31 Mar

Quand Francis Cabrel fait chanter l’occitan « In extremis »

L’album n’est pas encore sorti, mais il fait déjà parler; y compris chez les occitans.

Après « Les chevaliers cathares » qui…

Pleurent doucement,
Au bord de l’autoroute
Quand le soir descend,
Comme une dernière insulte,
Comme un dernier tourment,
Au milieu du tumulte,
En robe de ciment…

Francis Cabrel évoque dans son nouvel album « In extremis » la disparition de la langue occitane qu’il compare à celle des oiseaux. Le chanteur a l’accent revendiqué sortira son nouvel album le 27 avril. On y entendra le Corou de Berra.

Corou de Berra et Francis Cabrel photo : Clarisse Bianco

Corou de Berra et Francis Cabrel photo : Clarisse Bianco

Le Se canta, in extremis

« Je n’ai pas encore entendu le mix, mais la chanson sera belle ». Paroles de Michel Bianco du Corou de Berra. Notoriété oblige, le secret sera bien gardé sur le contenu de la galette. Francis Cabrel est venu enregistrer des voix (mais pas la sienne) il y a un mois à Berre. Le Corou de Berra a donc participé à la chanson « In extremis » où l’on pourra reconnaître le Se Canta. Francis Cabrel voulait ce morceaux pour évoquer les langues régionales. Certains membres de sa famille le chantent. « Nous avons fait 2 versions. C’est un peu compliqué car le Se Canta est sur un rythme ternaire, ce qui n’est pas le cas de ce morceau de Francis Cabrel « . Une chose semble sûre : on n’entendra pas les paroles « Se Canta que cante, canta pas per ieu » mais des onomatopées, bouches fermées… Mister Mystère. Le Corou devrait faire également les chœurs sur un autre titre.

photo : Clarisse Bianco

photo : Clarisse Bianco

Une histoire de 10 ans

« On voulait lui offrir nos disques mais il les avait tous » ! Michel Bianco a été doublé par Jean Bonnefon de Peiraguda et ami de Cabrel. Le chanteur les avait demandés. Une amitié de 10 ans qui vaudra à l’Agenais d’interpréter le titre « Giors » en occitan de Nice sur l’album « Canta ti passa » (2011). Le chanteur d’Astaffort a toujours apprécié le travail sur les voix et la section rythmique du Corou de Berra où l’on retrouve André Cecarelli et Thomas Bramerie (le fils de Miquela).

Nous n’en saurons pas plus mais on peut penser que le Corou fera quelques premières parties de la nouvelle tournée de Francis Cabrel. C’était le cas sur la précédente. Quand au titre « In extremis », il devrait faire partie des premiers morceaux choisis par la production dès la sortie du disque le 27 avril. A moins que ne reviennent les « Chevaliers Cathares » :

C’est quelqu’un au-dessus de la Loire
Qui a dû dessiner les plans,
Il a oublié sur la robe,
Les tâches de sang.

Benoît Roux

 

 

 

 

30 Mar

Eleccions despartamentalas : 4 elegits per País Nòstre

Dins d’eleccions despartamentalas ont l’occitan èra mai que discrèt, País Nòstre compta duèi 4 elegits sus lo despartament d’Aude. D’elegits d’esquèrra coma de drecha dins un despartament que fa pas grand causa per la lenga. Joan-Pèire Laval a plan volgut reagir e nos donar son punt de vista sus la situacion.

Pais Nòstre en campanha Fòto : La Dépêche

Pais Nòstre en campanha ambe Joan-Pèire Laval (al centre) Fòto : La Dépêche

B.R. : Avètz donc 4 elegits sul despartament d’Aude : un parelh de drecha sus Sijan, un conselhèr PS sus Carcassona 1 e un autre sus Rius de Menerbés. La vòstra causida èra la bona ?

Joan-Pèire Laval : Aviam 15 candidats (2 binòmes). A la debuta, voliam partir ambe lo moviment Bastir. Jacky Grau aviá fat campanha per las comunalas. Aviam prepausat 2 o 3 noms sus Narbona. Mas lo comitat de pilotatge de Bastir èra pas d’acòrdi suls candidats.

Quin èra lo problèma ?

Bastir trobava que lo lor engajament èra pas « vertadièr »… Coma sèm pas aquí per criticar mas per avançar, avèm decidit de far nòstre camin. Ambe Jacky Grau avèm pres lo telefòn e apelat de monde.

Cossí se faguèt la causida ?

Sèm anats veire los que coneissiam. De monde que pensam « estrategics », que son a de pòstes de responsabilitat. I a bravament de cònses. Mas a calgut far viste. N’i a que son venguts me veire aprèp en me diguent qu’aurián plan volgut signar mas èra tròp tard. Donc avèm un binòme qu’a signat a Sijan e un sol dels candidats pels autres parelhs.

A de que se son engajats los candidats ?

De primièr sus la linha budgetaria. Volèm anar cap a 2 euròs per an e per estatjant per l’occitan. Aquò nos menariá a 720 000 euròs… Sèm pas pressats ! Volèm tanben un elegit referent per l’occitan, un encargat de mission. Cal tanben sosténer las calandretas e las convencions ambe lo rectorat per l’ensenhament public. Enfin volèm tanben un eveniment cada an per l’occitan en país d’Aude. An signat e los engajaments son publics. Los avèm publicat dins la prèmsa.

Cossí se farà lo seguit ?

Es pas per ço que i a engajament qu’es ganhat. Lo pus malaisit es pas de far una causa un còp mas de tene lo maraton. L’idèia es d’anar pus luènh. Duèi de matin avèm dit que cal començar per una reunion de trabalh ambe los 4 elegits. Puèi, demandam un acamp ambe lo futur president que serà segurament lo meteis : André Viola. Alan Geniès qu’es elegit sus Rius de Menerbés vendrà segurament un dels vici-presidents. La tòca es d’arribar a fargar una commission especiala per l’occitan…

Qu’una es l’estrategia : i a de monde de totas colors politicas, es una mena de pragmatisme, d’oportunisme occitan ? Qu’unas son las garantidas ?

Cò qu’avèm fat sus Narbona per las comunalas nos encoratja. Cò qu’an signat es estat fat. Me soveni d’eleccions a trimar per pas res, d’aquelas regionalas en 2004, una aligança ambe lo PÒC, lo PNO, ERC (Esquèrra Republicana Catalan) per la lista de Christian Lacour. A costat fòrça moneda e fòrça temps per 13 500 vòtes (la mitat en Catalonha Nòrd)… Avèm ara un autre biais de prene las causas. Es un pauc de lobbying. Sèm un 100 at de sòcis a País Nòstre : de politics, de sendicalistas, d’economistas… Es un recampament sus una basa : Viure, trabalhar e decidir al País. Ambe la volontat d’un poder regional autonòm, dins un encastre federal francés. Avèm fargat un partenariat amb una cooperativa que fa de blat e de farina a Salèlas d’Aude, avèm adujat los obrièrs licenciats de Pilpa (Carcassona) per montar la lor cooperativa.  Volèm ara far la meteissa causa e montar un grop País Nòstre a Tolosa per far ligam ambe lo sector economic e aver d’elegits.

Pais Nòstre es tanben a l’origina del collòqui sus la fusion regionala que se debanarà dissabte 4 d’abril a Tolosa, sala Osète, 6 carrièra del Lieutenant-Colonel Pélissier.

Lo Benaset

 

29 Mar

L’occitan al Carnaval de Tolosa

En 2011, lo Carnaval tornèt a Tolosa. Dempuèi 3 ans, las calandretas tolosanas participan de mai en mai cada annada a la fèsta. Ongan, un collectiu s’es creat que recampa las calandretas de Garoneta, Còsta Pavada e del Collègi. Dimarç 24 de març, los calandrons e lor familha organizèron una cantèra al cobèrt del Cocu (Lo Comitat d’Organizacion del Carnaval Unificat) per descobrir los luòcs ont lo Carnaval s’aprèsta.

 


L’occitan al Carnaval de Tolosa by france3midipyrenees

Reportatge de Sirine Tijani, Denis Hémardinquer, Gérard Mailleau. Montatge : Christelle Lacroix

Programa del Carnaval del dissabte 4 d’abrial

  • 5 a 6 oras del ser : Balèti dels pichons amb lo duò Abela-Vidal acompanhat de Jean-Michel Espinasse per iniciar los pichons e los mai grands a las dansas tradicionalas. Prepausat pel collectiu tolosan Calandretas (calandreta Garoneta, calandreta Còsta Pavada e collègi calandreta) e lors associacions culturalas (Talent d’Òc, Imaginòc e Col’Òc). Amb la participacion del CAMOM.
  • 7 oras : Duèl de Tè – Pont Nòu
  • 7h30 : Remesa de las claus de la vila – Pont Nòu
  • 7h30 : Despart del Passa-Carrièra – Pont Nòu
  • 10 oras : Jutjament de M. Carnaval – Joan-Jaurés

 

Sirine Tijani

 

La Jornada Occitana dels Pirenèus Nauts

Balhar enveja als collegians de far d’occitan al licèu e benlèu aprèp e perqué pas trabalhar dins la lenga… Aprèp aver fach lo constat que pauc de collegians contunhavan l’occitan al licèu, lo Conselh General dels Pirenèus-Nauts decidiguèt fa 4 ans d’organizar cada annada una jornada dedicada a la lenga. La tòca : far descobrir als joves las possibilitats qu’ofrisson los estudis d’occitan.

Dijòus 26 de març, a la monta de Tarba, 300 collegians se recampèron doncas e participèron a de talhièrs, a una visita del luòc en occitan abans d’acabar amb un concèrt del grop Papà Gahús.

Sirine Tijani

Una còla de França 3 èra sus plaça.


Jornada dels collegians 65 by france3midipyrenees

Reportatge de Sirine Tijani, Denis Hémardinquer, Serge Planchou.

Montatge : Christelle Lacroix

26 Mar

Eleccions despartamentalas e occitan : Cantal

Hôtel du département 28 Avenue Gambetta, 15000 Aurillac

Hôtel du département  28 Avenue Gambetta, 15000 Aurillac

Le Buget est modeste : environ 17 000 €. Mais le Conseil Général du Cantal apporte son soutien à la langue et à la culture occitanes :

 – par l’intermédiaire d’une convention pluriannuelle d’objectifs culturels avec le collectif occitan (2012-2015), qui regroupe plusieurs associations occitanes du Cantal, dont 2 reçoivent un soutien financier :

* l’Institut d’Etudes Occitanes du Cantal, pour l’organisation du Réseau d’Enseignement Territorial : organisation d’ateliers d’occitan pour adultes à Aurillac, Raulhac, Saint-Flour, Saint-Mamet et Saint-Martin Valmeroux, organisation d’ateliers d’initiation à l’occitan en temps périscolaire, ateliers de paroles en EHPAD et formation professionnelle des personnels, actions d’animation du réseau : rencontres inter-ateliers et stages. 2014 : une aide de 11 092 € sur un budget total de dépenses de 57 352 €.

stage Saint-Flour Photo IEO Cantal

stage Saint-Flour Photo IEO Cantal

L’aide 2015 n’a pas encore été votée mais devrait être équivalente à celle de 2014.

*l’ACEOC, association de coordination et d’échanges occitans, pour l’organisation de 2 événements fédérateurs : les dictées occitanes et un événement thématique qui se construira en 2015 autour de la venue dans le Cantal de l’exposition de l’IEO régional « Paraulas de Pais » afin de valoriser ce projet structurant sur le territoire du Carladès. L’événement s’intitulera  « dis-moi ton nom ou celui de ton village » et s’intéressera à l’étymologie des noms de lieux et de personnes. L’aide pour ces 2 événements  est d’environ 3 000 € sur un budget total de 15 000 €. Ce devrait être encore le cas en 2015.

Ateliers périscolaires Photo : IEO15

Ateliers périscolaires Photo : IEO15

– par l’intermédiaire du dispositif Scènes en Partage :

Un partenariat a été mis en place entre le festival de contes Les Rapatonades, organisé chaque année en novembre par l’IEO, et le réseau départemental des programmateurs de spectacles vivants animé par le Conseil Général du Cantal. Chaque année, quelques spectacles du festival sont accueillis en « décentralisé » par des communautés de communes membres du réseau Scènes en Partage. Le Conseil Général attribue une aide d’environ 2500 € au festival, fléchée sur les spectacles qui font l’objet d’une « programmation partagée ». La coordinatrice de l’IEO participe régulièrement aux réunions du réseau Scènes en Partage.

Bal de la Caneta 2015  (Hibernarock) Photo IEO 15

Bal de la Caneta 2015 (Hibernarock) Photo IEO 15

En 2015, l’IEO a été pour la première fois partenaire du festival départemental Hibernarock. Le bal de la Caneta, bal trad organisé chaque année par l’IEO, a été inclus dans le programme du festival avec une programmation mêlant différents styles de musique à danser : le Duo Artense pour les musiques traditionnelles d’Auvergne, Clica Drona, un groupe de toulousains « à la pointe de l’archaïsme, ancré dans l’expérimentation » et Krismenn & Alem, duo mêlant chant traditionnel breton, rap, musiques électro, blues et beat boxing. Cette programmation spéciale a été rendue possible par le partenariat entre l’IEO, Cantal Musique et Danse, la communauté de communes Cère et Goul en Carladès et l’association Spectacles en Carladès.

Benoît Roux avec l’aide de Vicenta Sanchez

25 Mar

Région Aquitaine et l’occitan

Le 2 mars dernier, Alain Rousset, Président de la Région Aquitaine, et les élus régionaux se sont réunis en Commission permanente. La Région affirme son soutien aux opérateurs suivants :

  • Calandreta : 200 000 €
  • Institut Occitan d’Aquitaine : 140 000 €
  • Centre de Formation Professionnel Occitan (CFP’OC) : 60 000 €
  • Oc Prod : 60 000 pour la poursuite des activités de diffusion d’Oc-Télé
  • Conta’m : 60 000 € pour le doublage en occitan de films d’animation et la production de programmes audiovisuels français/occitan
  • Ràdio País : 60 000 €
  • Oc-Bi : 50 000 €
  • IEO Aquitaine : 40 000 €
  • Lo Congrès Permanent de la Lenga Occitana: 40 000 €
  • Federacion Interregionau de Medias Occitans (FIMOC) : 15 000 € pour la mutualisation radio presse écrite
Assemblée plénière décembre 2014

Assemblée plénière décembre 2014

La Région Aquitaine souhaite également intervenir et s’investir dans le soutien à la production de manuels scolaires et d’outils pédagogiques adaptés et dans l’information aux familles autour de l’offre de l’enseignement de l’occitan.

Par ailleurs la séance plénière de décembre dernier avait reconduit, pour l’année 2015, le plan de politique linguistique publique concertée de la période 2011-2014 au sein duquel l’enjeu de la transmission constitue une priorité.

24 Mar

Lo rugbí e lo fotbòl en occitan

– « Es passat en tòca. As los uèlhs dins la pòcha » !

« Aquel es de primièra, peta lo fuòc » !

« Jògan coma un tropèl de fedas » ! 

Si vous avez déjà entendu ces expressions dans les tribunes d’un match ou si vous avez toujours voulu les dire sans jamais vous lancer… les lexiques français-occitan foot et rugby sont faits pour vous ! Des livrets de 32 pages édités par l’IEO, avec le soutien de la Région Midi-Pyrénées, dans le but de « permettre une réappropriation de la langue occitane dans la vie quotidienne ».

coberta_fotbolb

Pour le foot, l’Association Occitane de Football et son entraineur Didier Amiel ont participé à la rédaction du lexique.

 

Côté rugby, c’est l’Alan Rouch, de l’IEO d’Aude, véritable afogat de rugby à XIII qui s’y est collé : « Je pourrais en parler des heures ! Le stade de rugby, c’est un endroit où l’on peut utiliser la langue. Ce fascicule parle de XIII et de XV. Nous y avons mis les expressions de la langue courante, propres aux amateurs de rugby, mais aussi le vocabulaire technique. »

Le livret comprend aussi un guide de prononciation, quelques exemples de chansons entonnées dans les tribunes (Se Canta, Estela de la Mar, Copa Santa, L’encantada…) mais aussi une carte des différents clubs.

« Ces livrets sont gratuits. L’objectif est de les diffuser à tous les amateurs de sport, notamment aux moments de grandes parties. Mais il peut aussi aider des clubs, des Fédérations ou des associations de supporters qui voudraient faire des actions spécifiques », rappelle Alan Rouch.

Sortis en fin d’année dernière, les lexiques pourront être réédités en fonction de la demande : dialectes différents, images de clubs, logos… L’un des projets pour l’année 2015 est également « de renvoyer les lexiques vers des enregistrements du vocabulaire afin de donner l’oralité aux futurs utilisateurs des lexiques ».  Enfin d’autres sports devraient également suivre…

Pour contacter l’IEO : comunicacion@ieo-oc.org

Sirine Tijani

23 Mar

Eleccions despartamentalas : de resultas occitanas

L’occitan s’est fait quelque peu entendre au début de la campagne électorale au travers de manifestations devant les conseils généraux (Haute-Garonne, Hérault, Aude…), lors de débats publics (Gers, Haute-Garonne, Aude…). Mais ensuite, pas grand-chose, quasiment rien. Il fallait vraiment parar l’aurelha, cargar las clucas, anar coma un falord sul net, pour trouver des traces de l’occitan.

Du côté de Bastir !

bastirLe Partit Occitan était présent sur 9 cantons (2 avec EELV, 2 avec le PS, 4 avec un rassemblement des forces de gauche hors PS, 1 avec le mouvement citoyen). Le mouvement occitaniste BASTIR ! avait investi 19 candidats pour ces élections départementales qui s’engagent sur un manifeste. Aucun ne sera présent au second tour.

En Aquitaine :

Nathalie Richard (EELV/FDG) a fait 15,51% sur le canton de canton Villenave-d’Ornon

Monique de Marco (EELV) : 12,93% sur Talence

Yves Boissières (Partit occitan) : 12’21% sur Frespech

Marie-Jo Maruéjous (Partit occitan) : 3,63% sur Villeneuve-sur-Lot 1

En Auvergne :

Gustave Alirol (Partit Occitan) : 15,45% à Saint-Hostien

Monique Boral-Squizatto (Partit Occitan) : 9,47% à Vic-sur Cère

En Midi-Pyrénées :

Patrick Lasseube (UDI) : 25,31% sur Plaisance du Touch.

Jean-Luc Davezac (Eco-Citoyen), Sabrina Odiot (EELV) : 9,77% sur L’Isle Jourdain

Philippe Le Goanvic (EELV) : 9,40 sur Auch 2

Simon Brandli (EELV) : 7,95% sur Carmaux 2

Julien Bourrie (EELV) : 7,86% sur Albi 3

Joëlle Simonet (EELV) : 7,46% sur Valence (82)

Henri Chavarot (EELV) : 6,11% sur Astarac-Gimone

Dominique Bredou, Jacques Larruchon : 3,62% sur le Val de Save

Du côté de País Nòstre.

Ce mouvement a « labellisé » 16 candidats de diverses sensibilités politiques dans 13 cantons.

Selon País Nòstre, tous ont signé une  Charte de dix engagements en faveur de la promotion de la langue et de la culture occitane dans le Conseil départemental, notamment » la désignation d’un élu délégué à l’Occitan, la mise en place d’un

chargé de mission, d’une évolution du budget Audois pour l’oc vers 2 euros par an et par habitant, du soutien aux Calandretas et aux écoles bilingues et de la création d’un Festival de l’expression Occitane « .

5 candidats seraient en ballotage :

Alain Geniès (PS) : 40,33% sur Rieux Minervois

Marie-Christine Théron-Bret/Henri Martin (DVD) : 38,13% sur Sigean

Jean-Paul César (DVD) : 27,35% sur Narbonne 3

Michel Molherat (PS) : 26,12% sur Carcassonne 1

Magali Bardou (DVD) : 23,75 % sur Carcassonne 2

Les autres sont battus :

Jean-Michel Alavrez (DVD) : 22,99% sur Narbonne 1

Stéphane Linou/Ingrid Montaignac (DVG) : 20,42% sur Castelnaudary

Yves Bastié/Francine Schivardi (DVG) : 20,42% sur Sallèle d’Aude

Stéphane Lépine (FDG) : 19,32% sur Fabrezan

Martine Cadena (DVD) : 17,42% sur Coursan

Daniel Geri (FDG) : 12,09% sur Villemoustaussou

Jean-Claude Belmas (FDG) : 11% sur Carcassonne 3

Il y a eu enfin des candidats occitans qui se sont présentés et qui n’étaient pas relié à ces 2 mouvements. Dans le Gers, Jean-Michel Espinasse (FDG) a été battu : 11,22% sur Auch 1. Idem pour son frère Philippe Espinasse (FDG) sur Auch 3 : 13,35% et Georges Nosella (EELV) 7,23% sur Auch 3.

Lo Benaset

 

Calandreta limosenca dins las solidaritats

Un còp de mai, la calandreta Joan Clerci de Limós èra per carrièra diluns passat. Non pas per manifestar mas per desfilar pel carnaval. 38 mainatges, plan motivats, plan mascarats, dins las piadas dels godils famoses.

Lo jujament de Dòna Cusson Fòto : B. Roux

Lo jujament de Dòna Cusson Fòto : B. Roux

Lo tèma n’èra aquest’an las solidaritats. Un principi pas francament novèl per calandreta. Òm podriá quitament dire qu’es una règla de cada moment. An donc trabalhat en classa per escirure lo jumant de Dòna Cusson, talament cussona que s’es metut totes los poblants sus l’esquina… Los avèm seguits del desfialat cap al jujament. Eran tanben dijòus dins un ostal de retirada de Coisan per festejar carnaval ambe los ainats.

Reportatge : B. Roux J. Levé O. Cabanis La Rossèla


calandreta fa carnaval by france3midipyrenees

La Ròsa Trobadoresca espelís en Carolina de Nòrd.

Aprèp lo Ròc d’Ercé qu’es a Central Park a New York, la Ròsa s’en va anar florir en Carolina de Nòrd lo 14 d’abrial. La Ròsa Trobadoresca (que vòl dire lo poder del lengatge al temps des trobadors) sortís d’Arièja en 2000 mercés al Nicolas Dedieu. Aqueste musicaire del grope OC apasionat d’istòria vòl montar son pròpre grope de musica anciana occitana. Pren 2 musicaires : Jacques Khoudir (Berbèr Normand) qu’a tocat ambe OC e Gérard Zuchetto e Philippe Groulard (un Ch’ti).

La Ròsa Trobadoresca aficha de la virada a las Americas. © Hervé Julien

La Ròsa Trobadorescaaficha de la virada a las Americas © Hervé Julien

Cornamusa de Puègverd

Lo Nicolas es un tòca tot en cèrca de raissas. E l’edat mejana a gaireben pas de secrets per el. La musica l’interèssa, solide. Coma son grand que li farà tanben passar la lenga. Rabala pels castèls. A Puègverd (Aude) vei aquela representacion d’un musicaire amb una cornamusa. L’afar es complicat. N’en demòra pas grand causa. Urosament, encontra Patrice Bianco un laütièr agenés, especialisat dins las bohas. Mercés an el,  aqueste enstrument desaparegut tòrna préner forma.

Instruments de La Ròsa Trobadoresca © Hervé Julien

Instruments de La Ròsa Trobadoresca © Hervé Julien

Ròsa Trobadoresca

La Ròsa contunha de créisser e Nicolas de completar sa polida colleccion d’instruments a flor e a mesura dels rescontres. Ambe lo Patrice Brient, un Cèlte especialista dels instruments que li far vièla d’arquet, rebec, organistrum, e Ugo Casalonga que li fabrica la cetera de Corsèga la que tòca Nicolas dins lo sicut del JT òc. Òm lo vei sovent ambe OC, tanben ambe Joanda sul platèu de Nagui per La Grande Battle en 2012. Totjorn a furgar de pertot, entend parlar d’un texte en occitan del sègle XIV gravat sus una lausa al castèl de Montreal-de-Sòs (comuna d’Auzat). Ambe son grop, van trabalhar e enregistrar lo texte per far cantar la lausa ! Nicolas s’interèssa als textes de trobadors e fa tanben d’intervencions al castèl de Puègverd. Es aquí e aital, ambe d’escolaris que quauqu’un lo remarca : Rai d’Honoré.

Cap a las Americas

Aquesta dòna, Escossesa, un briat marquisa e doctoranta en istòria de l’edat mejana, lo vòl dins son film. Li demanda 2 tròces dins « Trail of the Trobadors ». Lo documentari vira a las Americas e tanben sus You Tube. Nicolas li demanda alèra se seriá possible de venir parlar de tot aquò e jogar en çò d’ela. E se farà del 14 al 21 d’abrial a l’universitat de Greenville en Carolina de Nòrd amb quitament un concèrt at The Music House lo 19 d’abrial. Se parla ara d’un DVD e d’autras viradas. Un perfum de reconeissença per la Ròsa e un signe fòrt per Nicolas en memòria de son grand. Lo blòg occitan los seguirà aval.

Lo Benaset

Reportatge : B. Roux J. Levé O. Cabanis La Rossèla


Rosa Trobadoresca par france3midipyrenees