14 Mai

Paris prend l’Accent du Sud

Ces derniers temps, la salle de spectacle La Belleviloise (Paris XXème) recevait des politiques : ceux qui marchent, les insoumis et ceux qui se ramassent… du PS aux Républicains. Vendredi prochain, la tonalité sera différente avec l’événement organisé par Accents du Sud les 19 et 20 mai. Le Béarn sous toutes les coutures et les cultures, 2 jours pour promouvoir le territoire, augmenter la notoriété du Béarn et du festival occitan Hestiv’òc. Avec de la culture, de la gastronomie, du tourisme et de l’économie.

img-accueil-paris

Didier a toujours la foi

En 2005, Didier Fois a monté le festival Hestiv’òc à Pau, un événement festif pour promouvoir une culture occitane ouverte sur d’autres. Après plusieurs étés réussis, le temps est venu d’un Hestiv’òc de Nèu en 2017 sur les communes de Gourette et Eaux-Bonnes. Avec toujours le même esprit, mais aussi les mêmes difficultés en termes de financement. 2016 devait être l’année Hestiv’òc… à Paris. Mais c’était sans compter sur les attentats. 2017 est donc la première édition de cette manifestation pluri-disciplinaire. Un budget de 135 000 € et à peine 35 000 € de subvention.

Didier Fois à l'Ostau Bearnes Photo : France 3

Didier Fois à l’Ostau Bearnes Photo : France 3

« Comme toute première fois, nombreux sont les hésitants, nombreux sont ceux qui n’y croient pas, nombreux sont ceux qui disent oui avant de vous lâcher… »

Le vice -président du Comité Départemental du Tourisme des Pyrénées Atlantiques semblent connaître la musique. Jacuqes Pédehontaà mesure bien les difficultés qu’a pu surmonter Didier Fois pour en arriver là. Ils sont quand même 55 partenaires de l’économie, de la culture, de la gastronomie, du tourisme à répondre présent. Mais il a fallu que Didier mouille le camisòt, essuyer des revers, balayer des critiques. Tout en continuant de travailler sur l’Hestiv’òc de cet été, de chanter avec son groupe Arraya encore la semaine dernière, à Alger…


Accents du Sud Paris par B. Roux O. Denoun M. Blasco AL. Ruppert M. Lehoux MP. Fournié

Ce n’est pas le premier coup du Domaine Cinquau

Le Domaine Cinquau, des viticulteurs à Artiguelouve (64) depuis 1617 ! Son propriétaire Pierre Saubot est un grand industriel français qui a lancé plusieurs entreprises et développé le domaine viticole. Pendant 30 ans, il a aussi présidé « La Garbure » l‘atypique association des Béarnais de Paris, forte de 350 noms mais pas des adhérents. Car l’association est informelle. Mais elle fait ses réunions au Palais du Luxembourg (Sénat) ! Autant dire qu’il connaît tout aussi bien Paris que son Béarn natal.

Pierre Saubot et un jurançon floqué par le drapeau béarnais. Photo : France 3

Pierre Saubot et un jurançon floqué par le drapeau béarnais. Photo : France 3

Alors quand Didier Fois est venu le voir pour lancer Hestiv’òc en 2005, la réponse a été plus que positive. Et c’est tout naturellement qu‘il a fait jouer ses réseaux, ses carnets d’adresses pour monter l’opération Hestiv’òc à Paris. L’homme est affable, il parle volontiers de ces fleurons de l’industrie béarnaise qu’il connaît bien, de ces précurseurs qui ont oeuvré pour la renommée du Béarn : les semences hybrides, le gaz, les trains d’atterissage, les turbines d’hélicoptères et bien sûr, le vin. 1 000 bouteilles de Jurançon sont d’ailleurs déjà parties à Paris pour la manifestation. Pour lui, le Béarn  dispose aujourd’hui encore de nombreux atouts relativements méconnus. Qui sait par exemple que l’Université Pau Pays de l’Adour vient d’obtenir le label d’exellence pour 4 ans avec un joli chèque à la clé ?

L’UPPA est partenaire de cette opération à Paris et comme d’autres structures, va rechercher une notoriété plus grande à Paris.

La quadruplette de Belleville

On connaissait la triplette, Accents du Sud se met en 4 pour 2 jours :

  1. il y aura donc de l’économie avec les différents partenaires et des ateliers tenus par les exposants producteurs. Pierre Saubot et son fils Alexandre feront une conférence sur « La culture dans l’entreprise ».
  2. Le tourisme évidemment, mené par le Comité Départemental du Tourisme et les Offices de tourismes du Béarn. Un « workshop presse tourisme » se tiendra vendredi, jouréne dédidée à la presse et aux professionnels. Sans titre
  3. Autre  élément, la gastronomie. le grand chef Yves Camdeborde. lors d’une interview à la République des Pyrénées, il déclarait : « On revient toujours à ses origines. Je cuisine l’agneau des Pyrénées, le foie gras du Gers, la charcuterie de mon frère Philippe qui a repris le magasin familial, les cailles d’Arzacq, la poularde du pays, les asperges vertes de Garlin, les haricots-maïs et le piment de papa ».  Sans oublier le jurançon, son « vin de bataille ». Une « passejada Gormanda » se fera vendredi à bord d’un « Party Bus » sillonant Paris pour aller à sa rencontre et celle d’une autre figure : Julien Duboué qui a baptise son restaurant « A Noste ». David Ducassou, élève de Camdeborde, cuisinier au « Cap e tot » de Morlanne mettra aussi la main à la pâte avec un déjeuner le samedi midi sur réservation.
  4. Enfin la langue et la culture d’oc, évidemment. La lenga sera aquí pendent tot l’eveniment, s’ausirà, se veirà, se cantarà ! Plusieurs ateliers linguistiques sont prévus avec Pierre Salles de France Bleue Pau Béarn. Il parlera des noms de famille, noms de métiers, des noms propres du Sud-Ouest. L’Ostau bearnes et l’In’òc seront de la partie pour plusieurs animations. Le D’Òc show mené par Silvan Carrère pour Oc-Télé sera en direct de 15H30 à 17H.

Côté musique, Los Seuvetons avec plus de 180 chanteurs, danseurs et musiciens animeront le samedi à partir de 14H, Lous Arricouquets plus tard dans l’après-midi et pour clôturer le tout -Béarn oblige- la Cantèra participative de 18 à 19H et le concert bal d’André Minvielle avec son Ti’Bal Tribal puis Du Bartàs pour enflammer la Bellevilloise.

Photo : site La Bellevilloise

Photo : site La Bellevilloise

Comme un clin d’oeil, car cette salle est devenue « une forteresse culturelle » après la commune de Paris, première coopérative parisienne, chantre aussi des réunions associatives et politiques… Autant d’ingrédients pour réussir cette première d’Hestiv’òc à Paris et en appeler d’autres.

Lo Benaset @Benoit1Roux

http://www.hestivoc.com/

http://www.labellevilloise.com/evenement/accents-du-sud-a-paris/