploi. Elle a pourtant tout fait, dans sa vie, pour obtenir une belle situation, passant son bac à plus de trente ans. Tout le monde lui dit qu’elle n’aura aucun mal à retrouver un contrat à durée indéterminée. Mais c’est un voyage
éprouvant qui commence…Elle affronte l’arrogance de jeunes DRH, se perd dans les rendez-vous de Pôle emploi, accepte tout ce qui se présente, tracte son CV dans les aéroports, joue les
démonstratrices dans des supermarchés, se démenant pour garder la tête haute et l’estime d’elle-même.Alternant humour corrosif, tristesse et colère, Margaux se bat pour ne pas recevoir un jour son  » dernier salaire « ,
terme élégant par lequel elle désigne ses dernières allocations chômage.

Et puis, un matin…

En France, les femmes de plus de 50 ans subissent de plein fouet la crise de l’emploi. sans travail, sans reconnaissance, avec moins de 500 euros par mois, elles vivent avec la peur permanente de terminer leur existence dans la rue.

« Merci d’avoir patienté » de Frédéric Mazé, nous emmène dans les coulisses kafkaïennes des plateformes d’appel…

Présentation de l’éditeur

Qui n’a jamais été confronté à l’univers kafkaïen des hotlines ? À la suite d’un accident de la vie, Frédéric se voit contraint à accepter un petit job pour subsister : le voici téléconseiller pour Edf. Fruit d’une expérience personnelle, Merci d’avoir patienté ! nous plonge dans les coulisses des centrales d’appel, univers surréaliste où se côtoient déshumanisation et absurde.

« Dieu pardonne, lui pas ! », L’humour décapant de Stanislas Petrosky, entre San Antonio et Don Camillo !

Présentation de l’éditeur

Estéban Lehydeux, dit Requiem, est de retour. Le curé exorciste débarque cette fois sur le port du Havre. Il y découvre un docker bien sous tous rapports, si, si, ça existe, accusé de meurtre ; une boîte d’import-export d’objets et de matériel pas bien catholiques ; un syndicaliste forcené mais pas mauvais bougre ; des fanas du troisième Reich, et bien évidemment une accorte jeune femme tellement mal fringuée qu’il s’empresse toujours, dès qu’il la croise, de la déshabiller ! Entouré de ces drôles de paroissiens notre héros, un Don Camillo carburant à la bière plus qu’à l’eau bénite, va devoir jouer du goupillon et faire quelques entorses aux règles de son ministère pour parvenir à distinguer le bon grain de l’ivraie… Ce deuxième épisode des aventures de Requiem nous replonge dans l’histoire de Jules Durand, qui défraya la ville du Havre en 1910. Cette sorte d’affaire Dreyfus dans le monde ouvrier est encore dans les mémoires de nombreux havrais.

Biographie de l’auteur

Stanislas Petrosky vit en Normandie, à quelques kilomètres du Havre. Sa profession, thanatopracteur, n’est probablement pas pour rien dans son goût pour le crime, la transgression et l’humour… noir. Cet auteur atypique voue un culte immodéré à Frédéric Dard. Sa plume est trempée dans la même encre. La preuve, c’est cette fois Patrice Dard, le propre fils du maître et heureux continuateur de San-Antonio, qui bénit le bouquin et signe une présentation aux petits oignons…

Chez Barbara, la dame brune » de Philippe Lorin et Alain Vircondelet, un bel hommage à la grande chanteuse !

Présentation de l’éditeur

« Ce qui domine toujours, c’est l’idée qu’elle « chante vrai », qu’elle ne « joue » pas. Son désespoir et son désir de vivre et d’aimer rejoignent ceux de son public, les mêmes aveux en demi-teintes, la même inconsolable nostalgie, indéfinissable
pourtant, où se mêlent les souvenirs de l’enfance, la peur de la mort et sa fascination, et aussi le même émerveillement devant la nature entière que chaque saison renouvelle. »
Personne n’a oublié l’interprète de L’Aigle noir ou de Göttingen. Le timbre de la voix si particulière de Barbara, la profondeur de sa poésie et la musicalité de ses compositions épousent sa fragilité mais aussi sa force, disent les blessures enfouies, les combats menés et les petites choses toutes simples de l’existence dans lesquelles chacun se retrouve.
Dans cette biographie, par touches sensibles, Alain Vircondelet évoque les histoires d’amour que cette artiste rebelle et solitaire a tissées avec son métier, son public, sa famille, ses hommes et son engagement, sa générosité auprès des blessés de la vie ou des malades du sida.
Un portrait au plus vrai de la « longue dame brune ».
Écrivain, Alain Vircondelet est notamment le biographe de Marguerite Duras, Blaise Pascal, Albert Camus, Antoine de Saint-Exupéry, Arthur Rimbaud.
Illustrateur de nombreux albums, Philippe Lorin fait revivre, avec des portraits très réalistes accompagnés d’aquarelles fines et nuancées, de grandes figures du passé parmi lesquelles De Gaulle, Colette, George Sand, Jacques Brel, Céline… Dans la même collection ont été publiés quatre ouvrages, consacrés à Jean Ferrat, Georges Brassens, Coluche et Dalida.

Biographie de l’auteur

Philippe Lorin. Peintre, illustrateur, dessinateur, il a su, de ses aquarelles fines et nuancées, faire revivre les héros qu’il admire : de Gaulle, Léonard de Vinci, George Sand, Jacques Brel… Il a illustré aussi bien des livres pour enfants que des ouvrages historiques. A la pointe de son pinceau, il a su rendre, avec délicatesse, un hommage émouvant à Jean Ferrat.

Universitaire, maître de conférences et écrivain, Alain Vircondelet est aussi le biographe de grandes figures du XXe siècle comme Albert Camus, Saint-Exupéry, Balthus, Pascal, Charles de Foucauld, et surtout Jean-Paul II, auquel il a consacré plusieurs ouvrages qui font aujourd’hui autorité dans le monde entier.

 

11 Juil

« La plage des livres » : des interviews d’auteurs menés avec talent par Amandine Glévarec !

P1050380 P1050381 P1050382P1050361P1050369P1050371

« La plage des livres »…

Frédéric Mazé le sait bien : pas de bon salon du livre sans bonnes interviews d’auteurs !

Pour cela, il a dégoté la perle rare : Amandine Glévarec, ex libraire habituée des salons et férue de littérature !

Avec discrétion et efficacité, Amandine a l’art et la manière : écoute attentive, art de rebondir et de poser les bonnes questions au bon moment… pour réaliser, sur le ton de la confidence des interviews intelligentes et captivantes !!

« La plage des livres » : un salon aux airs de vacances !! Retour en images…

19875416_1785893738092842_6803711846789728314_n

19748533_1782979965050886_1082127195821471266_n

19748900_463724210673606_1402903248301098803_n

19756688_1928266800760568_5558217020087496380_n

19875455_1785893748092841_4158956764259320779_n

19884197_1785893831426166_3606847505117393208_n

19884352_1931917520395496_3810183410770853900_n

19959337_1785893828092833_8621466586441600328_n

1ère Edition « La Plage des Livres »

Chers amis,
L’été est la saison propice aux loisirs et aux passions, alors rendez-vous chers amoureux des livres, le 9 juillet 2017 de 9h00 à 19h00, sur l’avenue Mathevet, Plage du Rocher, à Longeville-sur-mer, pour rencontrer plus d’une trentaine d’auteurs talentueux.A Longeville-sur-mer, passions et loisirs se conjuguent aisément sur la plage.

Avec la Mairie, la bibliothèque, avec le maire de Longeville-sur-mer Michel Bridonneau, son Conseil Municipal, je lance la première édition de la Plage des Livres. C’est pour moi auteur, l’occasion rêvée d’honorer cet objet magistral, le livre qui voyage avec vous, qui parcoure le monde avec vous, puisqu’il en magnifie les images, la puissance, la beauté, la tristesse ou la poésie, et grâce à l’imagination des auteurs leurs multiples reflets. Les auteurs justement… Petit, ils m’intriguaient ; je n’ai jamais cessé d’être passionné par mes amis auteurs, nos chers écrivains.

Humblement, nous les invitons à partager avec chaque lecteur et les plagistes curieux, un moment inédit au bord de l’Atlantique. Nous les invitons à partager une plage de formidables dialogues et de fraternité, nous les invitons à prendre un bain de mer entre les dédicaces, nous les invitons à rencontrer de nombreux lecteurs… sous le soleil exactement, là où il inonde la Vendée de sa plus jolie lumière, de sa plus douce chaleur. Profitez bien de cette journée à l’écart des tumultes citadins, profitez de la plage du Rocher et des livres. La Plage des Livres est la fête des livres, des lecteurs et des auteurs ! Vive la fête, et vive les livres !

L’affiche officielle du Festival

La plage des livres


Les auteurs présents au festival

  • Henda Ayari
  • François Bagnaud
  • Leslie Bedos
  • Laurence Biava
  • Kenza Braiga
  • Philippe Chevalier
  • Charlotte Cottereau
  • Laure Mi Hyun Croset
  • Fabrice Daimler
  • Frédéric Deban
  • Pierre-Louis Delvaux
  • Amale El Atrassi
  • Sylvie Estève
  • Arnaud Friedmann
  • Jean-Paul Gayot
  • Fiona Gelin
  • Daniel Jaunneau
  • Roger Jouet
  • Loïk Le Floch Prigent
  • Jean-Luc Loiret
  • Astrid Manfredi
  • Frédéric Mars
  • Frédéric Mazé
  • Fabienne Perineau
  • Laurent Petitguillaume
  • Laure Phelipon
  • Pierre Pouchairet
  • Alex Riva
  • Virginie Roels
  • Anna Sam
  • Dominique Sampiero
  • Marlène Schiappa
  • Alain Trichet
  • Dominique Verdeilhan
  • Carole Zalberg

28 Juin

Formidable Hors-série de la revue « Le Festin » pour (re)découvrir les grottes de Lascaux !

Prolongement de la revue le festin, les hors-série se sont fortement développés ces dernières années. Les titres de la collection en «101 sites et monuments» (Bordeaux, Autour de Bordeaux, La Gironde, le Bassin d’Arcachon, le Pays Basque) sont devenus de véritables best-sellers, souvent réédités.

Ce hors-série, signé Nicolas St-Cyr et Valérie Feruglio, richement illustré de près de 300 images (documents d’archives, photos in situ, dessins, reconstitutions numériques), est le compagnon idéal pour précéder ou prolonger la visite de Lascaux, Centre International de l’Art Pariétal, nouvel espace muséal construit à même la colline de Montignac et inauguré fin 2016. Conçu comme un livre-album, ce hors-série revient sur l’histoire de Lascaux et ses avatars, de la découverte de la grotte à la conception de Lascaux IV. Temps fort de cette publication, une immersion au cœur de la grotte et de ses nombreuses cavités, le temps d’une visite commentée des fresques avec force détails, certainement une des plus belles expressions de l’art pariétal au monde.

27 Juin

Les choix littéraires de la librairie L’Escampette de Pau !

France 3 aime les livres et vous fait partager ses coups de cœur !

Christophe recevait en duplex dans « 9h50 le matin »/France 3 Nouvelle Aquitaine, Jérôme Rivière de la librairie « L’Escampette » de Pau.

Excellent choix : « Ce pays qu’on assassine » de Gilles Vincent, « Des âmes simples » de Pierre Adrian et l’excellente série BD « Une vie avec Alexandra David-Néel », de Fred Campoy (scénario) et Mathieu Blanchot et Fred Campoy (dessin).

Plus d’info sur « lire délivre »/France 3 Nouvelle Aquitaine !

 

22 Juin

La nouvelle saga de Mireille Calmel : « Les lionnes de Venise », une réussite !

Présentation de l’éditeur :

Quand désir et pouvoir côtoient le plus intrigant des mystères.

Venise, campo Santa Fosca, octobre 1627. Lucia, jeune et espiègle Vénitienne, se retrouve au milieu des flammes qui dévastent la modeste imprimerie familiale. Sous ses yeux, son père est enlevé par trois hommes armés. Qui donc se cache derrière ce crime ? La veille, la magnifique Isabella Rosselli, la plus rouée des espionnes de la cité des Doges, est venue faire reproduire une étrange gravure.

Lucia est décidée à percer cette énigme et à sauver son père. Dans une quête effrénée, elle s’immisce parmi les puissants, se mêle au bal des faux-semblants du carnaval, s’enfonce dans les arrière-cours des palais. Une Venise fascinante, oppressante, où le pouvoir se confond avec l’amour, où les étreintes succèdent aux duels et les baisers aux complots.

Dans ces bas-fonds de la cité lacustre, amis et ennemis avancent masqués. Lucia joue de ses charmes, de son épée, de son poignard aussi qu’elle porte au mollet. Elle ruse, croise le fer avec Giorgio Cornaro, le fils du doge, homme corrompu et dangereux, prête à tout pour découvrir la vérité sur cette gravure dont tous, à Venise, sont convaincus qu’elle recèle le secret du pouvoir absolu.

Après le succès de sa série sur Aliénor d’Aquitaine, Mireille Calmel nous plonge avec maestria dans la Venise trouble du XVIIe siècle. Un formidable roman de cape et d’épée qui entraînera le lecteur de la cité des masques aux terres des mousquetaires.