18 Déc

Marcèl Amont en occitan

Per completar l’omenatge de l’Ostal d’Occitània al cantaire Bearnés, aquí una pichòta seleccion de cantas e de vidèos de Marcel Amont. Ambe la suspresa facha al Marcèl dissabte passat : parla occitan ambe Claudi Nougaro. Puèi los parents de Claudi fan una cançon : lo paire canta, la maire es al pianò.


-OSTAL-COLINA par france3midipyrenees

Puèi lo caporal Barthas, onorat ièr pel monument de las fraternisacions.

Dins lo film l’Orsalhèr de Jean Fléchet

Canta « Vinhairons » en occitan e francés

Per acabar, un reportatge de 1980 de França 3 de 14 menutas dins son país de la Vath d’Aspa

Las cantas en gascon (Sorga Wikipedia). E un libre « Comment peut-on être gascon ? »

41-rqJbNfFL._BO1,204,203,200_

  • 1962 : Chanson de la vallée d’Aspe du Béarn et des Pyrénées.
  • 1979 : Que canta en biarnés.
  • 1981 : Que conta en bearnés
  • 1981 : La Hesta.
  • 1987 : Marcèu Amont canta los poètas gascons.
  • 1997 : Marcèu Amont canta los poètas gascons (en CD)

Lo Benaset

17 Déc

Un diccionari occitan que fa parlar

Lo diccionari francés-occitan d’Arve Cassinhac fa parlar. De primièr estant qu’es l’utís pedagogic benlèu lo mai utilizat pels escolans en occitan. E puèi perqu’es un diccionari a despart que pausa questions sul metòd e sus las causidas. Serà presentat tot ara a l’ostal d’Occitània de Tolosa.

Reportatge França 3 B Roux J. Levé M. Blasco K. Glock MP Fournier

Dictionnaire occitan Hervé Cassignac par france3midipyrenees
Una òbra de falord : « Lo diccionari es mon Karma »

Fa 25 ans qu’Arve Cassinhac i es dessús. Solet, quasi cada jorn dabans son ordenador a furgar, dintrar de donadas. Sortit de Narbona, son papeta li parlava l’occitan. Ausissiá tanben lo catalan e parla duèi las lengas latinas, mas tanbe lo japonés e d’autras. En 89, a per projèct de revirar l ‘Alibert en francés. Mas es pas aisit e lo trabalh longàs. Alèra fa 8 ans, ne sortís un sus internèt : lo panoccitan. E fa grand bruch. Lo monde li repròchan d’inventar de mots, d’aver de causidas curiosas. Mas a l’epòca èra lo sol en linha. Locongrés existissiá pas encara. Aprèp, las causas s’apasiman un pauc ; contunha son camin. Un problèma grèu de santat l’empacha d’anar pus luènh. Mas tòrna prene fa quauquas annadas, per sortir duèi una version papièr del panoccitan.

IMG_0355

Lo diccionari papièr

Mai de 100 000 mòts, 10 del cent de mai en occitan qu’en francés, gaireben un milierat de pajas, la causida es de far quicòm d’unificat e estandardisat. Una vision supra-dialectala de la lenga opausada donc a la causida de l’autre diccionari en linha : locongres. Lo panoccitan tocava sustot los escolans, lo diccionari papièr puslèu un public adulte. Mas lo metòde demòra a l’identic. La referéncia prencipala es la dels trobadors. Mas a trabalhat sus d’autres diccionaris e non pas los mai coneguts : Abbé de Sauvages, Rochegude, Fabre d’Olivet, Honnorat, Levy, Mistral, Piat, Alibert e Laux… Mas las causidas per una traduccion -de cops que i a doas- son personalas e sovent diferentas de la referéncia academica qu’es locongres. Li avián prepausat de participar an aquesta entrepresa mas s’es pas jamai fach. Per s’aparar, Arvei dís qu’es tanben linguista, titulari d’una licencia d’occitan…

Fòto : Lo Benaset

Fòto : Lo Benaset

Un trabalh contestat : « ma basa es Bodon »

Cada jorn, lo siti panoccitan capita plan : mai de 500 connexions, (perdon : noselança estant que i a pas de X dins son diccionari), 174 000 pajas fintadas sus un an. Ne fa un dels sitis occitans lo mai frequentat. Cò qu’empacha pas encara un còp las criticas. Coma per exemple (eissemple) lo mot « personnage » revirat en degunatge ! « Ma basa es Bodon. Soi a revirar la Grava sul camin. Avèm estudiat lo vocabulari : 98,5 dels mots del libre de Bodon son dins mon diccionari ! ».

Contra subèrna, Arve Cassinhac contunha son camin. A montat un ostal d’edicion « la librariá ». Va sortir d’òbras de Joseph d’Arbaud et de Boudou, lo siti panoccitan es actualizat de contunh. Lo trabalh es dels cranes amai las causidas contestablas. Se vos volètz far lo vòstre sentit, serà a l’ostal d’occitània tot ara dins l’aprèp miègjorn per ne parlar.

Lo Benaset

L’occitan Louis Barthas et le monument des fraternisations du Pas de Calais

François Hollande et Xavier Bertrand côte à côte pour inaugurer ce matin à Neuville-Saint-Vaast (Pas de Calais) le Monument des fraternisations, l’image est plus que symbolique. Ce monument l’est aussi pour le caporal Louis Barthas tonnelier à Peyriac-Minervois, parti faire la guerre à 35 ans et revenu en écrivant ses 19 carnets de guerre remplis d’humanité et de fraternité. Georges, son petit-fils sera là avec toute sa famille.

Louis Barthas

Louis Barthas

Louis Bathas, un caporal pacifiste et occitan

Louis Barthas était caporal et tonnelier dans le Minervois. Il a côtoyé Jaurès, partageait ses idées sociales, politiques et une certaine idée du pacifisme. Barthas a passé beaucoup de temps dans l’Artois, quasiment toute l’année 1915. Finement, il décrit chaque jour ce qu’il voit, envoie les lettres à sa femme avec de cartes postales du lieu où il se trouve. Avec lucidité et courage, il n’hésite pas à dénoncer certains comportements des états-majors. Le 10 décembre 1915 à Neuville Saint-Vaast, il lance un appel :

« Qui sait ? Peut-être un jour sur ce coin de l’Artois on élèvera un monument pour commémorer cet élan de fraternité entre des hommes qui avaient l’horreur de la guerre et qu’on obligeait à s’entre-tuer malgré leur volonté. »

L'appel du 10 décembre 1915 sur le carnet manuscrit de Louis Barthas

L’appel du 10 décembre 1915 sur le carnet manuscrit de Louis Barthas

De retour du front, il écrit ses souvenirs de guerre sur 19 cahiers d’écolier. Grâce à l’historien Rémy Cazals, ses carnets publiés en 1978 chez Maspero, puis en livre de poche. Aujourd’hui, ce livre à l’écriture alerte et aux analyses fines est un véritable Best seller vendu à plus de 120 000 exemplaires et traduit dans plusieurs langues.

Une portée artistique et symbolique

Ce succès va aussi nourrir le théâtre et le cinéma. Si Jean-Pierre Jeunet s’en est inspiré pour Un long dimanche de Fiançailles, il  a finalement choisi d’adapter le récit de Sébastien Japrisot plus cinématographique. D’autre part, ses carnets ont été lus par le cinéaste Christian Carion. En 2005, sortira Joyeux Noël, avec Guillaume Canet et Dany Boon. Ce film est largement inspiré du livre Batailles de Flandre et d’Artois de l’historien Yves Buffetot, qui décrit des soldats ennemis qui sortent de tranchées pour une trêve festive en allumant des bougies, en triquant, en chantant et en jouant au football. Pendant le tournage, Christian Carion crée l’association Noël 14 avec Bertrand Tavernier. Un terrain est acheté près du cimetière français de Neuville pour construire le monument que Louis Barthas appelait de ses vœux. 

© MaxPPP L'accès au monument des fraternisations à Neuville-Saint-Vaast

© MaxPPP L’accès au monument des fraternisations à Neuville-Saint-Vaast

Epilogue symbolique

Un an après avoir inauguré l’Anneau de la mémoire à Notre-Dame de Lorette pour le lancement du centenaire de la Grande Guerre, François Hollande sera bien présent aux côté de Xavier Bertrand. L’inauguration n’a pas pu se faire le 10 décembre, jour anniversaire de l’appel de Louis Barthas, pour cause de COP 21. Tout un symbole, mais certainement moins prégnant que la présence de Georges Barthas. Le petit fils de Louis a fait le déplacement depuis l’Aude. A 85 ans, il a même donné une conférence hier soir à Arras pour présenter les carnets. Il s’est confié à La Voix du Nord qui le présente ainsi : « Avec son accent occitan chantant, Georges Barthas nous raconte sa fierté de voir que l’appel lancé cent ans plus tôt par son grand-père a été entendu. »

Lo Benaset

Reportage sur les « Occitans à la guerre » avec Georges Barthas  au cœur de ce magazine. Dossier complet sur les Occitans à la guerre ici.


Bartas par france3midipyrenees

15 Déc

Des régionalistes pas légion en régions

Mise à part leur victoire surprise en Corse et un vote favorable en Martinique (mais qui pose d’autres questions), les régionalistes seront moins nombreux dans les nouvelles assemblées régionales sorties des urnes.

Régions et Peuples Solidaires qui fédère plusieurs partis régionalistes et autonomistes comptait 22 élus après les élections de 2010 où ils s’étaient alliés principalement avec Europe Ecologie.

5 élus en Occitanie pour le Partit Occitan : Guilhèm Latrubesse (Midi-Pyrénées), (David Grosclaude (Aquitaine), Gustave Alirol (Auvergne), Hervé Guerrera et Anne-Marie Hautant en Provence. 6 élus si l’on compte Estela Parot-Urroz devenue conseillère régionale en Limousin pour les 6 derniers moisAucun de ces 6 élus ne retrouve son siège cette année. Les 2 premiers ont été battus, Gustave Alirol ne se représentait pas et Hervé Guerrera et Anne-Marie Hautant étaient sur la liste PS retirée lors du second tour pour faire barrage au FN. En 2015 seul Patric Roux est élu dans l’Aude sur la liste de Carole Delga et de Gérard Onesta.

Patric Roux et Guilhèm Latrubesse le nouveau et l'ancien conseiller régional occitan. Photo : Facebook de Patric Roux

Patric Roux et Guilhèm Latrubesse le nouveau et l’ancien conseiller régional occitan.
Photo : Facebook de Patric Roux

Pas d’élus ailleurs. Dans l’ex Provence il faudra composer avec Christian Estrosi pas vraiment hostile aux langues régionales, présent lors de la dernière manifestation « provençalo provençaliste » à Arles et s’engage à préserver « l’identité provençale » dans sa campagne.

A noter que tous les élus constitutifs de l’OPLO ont été battus ou n’étaient pas candidats : 3 en Aquitaine (David Grosclaude, Benoît Secrestat et Sylvie Salabert) et 3 en Midi-Pyrénées (Guilhèm Latrubesse, Dominique Salomon et Michel Perez).

11 élus en Corse, où les régionalistes autonomistes du Parti de la nation corse avec « Inseme per a Corsica » ont obtenu 25,89 % des voix; les nationalistes ayant en tout plus de 35% des suffrages. Cette année, les élus Corses régionalistes sont donc 24.

 

– En Bretagne, l’UDB  avait 4 élus sur une liste d’union avec Europe Écologie. L’UDB partait divisé pour ces élections. Le maire de Carhaix Christian Troadec est battu (6,71%) comme les autres conseillers régionaux sortants.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/regionales-2015-quel-avenir-pour-les-regionalistes-en-bretagne-875475.html

Seuls ceux qui figurent sur la liste de Jean-Yves le Drian sont élus : Paul Molac, Mona Bras (ex-UDB) et Lena Louarn (société civile).

RPS avait 2 élus dans l’ex-Rhône-Alpes du mouvement Région Savoie et du congrès mondial amazigh. Il n’y en aura plus dans la nouvelle région.

Autant dire que les régionalistes devront chercher d’autres leviers pour peser sur les débats. Se pose aussi la question d’une politique interrégionale pour l’occitan mise en place alors que les régions étaient toutes de majorité socialiste. Pour Guilhèm Latrubesse, cette politique devrait se poursuivre avec les outils déjà en place : « C’est plus une question d’interlocuteur que de majorité en place ».

Lo Benaset

14 Déc

Auròst tà Patrick Cadeillan

Divendres passat, un crane musicaire nos quitèt : lo Patrick Cadeillan. Lo dels Perlinpinpin Folk, un grop famós occitan de las annadas 70-80. Aquí remplacèt un autre crane acordeonista : Marc Perrone, son modèl. Jogarà amb elses pendent mai de 15 ans. Faran de viradas un pauc de pertot : Euròpa, Índia, Africa, Americas…mas tanben en gasconha ont encontrarà dos musicaires de gèni : Ernest Lurde (de Castelnau Manhoac) e Léa Saint Pé (de Polastron dins Gèrs). De que li donar un estili plan personal fach de tradicion e d’invencions.


Perlinpinpin Folc par france3midipyrenees

Las obsèquias se faran aqueste dimarç 15 de decembre a Lafocs dins Òlt e Garona. Li fasèm omenatge ambe aquel reportatge en doas partidas que li faguèt lo nòstre Maurici Andrieu, ambe sonses companhs musicaires.

Lo Benaset

Un còp èra Los Perlinpinpin Folc par france3midipyrenees

 

Presents de nadau

Nadal se sarra. Los nadalets e autras pastoralas son a sortir un pauc de pertot.

Pichòta seleccion de presents ambe la Tuta d’òc de Tolosa.

reportatge : S. Tijani D. Hémardinquer M. Blasco AL Ruppert MP Fournier


Presents par france3midipyrenees

E puèi vos aviam parlat de la pastorala en Comenge que serà aquesta dimenjada a Sent Gaudenç. Lo parat d’escotar un inedit de Jan de nadau « Som som ». L’avèm filmat a Sent-Guironç.

reportatge : B. Roux C. Bestard M. Blasco AL Ruppert MP Fournier


Pastorala_nadau par france3midipyrenees

Les régionalistes et l’exception corse

Peu présents dans ces élections régionales, les régionalistes ont frappé un grand coup grâce à la victoire de Gilles Simeoni (candidat Pè a Corsica) qui remporte la Collectivité territoriale de Corse. Une victoire dûe en partie à la personnalité du maire de Bastia, figure emblématique et fin stratège de l’échiquier politique corse. Une victoire qui contraste avec le résultat des autres régionalistes. Notamment côté occitan où l’on passe de 5 élus à un seul : Patric Roux

Gilles Simeoni, 48 ans, devrait donc être élu jeudi président du Conseil exécutif de la Collectivité territoriale, où il est entré en 2010. Fils du docteur Edmond Simeoni qui a complètement fait évoluer le nationalisme corse, Gilles Simeoni a créé une première surprise il y a quelques mois en devenant maire de Bastia grâce à une alliance défaite par la suite. Chef de la coalition autonomiste Femu a Corsica (Faisons la Corse) à l’Assemblée de Corse, adversaire déclaré de l’action violente clandestine, le natif de Bastia est aussi l’avocat tenace et combatif du peuple corse, de sa langue et de sa culture tout autant que d’Yvan Colonna dont il fût le défenseur. Portrait de celui qui vient de créer une seconde surprise en remportant les élections régionales. (France 3 Corse)


Territoriales : portrait de Gilles Simeoni, candidat nationaliste Pè a Corsica

Avec 24 élus régionalistes (contre 12 pour la gauche, 11 pour la droite et 4 pour le FN), Gilles Simeoni dispose d’une majorité relative lui permettant de gouverner. Un élu régionaliste président d’une région où le FN réalise son plus mauvais résultat national, double motif de satisfaction pour les régionalistes.

Lo benaset

11 Déc

Temps de nadal

Me dirètz qu’es de sason. Nadal arriba e en Occitània, las tradicions se pèrdon pas. Aquí un ramelet non pas « mondin » com auriá dit Godolin, mas escampilhat un pauc de pertot.

Il y a tout d’abord cette pastorale qui refleurit en Comminges avec le retour au pays de Jan de Nadau. Plusieurs chœurs de la vallée, des musiciens traditionnels, il a monté ce spectacle composé de chants de noël occitans venus d’un peu partout comme ce « Ding dang » du Val d’Aran. Jan a aussi écrit une toute nouvelle chanson « Som som » à la mélodie superbe. « En francés se dís « ainsi soit-il. A ieu, m’agradava « ainsi en sera t-il ». Atau que’n serà ». Jan a réussit son pari et réalisé son rêve d’enfant : les églises commingeoises sont pleines et elles le seront encore ce week-end. Il reste encore des places pour les 19 et 20 décembre. Ce sera au Parc des expositions de Saint-Gaudens (31) qui contient 1200 places. Plus de 800 sont déjà réservées pour chaque jour. Tous les bénéfices serviront aux différents acteurs du Comminges pour des animations et des cours d’occitan.

pastorala 2015. Sent-Guironç Fòto : Lo Benaset

pastorala 2015. Sent-Guironç
Fòto : Lo Benaset

Le centre occitan Rochegude d’Albi s’intéresse aux nadalets écrits au début du XVIIIème siècle par Jean Calvel. Un curé qui a écrit des textes en occitan qui méritent d’êtres connus. C’est Michel Tayac qui a entrepris ce travail de restitution : « Cantar de Nadalets s’es totjorn fait. De n’escriure de novels es una practica ligada a la contra-refòrma ont la Glèisa catolica ensajava de tornar acampar sas oèlhas degalhadas per la pujada del protestantisme. »  Au grand théâtre d’Albi c’est le spectacle « Cantem Nadal » avec Equidad Barrès et Renat Jurié qui prendra place le vendredi 18 décembre pour un noël baroque occitan.

"Cantem nadal" 18 décembre Scène Nationale d'Albi

« Cantem nadal » 18 décembre Scène Nationale d’Albi

A Nay (64), une centaine de chanteurs et de musiciens se rassembleront demain 12 décembre à 20H30 pour le traditionnel Concert de Noël. Un concert de bienfaisance au profit de l’association « Les Clowns stethoscopes », où l’on retrouvera Les accordéons de Lys, les musiciens de l’Ecole de Musique du Pays de Nay, mais aussi les Daunas de Cor et Vox Bigerri.

art

Enfin une touche d’originalité avec le « Nadal’art » une exposition d’un collectif d’artistes du Naucellois. Autour du « boudouman » Roger Harvey, de Papillon et d’autres artistes aveyronnais les 19 et 20 décembre à la Quincaillerie de Naucelle. Yes oui can !

Lo Benaset

 

10 Déc

BaRuLa : un siti en occitan per prene l’ « R »

Ven juste d’espelir dins sa rauba verda de Père Noël ancian un siti que pòt èsser a l’encòp un blòg, un jornal de bòrd e una mapa interactiva, per partir a la descobèrta de territòris e per los partajar. BaRula , coma lo vèrbe Barrutlar mas sens la R. Question de prononciacion, de diferenciacion tanben. Normal, son conceptor es lo Danís Chapduèlh.

Barula 1L’idèia

Mitat guida toristica mitat malhum social, BaRuLa s’es plan novator, part d’una idèia vièlha : lo Forum Occitània de 2009, atudat dempuèi mas ja un luòc d’escambis. Aquí reviscolat ambe los utisses modèrnes ambe mapa interactiva e espinglas per marcar. « Me soi pas enspirat de que que siá. Benlèu qu’existís en francés mas aicí la barrula es un viatge ont lo camin compta mai que l’arribada. L’idèia es de se passejar per far de torisme intelligent ».  

La tòca

N’i a pas ! Sufís d’anar sus un luòc, de far de fòtos o de vidèos e de las metre en linha amb un comentari. Sonque lo plaser de vistalhar un endrech e lo voler partajar. Lo 30 at de  ficas que se pòdan fintar son mai que mai del Danís Chapduèlh mas i pas de modèl ni mai d’endicas. Cadun fa coma vòl. La geolocalizacion es pas automatica mas manuala. Question de libertat de cadun.

Lo contengut

Pòt èsser istoric mas pas saberut : tot simplament uman. S’agís de partajar sas impressions per desrevelhar la curiositat.  L’article es geolocalizat e se parla de l’endret. I a una espingla e correspond a una idèia. Pòt èsser tanben un eveniment. Mas lo tèxte e la fòto son personals e de l’autor. I a de classaments per genre, per mena de luòc e per territòri. L’indexacion de las regions correspond a las províncias ancianas (Roèrgue, Lengadòc, Peiregòrd…). E la mapa se limita pas a Occitània. Lo siti es pas e serà pas pagant. E i aurà pas de reclama. « Detèsti aquò. I a sonque una pagina per sostenir e desvelopar lo siti.»

barula 3Los que trabalhan

Òm i retròba lo Lemosin Maxime Caillon que fa de libres electronics. Li se pòt legir una sola fica pel moment que se faguèt en dirècte, sus un pargue pels dròlles de Lemòtges. Remèsi Boi e Clamenç Cellier an servit de testaires, Vincenç Claverie es plan interessat per escriure. E puèi sustot es dubèrt a totes. Per aquò far se cal enscriure.  » BaRuLa es dubert a tot lo monde, los qu’avisen e los que visiten, e s’avetz de las bravas fòtos de permenadas que duermen dempuei tròp longtemps dins un canton dau disc dur, quò seriá benleu l’ora de las surtir… »

La lenga

Evidentament, una lenga pòrta un biais diferent de veire lo monde. « Parlar d’un endret en occitan dubrís la pòrta de la toponimia e d’autras causas encara. L’occitan es la lenga del pòble. I a pas de ierarquia entre los luòcs. Anèm parlar de causas mai popularas. L’istòria de França repapia. Nosautres coneissèm pas tant nòstre país. I a totjorn causas de descobrir. » BaRuLa pòt tanben èsser un bon utis pedagogic per un fum de monde. « BaRuLar es la relacion de la passejada. I a pas d’equivalent en francés. Es una mena de vagabondatge conscient. » E per de que pas una mena de camin iniciatic.

I aurà lèu la possibilitat de fargar un malhum social, mai de discussions, d’organizar rescontres, cassas als tresaurs… A vos de jogar los Vagamonds del Mapamond sus barular.de Encara un jòc de lenga de son creator per far « barulade » coma barrutlada. L’R de rien.

Lo Benaset

barula 2