11 Juin

A J-14, Bordeaux Fête le Vin…by night

Quatre soirs, quatre nuits de festivals sons et lumières, de concerts et de spectacles pyrotechniques. Plein les yeux et les oreilles du 26 au 29 juin. Alors « Rendez-vous à Bordeaux » comme le veut le nom du spectacle son et image.

Tous les soirs à 23h: un festival son et lumière sur les façades XVIIIème de la Place de la Bourse

Bordeaux Fête le Vin propose en 2014 une nouvelle scénographie à base d’images monumentales projetées sur les façades de la Place de la Bourse sur un écran naturel de plus de 4 000 m², l’un des plus grands d’Europe. Chaque édition réserve son lot de surprises !

« Rendez-vous à Bordeaux » fait la part belle à la ville, de ses origines à son futur proche, avec un clin d’œil à la future Cité des Civilisations du Vin notamment. Moins narratif, très spontané et imaginatif, ce nouveau spectacle alternant émotion et humour devrait séduire les milliers de spectateurs qui se rassemblent tous les deux ans place de la Bourse pour cet incontournable rendez-vous !

Création originale : Spectaculaires, les Allumeurs d’images en collaboration avec Dushow Bordeaux

Tous les soirs à 23h30, rendez-vous au bord de l’eau pour admirer le spectacle pyrotechnique tiré depuis le fleuve. L’Ile Maurice, l’Italie et la Colombie seront en compétition les trois premiers soirs.

Festival  Pyrotechnique: c’est ICI (Photos Bordeaux Fête le Vin)

Dégâts des vignes dans le Médoc: l’état des lieux et les mesures de la Préfecture de la Gironde

Conformément aux instructions de Michel DELPUECH, préfet de la région Aquitaine, préfet de la Gironde, la sous-préfète de Lesparre, Valérie COMMIN, a réuni ce mardi 10 juin à Blaignan, les professionnels et maires des communes de Blaignan, Prignac-en-Médoc, Ordonnac, Saint-Germain, Saint-Yzans-de-Médoc, Civrac, Saint-Christoly et Lesparre, touchées par les violents orages qui se sont abattus sur le Nord-Est du Médoc dans la nuit du 8 au 9 juin dernier.

réunion de blaignan

La réunion de Blaignan avec le Sous-Préfêt de Lesparre © Jean-Pierre Stahl

 Cette réunion a permis tout d’abord d’établir un premier état des lieux des dégâts sur la zone concernée :

  • 120 viticulteurs exploitant 1700 hectares de vignes sont recensés. La moitié de ces exploitations dégagent une valeur de production supérieure à 100 000 € par an. Elles s’étendent en moyenne sur plus de 27 hectares. Le reste se partage, à parts égales, entre des exploitations dont la taille est inférieure à un hectare et des exploitations moyennes  n’excédant pas 5 hectares de vignes. Les deux tiers sont sous statut individuel. Ces exploitations requièrent une main d’oeuvre dépassant les 420 emplois temps plein annuel.
  • La production sur la zone avoisine 100 000 hl, en année moyenne dont les trois quarts vinifiés en chais particuliers.
  • Les niveaux de dégâts sont variables, mais ils semblent très élevés, proches de 100 %, au cœur de la zone sinistrée ; un bilan plus précis pourra être établi dans quelques jours, notamment pour les parcelles partiellement touchées.
  • En 2010, selon les déclarations des exploitations lors du recensement de l’agriculture, seul un viticulteur sur cinq  entretenant au total 460 hectares de vigne avait souscrit une assurance grêle. L’évolution du taux de couverture reste à évaluer, sur ce territoire, compte tenu de la progression constatée, en Gironde, pour la campagne 2014.

 Les services de l’État (DDTM et DRFIP) ont précisé les modalités des dispositifs susceptibles d’être  mobilisés, notamment : le dégrèvement de la taxe foncière non bâtie (TFNB) pour les parcelles touchées, les autorisations d’achats de vendanges, le recours à l’activité partielle et la prise en charge des cotisations sociales MSA.

 Un état des lieux exhaustif des dégâts sur les exploitations sera établi sous les 10 jours et un  groupe de « coordination grêle » animé par la sous-préfète de Lesparre sera mis en place pour assurer la déclinaison des mesures et effectuer un suivi individualisé des demandes.

Communiqué de presse de la Préfecture de la Gironde envoyé aux rédactions en début de soirée du 10 juin 2014.

A lire également: La clameur des paysans du Médoc victimes de la grêle: « nos pieds de vignes, c’est nos copains…ils sont complètement « destroy », ça nous fait mal à nous physiquement ! »

 

10 Juin

La clameur des paysans du Médoc victimes de la grêle: « nos pieds de vignes, c’est nos copains…ils sont complètement « destroy », ça nous fait mal à nous physiquement ! »

Ce matin, plus de 50 vignerons-paysans se sont retrouvés à une réunion de crise à Blaignan dans le Médoc. Le constat est sévère 500 ha de vignes totalement ravagés à 100 %, 2000 ha au total ont été touchés. Les viticulteurs qui n’avaient eu qu’une demi-récolte en 2013 savent que 2014 et 2015 seront aussi terribles.

Dégâts vignes médoc 072

A la sortie de la réunion, les viticulteurs-paysans laissent éclater leur désarroi face à une aide des pouvoirs publics dont ils doutent © Jean-Pierre Stahl

Ils n’ont pas traîné ce matin devant la salle polyvalente de Blaignan, l’une des communes les plus impactées avec 680 ha touchés par la grêle. A 10 heures précises, les 50 viticulteurs des secteurs de Lesparre, Saint-Yzan, Blaignan, Ordonnac et Saint-Christoly ont pris place autour de la Sous-Préfête de Lesparre,Valérie Commin, et du Maire de Blaignan, Christian Benillan. Une réunion à huis clos, où la presse ne pouvait pas assister. Une réunion surtout de constatations et de remontées d’informations dans un premier temps pour la Préfecture de la Gironde, pour dresser un état des lieux de ce vignoble meurtri par un couloir de grêle.

Dégâts vignes médoc 067

Christine Courrian du château Chantelys et Fabien Courrian, château Tour Haut Caussan, cousin et cousine paysans touchés par la grêle @ Jean-Pierre Stahl

On est des paysans, on est toute l’année dans nos vignes…et ce qui est terrible, c’est que nos pieds de vignes, c’est nos copains. Ils sont complètement « destroy » et là, c’est affreux ! » dixit Christine Courrian viticultrice du Château Chantelys. »Ca nous fait mal, à nous physiquement ! »

Fabien Courrian, semble encore plus abattu: « l’année dernière on a eu une demi-récolte, elle nous pèse sur les épaules, on avait grêlé déjà à l’an 2000 où on commençait seulement à remonter, et là on a perdu, on pense, 100% de récolte, il y a très peu de grappes qui restent. On n’a pas de solution actuellement ! »

Dégâts vignes médoc 046

La réunion à Blaignan (Médoc), ce matin avec la Sous-Préfête © JPS

Et de renchérir: « On a fait une réunion avec la sous-Préfête mais elle peut pas nous apporter de solution non plus. Si on a quelques allègements de charges (48% d’après lui), peut-être qu’on s’en sortira. On veut pas dire que c’est politique, maic ça l’est quand même un petit peu. C’est un choix: soit on garde la paysannerie française, soit on vend aux Chinois, il y a déjà des Chinois sur la commune et on disparaît quoi ! »

Dégâts vignes médoc 052

La vigne meurtrie à 80-90 % à Blaignan @ JPS

Un problème de cette ampleur, dans le Médoc on n’a jamais vu cela ! Il y a vraiment des changements climatiques profonds… », selon Francis Etourneaud ou encore « c’était l’apocalypse, ça a duré un quart d’heure ! », renchérit Christine Courrian à la sortie de réunion.

Dégâts vignes médoc 056

Dès 8 heures, ce matin les engins étaient dans les rangs de vigne pour traiter et sauver ce qui peut encore être sauvés © JPS

Pour Valérie Commin, Sous-Préfête de Lesparre, représentante de Michel Delpuech, le Préfet de Gironde: « l’objectif de la réunion d’aujourd’hui était de faire un état des lieux des pertes, je pense que d’ici 5 jours on aura un bilan exhaustif, mais oui, plusieurs communes du Nord-Est du Médoc ont été touchées par les phénomènes orageux. » Quant à savoir, si la Préfecture a quelque chose à leur proposer: « La grêle est un phénomène assurable, donc c’est la première solution qui doit être proposée. Après on va faire un état des lieux des dispositifs avec lesquels on va pouvoir les accompagner. Les services de l’Etat seront mobilisés pour apporter une réponse par exploitation. »

La préfecture a préconisé la mise en p^lace d’un groupe « coordination grêle »: l’accompagnement et les aides devraient être du même ordre que pour l’épisode de grêle dans l’Entre-Deux-Mers en 2013…ce qui risque de susciter quelques amertumes. Face à un préjudice de 150 millions d’euros en 2013, les viticulteurs dont un très faible nombre étaient assurés ont touché un peu plus de 10 % de cette somme…C’est dire…

Il serait question de dégrêvement de la taxe foncière non bâtie pour les parcelles touchées, d’autorisation d’achat de vendanges, de recours à l’activité partielle et sans doute de prise en charge des cotisations MSA…en autres mesures.

Le Maire de Blaignan, Christian Benillan, d’enfoncer le clou:  « on a fait connaître les dégâts, les charges et le manque de récolte aux pouvoirs publics. Vous êtes sur une commune sinistrée à 80-90 %. On avait eu 25 % de perte l’an dernier, dues à la coulure. Je me fais un réel souci pour nos entreprises de demain qui sont le tissu économique de notre Médoc. Il faut que les pouvoirs publics et les banques comprennent la situation: il est plus intéressant d’avoir 200 entreprises en vie demain que d’en faire disparaître plus de la moitié aujourd’hui ! »

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl et Olivier Prax: 

A J-16, les artistes américains envahissent Bordeaux…Fête le Vin

Los Angeles est la ville invitée d’honneur cette année. Ce n’est pas un hasard car on fête en prime les 50 ans du jumelage ded Bordeaux et L.A. Les artistes américains auront carte blanche au CAPC, au Musée des Beaux Arts, et dans différents endroits pour dévoiler leurs oeuvres comme Aaron Curry…

Né en 1972 à San Antonio au Texas, Aaron Curry vit et travaille à Los Angeles. L’artiste évoque avec BBZ les rapports étroits qu’entretiennent l’industrie et l’artisanat. La sculpture en aluminium peint est construite sur la base d’une maquette en bois découpée à la scie sauteuse par l’artiste.

La maquette est scannée, agrandie et reproduite. La production finale révèle les traits de coupe à la scie, traduisant ainsi l’intervention manuelle de l’artiste. L’allure biomorphique de la sculpture lui confère une idée de mouvement, d’équilibre qui permet au spectateur d’interagir avec elle. Pour cette sculpture monumentale, l’artiste puise dans l’histoire du modernisme et laisse apparaître les formes familières des maîtres du XXème siècle, notamment de Pablo Picasso, David Smith ou Alexander Calder.

Aaron Curry à Bordeaux Fête le Vin

AARON CURRY – CAPC

Exposition du 26 juin au 14 septembre 2014 dans le cadre du cinquantenaire du jumelage Bordeaux / Los Angeles

09 Juin

Grêle: de gros dégâts à Cognac et dans le Médoc

De violents orages de grêle ont ravagé cette nuit les vignobles de Cognac et du Médoc. Des grêlons gros comme des balles de golf. Les dégâts par endroits sont terribles. Près de 2000 ha seraient impactés en Gironde, Blaignan est la commune la plus touchée avec 700 ha. Réunion de crise demain à Blaignan avec la préfecture de la Gironde.

20140609_101526

Les sapeurs pompiers de la région Poitou-Charentes ont du enlever des brouettes de grêlons, pour dire l’importance et l’intensité de ce qui est tombé du ciel © France 3 Poitiers

Le pays de Cognac a été très sévèrement touché avec des toitures arrachés, des cheminées et pans de murs tombés et des arbres à terre.

Des rafales de vents de 130 km/h ont en effet frappé le pays cognaçais dans un rayon de 20 km la nuit dernière vers 3 heures du matin.

10369060_413862408754370_8342244510260970548_o

« les vignobles ont pris cher ! » dans le Médoc @ Stéphane Motard France 3 Aquitaine

Ces orages qui se sont abattus sur l’Aquitaine dans la nuit de dimanche à lundi ont occasionné beaucoup de dégâts sur la ville de Cognac et nécessité de nombreuses sorties des pompiers de Poitou-Charentes (photo au-dessus).

Le vignoble de Cognac a été très touché tout comme celui du Médoc, sur la rive gauche de l’estuaire de la Gironde, qui a été localement grêlé. C’est l’appellation Médoc qui a été impactée très fortement par endroit. Plus de 1000 ha seraient concernés mais certaines communes seraient plus particulièrement touchées, comme Lesparre, Prignac-en-Médoc ou Saint-Yzans de Médoc. Certains viticulteurs font état de parcelles ravagées à 100 %. D’après la préfecture de la Gironde, 700 ha ont été ravagés à Blaignan.

Dans un communiqué envoyé ce lundi en fin de journée, la préfecture de la Gironde assure que « dès mardi matin, une réunion se tiendra à Blaignan avec les services de l’Etat, les maires et les professionnels pour évaluer les pertes et préparer des réponses individualisées exploitation par exploitation. »  Blaignan serait la commune du Médoc la plus touchée avec 680 hectares frappés.
Par ailleurs, « le Préfet mettra en œuvre immédiatement la procédure de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle dès que la demande sera remontée des communes concernées. »

« C’est irrégulier mais il y a des parcelles où il n’y a plus de feuilles sur les branches », a expliqué à l’AFP  Antoine Médeville, du laboratoire Oenoconseil.Sur une zone regroupant quatre à cinq villages en bord de Garonne, au nord des propriétés en appellation Margaux et Saint-Estèphe, « près de 50% du vignoble a été touché, 25% pour les uns et quasiment 100% pour d’autres. »

Les vigne déchiquetée dans le Médoc © Photo France Bleu Gironde

Certains sont toujours en grandes difficultés financières, regroupés dans l’association SOS Vignerons Sinistrés, ils attendent toujours un geste de l’Etat. Ce nouvel épisode douloureux interpelle une fois de plus les pouvoirs publics et la solidarité de tous.

Regardez  le reportage de Cendrine Albo et Bernard Hostein-Aris chez Jean-Yves Merlet, viticulteur de Prignac-en-Médoc  et chez Christian Benillan à Blaignan sinistrés par l’orage de grêle cette nuit dans le Médoc

 

Personnes interviewées dans ce reportage : Jean-Yves Merlet (viticulteur), Christian Benillan (maire de Blaignan – viticulteur), et Alexandre Pierrard (maire de Prignac-en-Médoc).

Lire la suite:

La clameur des paysans du Médoc victimes de la grêle: « nos pieds de vignes, c’est nos copains…ils sont complètement « destroy », ça nous fait mal à nous physiquement ! »

twitter

Sur les réseaux sociaux, les victimes de la grêle se comptent par dizaines © Twitter

A J-16 de l’arrivée du Santa Maria Manuella pour Bordeaux Fête le Vin

C’est un fameux 4 mats qui s’annonce le mercredi 25 juin dans le port de la Lune. Son nom: le Santa Maria Manuella. Un superbe voilier portugais, un navire école, construit en 1937.  Accostage prévu vers 18h30 – 19h le 25 juin à Bordeaux

Santa-Maria-Manuela_format_780x490 (1)Ce quatre mâts fut construit en 1937 à Lisbonne pour la pêche à la morue en Terre Neuve. C’est un des trois plus beaux navires « Les cygnes blancs » de la fameuse Flotte Blanche Portugaise.

Le « Santa Maria Manuela » a pêché la morue en Terre Neuve jusqu’en 1993, après avoir subi, en 1963, une remise aux normes pour l’adapter aux innovations technologiques de la pêche à la morue.

En 1993, considérée comme obsolète, elle arrête de naviguer, mais sa coque est conservée puis restaurée en 2007 par l’entreprise Pascoal & Filhos SA. Les travaux de rénovation se sont terminés en 2010 avec un résultat très proche de l’original.»

Le « Santa Maria Manuela » est aujourd’hui un navire école qui offre toutes les conditions de sécurité et de confort aux 50 stagiaires et passagers. Il propose des voyages thématiques variés comme l’observation de espèces marines, la plongée, l’astronomie ou l’expérience des voyages historico-culturels des grandes conquêtes portugaises.

C’est un tourisme alternatif parce que les personnes embarquées effectuent des tâches de bord et se familiarisent notamment à la navigation à voile sur un grand voilier. Une expérience d’apprentissage et de camaraderie unique !

Une equipe de France 3 Aquitaine devrait prendre place à bord pour vivre ce moment intense de Bordeaux Fête le Vin avec cette arrivée sous le pont Chaban Delmas…

A suivre les grands rendez-vous de Bordeaux Fête le Vin

 

08 Juin

Lancement du 1er Vinithon durant Bordeaux Fête le Vin

Une belle initiative soulignée par Côté Châteaux: l’organisation du 1er Vinithon, dont le but est de récupérer un maximum de bouchons, au profit de l’Association Agir Cancer Gironde qui reversera le produit à l’Institut Bergonié de Bordeaux.

bouchons

Le 1er Vinithon au profit d’Agir Cancer Gironde et de l’Institut Bergonié © JPS

Le principe est simple et généreux. Le vendredi 27 juin, au cours d’une manifestation organisée dans les salons de la Chambre d’Agriculture de la Gironde, le 1erVinithon décomptera les promesses de dons de bouchons qui lui auront été faites. Le but étant que le compteur affiche le plus grand nombre possible de bouchons usagés en liège.

Les 1000 viticulteurs girondins ont été sollicités. Les œnocentres sont devenus centres de collecte.

Tous sont encouragés à garder, pour le Vinithon, leurs bouchons usagés ou défectueux. Ils pourront être récoltés directement sur les sites annonçant une promesse de dons ou déposés à la Chambre d’Agriculture de la Gironde (39 rue Michel Montaigne – Blanquefort).

 Les œnocentres sont également centres de collecte pour les bouchons collectés par les particuliers.

Tous les bouchons collectés seront remis à l’association Agir Cancer Gironde qui reversera les bénéfices de la vente à l’Institut Bergonié de Bordeaux.

AGIR CANCER GIRONDE: 3 place de Pontac 33 140 Villenave d’Ornon

Les vignobles de l’Anjou en mode rétro avec la 4ème Anjou Vélo Vintage

Record d’affluence pour la 4ème édition de l’Anjou Vélo Vintage. Plus de 2650 participants déjà inscrits pour les 28 et 29 juin à Saumur.

velo vintage anjouAnjou ? Feu ! A moins trois semaines de l’événement, c’est déjà un record d’affluence. Plus de 2650 amateurs de la petite reine ancienne se sont inscrits au 4ème Anjou Vélo Vintage. Alors dépêchez vous il n’en reste quasiment plus.

Au choix: découverte de 30 km, balade de 50 ou rando de 90 km ou encore la Rétro de 150 pour les plus courageux. Un voyage dans le temps et dans l’histoire entre les vignobles de la Loire,  les non moins célèbres châteaux, les vélos et les troglos. Ne tardez pas à vous inscrire. Seuls 3000 cyclistes prendront le départ depuis Saumur, pour des raisons d’organisation et de sécurité.

Cet événement a été lancé en 2011 par lez Conseil Général de Maine-et-Loire et remporte au fil des ans de plus en plus de succès. Il met à l’honneur les vélos anciens et en mode rétro.

Tout le week-end, il y aura une centaine d’animations gratuites et ouvertes à tous: brocante,  salon du rétro, exposition de vélos de légende, concerts, spectacle et foire aux jouets anciens.

Pour tout renseignement: anjou-velo-vintage.com

3ème Rando VTT des vins de Blaye: un dimanche sous le soleil

C’est un nouveau succès pour la Rando VTT des vins de Blaye ce  dimanche 8 juin. C’est la troisième édition et une fois de plus sous les meilleurs auspices avec un soleil radieux de la partie.

rando vtt vin de blaye

Les participants devant le château Perenne © vins de Blaye

 HG Green Bike et la Maison du Vin de Blaye se sont associés une nouvelle fois afin de faire découvrir le meilleur de du vignoble des Côtes de Blaye. Rendez-vous était fixé ce matin du le 8 juin 2014, au pied de la Citadelle de Blaye !

Trois circuits pour trois niveaux mais un seul mot d’ordre : faire profiter les randonneurs des plus beaux panoramas de notre vignoble !

rando 3 boucles pour tous les goûts étaient proprosées:

  • une familiale de 20 kms 
  • une deuxième sportive de 40kms 
  • enfin un circuit expert de 55kms, réservé au VTTistes confirmés
  • et un circuit pédestre de 15 kms, pour profiter pleinement de cette journée en famille!

 Ils n’ont pas lésiné sur les grands moyens pour que cette journée soit mémorable tout en faisant découvrir les trésors de ce terroir.

 Argenterie, nappes et verres à vin  étaient de sortie pour les accompagner tout au long de la balade. Ils offraient le petit déjeuner avant le départ, des dégustations sur les stands disséminés  sur le parcours et enfin un apéritif servi à l’arrivée. Que demande le peuple ?

Regardez le film de la Rando VTT 2013 réalisé par les Blaye Côtes de Bordeaux

07 Juin

A J-19 de Bordeaux Fête le Vin: ça chauffe à Bordeaux…

En plein cœur de la ville, une route des vins de 2 km permettra aux visiteurs munis de leur Pass Dégustations de découvrir, au travers de dix Pavillons Appellations et Pavillons Millésime, les 80 appellations de Bordeaux et d’Aquitaine et d’aller à la rencontre des viticulteurs et négociants. 

2 km de route des vins sur les quais de Bordeaux © Bordeaux Fête le Vin

A découvrir sur le site de Bordeaux Fête le Vin :LES PAVILLONS APPELLATIONS

Un parcours initiatique où l’on découvre la richesse et la diversité des vins de la région, de 11 heures à minuit dans les huit Pavillons Appellations :

Saint-Emilion – Fronsac – Pomerol, Médoc & Graves, Blancs secs & Rosés de Bordeaux, Bordeaux – Bordeaux Supérieur, Côtes de Bordeaux, Sweet  Bordeaux, Vins d’Aquitaine, les Grandes Marques des Maisons de Négoce.

Bordeaux Fête le Vin du 26 au 29 juin

Et retrouvez en images les moments forts de Bordeaux Fête le Vin 2012:

RSS