25 Jan

La langue d’oc à l’honneur dans Viure al país du dimanche 27 janvier à 11h30

La croix occitane de la Place du Capitole à Toulouse

ENQUISTA : Occitània o País Basco ?
De Denis Salle et Clément Alet

Demandez à n’importe qui où se trouvent Bayonne, Anglet et Biarritz, on vous répondra presque systématiquement : « Au Pays Basque ». La question n’est pourtant pas si simple. En fait, ces villes sont historiquement et culturellement gasconnes et ce depuis plusieurs siècles. Forts de ce constat, les membres de l’association « Aci Gasconh » entendent faire valoir un droit à l’existence de la culture et de la langue occitane sur ces villes. Pas toujours facile de faire entendre sa voix alors que la simple expression « Pays Basque » est  d’une redoutable efficacité en termes touristiques…

VIRALENGA: Alan Debru
De Myriam François et Laurence Boffet

L’année 2013 démarre sur les chapeaux de roues avec Alan Debru et son vélo qui concurrence le tramway. Le fauteuil rouge accueille cet homme engagé et comédien dans l’âme. Il nous raconte des histoires à dormir debout et nous fait découvrir les jardins ouvriers où la solidarité et le partage sont de rigueur. Il manie avec délice les chiffres mais dans le seul but de les rendre joyeux et porter haut et fort notre langue d’oc.

CRONICA : « Jan Dau Melhau canta Gaston Couté »
D’Amic Bedel et Aimat Brees

Cette semaine, Aimat Brees a écouté l’album « Jan Dau Melhau canta Gaston Couté ». Comme son nom l’indique, le chanteur du Limousin a décidé de traduire et de mettre en chanson des textes de Gaston Couté, poète libertaire de Beauce, de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

« Còp d’ala », pourrait se traduire en français par « À tire d’aile ». Avec cette nouvelle série événement, nous vous invitons à partir à la découverte de l’Occitanie, mais vue du ciel. Dans ce deuxième épisode, nous survolerons le village abbatial de Saint-Guilhem-le-Désert, dans l’Hérault. Nous vous proposons ainsi de monter sur le dos de notre oiseau pour plonger dans l’histoire et les territoires de l’Occitanie.

17 Jan

De la basse Navarre aux Hautes-Pyrénées, on parle occitan, dimanche 20 janvier à 11h30

Cóp d'Ala, la nouvelle série de VAP

Cette semaine, petit détour dans une enclave gasconne en Pays Basque, visite anthropologique et ethnographique dans les Hautes-Pyrénées et survol de l’Occitanie dans la nouvelle série « Cóp d’Ala »

TERMIERAS : Bastida gascona en Pais Basc
De Denis Salles et Didier Bonnet

La Bastide Clairence est une ville de Basse Navarre très particulière : on y parle occitan. Pour expliquer cette enclave gasconne en Pays Basque, il faut remonter à la création de La Bastide il y a 700 ans, et à sa position stratégique pour le roi de France et de Navarre… De cette histoire, les « bastidòts » on conservé une identité gasconne forte, même si la langue est moins parlée par la jeune génération. Pour avoir un témoignage de l’occitan de La Bastide Clairence, une campagne de collectage a été lancée…

RETRACH : Un Petiteau en Vath D’Aura
De Clément Alet et Jean-Luc Pigneux

Cette vallée d’Aure, il en connaît les moindres recoins. Depuis qu’il est enfant, Frantz Petiteau n’a jamais cessé de s’intéresser, de questionner, de rencontrer, de toucher de près tout ce qui représente le patrimoine matériel et immatériel de cette vallée des Pyrénées centrales. Originaires de Guchen, Frantz a ainsi compilé une multitude d’informations et collecté des centaines de personnes. A 40 ans, après avoir publié une vingtaine d’ouvrage quasiment tous consacrés à la vallée, il termine un master dont le thème de recherche est « l’anthropologie historique de la famille en Hautes-Pyrénées » et espère publier un dictionnaire français-occitan du parlé dans la vallée d’Aure. Un parlé gascon qu’il comprend parfaitement, qu’il lit mais qu’il ne pratique pas, à son grand désespoir.

CRONICA : Entre vits e cèu
D’Amic Bedel et Aurelia Lassaque

Aurelia Lassaque présente un recueil de récits à valeur ethnographique et linguistique dans le canton de Castelnau-Rivière-Basse (Hautes-Pyrénées). Des extraits des témoignages d’une trentaine d’habitants sont présentés et traduits. Les clichés sont signés du photographe gascon Maurice ROUX.

COP D’ALA : Portisson
D’Amic Bedel et Pierre Brun

« Còp d’ala », pourrait se traduire en français par “À tire d’aile”.
Nous vous invitons à partir de ce dimanche à découvrir une contrée mal connue, une terre historique, une curiosité de pays, un terroir : l’Occitanie.
Embarqué sur le dos d’un rapace, ces petits films auront pour but de vous faire découvrir un lieu ou une région, guidés par l’écriture et la voix de Pierre Brun.
Ce premier épisode est une introduction aux 20 étapes aériennes qui nous mèneront tout au long de la saison pour porter un regard sur l’urbanisation à partir du Xème siècle.
Amic Bedel son réalisateur sera en plateau pour nous en parler.