04 Fév

Les réactions au nouveau logo Occitanie

Hier, en fin de matinée, le nouveau logo de la Région Occitanie a été dévoilé aux élus et au public. Ceci, lors d’une plénière globalement calme mais avec un incident opposant la présidente de Région au Front National.

Après avoir trouvé son identité écrite avec un nom qui n’a pas fait l’unanimité, l’identité visuelle verra sans doute quelques oppositions…Mais le logo a été choisi à l’unanimité par les membres du jury qui ont tranché parmi les 362 propositions… On voit bien que ce logo a été choisi pour tenter d’établir un consensus entre les 2 bannières historiques et 2 identités : occitane et catalane.

Léa Filipowicz (lauréate du concours) et Carole Delga

Léa Filipowicz (lauréate du concours) et Carole Delga

Les réactions au logo

Il a ceux qui s’en foutent car ce n’est pas essentiel. Certes, mais il s’agit tout de même de l’identité visuelle d’une région, d’un élément qui apparaîtra sur toute la communication de la région, les plaques d’immatriculations…

En parcourant les réseaux sociaux, pas d’enthousiasme général, pas plus que de vindicte populaire contre ce logo. Son auteur Léa Filipowicz s’en est expliqué vendredi lors de sa présentation en plénière. La lauréate -sans doute fatiguée par un travail harassant- a tout d’abord commis une gaffe en disant qu’elle avait travaillé « à partir de la croix occitane et de l’héraldique… basque ! » Elle s’en est très vite repris, excusée auprès des Catalans et on voit bien que son travail a consisté à rechercher un équilibre entre la partie occitane et la partie catalane. Elle dit avoir voulu faire simple, moderne, avec une idée de diffusion qui se termine par le point et qui constitue la 4ème griffe catalane. 

Eliane Jarycki, élue régionale en charge du catalan : « Je trouve que ce logo ne fera pas l’unanimité mais il va regrouper une grande partie des Catalans. J’espère que les Occitans et les Catalans vont se retrouver. Il n’y a pas eu d’opposition mais un affrontement… » Certains Catalans ont fait remarquer que dans la senyera catalane, les 4 bandes étaient rouges et non pas jaunes…

Pour Patric Roux, élu en charge de l’occitan : « Ce logo remplit tout ce que nous pouvions en attendre. Il est simple et ne ressemble pas à une marque commerciale. » A propos de l’opposition occitan/catalan :  « Pour revenir sur les difficultés que nous avons eu avec nos cousins Catalans… Ce logo franchit un pas et permettra de régler un certain nombre de difficultés. Contrairement à  l’ancien logo du Languedoc-Roussillon avec les griffes catalanes qui étaient en bas à droite…Celui-là pose les identités catalane et occitane face à face, à égalité ».


Pour dépassionner le débat, certains y ont vu : un oiseau, un bateau… « un avion, un signal numérique, une action, une direction vers un horizon meilleur… » dixit Carole Delga.

Voici quelques autres propositions trouvées sur les réseaux sociaux :

16427226_1747213995593463_4248168310117157377_n 16473228_10155032125184181_3347484955499798180_n 16473935_10212411116140842_7214282865581490426_n

Un logo n’est pas un blason, ni un drapeau !

C’est ce qu’a rappelé le président du Bureau de l’Assemblée Gérard Onesta. « Un logo est une signature qui n’appartient qu’à la région. Un blason est du domaine public. Pour le blason, nous allons reprendre celui du Languedoc antique qui réunissait nos 2 bannières historiques (catalane et occitane) qui sont parmi les plus anciennes au monde. »

Pour Carole Delga, « les 2 anciens blasons étaient proches. On va prendre celui du Languedoc-Roussillon avec les pals catalans. » Quant aux drapeaux que l’on hisse sur les mâts d’honneur, la présidente assure que « les 2 drapeaux actuels seront utilisés ».

Les drapeaux des 2 anciennes régions continueront à flotter

Les drapeaux des 2 anciennes régions continueront à flotter

Après le nom, le logo, le blason et les drapeaux, la Région Occitanie a donc terminé son travail d’identité, trouvé ses outils pour communiquer. Reste à savoir comment ceci se déclinera sur le terrain avec les politiques territoriales menées. Ce qui sera plus concernant pour les citoyens. 

Lo Benaset @Benoit1Roux