09 Mai

Yannick Alléno, le chef aux 3 étoiles, va sublimer la Fête de la Fleur au château Malartic-Lagravière

« Un accord parfait », celui du chef aux toutes nouvelles 3 étoiles Yannick Alléno et de Malartic-Lagravière qui fête les 20 ans de la famille Bonnie au château. En clôture de ce 19e Vinexpo, ce dîner promet d’être grandiose.

La famille Bonnie fête cette année ses 20 ans à la tête du © château Malartic-Lagravière

La famille Bonnie fête cette année ses 20 ans à la tête du © château Malartic-Lagravière

C’est un temps fort de Vinexpo. La Fête de la Fleur clôt en général cette séquence de dégustations, de représentations, de contacts liés entre producteurs, négociants et distributeurs de toute la planète. Pas moins de 1500 professionnels du monde du vin et des spiritueux seront invités à la Fête de la Fleur, organisée par la Commanderie du Bontemps Médoc et Graves, Sauternes et Barsac. Une fête qui cette année est également marquée par les 20 ans de la famille Bonnie à la tête de Château Malartic-Lagravière.

Yannick Alléno, c’est ce grand chef deux fois triplement étoilé. Le chef du Pavillon Ledoyen était au coeur de des récompenses du Guide Michelin en février dernier, décrochant 3 étoiles également pour son autre restaurant dans les Alpes pour le 1947 à Courchevel. Déjà bien connu de la place de Bordeaux, il a eu plusieurs fois l’occasion de venir s’illustrer pour la présentation du nouveau millésime d’Yquem, notamment en 2009.

Cette fois, il va jouer de sa baguette de chef d’orchestre dans un concert  « d’excellence, de pureté du goût, de maîtrise technique et de sublimation du terroir ». A l’occasion de ce dîner d’exception  le 21 juin prochain,  une profonde réflexion a été menée sur les accords mets et vins entre les différents millésimes du château Malartic-Lagravière et les créations culinaires de Yannick Alléno.

« Nos deux maisons se connaissent depuis plusieurs années, car nous travaillons au quotidien avec les grandes tables », précise Alfred Bonnie, propriétaire du Château Malartic-Lagravière.

Yannick Alléno est un cuisinier hors pair, il est une figure emblématique de la gastronomie française. C’est lui qui a mis au point la Cuisine Moderne. Une cuisine qui a pour vocation de réconcilier la parfaite maîtrise des techniques de la grande cuisine française avec une véritable ambition créative, dans laquelle la recherche occupe une place prépondérante », Alfred Bonnie

« Nous avons été immédiatement séduits par sa démarche. Par ailleurs, le travail du chef en cuisine et le nôtre dans le vignoble, montrent beaucoup de parallèles et de similitudes. La sublimation du terroir, les extractions et la fermentation, prônées par Yannick Alléno, font aussi partie intégrante de notre travail de viticulteurs à Château Malartic-Lagravière. »

© yannickalleno.com

Pour Yannick Alléno « Le vin est une véritable passion ; le travail de la vigne tout comme l’immensité du savoir qu’il sous-tend me fascine. J’aime échanger avec les vignerons ; certains ont eu une influence fondamentale sur notre cuisine moderne ; l’assemblage ou la compréhension du terroir par la fermentation sont, entre autres, des notions vinicoles aujourd’hui appliquées au quotidien dans nos préparations. Je suis d’ailleurs persuadé qu’une cuisine moderne est une cuisine saucière capable de mettre en valeur les magnifiques bouteilles qu’un grand repas implique. Malartic-Lagravière est un château que j’apprécie énormément et je suis particulièrement honoré d’avoir été choisi pour célébrer la Fête de la Fleur à travers un dîner que nous souhaitons exceptionnel. »

06 Mai

« Le secteur du vin face aux défis et enjeux du changement climatique », la conférence à l’ouverture de Vinexpo le 18 juin

Le réchauffement et les changements climatiques seront au centre de la grande conférence qu’organise Vinexpo avec le Wine Spectator, le premier jour de Vinexpo Bordeaux, dimanche 18 juin.

A SaintEmilion, une vigne assez homogène aussi, seuls quelques jeunes plants peuvent souffrir du manque d'eau © JPS

La vigne à Saint-Emilion à l’été dernier, une vigne qui avait un peu souffert du manque d’eau, avant les quelques précipitations de septembre © JPS

L’impact du changement climatique sur la viticulture est un des grands défis auxquels la communauté internationale du vin est confrontée.

Pour faire face à cette problématique, Vinexpo, le partenaire de la filière du vin et des spiritueux et Wine Spectator organisent une conférence, dimanche 18 juin, à 15h00, à Vinexpo Bordeaux, sur « Le secteur du vin face aux défis et enjeux du changement climatique ».

Cette table ronde réunira des vignerons pionniers d’une viticulture durable, des scientifiques et des experts politiques.

Dana Nigro, rédactrice en chef adjointe du magazine Wine Spectator, animera les débats. Les spécialistes feront un point scientifique complet sur l’état actuel du changement climatique, le contenu de l’accord de Paris et autres initiatives intergouvernementales. Les vignerons aborderont les défis auxquels ils doivent faire face et les solutions qu’ils ont mises en place.

Le changement climatique est une préoccupation de plus en plus forte pour les viticulteurs. De faibles changements de température ou de niveau de pluie peuvent grandement influencer la production», Guillaume Deglise, Directeur général de Vinexpo.

« Vinexpo a étroitement travaillé avec Wine Spectator pour organiser cette table ronde qui constituera un formidable forum, pour partager, s’instruire et élaborer des stratégies gagnantes. »

Pour Marvin R. Shanken, rédacteur en chef et éditeur du magazine, « Wine Spectator a abordé le sujet de l’impact du changement climatique sur l’industrie du vin depuis des annéesNos intervenants sont des leaders quand il s’agit de comprendre et relever ces défis. Nous sommes ravis de pouvoir partager leurs expériences et leurs connaissances à travers cette présentation à Vinexpo Bordeaux. »

Un avant-goût des inetervenants :  

  • John P. Holdren, ancien conseiller du Président Barack Obama, Directeur de Recherche à Harvard et expert en sciences de l’énergie et des changements climatiques
  • Miguel A. Torres Sr., Président et Directeur général de la Bodegas Torres à Pacs del Penedes (Espagne)
  • Gaia Gaja, co-propriétaire des Vignobles Gaja à Barbaresco (Italie)
  • Kathryn Hall, ancienne ambassadrice américaine et consultante en commerce international, propriétaire de Hall Vineyards en Napa Valley (Etats-Unis), l’un des rares vignobles à avoir obtenu la certification LEED Gold.

Avec Vinexpo.

04 Mai

A l’aube de Vinexpo, le top ten des pays les plus gros consommateurs de vin au monde

19 Avr

Guillaume Deglise : « on va poursuivre le renouveau de Vinexpo à travers plus de contenus et de business »

A deux mois de Vinexpo 2017, son directeur général, Guillaume Deglise, donne un avant-goût du plus grand salon mondial des vins et des spiritueux, qui aura lieu du 18 au 21 juin à Bordeaux. Il est l’invité exclusif de Parole d’Expert pour Côté Châteaux.

Guillaume Deglise, le DG de Vinexpo, fin prêt pour l'édition 2017 © Jean-Pierre Stahl

Guillaume Deglise, le DG de Vinexpo, fin prêt pour l’édition 2017 © Jean-Pierre Stahl

Jean-Pierre Stahl : « Guillaume Deglise, il s’agit du 2e Vinexpo que vous organisez à Bordeaux, quelle configuration va avoir Vinexpo 2017 ? Y a-t-il une évolution, une révolution ? »

Guillaume Deglise : « L’idée de Vinexpo 2017 est un peu différente. Il y a deux ans nous avons travaillé sur l’environnement et la logistique, nous avons amené beaucoup de nouveautés. Cette année, l’accent est moins axé sur l’aménagement (la configuration restera quasi similaire avec le salon à l’intérieur du parc des expositions (hall 1 et hall 3) et le salon tourné vers le lac avec les terrasses du lac et la célèbre passerelle) mais davantage sur le contenu du salon. Le business, c’est l’axe majeur. On a beaucoup plus travaillé sur le programme et facilité le business pour nos exposants. »

On a voulu mettre l’accent sur le business en créant des outils de mise en relations entre exposants et visiteurs, pour favoriser le courant d’affaires »

« Des outils, pour une meilleure rentabilité sur investissement, ça c’est important. Nous ciblons en particulier les marchés comme la Scandinavie, la Belgique, l’Allemagne, le Royaume-Uni, et bien sûr la Chine et les Etats-Unis qui sont les deux grands pays visiteurs après la France.

Nous allons continuer les « One to Wine meetings » pour permettre beaucoup de rencontres avec les acheteurs, mais aussi les WOW ! »

JPS : « c’est quoi ces WOW ?!? »

Guillaume Deglise : « WOW pour World Organic Wines, c’est du bio, c’est un espace dédié aux vins bio et en biodynamie. Il y aura dans le hall 3 des dégustations, mais aussi des rencontres avec des viticulteurs dans un esprit qui correspond aux nouveaux exposants ». 

Dans certains pays, le bio représente entre 10 et 15 % et même 20 % sur les pays scandinaves. C’est beaucoup plus qu’une tendance, c’est normal de le distinguer de façon plus claire sur le salon ».

« WOW se conjuguera avec une série de conférences sur les vins bio et en biodynamie. »

IMG_4767JPS : « Il y aura d’autres conférences et notamment sur le Brexit ? »

Guillaume Deglise : « Il y aura une série de conférences en effet, tout d’abord, sur les changements climatiques, c’est une première, avec le Wine Spectator, animée par Dana Nigro ; c’est une problématique à laquelle les vignerons et le négoce vont être confrontés dans les années à venir. »

« Et puis, il y aura la conférence sur le Brexit, un thème d’actualité, pour le moment l’impact est surtout lié avec le taux de change, mais j’ai hâte d’entendre les conclusions de nos invités sur le marché. Une conférence qui sera animée par Jane Anson, de Decanter.

« Il y aura aussi une conférence sur le E-Commerce qui intéresse beaucoup de professionnels, qui se développent grâce à internet, notamment en Chine. »

JPS : Est-ce que la disparition du Hall 2 va être préjudiciable pour les exposants, y en a t-il moins du coup ? »

Guillaume Deglise : « Le Hall 2 en 2015 a été utilisé pour les conférences et masterclass, mais les conditions n’étaient pas optimales, c’est ce qui a conduit Congrès et Expositions de Bordeaux à le démolir et à partir sur un nouveau projet. Les salles de conférences et masterclass seront dans le hall 3, on pourra y accéder plus facilement. »

En terme d’exposants, nous en avons 2350, un nombre similaire, en espace également, on a revu l’implantation, certains ont bougé, il y a toujours une optimisation; Vinexpo c’est 48500 visiteurs de 151 pays ! »

JPS : « Qu’en est-il des prix des stands des exposants ? Y a-t-il eu une augmentation ? »

Guillaume Deglise : « Les prix ont été gelé cette année, car nous perdons un jour de salon, c’est un format plus concentré sur 4 jours. Mais nos prestataires, eux n’ont pas gelé leurs prix. Quant aux tarifs ? Ce n’est pas un secrêt : 290 à 365 € prix du M2 stand nu, et nous avons une nouvelle offre cette année un stand équipé à partir de 3300 € HT les 16 m2 équipés par nos soins. C’est une nouveauté qui a très bien marché. On a pu dire que c’était un salon chet et fermé pour les petites structures, en tout cas ce n’est plus le cas aujourd’hui :

Vinexpo est ouvert à de grandes maisons de négoce mais aussi à de petites structures familiales. »

Guillaume Deglise prépare une édition © JPS

Guillaume Deglise prépare une grande édition  Vinexpo 2017 © JPS

Jean-Pierre Stahl : « Entre ProWein et Vinexpo, y a-t-il une concurrence farouche, les créneaux sont-ils les mêmes, Vinexpo garde-t-il davantage d’aura que ProWein ? »

Guillaume Deglise : « C’est un sujet très à la mode, c’est vrai qu’il y a un Vinexpo Bashing et je le regrette vivement. »

L’équipe en place depuis 2014 travaille pour faire de Vinexpo l’Evénement des Vins et Spiritueux dans le monde. Vinexpo est désormais une marque internationale sur 3 continents entre Bordeaux, l’Asie et New-York en 2018″

« Entre 2015 et 2017, nous avons répondu à de nombreux griefs des participants de Vinexpo et nous allons continuer à l’améliorer, à faire progresser cet événement. Mais on a plus besoin d’un élan collectif que d’un Vinexpo bashing. J’attache beaucoup d’importance à ce que nous disent les étrangers : « c’est une belle ville et vous avez beaucoup de d’avantages à faire ce salon à Bordeaux. »

« Après comparez les 2 structures : la Messe à Dusseldorf ce sont des centaines de collaborateurs et plusieurs salons, nous nous ne sommes que 25, en monostructure, pour un méga-salon tous les 2 ans à Bordeaux, alors que c’est tous les ans à Dusseldorf ».

IMG_4762

JPS « Quelle est finalement la philosophie de Vinexpo 2017 »

Guillaume Deglise : « La philosophie de cette année est de poursuivre le renouveau de Vinexpo à travers plus de contenus et de business. C’est aussi inviter tous les visiteurs étrangers et français à redécouvrir Bordeaux, son hospitalité et les améliorations de la ville. Ce sera un très beau Vinexpo 2017 et les deux derniers millésimes bordelais sont des atouts pour Vinexpo cette année. »

JPS : « Au niveau développement, Vinexpo va donc faire son grand retour à New-York ? »

Guillaume Deglise : « La stratégie a beaucoup évolué depuis les premières tentatives à New-York, avec une équipe différente et un marché qui a évolué depuis 2002; en 2010, le marché américain est devenu le 1er marché consommateur de vins au monde et il est appelé à progresser au moins sur les 5 prochaines années. Le marché US n’a pas de production suffisante et fera appel à des vins d’importation. En plus il a envie de chercher de nouveaux produits, il y a donc encore des places à prendre. (…)

« Ce sera un format court sur 2 jours, très orienté sur le business, avec des stands équipés et un tarif d’entrée limité à 5000 dollars. Ce sera un salon avec quelques centaines de participants mais qui sera amené à progresser. »

IMG_4779

JPS : « Cette année Vinexpo reçoit les Espagnols comme invités d’honneurs ? »

Guillaume Deglise : « C’est en effet l’Espagne qui est invité d’honneur, comme les USA il y a 2 ans ou encore l’Italie à Hong-Kong l’an dernier. Sans trop en rajouter, c’est symbolique, cela permet aux Espagnols de s’exprimer (il y aura une soirée espagnole le lundi soir), c’est l’occasion de mettre en avant la diversité des régions et la qualité des vins espagnls. Il y a quelques critiques en ce moment envers l’Espagne, ce ne sont pas que des vins en vrac, nous défendons les vins espagnols de qualité. »

JPS : « Quant aux soirées ? The Blend est reconduit ? »

Guillaume Deglise : « On ne fera qu’une soirée The Blend le mardi soir, cela commencera un peu plus tôt à 19h, pour ceux qui souhaitent venir pour l’apéritif et dîner après, et jusqu’à 1h du matin, au Palais de la Bourse. »

« Il y aura cette année encore les Vin’Expériences, avec Terre de Vins, dimanche lundi et mardi, des soirées de dégustation ouvertes au grand public. »

En attendant Côté Châteaux souhaite un bon Vinexpo 2017 et rendez-vous dès le 18 juin, comme un certain appel.

07 Avr

Christophe Navarre, le Pdg de Moët Hennessy, devient président du Conseil de Surveillance de Vinexpo

Réuni ce 6 avril, le Conseil de Surveillance de Vinexpo SAS a nommé Christophe Navarre, PDG de Moët Hennessy, à sa Présidence.

Christophe Navarre, nouveau président du Conseil de Surveillance  de © Vinexpo

Christophe Navarre, nouveau président du Conseil de Surveillance de © Vinexpo

Âgé de 58 ans, Christophe Navarre succède à Xavier de Eizaguirre, dont le mandat était arrivé à son terme ; Chistophe Navarre devient également Président du Conseil de Surveillance de Vinexpo Overseas, la filiale du groupe qui gère les activités de Vinexpo à l’étranger.

A LA TETE DE MOET-HENNESSY

Christophe Navarre est né en Belgique, et a obtenu une licence de Business Administration à l’Université de Liège avant d’entrer à la Continental Bank en 1980. Il rejoint plus tard le groupe Exxon où il exerce différentes fonctions de Responsable Marketing et Commercial pour le Groupe Esso. Développant des marques premiums et des produits novateurs pendant près de 8 ans, il rejoint le Groupe LVMH en 1997, pour prendre la tête de JAS Hennessy & Co, la prestigieuse maison de cognac. En mai 2001, il est nommé Président Directeur Général de Moët-Hennessy, le groupe d’activités Vins et Spiritueux de LVMH qui possède aussi les prestigieuses maisons de champagne Moët & Chandon, Dom Pérignon, Mercier, Veuve Clicquot, Ruinart et Krug, de whisky Glenmorangie et Ardbeg, la vodka Belvedere ainsi que des vins du Nouveau Monde.

UNE ETAPE IMPORTANTE DANS LE DEVELOPPEMENT EN FRANCE ET A L’ETRANGER

Par son expérience à la tête de Moët Hennessy depuis 2001, et par sa connaissance approfondie des grands marchés mondiaux de vins et spiritueux, Christophe Navarre apporte à Vinexpo un élan supplémentaire face aux défis de l’entreprise.

Vinexpo est une marque qui, depuis plus de trente ans, fait rayonner le secteur des vins et spiritueux en général, et les exportations françaises en particulier. Je me réjouis de contribuer à son développement aux côtés du Directoire », Christophe Navarre.

Patrick Seguin, Président du Directoire, et Guillaume Deglise, Directeur Général de Vinexpo, ont commenté: « la nomination à la Présidence du Conseil de Surveillance d’un professionnel de la dimension de Christophe Navarre traduit les ambitions de l’entreprise de porter au plus haut le savoir-faire et l’expertise de Vinexpo ».

Deux autres personnalités du secteur des vins et spiritueux font leur entrée au Conseil de Surveillance de Vinexpo : Philippe Castéja, Président de Borie-Manoux et du Conseil des Crus Classés 1855, et Philippe Guigal, de la Maison rhodanienne E. Guigal.

Par ailleurs le mandat de Chrsitophe Navarre comme Président de la Fédération des Exportateurs de Vins et Spiritueux s’achèvera le 12 avril 2017.

Avec Vinexpo.

15 Mar

Vinexpo : cap sur la grosse pomme en mars 2018

Vinexpo renoue avec une destination et un marché bien mûr : New-York. Un nouveau salon qui s’ajoute aux autres Bordeaux, Hong-Kong et Tokyo. La première édition aura lieu les 5 et 6 mars 2018. Vinexpo qui avait déjà testé New-York en 2002 et Chicago en 2004 va de nouveau travailler le marché américain, premier consommateur de vins au Monde.

Vinexpo-Destination-New-York-les-5-et-6-mars-2018_2014_news_img

Les Etats-Unis sont véritablement le marché le plus porteur avec celui de la Chine, à l’heure actuelle. Il s’agit du premier pays consommateur de vins au Monde. Dans ce pays où la distribution de vins et spiritueux est en constante évolution, Vinexpo offre aux exposants l’opportunité de rencontrer les différents acteurs du marché américain, avec un format de deux jours et un tarif accessible à partir de $5000. Une nouvelle dynamique pour répondre aux attentes tant des acheteurs que des producteurs, à destination du marché américain.

Etre un tremplin pour le succès de nos clients sur ce marché porteur était pour Vinexpo une évidence mais nous devions le faire uniquement en étant certains de pouvoir garantir efficacité et réussite. Aujourd’hui nous sommes prêts !» Guillaume Deglise directeur général de Vinexpo.

Désormais, Vinexpo est la seule marque internationale indépendante, dédiée à l’univers du vin et des spiritueux, à couvrir les trois principaux continents de consommation.  Vinexpo New York sera organisé, chaque année, en association avec la société américaine Diversified Communications, l’un des leaders de l’événementiel aux USA.

L’attractivité de la marque Vinexpo auprès des acheteurs américains déjà nombreux à Bordeaux va nous permettre d’assurer la présence des principaux importateurs, distributeurs et détaillants du marché. Notre objectif s’étend au-delà de la côte Est, puisque nous ciblons les Etats qui, ensemble, réalisent 80% des volumes de vins importés » Guillaume Deglise.

Les Etats-Unis importent aujourd’hui 1,1 milliard de bouteilles de vins par an, avec une perspective de croissance de 6.9% d’ici 2020, selon l’étude IWSR. Côté spiritueux, le marché est le moteur de la croissance mondial des spiritueux importés, près de 1,2 milliard de bouteilles par an avec une tendance très forte sur toutes les catégories de spiritueux haut de gamme.

Alors à vos tablettes, Vinexpo Bordeaux se déoulera les 5 et 6 mars au coeur de Manhattan au Javits Convention Center.

Avec Vinexpo.

06 Jan

Vinexpo Bordeaux et le Wine Spectator inventent “A Taste of Spain”: La plus grande vitrine de Bodegas espagnoles jamais présentée à Vinexpo

Ce sera l’Evénement du prochain Vinexpo : Bordeaux à l’heure des Bodegas Espagnoles. Associé au célèbre magazine américain The Wine Spectator, Vinexpo créé un tout nouveau rendez-vous gastronomique et vinicole au Palais de la Bourse le 19 juin prochain.

 Guillaume Deglise, le directeur général de Vinexpo © Jean-Pierre Sathl

Guillaume Deglise, le directeur général de Vinexpo © Jean-Pierre Sathl

Pour Guillaume Deglise, le Directeur général de Vinexpo: “A Taste of Spain se profile comme l’un des moments phares et passionnants de Vinexpo Bordeaux 2017.”

Nous sommes fiers de travailler avec Wine Spectator pour attirer à Vinexpo un tel panel de prestigieuses Bodegas espagnoles. Leur présence va, sans conteste, apporter une nouvelle dimension aux soirées organisées par Vinexpo et offrir de belles opportunités aux acheteurs internationaux du salon. La dégustation promet d’être exceptionnelle !” Guillaume Deglise DG de Vinexpo.

A Taste of Spain mettra en avant les grands vins d’Espagne, le Pays à l’honneur de Vinexpo Bordeaux en 2017.

Plus de 100 bodegas espagnoles ont été sélectionnées avec soin par Wine Spectator. Celles-ci seront en parfait accord avec les mets préparés par 10 des plus célèbres Chefs espagnols, dont Ferran Adrià et José Andrés.

Wine Spectator est ravi de s’associer à Vinexpo pour servir de vitrine aux vins d’Espagne, le pays à l’honneur de Vinexpo 2017,” Marvin R. Shanken, éditeur et rédacteur en chef du Wine Spectator.

Vinexpo 003« Nous pensons que A Taste of Spain marquera un tournant dans la filière viticole espagnole. Avec un rassemblement sans précédent de grands producteurs et de chefs clés, cet événement présentera la richesse et la diversité d’une des cultures vin et gastronomie les plus dynamiques en Europe.»

“En tant que dégustateur responsable des vins espagnols pour le Wine Spectator depuis plus de 20 ans, j’ai suivi l’évolution dynamique du pays, en qualité, en style et en diversité,” ajoute Thomas Matthews, rédacteur en chef du magazine spécialisé. Les producteurs participant à A Taste of Spain ont été sélectionnés par Wine Spectator pour présenter la qualité, la diversité et l’histoire de leur filière. À mon avis, aucune autre région viticole au monde n’a atteint un tel équilibre entre tradition et modernité, réévaluant la valeur des anciens terroirs, explorant des cépages indigènes et utilisant des techniques modernes pour élaborer des vins passionnants et distinctifs.

Avec Vinexpo.

Pour tout savoir sur le prochain Vinexpo: « Objectif Vinexpo 2017 : une 19e édition à Bordeaux du 18 au 21 juin »

16 Nov

Le business à l’heure de Vinexpo Tokyo

Vinexpo Nippon 2016 a ouvert ses portes hier à Tokyo. Déjà se dessine un succès, comparable à la précédente édition. Dès les premières heures du salon le business était au cœur de l’évènement, les acteurs clés du secteur vins et spiritueux japonais avaient répondu présents. Le programme exceptionnel de l’Academy Vinexpo, ainsi que la qualité et la diversité des exposants internationaux font de Vinexpo Tokyo un salon à ne pas manquer.

Didier Fréchinet, directeur commercial du château La Tour Blanche, 1er cru classé de Sauternes, à Vinexpo Tokyo © Laurent Moujon

Didier Fréchinet, directeur commercial du château La Tour Blanche, 1er cru classé de Sauternes, à Vinexpo Tokyo © Laurent Moujon

Les exposants étaient particulièrement satisfaits de la qualité des visiteurs et de l’excellente organisation de ce cru 2016. Cette reconnaissance prouve l’importance de la marque Vinexpo en Asie en général et au Japon en particulier. Vinexpo Tokyo, qui a été spécialement conçu pour répondre aux besoins du marché sophistiqué et mature qu’est le Japon, est un véritable accélérateur d’affaires pour ses visiteurs et ses exposants.

« Vinexpo Tokyo est la plateforme idéale pour des entreprises comme la nôtre. Ce salon est vraiment orienté business et les deux marques que nous lançons au Japon avec l’aide de notre importateur Shibata Ya, Fairhills et Grand Vin de Stellenbosch semblent plaire aux acheteurs du secteur CHR. Nous avons déjà prévu une vingtaine de rendez-vous avec des clients potentiels aujourd’hui », explique Leonard van den Berg – New Business Director de l’entreprise Origin Wine (Afrique du Sud).

Les visiteurs étaient ravis par la grande diversité des produits représentés à Vinexpo Tokyo et la possibilité de découvrir les dernières tendances au travers des nouveaux produits présentés.

« Participer à Vinexpo Tokyo est très important, on y découvre une multitude de vins intéressants, y compris des vins haut de gamme d’Argentine, de Roumanie et d’Émilie-Romagne», commentait Masatoshi Sakane, General Manager of JFC Hong Kong.

« J’ai visité les deux halls et je trouve que cet évènement est très bien organisé, le pavillon français est particulièrement réussi. Maintenant je m’apprête à visiter le stand des vins du Sud-Ouest », ajoute   Shoji Nishiguchi, Manager de la branche vins, Fuji Industries Inc. (Japon).

Pour les exposants, Vinexpo Tokyo représente une belle opportunité de lancer leurs nouveaux produits au Japon et de créer des contacts directs avec les acteurs clés du marché.

« Le Japon est devenu le premier marché export en Asie de Champagne Collet alors que nous ne sommes sur ce marché que depuis 18 mois ! Notre présence à Vinexpo Tokyo va nous permettre de développer notre notoriété auprès des prescripteurs et d’avoir un retour direct des professionnels sur nos produits », souligne David Rieu – Export Manager de Champagne Collet (France).

La foule des grands jours dès l'ouverture de Vinexpo Tokyo © Vinexpo

La foule des grands jours dès l’ouverture de Vinexpo Tokyo © Vinexpo

« Le Japon est un marché très spécifique. Il demande du temps et beaucoup de rencontres pour valoriser nos produits. Vinexpo Tokyo est une formidable opportunité pour cela. D’ailleurs nous étions déjà présents en 2014 et sommes satisfaits par cette première journée de salon », ajoute João Roquette Ãlvares Ribeiro – Export Manager chez Quinta Do Vallado (Portugal).

Tout au long de cette première journée, les visiteurs ont participé à de prestigieuses dégustations, comme celle des vins suisses présentée par Paolo Basso, Meilleur Sommelier du Monde 2013 ou encore la dégustation de l’Union des Grands Crus. Ce premier jour de salon s’est terminé autour d’un voyage en Champagne, lors d’une masterclass animée par Jon Arvid Rosengren, Meilleur Sommelier du Monde 2016.

« Les évènements de l’Academy Vinexpo et plus particulièrement la dégustation de l’Union des Grands Crus, ainsi que les masterclasses présentées par des experts de renom ont largement contribué au succès de l’évènement » souligne Akihiko Yamamoto, journaliste spécialisé (Japon).

Avec Vinexpo.

11 Nov

Vinexpo au pays du soleil levant : Vinexpo Nippon les 15 et 16 novembre

Vinexpo Nippon aura lieu les 15 et 16 novembre, au  Prince Park Tower à Tokyo. Un rendez-vous spécial, à la découverte des vins et spiritueux du monde, pour acheteurs Japonais et de l’Asie-Pacifique.  Avec des exposants originaires de 12 pays producteurs et de centaines de régions viticoles. Vinexpo Tokyo propose à ses visiteurs une palette inégalée de produits, les grands vins du monde entier et les toutes dernières nouveautés disponibles sur le marché japonais. 

imagesVinexpo Tokyo réunira les producteurs venus d’Italie, d’Espagne, de France, d’Argentine, du Chili, d’Allemagne, d’Autriche et bien d’autres pays à Tokyo. L’événement propose aux visiteurs la découverte des derniers millésimes et autres vins et spiritueux innovants. Vinexpo Tokyo est l’occasion d’être parmi les premiers à repérer les nouvelles tendances du marché.

Participant pour la première fois à Vinexpo Tokyo, les Wines of New York seront représentés par 5 domaines New-Yorkais, dont Brotherhood winery originaire de la région du Hudson River. Brotherhood est le plus ancien domaine vinicole des Etats-Unis. L’histoire du vin New-Yorkais remonte jusqu’en 1600 lorsque les premiers pionniers plantèrent des vignes à l’endroit qui est aujourd’hui Manhattan Island. Les visiteurs de Vinexpo Tokyo pourront déguster les vins de New York dans toute leur diversité : du Cabernet Franc au Chardonnay, du Riesling au Merlot du mousseux au vin de dessert.

© Vinexpo Tokyo

© Vinexpo Tokyo

Le groupe Portugais Sogrape qui produit du vin dans le monde entier, présentera les vins de quatre vignobles qui ne sont pas encore distribués au Japon : Vina Los Boldos de Calchapoal /Chili, Finca Flichman de Mendoza/Argentine, Bodegas Lan de Rioja/Espagne et Framingham de Marlborough/ Nouvelle Zélande.  Chacun de ces vignobles lancera plusieurs nouvelles marques et produits, laissant aux visiteurs l’embarras du choix.

Les Vins de Moldavie (Wines of Moldova) exposeront pour la première fois à Vinexpo Tokyo. Ils animeront également une masterclass afin de présenter les trois régions viticoles du pays, Valul lui Traian, Stefan Voda et Codru. Actuellement la Moldavie produit environ 110 millions de litres de vin sur une surface de 114 000 hectares de vignobles (la même superficie que le vignoble de Bordeaux). 90% des vins moldaves sont exportés dans plus de 50 pays. Les vins moldaves encore méconnus au Japon seront découvrir à Vinexpo Tokyo.  

Avec Vinexpo.

16 Août

Objectif Vinexpo 2017 : une 19e édition à Bordeaux du 18 au 21 juin

Vinexpo est déjà en mode préparatifs car la 19ème édition de Vinexpo Bordeaux approche. Ce rendez-vous mondial de la filière vin et spiritueux aura lieu désormais sur 4 jours, du dimanche 18 au mercredi 21 juin. 48 500 visiteurs professionnels de plus de 150 pays, y sont attendus pour des rencontres avec les 2350 exposants du salon.

Dans un contexte économique favorable avec des exportations de vins et spiritueux en hausse, Vinexpo renforce ses initiatives en faveur de la filière.

Les « One to Wine Meetings », dont l’efficacité a été saluée par les exposants de Vinexpo Bordeaux 2015 et Vinexpo Hong Kong 2016, seront renouvelés. Ce service organise, directement sur les stands, des rendez-vous d’affaires ciblés et suivis entre les exposants et les visiteurs pré-enregistrés. Cet outil permet d’aborder de nouveaux marchés et de gagner du temps, autant pour les producteurs que pour les acheteurs. Il sera ouvert à l’ensemble des exposants du salon.

La grande nouveauté est la mise en place d’un programme « Hosted Buyers » à grande échelle. Vinexpo invitera à Bordeaux 200 nouveaux acheteurs internationaux, représentatifs d’une distribution en pleine évolution. L’objectif est d’assurer la présence des acteurs-clés de l’e-commerce, du travel retail, de la grande distribution ou encore de l’hôtellerie. Ces acheteurs seront amenés à participer aux « One to Wine Meetings » et assurer 4 à 6 rendez-vous par jour, en fonction de leurs cibles.

Le salon © Vinexpo est accessible depuis Bordeaux centre par le tramway depuis 2015

Vinexpo élargit par ailleurs son offre commerciale avec des stands équipés de 6 à 24 m² qui permettent à tout producteur ou négociant de vins et spiritueux de venir exposer et développer ses ventes à l’international. Le salon espère ainsi mettre en avant l’innovation et les tendances du marché à travers de nouvelles marques de niche.  

3Autre tendance forte du marché, le Bio exposera au nouveau Stade Matmut-Atlantique sur un format dédié aux vins biologiques et natures. 200 producteurs internationaux sont attendus pour rencontrer les importateurs spécialisés, mais aussi les cavistes et les professionnels de la restauration.

Au-delà du business sur les stands, Vinexpo travaille sur un riche programme de conférences et dégustations. Ces événements, qui réunissent les grands experts et les talents émergents du secteur, se tiendront principalement au Palais des Congrès, suite à la destruction annoncée du Hall 2. 

Avec Vinexpo. Photos by © Vinexpo en 2015.