06 Nov

Trop facile, trop sur de lui, premier faux pas sans conséquence du PSG version Laurent Blanc

Tout était au vert pour aborder ce match… Une démonstration 5-0 contre les adversaires du soir il y a 15 jours, une écrasante victoire contre Lorient vendredi, une très bonne pizza d’avant match, le retour d’Ibra en tant que titulaire, le retour de Monster Thiago Silva dans le groupe. Seul bémol, normalement anecdotique quand tu rencontres Anderlecht, la blessure d’Edinson Cavani.

A 20 minutes du coup d’envoi, assez peu de monde dans ma tribune. Trop facile ? Trop peu d’enjeu ? Mince ! Un match de ligue des champions et la tribune vide ?

A 20 minutes du coup d'envoi, peu de monde au Parc

A 20 minutes du coup d’envoi, peu de monde au Parc

20h45, l’arbitre lance le match. Ouf, la tribune s’est remplie !

La tribune s'est remplie, ligue des champions oblige !

La tribune s’est remplie, ligue des champions oblige !

Très sincèrement, les 20 premières minutes sont bonnes. Une tête de Lavezzi à quelques centimètres, une frappe en force de Zlatan juste au-dessus du but ! Bon… On ne marque pas… 20ème, Anderlecht s’approche du but, première frappe… au-dessus. 30ème, la frappe bruxelloise est cadrée, Sirigu se couche bien. Mi-temps, 0-0, le parc siffle… On a l’habitude de planter en première et gérer en seconde… On a géré en oubliant de planter ! On s’est même fait bouger par l’équipe Belge, revancharde, qui effectuait un pressing assez haut.

On ne serait pas en novembre ? 

La deuxième mi-temps commence, même rythme, faible… 62ème minute, le capitaine, le monstre, Thiago Silva entre en jeu, lui qui n’avait plus jouer depuis septembre suite à sa blessure. Une vraie ovation du Parc, chaque ballon qu’il touche est accompagné d’applaudissements. Et soudain, je me rappelle… Nous sommes le 6 novembre… La traditionnelle crise de novembre nous getterait-elle ? 67ème minute, j’affirme à mes voisins : « On est en novembre, la crise approche, on va se prendre un but ». 68ème minute, j’ai peur… Anderlecht vient de marquer, on me regarde bizarrement… noir… Mais, 2 minutes plus tard, mon intégrité physique est encore intacte, Zlatan délivre le Parc des princes et égalise !

Fumigène

C’est alors qu’une expérience bizarre m’est arrivée, proche de moi, un fumigène est jeté… Moi qui trouvait cet objet festif, joli, qui ne comprenait pas la répression injuste de la LFP… J’ai tout de suite mieux compris. Ca sent mauvais, ça monte au cerveau, on ne voit plus rien… Bref, pas grand chose de plus à raconter… Rentrée médiocre de Ménez qui semble avoir perdu sa pointe de vitesse… Un mauvais match nul qu’il faut prendre (je l’espère) par un faux pas sans conséquence.

Mon premier SpaceSMS

J’ai voulu expérimenter le SpaceSMS (nom totalement inventé, on est d’accord). Le principe est simple, j’envoie un texto à un numéro au hasard en demandant à la personne si elle regarde le match. Première expérience bien sympathique, le 06 34 25 ** ** ne regarde pas le foot… Mon objectif, tomber d’ici la fin de la saison sur une personne au Parc des Princes et lui payer un verre à la buvette lors de la mi-temps.

spacesms

26 Sep

Le PSG, Valenciennes et Google Chrome…

Les journées de championnat le mercredi soir, ce n’est vraiment pas ce qu’il y a de mieux. Quand on n’a ni Canal + ni Be in Sport, le foot à la télé c’est quand même très limité… Alors oui un match à l’extérieur le week-end je sors dans un bar, un match de ligue des champions le mardi je vais chez un ami… Mais un Valenciennes – PSG le mercredi soir, c’est tout de suite plus compliqué.

1) Un bon navigateur

Alors ce soir c’est décidé, je donne ma méthode. Tout d’abord, il faut Google Chrome 29, le navigateur le plus rapide depuis… Google Chrome 28. Léger, efficace, c’est un pur plaisir de surfer avec ce browser.

2) Flashresultats : Un site à ne pas louper

Le premier onglet que j’ouvre, c’est sur flashresultats.fr le site le plus efficace en terme de remontée de résultats. Vous cochez les matchs que vous voulez suivre, puis vous allez dans l’onglet mes matchs, vous serez alors alerté dès qu’un but est marqué ou qu’un match se termine. En général, je sélectionne tous les matchs de L1 et L2 ainsi que les grands championnats étrangers.

3) RMC : La radio sport, foot et PSG

Mon deuxième onglet est sur le player radio de RMC. De 16h à minuit, RMC ne parle que de sport… et en parle bien ! Cerise sur le gâteau, que ce soit en bien ou en mal, il y a toujours quelque chose à dire sur le PSG.

Avec Flashrésultats et RMC, vous êtes certains de passer une bonne soirée. Surtout quand Cavani nous permet de s’imposer dans un match compliqué, sans saveur. Pas grave, c’est le genre de match qu’il faut savoir gagner, s’arracher pour aller chercher les 3 points. On reste à 2 longueurs de Monaco. C’est un bon résultat.

Allez, je vous fais une confidence. Vieille habitude. J’ai toujours un lien sur lequipe.fr Ce site est en général 2 minutes plus lent pour annoncer l’évolution de score. Mais bon, que voulez-vous, les habitudes… On ne se refait pas 😉

24 Sep

PSG – Monaco : Un match nul aux allures de victoire

Dimanche 18h30, maillot enfilé, écharpe nouée, je sors de chez moi pour aller voir le match le plus important de ce début de saison : PSG – Monaco. Première erreur, le tout Paris s’est donné rendez-vous, les routes sont bouchées, les rues sont bondées, c’est en sueur et à bout de souffle que j’arrive à tout juste 20h30 devant le Parc des Princes. Et là, désarroi… La queue pour entrer porte F est immense… Je ne serais jamais à l’heure, c’est certain…

A une demi-heure du coup d'envoi, la queue devant le parc est immense

A une demi-heure du coup d’envoi, la queue devant le parc est immense

10 minutes plus tard, je suis à ma place en train de chanter à tue-tête. Laurent Blanc réaligne son milieu à 3, je valide ! Les deux derniers matchs ont été très bons, Verrati, Motta, Matuidi ne sont en aucun des 6 récupérateurs, ils savent aussi jouer au ballon et adresser de bonnes passes vers l’avant.

5ème minute de jeu, Maxwell est trouvé dans l’intervalle, il centre et trouve Ibra qui karapulte (comprenez catapulte d’un coup de karaté) le ballon au fond des filets de Subasic. Quel entame !

La suite vous la connaissez, Thiago Silva se blesse et est remplacé par Camara. En plus du PSG, c’est tout le Parc qui est fébrile… Falcao en profite pour égaliser à la 20ème tel le renard des surfaces qu’il est. Ensuite, on va dominer tout le match, avoir des occasions, nous ne trouverons pas le chemin des filets, 1-1, mais le public ne s’y trompe pas, on a remporté une victoire psychologique, une certitude dans notre jeu, Paris sera présent cette année.

Le match qui n’a pas eu lieu

Je voulais revenir sur le match que tout le monde attendait. Celui à plus de 120 millions d’euros, le duel Falcao / Cavani, les deux recrues les plus cher de l’histoire de la L1. Quelle déception ! Falcao a marqué son but de la clavicule, mais à part ça, on ne l’a pas vu du match… Cavani de son côté (droit), il n’est pas à sa place et on le sent. Ce buteur, numéro 9, est « sacrifié » pour l’équilibre de l’équipe sur le flanc droit de l’attaque, mais on se rend compte que ça ne lui convient pas tout à fait.

Comparé à ces deux attaquants discrets, Ibrahimovic m’a ébloui, sa reprise instantanée, son but, son lob manqué… Il a fait le spectacle

Hommage au mister

Je ne pouvais terminer ce billet sans décrire l’émotion ressentie en début de match. Sakho était là pour dire au revoir. Le plus jeune capitaine de l’histoire du PSG, formé au camp des loges, est parti pour Liverpool. Les larmes aux yeux, avec sa fille dans ses bras, Mamadou et nous, supporters, avons communié. Merci Sakho.

 

05 Sep

J4 – L’orage avant le calme

Quand samedi je prend la voiture pour aller au Parc, je sais que 1) il va y avoir des buts 2) il y en aura vraiment beaucoup. A quelques minutes du coup d’envoi, le Parc chante, voici la vidéo de l’hymne du PSG chanté par tout le stade :

1ère minute de jeu, coup-franc pour Ibra. Il s’élance, poteau… On se dit qu’ils vont prendre cher ! Très cher ! Erreur… Lourde erreur… le cauchemar commence ! Le jeu ne prend pas, Guingamp joue à 10 derrière, nous ne trouvons pas de décalage, ne nous procurons pas beaucoup d’occasions… On souffre, on s’ennuie… Guingamp joue malin, sur les relances parisiennes, ils pressent Thiago Silva afin que ce soit Alex, moins bon relanceur, qui ressorte. Ca marche, au bout de 20 minutes, énième mauvaise relance du Tank, il se fait engueuler par Ibra et Cavani. C’est le moment où je reçois un premier texto d’un ami, ancien abonné et vétéran du Parc : « Alex ils sert à rien, pendant ce temps là Sakho passe sa visite médicale à Liverpool ».

Vrai débat ! Ok je suis persuadé que Sakho, intrinsèquement, est meilleur qu’Alex. Mais je pense que la paire Silva-Alex est meilleure et plus complémentaire que Silva-Sakho. Lui n’est pas d’accord avec moi. Ses arguments se tiennent également. En tout cas, le parc s’ennuie, on rend hommage au plus jeune capitaine de l’histoire du PSG. Des « Merci Sakho » s’élèvent des tribunes.

Encore un ballon perdu de Pastore. Un de trop ? Chaque ballon qui passe par El Flaco entraîne une bronca du parc. L’argentin est pris en grippe ? A moitié. Les virages s’élèvent contre ces sifflements et chantent « Pastore, Pastore ». Je suis partagé. Je trouve honteux de siffler nos propres joueurs. Mais Javier est vraiment transparent en ce début de saison… En tout cas, lui qui a besoin de confiance, ce n’est pas en le sifflant qu’il s’épanouira.

Tiens, un texto : « Le problème c’est pas Pastore. Le public devrait protester du départ de Sakho, vraie injustice… Où sont Chantome, Verrati et Léonardo ? Alex et Thiago Motta n’ont rien à faire dans cette équipe. Concurrence pipée, la baronnie est au pouvoir. Spectacle accablant ».

Pour préciser, selon mon ami, Alex et Thiago Motta ont été « imposés » par Silva sous peine de partir pour le Barça. Perso j’y crois pas trop, mais, on a déjà vu pire dans le milieu du foot…

91ème minute, coup-franc de Thiago Motta, tête d’Alex, but de Rabiot qui vient d’entrer. Le PSG a enfin marqué. J’envoie un texto « Je supprime tes messages ? » Pas le temps d’avoir la réponse, Ibra s’arrache et s’en va marquer le second but. Le PSG l’emporte 2-0, on a eu chaud. Mais soyons réalistes, il y a encore de vrais problèmes de cohésion et de jeu dans cette équipe. Il faudra vite se reprendre, les prochains matchs sont Bordeaux et Monaco, et si on n’arrange rien, je risque de recevoir de nouveaux SMS.

30 Août

Ligue des champions : Un tirage miracle, mi-empoisonné

Que penser du tirage du PSG en ligue des champions ? J’en sais fichtrement rien. Hériter de Benfica, d’Anderlecht et de l’Olympiakos, on se croirait dans un groupe d’Europa League. Du coup, dans ma tête, je ne m’en sors pas. Je me dis, c’est génial, on va passer facile, à nous les 8èmes, cette année, on va au bout ! Une heure après, je me dis, ça craint quand même, 570 euros l’abonnement pour voir des équipes moyennes et se faire sortir lamentablement…

En même temps, les supporters marseillais doivent avoir le raisonnement inverse de moi avec leur gros tirage…

Bon, je préfère ma situation ou la situation marseillaise ? Ben la mienne, largement, nous on a Ibra, Cavani, Silva etc… Ok, la blague était facile 😉

Tout ça pour vous dire que ce tirage, j’ai du mal à savoir si c’est une bonne ou mauvaise pioche. Je veux aller loin en ligue des champions, mais en même temps, on joue cette compète pour voir des grosses équipes et sortir de notre lot quotidien… D’ailleurs demain 17h, on reçoit Guingamp, vous voyez ce que je veux dire ?

Et puis les tirage « jackpot », vous vous rappelez 2010 et l’équipe de France ? Moi je me souviens surtout de la fin :(

23 Août

J2 : un retour au Parc fantastique

Dimanche 18 août, pour le supporter que je suis, c’est la reprise. Certes on a déjà a fait match nul à Montpellier et gagné le trophée des champions, mais ce soir, c’est le grand soir, c’est le premier match de la saison au Parc ! L’année dernière, je n’ai pas vu une seule défaite du PSG (j’étais absent contre Rennes et Saint-Etienne).

L’horaire du match est à 21h. Nous partons de chez moi, avec mon beau-frère, abonné également, à 17h. Un premier passage vers le stade nous montre qu’il y aura du monde, en photo les personnes faisant la queue pour aller chercher leurs accréditations.

Accréditations queue Dans les rues de Paris, nous ne sommes pas seul, nous croisons beaucoup de maillots du PSG. On croise même un supporter ayant un maillot floqué Rabesandratana… Souvenirs souvenirs…

Les portes du Parc ouvrant à 19h30, il est 19h20 quand nous arrivons comme une fleur pour entrer… et là… une file d’attente énorme.

PSG -ACA Dans la queue à 19h20

Un peu moins d’une heure plus tard, j’entre. Porte F Accès 309 me voici !

Arrive le moment important, la découverte de ma place, celle d’où je verrai l’ensemble desmatchs du PSG à domicile cette saison. Je suis ravi, j’ai une belle vision du terrain comme vous pouvez le constater !

21h, l’arbitre lance le début du match. 1h50 plus tard, les joueurs rentrent sous les applaudissements. On n’a certes pas gagné. Mais les joueurs ont mouillé le maillot. 39 tirs contre 1, 77% de possession de balle, 2 barres transversales, c’était un match spectaculaire comme en atteste la fiche du match.

Nous n’avons pas gagné mais avons vu un grand spectacle, des étoiles pleins les yeux. Lundi cependant, je redescend sur terre… Après deux journées, nous sommes déjà à 4 points de Monaco, Marseille et Lyon. Le match de dimanche à Nantes s’annonce déjà décisif.

12 Août

J1 : Une mise en route laborieuse

L’avant-match

L’équipe parisienne alignée est assez sympa, le 4-4-2 habituel avec le même 11 que face à Bordeaux. Seul changement, Verratti remplace Thiago Motta, blessé. Cavani est sur le banc pour cette première journée. Du côté de Montpellier, il faut avoir peur de… euh… On devrait s’imposer largement !

La réalité

90 minutes plus tard, 1-1, le constat est que c’est encore très brouillon… La première mi-temps est catastrophique… D’accord, sur le premier but, Cabella peut jouer au loto. Main d’Ibra non sifflée, faute sur Ibra non sifflée, double contre dans la défense centrale parisienne, et par miracle, le ballon arrive dans les pieds de Cabella qui place joliment la balle dans la lucarne de Sirigu :

La deuxième mi-temps est bien meilleure, on égalise par Maxwell sur une passe décisive d’Ibra. Puis, malgré l’exclusion logique d’El Kaoutari, malgré la rentrée intéressante de Cavani, on n’a pas su aller chercher la victoire.

J’ai aimé

Ce que j’ai apprécié, c’est qu’on ait pu revenir dans le match. Que malgré ce match nul à la Mosson, j’ai le sentiment d’avoir perdu. Ca prouve bien qu’on a de l’ambition et qu’on sera très haut en fin de saison.

Et sur la planète foot

A ceux qui en doutaient (dont moi), Monaco est déjà prêt… 2-0 à Bordeaux, net, sans bavure, un but de Falcao, il faudra compter sur les hommes du Rocher… Tout comme sur les lyonnais, vainqueurs 4-0 de Nice et de Marseille, victorieux 3-1 à Guingamp. Parmi les autres outsiders, Sainté s’impose 1-0 en terre ajaccienne et Lille gagne sur le même score à domicile face à Lorient.

A retenir

Parmi les favoris du championnat, nous sommes les seuls à ne pas nous imposer lors de la première journée. Sinon une petite anecdote, l’an dernier, nous faisions 1-1 à Montpellier, Cabella répondant à Maxwell 😉 Même score mêmes buteurs cette année 😀