09 Avr

Sisyphe, forcément, et des garde-fous démocratiques

#Cahuzac #Bettencourt #OffShoreLeaks Donc les coulisses de la marche du monde sont celles d’un polar. On le savait évidemment. Mais on croyait, on feignait de croire, que le vernis des vertus démocratiques limitait le risque de basculer complètement dans le quotidien des républiques bananières. Les mises en lumière par les journalistes d’investigation isolés (Médiapart) ou coalisés dans le consortium ICIJ, inédites par leur ampleur, de l’égoïsme forcené de la nature humaine a de quoi décourager tous ceux que la chose publique intéresse. Pourtant baisser les bras n’est pas une option vu les scénarios politiques que nous avons dans notre mémoire collective. Et l’on sent bien, à l’inverse, qu’une société de transparence absolue pourrait constituer un remède aussi dangereux que le mal. Alors..
Alors, continuer à rouler sa pierre chacun à son niveau, citoyens, enseignants, hommes ou femmes politiques intègres, journalistes, policiers, juges, chercheurs, philosophes, poètes… Continuer à soutenir ceux d’entre nous capables de faire peser la menace de l’opprobre sur les « affranchis » de tous poils. Et exiger les mesures de nature à contenir le sentiment d’impunité propre à l’exercice du pouvoir. Limitation du cumul des mandats dans le temps, inéligibilité des fraudeurs avec période de sûreté d’au moins deux mandatures et peines financières véritablement dissuasives..liste à compléter et à discuter.. Pas de code moral, surtout pas, ils se retournent vite contre chacun. Juste, des garde-fous démocratiques renforcés…

Si vous vous intéressez aux us et coutumes de vos pays de résidence, vous avez peut-être des témoignages à apporter sur les systèmes de prévention établis ailleurs..

  • http://insideamerica.net <span class="author">Jean</span>

    Du Watergate au « Cahuzac-gate », le seul garde-fou qui ait fait ses preuves à ma connaissance, c’est vous ! Les journalistes, le 4e pouvoir ! Et si chaque condamnation avérée venait financer un fond du journalisme d’investigation, ce journalisme là aurait peut-être une vraie chance de survie 😉

    • <span class="author">Pascal Ménigoz</span>

      Merci Jean, mais seuls certains d’entre-nous sont capables de jouer ce rôle, ce n’est pas une sinécure que de vouer à l’investigation. ! Beaucoup ressemblent plutôt à des courroies de transmissions. J’essaye d’être entre les deux ! ;^)