15 Mar

Lo poèta Occitan Mistral s’en anava, i a 100 ans

© Felibrige - centenaire de la Mort de Frédéric Mistral

© Felibrige – centenaire de la Mort de Frédéric Mistral

Le 25 mars 1914, Frédéric Mistral disparaissait. 100 ans plus tard, l’un des plus grands auteurs de littérature d’oc est encore largement méconnu. Au-delà du prix Nobel de littérature qu’il a obtenu en 1904 pour « Mirèio », le poète occitan a laissé une importante oeuvre littéraire. Frédéric Mistral fut également l’un des membres fondateurs du Félibrige.

A l’occasion du centenaire de sa mort, plusieurs manifestations sont prévues tout au long de l’année un peu partout en Occitanie et en France. Certaines sont mêmes retenues par le Ministère de la Culture comme commémorations nationales 2014.

Le 25 mars 2014, le Cirdoc de Béziers mettra en ligne sa bibliothèque virtuelle sur le portail Occitanica. Toute l’iconographie, des manuscrits originaux ainsi qu’ une partie de la correspondance de Mistral conservés au Cirdoc seront gratuitement consultables en ligne.

Une exposition sur « Mistral et l’Europe, Renaissance d’Oc et Printemps des peuples » se tient jusqu’au 31 mars à la MJC de Béziers. Le Cirdoc accueille lui l’exposition « Mistral gagnant » au sein de sont établissement, également jusqu’au 31 mars.

Dans l’édition occitane du samedi 15 mars à 19h15, nous reviendrons sur ce centenaire de la mort de Frédéric Mistral, avec en particulier, le témoignage d’un autre grand auteur occitan, celui d’Yves Rouquette sur ce poète qu’il considère comme le plus grand et le plus important des écrivains occitans. Vous trouverez ici l’intégralité de l’interview qu’Yves Rouquette nous a accordé.

Clément Alet

 


Interview Yves Rouquette par france3midipyrenees

(images : Denis Hémardinquer / Son : Michel Blasco)