03 Sep

LE TOUR DE FRANCE 2014 REVIENT EN FRANCHE-COMTÉ…

L’évènement se précise et les rumeurs continuent de s’immiscer dans les entrefilets finissant par dessiner un tracé (officieux) de plus en plus précis du prochain Tour de France… Pour compléter ce que tout le monde sait déjà ! À savoir : Un départ à Leeds dans le Comté du Yorkshire le 5 juillet 2014 pour rejoindre Harrogate avec au programme 190km d’asphalte « so british ! » La première des trois étapes prévues en Grande Bretagne avant de poursuivre entre  York et Sheffield (200 km) Dimanche 6 juillet, puis Cambridge–Londres (170 km) le lundi 7 juillet. Londres dont l’arrivée sera jugée quasi sous les fenêtres du palais de Buckingham. Une paire de huisseries dorées à l’or fin parfaitement rodées à l’affaire de la grande orfèvrerie du cyclisme annuelle après l’organisation de l’épreuve en ligne olympique en 2012 devant la même bijouterie. L’Angleterre, sa reine un peu guindée, le royaume uni et tout ce qui nous sépare de lui depuis mille ans… Mais pas seulement !

Les premières étapes (officielles) du Tour de France 2014

Un dernier protocole « royal » sous les balcons de sa majesté, et la grande Boucle retrouvera le sol Français, débarquant vraisemblablement de la Manche sur les côtes du Nord en délaissant les costumes Bretons par ailleurs très bien servis pour la grande opération du centenaire cette année. Le Blog Cycliste vous laisse ensuite broder l’itinéraire qui vous convient jusqu’à… Allez, tiens ! « Mulhouse » et son tramway aux couleurs prémonitoires du patron de la grande Boucle par exemple !… De quoi s’habituer les mirettes à l’image d’un train électrique qu’on devrait très vite retrouver sur ses roues toutes neuves et en plein rodage dans la capitale Comtoise juste un tout petit quartier de lune plus tard ! Le gros plan de télévision destiné à plus d’un milliard « d’utilisateurs potentiels » sur un truc roulant (cette fois de couleur bleue…) dont Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, tente de faire coïncider l’image cosmique avec celle du plus grand rassemblement d’étoiles du cyclisme mondial au firmament de leurs compétences médiatiques.

« LA PLANCHE « , « BESANÇON », MAIS PAS SEULEMENT !…
Un « Besançon-Oyonnax »… peut-on lire dans la presse Dauphinoise ce matin. « Besançon-Oyonnax », dans la foulée de « la grande affaire » déjà pronostiquée d’un Tour de France de retour sur « le toit » de la Haute-Saône et comme il était prévu de longue date à la « Planche-des-Belles-Filles ». Le résultat d’une entente, presque d’un cahier des charges élaboré entre le sénateur Yves Krattinger et Christian Prudhomme, le directeur du Tour. L’assurance de la programmation régulière d’une arrivée de l’épreuve sur les hauteurs de Plancher-les-Mines, contre un ravalement de façade complet de la minuscule station de ski, destiné à offrir le plus beau des spectacles au public d’ASO… Ou lorsque les bons comptes font les bons amis ! « La Planche », « Besançon »…« mais pas seulement! » comme répète inlassablement la profession journalistique pour faciliter sa rhétorique de compétition… « La Planche », « Besançon »… mais pas seulement, donc ! puisque la ville de « Pontarlier » semble essayer de s’offrir elle aussi un vrai rôle sur les rails de l’intuition spéculative à l’instar d’Arbois sa jolie voisine jurassienne. Une arrivée à « La Planche », un je ne sais quoi à « Pontarlier » (comme par exemple et simplement une journée de repos le 15 juillet pendant laquelle quelques équipes pourraient avoir envie de profiter du bon air du Haut-Doubs…) avant une remise en route de « Besançon » le 16… En tout cas, la possibilité d’un beau rêve de supporter cycliste à cocher sur le calendrier sportif franc-comtois entre le 14 et le 16 juillet 2014.
JL Gantner

  • <span class="author">huchet joseph</span>

    a quant une étape dans la vienne il y a longtemp qu il est pas venue prés de Poitiers
    sportivement merci

  • <span class="author">huchet joseph</span>

    a quant une étape dans la vienne il y a longtemp qu il est pas venue prés de Poitiers
    sportivement merci