18 Juin

C’est parti pour un Vinexpo de folie !

La chaleur est bien présente, mais à l’intérieur du salon Vinexpo règne une fraîcheur comme le bon vin propice aux affaires; Un salon qui démarre sur les chapeaux de roues avec déjà énormément de monde.

IMG_6112

9 heures, la foule des grands jours du côté Palais des Congrès pour emprunter la fameuse passerelle sur le lac. Cette année des mesures drastiques de sécurité sont en vigueur à chaque entrée du salon avec notamment ouverture des sacs et valises, ainsi que des palpations de tous les visiteurs.

IMG_6103

Au beau milieu de la passerelle, on sent les importateurs chinois impatients de réaliser de bonnes affaires :

IMG_6101

Je viens de Hong-Kong, je suis ici pour rencontrer mers amis négociants et pour acheter beaucoup de vin pour le marché hongkongais », Samuel Miu pour bordeaux-tradition.com

IMG_6140

Alors qu’à l’intérieur, ce sont les dernières consignes qui sont données sur le stand du groupe Taillan qui a loué un gigantesque espace aux terrasses du lac. Laurent Dupin de la Maison Ginestet explique : « nous avons une grosse attente, nous avons beaucoup de rendez-vous qui sont pris sur les 4 jours, ça va être un salon très intense »

D’un côté les maisons de négoce traditionnelles de Bordeaux, comme Johane ou Sichel :

IMG_6117

Tous les 2 ans,c’est une grosse étape, tout le monde le prépare au mieux avec beaucoup d’attente », Allan Sichel de la Maison Sichel

De l’autre côté, des stands qui fourmillent d’ingéniosité et d’idées accrocheuses pour attirer à eux les importateurs chinois ou américains, qui sont les marchés les lus porteurs aujourd’hui, comme Castel qui n’a pas hésité à joué la touche frenchie avec hôtesses en marinière et une vieille 2 chevaux Citroën sur son stand:

IMG_6128ou comme les Vignerons de Tutiac qui ont fait rentrer leur vieux tub Citroën.

IMG_6122

La France, c’est le berceau des grands vins, on est heureux d’être là », Martin Sinkoff vice-président den frederick Wildman and Sons (New-York)

IMG_6119Un salon définitivement orienté sur le business avec des services ad hoc comme les « One to Wine Meetings », un salon mondial avec 2300 exposants de 40 pays.

IMG_6150

On a vraiment toutes les origines, l’Argentine, le Chili, l’Italie, l’Espagne et bien sûr la France, il y a un dynamisme, une énergie et ce que j’espère c’est attirer encore plus de monde à l’avenir », Christophe Navarre, Président de Vinexpo.

Plus de 150 pays sont attendus ici à Bordeaux au Parc des Expositions, durant ces 4 jours.

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl et Jean-Michel Litvine :

17 Juin

En préouverture de Vinexpo, les plus grands liquoreux du monde se dégustent au château La Tour Blanche

Un instant « so sweet » ! Dans l’enceinte du fameux 1er cru classé de Sauternes, 29 producteurs de 10 pays du monde ont fait dégusté leurs vins liquoreux. Une diversité de goût, de sucrosité et de fraîcheur, assez surprenante et remarquable qui fait renouer avec l’envie d’apprécier ces vins tant décriés et pourtant très bien faits.

IMG_5861

C’est au château La Tour Blanche à Bommes qu’avait lieu l’un des premiers Offs de Vinexpo. Ce sont 29 producteurs de 10 pays du monde qui proposaient cet après-midi leurs vins à la dégustation auprès de 300 professionnels, dans le cuvier de ce 1er cru classé de Sauternes. Un moment magique où le temps semblait arrêté, comme bercé par une douce mélodie de Croatie…

IMG_5885Parmi ces plus fameux liquoreux au monde, Klein Constantia, ce vin de Constance, produit près du Cap en Afrique du Sud depuis 1685 : Hans Astrom, son « managing director » rappelle que ce vin était l’un des plus appréciés des rois de France et même de Napoléon 1er, il n’a plus été produit pendant un siècle à cause du phylloxéra, et a été réintroduit en 1986 et c’est à nouveau un succès mondial :

IMG_5895Dans nos archives, on a des papiers d’expédition à Sainte-Hélène où on a expédié pendant 4 ans un bouteille par jour à Napoléon pour boire du vin de Constance… », Hans Astrom, managing director Klein Constantia

Parmi les exposants, on trouve des vins de Croatie (Kutjevo), de Hongrie (Tokay), d’Espagne (Malaga), d’Allemagne (Mosel) ou encore du Canada (Ontario) avec ces vins de glace :

IMG_5902Le vin de glace est un magnifique liquoreux, réalisé à partir de grappes de raisins gelées. Un vin très riche, mais aussi léger grâce à sa belle acidité, » Eugène Mlynczyk de Inniskillin Niagara Estate

Les vins français n’étaient pas en reste avec tous ceux de la région de Sauternes, Barsac, Loupiac , mais aussi d’Alsace, de Jurançon et des Côteaux du Layon.

IMG_5900

Cette 9e édition, c’était aussi l’occasion d’échanger sur les stratégies de communication autour des liquoreux et de leur commercialisation. La question en france comme ailleurs est de booster les ventes encore trop intimistes, et de faire aussi tomber des préjugés…comme l’explique Miguel Aguirre, directeur d’exploitation du château La Tour Blanche :

Ce n’est pas seulement des vins de desserts ou d’apéritifs, il y a aussi d’autres moments de consommation, ça c’est un constat que font aussi bien nos amis Canadiens que Hongrois comme en France »Miguel Aguirre, directeur d’exploitation du château La Tour Blanche.

IMG_5893

Et Bérénice Lurton, propriétaire de château Climens, 1er cru classé de Barsac de confirmer : « ce sont des vins que l’on peut ouvrir très facilement, souvent les gens ont peur, ils se disent, on ne va pas finir la bouteille, alors qu’ils se gardent au moins un mois au réfrigérateur, ils ne souffrent pas d’oxydation. »

IMG_5875Pour ces liquoreux du monde, l’enjeu est de trouver de nouvelles parts de marchés. En Chine, ces vins doux commencent tout juste à se faire apprécier… A suivre.

 

EM Lyon remporte The Left Bank Bordeaux Cup à Château Lafite Rothschild

Bravo à EM Lyon Business School qui a remporté hier soir la finale de The Left Bank Bordeaux Cup dans les chais de château Lafite Rothschild. Une remise des prix effectuée avec le Baron Eric de Rothschild et Emmanuel Cruse le Grand Maître de la Commanderie du Bontemps.

Les grandes écoles de commerces ont pu visiter quelques domaines avant l'épreuve finale, ici au château du Tertre © Left Bank Cup

Les grandes écoles de commerces ont pu visiter quelques domaines avant l’épreuve finale, ici au château du Tertre © Left Bank Bordeaux Cup

C’est traditionnellement un moment intense pour ces grandes écoles et leur team spécialisée en vin. Elles étaient 5 engagées dans cette finale tant disputée, à tenter de répondre au QCM, des questions pointues, sur les terroirs, les propriétés et même l’histoire de celles-ci dont voici un exemple :
Quel est le point commun entre les châteaux Calon-Ségur, d’Issan et Latour et Léoville Las cases ?
A. Ils ont tous appartenus à la famille Cruse
B. Ce sont 3 bâtiments du XVIIème siècle
C. Ils sont tous les 3 clos de mur

L'épreuve finale dans le chai de château Lafite © Left Bank Cup

L’épreuve finale dans le chai de château Lafite © Left Bank Cup

Initié en 2002 sous le nom de concours « 20 sur Vin » par la Commanderie du Bontemps, « The Left Bank Bordeaux Cup » est aujourd’hui  le 1er concours international des clubs oenologiques des Universités et Grandes Ecoles.

Cette année, pas moins de 56 clubs œnologiques d’universités et de grandes écoles se sont affrontés depuis le mois de février dans le cadre des présélections  à New York, Hong Kong, Shanghaï, Paris et Londres.

16 Juin

Côté Châteaux, toujours plus de followers pour le blog du vin

Plus de 2000 followers sur Twitter, près de 4800 amis sur Facebook et 1300 sur LinkedIn, vous êtes toujours un peu plus nombreux à suivre l’actu de la vigne et du vin. Merci à vous tous.

L'un des derniers reportages de Côté Châteaux sur les Estivales en Pessac-Léognan © JPS

L’un des derniers reportages de Côté Châteaux sur les Estivales en Pessac-Léognan © JPS

L’été arrive et avec lui, vous allez partir en vacances, mais il vous restera bien un petit doigt par ci un toucher par là, sur l’écran du mobile ou de votre ordi portable, pour suivre les nouvelles ou les potins du monde du vin.

Côté Châteaux va d’abord vous relater ce fabuleux rendez-vous mondial Vinexpo Bordeaux au quotidien, en amont déjà et tout au long du salon qui va se tenir du 18 au 21 juin au Parc des Expositions de Bordeaux.

En attendant n’hésitez pas à rejoindre la grande famille Côté Châteaux en suivant mes publications sur Facebook, ou sur Twitter avec un joli petit palier franchi hier 2000 followers, ou encore sur LinkedIn. ,Vous pouvez également passer par la page France 3 Nouvelle-Aquitaine, en bas de celle-ci.

Merci de votre fidélité.

A la Cité du Vin, on boit aussi de l’eau !

Ce n’est pas une blague, c’est même un joli clin d’oeil. Abatilles, partenaire de la Cité du Vin, vient de lancer une bouteille d’eau collector pour l’anniversaire de la Cité, avec la fameuse Tour imprimée dessus. Une bouteille que l’on peut d’ailleurs trouver à la boutique de … La Cité du Vin.

Une jolie bouteille collector avec la Cité du Vin reproduite par © Abatilles

Une jolie bouteille collector avec la Cité du Vin reproduite par © Abatilles

De l’eau, oui mais de l’eau ferrugineuse, on se souvient du sketch de Bourvil. Celle-ci, on peut en boire à volonté, on ne sera pas saoul. C’est l’eau de la région, d’Arcachon, seule source d’eau minérale en Gironde, dont la typologie est comme le vin, intimement liée à son terroir, bref en un mot comme en mille, il s’agit de l’eau des Abatilles.

Jusqu’ici pas de quoi être dans le blog, quoique, les Abatilles sont depuis très longtemps partenaires des événements liés au monde du vin à Bordeaux, notamment de Bordeaux Fête le Vin, mais aussi de la Cité du Vin; cela change tout. D’ailleurs il s’agit d’une eau finement pétillante, dont « les fines bulles rappellent les pointillés de la vêture vitrée du bâtiment ». (Je ne sais où ils vont chercher tout cela, après quelques verres d’eau pétillante, ou de vin…?)

Qui plus est le principal actionnaire des Abatilles est bien connu du monde du vin car c’est Jean Merlaut (pas comme le cépage tout de même), le propriétaire du château Gruaud-Larose, second cru classé de saint-Julien. Par ailleurs, le directeur général des Abatilles, c’est Hervé Maudet, également négociant en vins. Cela explique les bonnes relations entre le monde de l’eau et celui du vin. D’ailleurs, la forme de la bouteille des Abatilles est celle d’une Bordelaise, une bouteille bien ancrée dans sa région. Ce n’est pas Bourvil qui va nous contredire « non, mais tout de même… »

BOUTEILLE PRESENTEE DIMANCHE 18 JUIN A L’OCCASION DE VINEXPO

Et pour marquer cet événement, cette bouteille en verre, collector, sera présentée à La Cité du Vin, dimanche 18 juin, lors d’une soirée exceptionnelle, de 19h30 à 23H30 (sur réservation), dans le cadre de Vinexpo. Animation flamenco et accords mets et vins aux couleurs de l’Espagne, pays invité d’honneur de Vinexpo.

ATELIER A LA DECOUVERTE DES VINS ANTIQUES CE SOIR A LA CITE DU VIN

C’est ce soir à la Cité du Vin, un atelier très original dans le cadre de la 7ème édition des Journées nationales de l’archéologie : à cette occasion, La Cité du Vin s’associe à Inrap (Institut national de recherches d’archéologies préventives) afin de vous proposer un atelier de dégustation de vins antiques. Amateurs de vins et d’Histoire, venez à la rencontre d’un archéologue qui vous fera découvrir les saveurs oubliées de ce breuvage tant apprécié des Romains.

Atelier des découvertes Tarif plein 8,00€ / Abonné 7,20€* / Etudiant 6,40€*
Durée : 1h30

Plus d’infos : http://bit.ly/2qvyqk5

La Cité du Vin a été dessinée par le cabinet d’architectes XTU Anouk Legendre et Nicolas Desmazières

15 Juin

« LVMH Innovation Award » à Paris : tous derrière OptiWine, Olivier Caste et Michaël Paetzold !

Côté châteaux croise les doigts avec Olivier Caste, Aurélie et Michaël Paetzold, qui passaient aujourd’hui leur examen non pas de philo, mais de « LVMH Innovation Award »  à Paris. Un trophée qui récompense la meilleure innovation d’une start-up française ou internationale, parmi 3000 dossiers en lice.19105981_1818356438479813_8482018527211203074_nC’était un peu le grand oral ou le grand Olivier Caste dans ses oeuvres ! Aujourd’hui, il passait devant le jury LVMH de l’Innovation, avec Michaël Paetzold, pour démontrer l’originalité, l’inventivité et l’utilité d’OptiWine, un concept inventé de « carafe de poche »

OptiWine, c’est cette formidable idée ingénieuse mise au point par Olivier Paetzold avec Olivier Caste de créer une « carafe de poche » aux multiples facettes capable de révéler le vin en 10 minutes. Un procédé de nanoaération du vin lancé l’an dernier et qui cartonne à Bordeaux, que Côté Châteaux vous avait dévoilé il y a quelques semaines.

« On a piché ce matin, on était 16, devant un parterre de 500 personnes autour de toi, cet après-midi il y en a 16 autres. Il y avait 3000 dossiers à la base, 518 ont été sélectionnés et on n’est plus que 32, et je peux de dire que c’est déjà bien d’y être, » me confie Olivier Caste.

La Carafe de Poche OptiWine créée par Olivier Caste et Michaêl Paotzold © JPS

La Carafe de Poche OptiWine créée par Olivier Caste et Michaêl Paotzold © JPS

On sent Olivier Caste, non seulement tout ému d’avoir promu le made in France en anglais, mais aussi d’avoir croisé Bernard Arnaud le Pdg de LVMH ou encore le Président Emmanuel Macron au détour de ce salon,

cet après-midi. Le résultat des courses est attendu demain matin. On croise les doigts, on y croit, allez les petits !

Retrouvez Olivier Caste dans ce précédent article de Côté Châteaux :

L’Oxygène : ami ou ennemi du Vin ?

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl, Pascal Lécuyer, Christophe Varone et Jean-Marc Ceccaldi :

Hubert de Boüard lance un Chardonnay et un Sauvignon à son nom

Voilà une signature qui risque encore de faire vendre. Hubert de Boüard, co-propriétaire d’Angélus à Saint-Emilion et oenologue consultant lance un Chardonnay et un Sauvignon, « made in Bordeaux ».

© Hubert de Boüard

© Hubert de Boüard

En avant les vins de cépage ! Il faut dire qu’à l’étranger, peu de consommateurs comprennent les « us et coutumes » bien françaises de l’assemblage. Ce n’est pas une nouveauté toutefois, mais aux USA « Chardonnay » ça sonne bien et nos amis ricains comprennent vite puisqu’ils en produisent. Sauvignon, ce n’est pas trop long non plus, pas de sémillion ou de muscadelle à ajouter. Le Sauvignon, c’est bon, seul aussi.

Fort de ce constat, Hubert de Boüard, le célèbre co-propriétaire de Château Angelus, Premier Grand Cru Classé A de Saint-Emilion, et Œnologue consultant, signe aujourd’hui un Chardonnay et un Sauvignon, made in Bordeaux.

C’est la nouveauté lancée à la veille de Vinexpo, des vins de cépage au nom d’Hubert de Boüard, qui viennent à s’ajouter aux vins des propriétés familiales, La Fleur de Boüard à Lalande de Pomerol et Clos de Boüard à Montagne Saint-Emilion, qui déjà font un joli parcours dans l’univers du vin à Bordeaux et dans le monde.

Château Angélus, 1er cru classé A de Saint-Emilion, co-propriété d'Hubert de Boüard © Jean-Pierre Stahl

Château Angélus, 1er cru classé A de Saint-Emilion, co-propriété d’Hubert de Boüard © Jean-Pierre Stahl

« C’est un vrai travail de vigneron démarré il y a trois ans pour réussir des cuvées originales de cépages bordelais ou non. Les raisins proviennent de nos propres parcelles ou de parcelles sélectionnées soigneusement pour l’excellence de leurs terroirs liée à l’adaptation de la taille de la vigne », commente Hubert de Boüard.  « Chaque parcelle est travaillée au fil des saisons dans le respect d’une agriculture privilégiant les écosystèmes jusqu’à la décision minutieuse du ramassage des raisins en fonction de la meilleure maturité possible. C’est un travail passionnant qui nous anime, pour produire chaque cuvée, en quantité limitée afin d’en garantir l’authenticité » 

Une initiative quine s’arrêtera pas là puisque prochainement une Syrah, un Semillon, un Merlot et un Cabernet Sauvignon seront aussi lancé par HDB.

14 Juin

A J-4 du salon mondial du vin et des spiritueux, c’est le branle-bas de combat à Vinexpo Bordeaux

C’est une véritable ruche que Côté Châteaux a rencontré ce matin au Parc des Expositions de Bordeaux. Plus de 3000 personnes s’activent à monter les stands et aménagent les extérieurs côté lac en un temps record. Tout doit être terminé pour laisser la place aux exposants samedi matin. Ouverture officielle aux professionnels dimanche matin.

IMG_1128

Attention manitou par-ci, chariot par-là, et stop !!!! Un poids lourd… Il faut avoir des yeux partout tellement l’effervescence est grande. On est à J-4 du fameux salon Vinexpo et à moins d’être un professionnel de la profession, vous vous dites : « jamais ils ne seront prêts ! » Et pourtant, ils le seront. C’est à chaque Vinexpo presque la même rengaine, tout le monde se plaint du timing serré, mais chacun fait preuve d’un grand professionnalisme et va tenir les temps impartis.

Un balai de manitou et autres chariots à l'entée du Hall 1 © JPS

Un balai de manitou et autres chariots à l’entée du Hall 1 © JPS

Ce sont 400 entreprises, plus de 3000 personnes, qui sont sur le pont avec pour ces « standistes » un véritable exploit à relever. Ces menuisiers, tapissiers, électriciens, spécialistes du montage de stands en un temps record n’ont que 5 jours pour oeuvrer à l’intérieur des Halls 1 et 3 du Parc des Expositions de Bordeaux.

Le montage du stand Yvon Mau, négociant à Bordeaux, du Groupe Freixenet, par l'entreprise Depack © JPS

Le montage du stand Yvon Mau, négociant à Bordeaux, du Groupe Freixenet, par l’entreprise Depack © JPS

Parmi elles, Depack Design, une entreprise bordelaise avec quelques antennes à l’étranger et notamment à Hong-Kong. Depack est fidèle au poste depuis plusieurs années :

Aurélie Billat avec Nathalie Bonin sur le stand de Bernard Magrez en pleines finitions © JPS

Aurélie Billat avec Nathalie Bonin, sur le stand de Bernard Magrez, en pleines finitions © JPS

On a à peu près 250 personnes qui travaillent pour le montage de 40 stands, on est dans la période chaude de Vinexpo, pour nous « , Aurélie Billat directrice Depack Bordeaux et Hong-Kong

Nathalie Bonin, responsable grands comptes chez Depack, sur le stand Moët Hennessy © JPS

Nathalie Bonin, responsable grands comptes chez Depack, sur le stand Moët Hennessy © JPS

Cette année signe le grand retour de LVMH à Vinexpo, on va retrouver en effet toutes les marques de champagne du groupe comme Moët-et-Chandon, Dom Pérignon, Mercier, Veuve Clicquot, Ruinart et Krug. Nous avons d’ailleurs assisté au montage de leur gigantesque stand aux Terrasses du Lac : « vous avez un espace à l’intérieur du batiment de 240 m2, un espace couvert et une grande terrasse qui permettra de recevoir les clients et de faire des dégustations, » me précise Nathalie Bonin, directrice grands comptes au groupe Depack.

Vinexpo annonce un grand retour du Beaujolais au salon de Bordeaux © JPS

Vinexpo annonce un grand retour du Beaujolais au salon de Bordeaux © JPS

Parmi les 2300 exposants, il y a de très gros stands comme les maisons Duboeuf ou encore des nations regroupées sous une même bannière, mais aussi de plus petits stands livrés clés en mains par l’entreprise Les Ortigues : « c’est un moindre coût, c’est évidemment très intéressant pour eux financièrement, mais surtout ça leur simplifie la vie, ils n’ont à s’occuper de rien, ils ont un stand finalisé, c’est Vinexpo qui commercialise ces formules auprès de ses clients parce qu’il y a une vraie demande », me précise Isabelle Herraire des Ortigues.

Qui manie la langue française manitou avec magnificence © JPS

Qui manie la langue française « manitou » avec magnificence © JPS

Au final, ces stands, commencés lundi pour certains, plus tardivement pour d’autres, doivent être terminés vendredi soir car dans la nuit de vendredi à samedi, ce sont 600 palettes de vin, soit 3000 caisses, qui seront livrées. On estime au total avec ce que les exposants apporteront de leur côté que 5000 à 6000 caisses seront ouvertes sur le salon. Riedel est aussi sur le pont pour faire face avec près de 100 000 verres à l’intérieur de Vinexpo.

Laurent Bos, le directeur des opérations de Vinexpo © JPS

Laurent Bos, le directeur des opérations de Vinexpo © JPS

Rassurez-vous, nous serons dans les temps, il faut que vendredi soir l’ensemble des stands soient montés pour que les exposants samedi matin puissent installer leurs équipements et être prêts pour dimanche matin », Laurent Bos directeur des opérations de Vinexpo.

La passerelle sur le lac qui va relier le Palais des Congrès au Parc des Expositions sera mise en place vendredi. Les organisateurs attendent entre 45000 et 50000 visiteurs professionnels venus de plus de 150 pays dans le monde. Enfin, la sécurité a été au coeur des préoccupations de la team Vinexpo, puisque une centaine de gardiens seront sur le site, comme pour un grand match de foot…

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl, Nicolas Pressigout, Cécile Lagaüzère et Thierry Culnaert réalisé ce mercredi 14 juin:

13 Juin

Les plus grands liquoreux du monde vont ouvrir le bal de Vinexpo au château La Tour Blanche

Le château La Tour Blanche se prépare à recevoir la dédustation des Vins Liquoreux du monde, les plus fameux, venus de 10 pays différents. C’est le premier temps fort qui va se dérouler samedi après-midi, à l’aube de l’ouverture de Vinexpo.

visuel

C’est l’un des 1ers crus classés de Sauternes, le château La Tour Blanche est une véritable institution. Il fut tout d’abord l’ancienne propriété d’un riche bordelais Daniel Iffla, dit « Osiris », il est aujourd’hui la propriété de l’Etat. La Tour Blanche conjugue, de front, deux institutions : une propriété viticole parmi les plus exceptionnelles de Sauternes et un lycée viticole car lorsque ce généreux bienfaiteur de Bordeaux a fait don de son domaine à l’Etat, ce fut à  la condition d’édifier à cet endroit une école de viticulture qui a vu le jour en 1911…

C’est en quelque sorte pour rendre hommage à ce passé glorieux et continuer à parler d’excellence des vins de Sauternes à La Tour Blanche qu’est organisé samedi 17 juin, de 14 h à 18h, la dégustation des Vins Liquoreux du Monde. Cette neuvième édition, organisée dans les chais du château à Bommes est ouverte exclusivement aux professionnels du vin.

Vingt-neuf producteurs venus de 10 pays différents -Afrique du Sud, Allemagne, Autriche, Canada, Croatie, Espagne, France, Hongrie, Italie et pour la première fois, Grèce – ont été sélectionnés parmi les plus grands noms de vins liquoreux de la planète. Tous vont proposer à la dégustation leurs vins liquoreux offrant un très haut niveau de qualité ainsi qu’une grande diversité.

Forte de son succès et d’une véritable dimension internationale, cette dégustation hors du commun est devenue au fil des années un rendez-vous incontournable dans le monde des vins liquoreux.

A VINEXPO LES SAUTERNES ET BARSAC PRESENTS HALL 3 SALLE 2

Une cinquantaine de propriétés de Sauternes et Barsac présentera ses derniers millésimes au coeur de Vinexpo, dimanche 18 de 10 h à 18h : des liquoreux traditionnels ou plus contemporains, légers, fruités ou plus puissants et gourmands… Toute la palette aromatique des vins de Sauternes et Barsac sera dévoilée aussi lors du salon.

12 Juin

La Coupe des Crus Bourgeois se tiendra au château Paveil de Luze, à l’occasion de Vinexpo

La Coupe des Crus Bourgeois du Médoc 2017 se tiendra le 18 juin au château Paveil de Luze. Une coupe 2017 dont les résultats seront annoncés le lendemain à Vinexpo avec dégustation des 12 crus récompensés.

Le château Paveil de Luze ©

Le château Paveil de Luze © Crus Bourgeois

#LePoint : L’événement est depuis 7 ans orchestré par Jacques Dupont, journaliste au Point, partenaire de l’événement.

#CoupeCB : La compétition réunira un jury composé de personnalités émérites du monde du vin (sommeliers, Masters of Wine, acheteurs, oenologues, journalistes…), qui aura pour mission de départager les 167 Crus Bourgeois du Médoc issus de la dernière Sélection Officielle, millésime 2014. Le jury devra distinguer 12 lauréats. Puis un super jury devra désigner, toujours à l’aveugle, le grand gagnant parmi ces lauréats.

#Vinexpo : les résultats seront annoncés le lendemain lors de la grande dégustation des Crus Bourgeois sur le Salon Vinexpo : RDV le 19 juin à 14h00 en Hall 3 Tasting Lounge 2 ! Une dégustation des 12 crus récompensés suivra la remise.

#MarkWalford : Parrain de l’événement, il est l’un des Fondateurs de la société anglaise Richards Walford (importatrice de vins), qui fut rachetée en 2011 par le caviste historique anglais Berry Bros. Lundi 19 juin, sur Vinexpo il remettra la coupe au grand vainqueur de la Coupe des Crus Bourgeois du Médoc.

Avec Crus Bourgeois.

RSS