235 tonnes de gravats dans les égoûts de Vesoul

Au cours des trois semaines qu’ont duré les travaux, la société chargée du curage a également découvert un micro-ondes ou un cadre de vélo. Autant d’objets incongrus qui ne facilitent pas l’écoulement des eaux de pluie et des eaux usées.

Ces travaux ont coûté 30 000 euros. La mairie envisage l’installation d’un nouveau dessableur en aval au début de l’année 2010.

Revoir le sujet sur l’inondation du 10 août

Revoir le sujet sur l’inondation du 26 juin