05 Juin

Gagnez un week-end pour deux à Bordeaux et venez visiter la Cité du Vin

Pour fêter le 1er anniversaire de la Cité du Vin, rien de tel que de faire rêver. Pour ceux qui ne connaissent pas Bordeaux, la capitale mondiale du vin, et sa Cité du Vin qui a ouvert ses portes il y a tout juste un an le 1er juin 2016, vous pouvez participer jusqu’au 11 juin à ce jeu concours pour passer 3 jours mémorables à Bordeaux.

citeduvin.png

Le 1er juin 2017, La Cité du Vin a eu 1 an ! Pour célébrer comme il se doit ce premier anniversaire, La Cité du Vin vous donne la possibilité de remporter un week-end pour 2 personnes à Bordeaux « tout compris » !

Grâce aux partenaires Air France, l’Intercontinental Bordeaux – Le Grand Hôtel, Le Chapon Fin, Le 7, l’Office de Tourisme & des Congrès de Bordeaux Métropole, la Cave Latitude20, vous allez passer trois jours mémorables à Bordeaux, sans avoir à vous soucier du vol, de l’hébergement, des dîners, des déjeuners et des activités sur place.

Pour participer au jeu, c’est simple :

> Vous devez être majeur et résider en France Métropolitaine ou en Corse.
>>> Remplissez le formulaire d’inscription sur leur site
>>> Vous avez jusqu’au dimanche 11 juin 2017 à minuit pour participer.
>>> Un tirage au sort aura lieu le mardi 13 juin, le gagnant sera contacté par email.

Je participe au jeu

Avec la Cité du Vin

30 Avr

1er Green Festival des Vignerons de Puisseguin Lussac Saint-Emilion, en ce grand week-end du 1er mai

A l’occasion de ce grand week-end du 1er mai, les Vignerons de Puisseguin Lussac Saint-Emilion organisent leur 1er Green Festival, en ce dimanche et encore demain lundi, à l’occasion des journées Portes-Ouvertes de l’appellation. Au programme : de nombreuses animations et expositions sur le thème du développement durable, sans oublier des visites et dégustations.

GREEN

Profitant des Portes-Ouvertes organisées par le Conseil des Vins de Saint-Emilion, et qui couvrent les appellations Saint-Emilion, Saint-Emilion Grand Cru, Puisseguin Saint-Emilion et Lussac Saint-Emilion, les Vignerons de Puisseguin Lussac Saint-Emilion organisent  leur premier Green Festival…

CAP SUR LE DEVELOPPEMENT DURABLE

Ce Festival Ecoresponsable a pour vocation de valoriser la démarche de responsabilité sociétale et l’engagement des Vignerons en faveur du développement durable. La qualification Agriculture Raisonnée des premiers adhérents date de 2004. Les VPLSE sont certifiés ISO 14001 depuis 2012.
Cet événement permet également de mettre en lumière les initiatives de nombreux acteurs locaux. En collaboration avec l’agence de conseil Idées Tchin’, les Vignerons accueillent ainsi plusieurs exposants qui proposent des animations et expositions sur le thème du développement durable, de l’éco-responsabilité et de l’artisanat local.

2 & 4 ROUES ECOLOS

Un salon des deux et quatre roues sera installé sur les trois journées des Portes-Ouvertes. Aux côtés des véhicules électriques de la Cave, les concessionnaires Tesla, Renault exposeront leurs voitures hybrides et électriques, et Veloland Libourne présentera ses vélos électriques.

LE GREEN VILLAGE, C’EST POUR PETITS ET GRANDS

Le temps d’un week-end, le centre de conditionnement se métamorphosera en Green Village et accueillera des expositions et ateliers.

  • La recyclerie « L’atelier des 2 mains » proposera des ateliers.
  • Barrique Meuble Bordeaux vous fera découvrir ses meubles issus de la transformation de barriques.
  • L’entreprise BASE présentera ses innovations en matière d’énergie photovoltaïque.
  • Les artistes Vanessa Balci, Sylvie Bedin et Maurice Barreau exposeront leurs oeuvres réalisées à partir de matériaux recyclés.
  • La start up « Nos mondes alternatifs » vous fera découvrir ses box militantes.
  • Enfin, l’association GRAINES présentera quand à elle au grand public une exposition sur les alternatives aux produits phytosanitaires dans nos jardins.

MISE EN AVANT DES PRODUITS LOCAUX ET ARTISANAUX

L’atelier des gourmandises, artisan chocolatier, et les Secrets de Claire, confitures et gelées artisanales, vous feront découvrir leurs délicieux produits locaux et faits maison.

ET BIEN SUR DES VISITES ET DEGUSTATIONS

Des visites du site et des dégustations animées par ces vignerons-coopérateurs seront également proposées aux visiteurs désireux de découvrir les secrets et différentes étapes d’élaboration des vins de la Cave. Des offres exceptionnelles sur de nombreux vins vendus en magasin seront également proposées.

Les Vignerons de Puisseguin Lussac Saint-Emilion en chiffres : 

  • 3 sites de vinification : Puisseguin, Montagne et Gardegan
  • 65 000 hl vinifiés par an en moyenne
  • 1000 barriques pour l’élevage
  • 250 000 hl de capacité de cuverie : 155 000 hl en inox et 95 000 hl en béton
  • 203 Adhérents Coopérateurs 310 familles liées à l’activité de la coopérative
  • 38 salariés + 11 dans les filiales 160 salariés chez les adhérents
  • 18 millions d’euros de chiffre d’affaires
  • 6 millions de bouteilles commercialisées par an, dont 1 million pour le négoce
  • 80% de la production conditionnée en bouteilles
  • 60% de la production destinée à la France

LES ROULEURS DE BARRIQUES FETENT LEURS 25 ANS

Pour le lundi 1er mai, les sports traditionnels seront à l’honneur à la Cave des Vignerons de Puisseguin Lussac Saint-Emilion ! Afin de clôturer ces trois journées de festivités :

  • Les Rouleurs de Barriques de Lussac Saint-Emilion proposeront de nombreuses animations et des démonstrations à l’occasion des 25 ans de leur association.
  • Petits et grands pourront se mettre dans la peau d’un véritable matelot en s’initiant à l’accrovoile, activité qui consiste grimper dans les mâts !
  • Des jeux seront également proposés par des délégations étrangères de sports traditionnels.
  • Enfin, des démonstrations de forces bretonnes rythmeront la journée.
    Informations pratiquesRestauration sur place : Spécialités argentines par Ici Argentine les 29 avril et 1er mai, Food Truck Abracadawrap le 30 avril

Horaires : de 10h à 19h dimanche, de 10h à 18h le lundi, sans interruption

 

29 Avr

En solidarité avec les vignerons victimes du gel, tous à Saint-Emilion ce week-end pour les Portes Ouvertes

Samedi 29, dimanche 30 avril et lundi 1er mai,84 châteaux des appellations Saint-Emilion, Saint-Emilion Grand Cru, Lussac Saint-Emilion et Puisseguin Saint-Emilion seront sur le pont pour vous faire découvrir leurs productions. Faites leur plaisir en faisant de ces portes ouvertes une grande fête, comme pour effacer les stigmates du gel qui a sévérement touché leurs vignes depuis une semaine…

banniere-jpo-2017_1

QUATRE THEMES PROPOSES AUX VISITEURS POUR LES VISITES DE PROPRIETES

  • Envies gourmandes,
  •  Découvertes du Patrimoine Architectural,
  • Animations culturelles et ludiques,
  • Propriétés et traditions familiales.

DEMANDEZ LE PROGRAMME DE L’EDITION 2017:

  • Des séances d’initiation à la dégustation à la Maison du Vin de Saint-Emilion :
    o A l’Ecole du Vin, pendant les 3 jours de l’événement, découvrez les bases de la dégustation avec un oenologue de 11h00 à 12h30 (25€/pers.) et/ou inscrivez-vous à des dégustations commentées de Saint-Emilion Grands Crus Classés à 15h30 et 17h00 (20€/pers.)
    o Au Salon Dégustation, nouvel espace cosy et décontracté où vous pourrez découvrir les vins de Saint-Emilion en toute simplicité au travers de 4 modules :
    10h30 Découverte : 20€/pers (40min)
    12h00 Grands Crus Classés : 20€/pers* (1h00)
    15h30 Les terroirs : 20€/pers (40min)
    17h00 Dégustation à l’aveugle : 20€/pers (40min)
    Inscriptions obligatoires (dans la limite des places disponibles) sur place ou par téléphone au 05 57 55 50 55.
  • Deux Dîners Vignerons, samedi 29 et dimanche 30 avril à 20h00 dans la salle des Dominicains située au coeur de la cité médiévale, en présence de la Jurade de Saint-Emilion. Un moment unique et festif pour rencontrer les viticulteurs autour d’un repas mis en valeur par plus de 80 vins offerts par les vignerons.
  • De nombreuses façons de découvrir les paysages exceptionnels et monuments historiques de la Juridiction de Saint-Emilion :
    o Le Trail de Saint-Emilion, samedi 29 avril pour une randonnée tranquille dans les vignobles dès 14h au Château de Laroque ou dimanche 30 avril à 9h00 au Château les Religieuses à Saint-Christophe des Bardes pour deux courses un peu plus intenses ! Inscription (dans la limite des places disponibles) avant le 25 avril 2017 sur www.trail-saint-emilion.fr
    o Les Rouleurs de Barriques de Lussac Saint-Emilion fêtent leurs 25 ans ! De nombreuses animations vous attendent le samedi 29 avril devant la Maison du Vin de Saint-Emilion, le dimanche 30 avril à Lussac et le lundi 1er mai à Puisseguin : randonnées oenotouristiques, jeux traditionnels, initiations des rouleurs de barriques, démonstrations d’un tonnelier et d’un forgeron d’art, etc.
    o L’Office de Tourisme de Saint-Emilion propose également de nombreuses visites pour petits et grands afin de découvrir les monuments et carrières souterraines du village ! www.saint-emilion-tourisme.com

ET BIEN SUR LE GRAND JEU SAINT-EMILION

Jusqu’au 1er mai 2017, inscrivez-vous au tirage au sort du grand jeu Saint-Emilion pour gagner 84 bouteilles (une bouteille de chaque château participant aux Saint-Emilion Portes Ouvertes).
Renseignements complémentaires sur www.vins-saint-emilion.com et à la Maison du Vin de Saint-Emilion Tél : 05.57.55.50.55

Avec Vins de Saint-Emilion, découvrez le teaser des Portes Ouvertes :

13 Avr

Daniel Mouty rempile pour un mandat de 2 ans à la tête de la Fédération des Vignerons Indépendants de Nouvelle-Aquitaine

La Fédération des Vignerons Indépendants de Nouvelle-Aquitaine s’est réunie le 11 avril en assemblée générale à Artigues-près- Bordeaux. Un nouveau conseil d’administration a été élu et a procédé à la réélection de Daniel MOUTY, le Président sortant. 

© photo de profil facebook - Daniel Mouty

© photo de profil facebook – Daniel Mouty

Il n’y a guère qu’en politique et que pour la présidentielle où le slogan « il faut sortir les sortants » peut avoir un écho. Chez les amis vignerons indépendants, le président lui est reconduit et puisque cela rime on l’appellera tout simplement Daniel Mouty.

Un nouveau mandat de 2 ans pour lui et son bureau très efficaces notamment pour l’organisation des fameux salons des vignerons indépendants, avec un accompagnement en matière d’oenotourisme, de production et bien sûr en conseils juridiques, fiscaux, droit du travail, commercial…

La Fédération des Vignerons Indépendants de Nouvelle-Aquitaine célébrera ses 30 ans le 23 juin 2017 à la Maison des Vignerons Indépendants d’Artigues-près-Bordeaux.

Le Bureau se compose comme suit :
Président : Daniel MOUTY, vigneron à Sainte Terre (33),
Vice-Présidents (les Présidents des Fédérations départementales) :
Cédric COUBRIS, vigneron à Moulis-Médoc (33), Président de la Fédération des Vignerons Indépendants de Gironde
Doriane BOUCHER, vigneronne à Thénac (24), Présidente de la Fédération des Vignerons Indépendants de Dordogne-Périgord
Vincent BIREAUD, vigneron à Pardaillan (47), Président de la Fédération des Vignerons Indépendants du Lot-et-Garonne
Pascal LABASSE, vigneron à Monein (64), Président de la Fédération des Vignerons Indépendants des Pyrénées-Atlantiques
Gérard SIMONNOT, vigneron à Chateauneuf (16), Président de la Fédération des Vignerons Indépendants des Charentes
Secrétaire Général : Jean-Luc DARTIGUENAVE, vigneron à Saint Yzans de Médoc (33) Trésorière : Florence MOURGUY, vigneronne à Ispour (64)
Pour en savoir plus sur les vignerons indépendants 

20 Fév

Viticulture: Cognac en guerre contre la « dérégulation »

Les viticulteurs de Cognac ont dénoncé la semaine dernière à Paris les « vautours » de la « dérégulation » accusés de détourner le système des autorisations de plantation dans leur vignoble, et de « déstabiliser » l’équilibre de leur prospère filière.

Photo tirée de la pétition lance sur change.org

Photo tirée de la pétition lance sur © change.org : « Dérégulation du vignoble de Cognac : la viticulture dit STOP »

« Nous sommes victimes de transferts de vignobles venant d’autres régions de France », permis grâce à un vide juridique dans les nouvelles réglementations européennes sur les plantations de vignoble, a dit Stephane Roy, le président de l’Union générale des viticulteurs (UGVC) pour l’AOC Cognac lors d’une conférence de presse à Paris.

L’UGCV a lancé une pétition sur change.org pour demander au gouvernement d’agir vite afin de renforcer d’urgence la régulation du secteur, le temps de négocier un nouvel accord avec Bruxelles.

Quelque 30 à 40 viticulteurs « opportunistes » sur les quelque 4.400 que compte la zone, ont en effet profité d’un vide juridique pour obtenir des droits à plantation portant sur 300 nouveaux hectares de vigne. Ils ont pour cela utilisé des transferts de droits à plantation, en achetant au préalable des vignobles dans d’autres régions françaises, en général moins riches que celle de Cognac, ou en crise, comme celle du Muscadet ou du Roussillon. Ils ont ensuite arraché ces vignes, pour générer des droits de plantation, qu’ils ont transférés dans le Cognac. Une pratique légale, mais qui porte aussi atteinte à l’image de Cognac, pouvant dès lors être accusé de « dépecer » les autres vignobles français.

« Nous connaissons les noms, mais ne les rendons pas publics » a dit M. Roy. « La colère est très forte sur le terrain, il s’agit d’une politique de déstabilisation de la filière » a ajouté M. Roy.

Au total, Cognac compte quelque 75.000 hectares de vigne et la profession veille jalousement à la limitation de l’extension de son vignoble. La filière est organisée historiquement autour d’une co-gestion très fine entre producteurs et négociants, de ses potentiels de production pour maintenir une rentabilité , optimale à ses acteurs.

« Nous nous mettons d’accord chaque année sur les surfaces plantées et le rendement en hectolitres de vin, qui définit le volume d’alcool pur obtenu », précise Alexandre Imbert, de l’UGCV.

Du coup, cette guerre fratricide au sein du cognac relève presque d’un enjeu de « sécurité publique », certains viticulteurs qui respectent les limitations de plantations souhaitant en découdre avec ceux qu’ils qualifient de « vautours », dit Christophe Forget, administrateur de la CNAOC, qui regroupe l’ensemble des syndicats viticoles
d’AOC français.

La presse locale a d’ailleurs rapporté des manifestations de Jeunes Agriculteurs pour dénoncer les « vautours » en mettant des panneaux « ici niche un vautour » devant leurs domiciles.

« Nous sommes solidaires des actions pour désigner les « vautours » au public afin d’alerter l’opinion et de la mobiliser » a déclaré M. Roy, qui semble néanmoins inquiet de la tournure que prennent les événements et de la tension. « Nous avons été interpellés par les Renseignements généraux et la gendarmerie », a ajouté M. Forget.

Après une année 2015 déjà favorable, les expéditions de Cognac ont continué leur ascension en 2016 avec une croissance de 6% en volume et de 6,8% en valeur, selon le Bureau national interprofessionnel du Cognac. Le chiffre d’affaires départ Cognac s’élevait l’an dernier à 2,76 milliards d’euros.

A elle seule, la filière, à cheval sur deux département (Charentes et Charentes Maritimes) représente plus de 20% des exportations de vins et spiritueux français. Selon M. Roy, la rentabilité d’une exploitation moyenne de cognac, juste après la distillation, est estimée entre 15 et 20%, variable selon les crus et l’âge de l’eau de vie.

AFP

12 Fév

Saint-Estèphe : Château Lafitte Carcasset passe sous le contrôle d’Eden Villages

La société Eden Villages a annoncé avoir pris le contrôle majoritaire du Château Lafitte Carcasset,  à Saint-Estèphe. Un domaine de 30 hectares, situé en plein cœur du plateau graveleux de l’appellation Saint-Estephe.

© Le château

© Le château Lafitte Carcasset

C’est une propriété historique qui produit du vin depuis 1781, dans le Médoc. Elle était jusqu’ici détenue par la famille de Padirac depuis 1958.

Dorénavant, c’est Eden villages qui va présider à la destinée de cette propriété. Eden Villages est une société appartenant à Pierre ROUSSEAU président du groupe RAPIDO spécialisé dans la fabrication de véhicules de loisirs et même leader sur ces secteur: camping-cars, mobil-homes et fourgons aménagés dont la célèbre marque allemande Westfalia.

Il s’agit là de la première acquisition dans le domaine du vin de Pierre Rousseau, qui a de grandes ambitions pour le ChâteauLaffitte Carcasset : « Nous avons pour projet d’investir pour redonner ses lettres de noblesses à ce domaine. Grace aux efforts de la famille de Padirac nous achetons un domaine bien restructuré qui produit de très bons vins. Nous allons accélérer cette restructuration et continuer à faire progresser la qualité des vins. Notre entreprise familiale, basée sur le tourisme, l’œnotourisme sera sans aucun doute un axe de développement important.

Côté Châteaux souhaite une belle réussite à ce nouveau propriétaire dans ses projets.

29 Jan

Le vin, nouveau héro des BD, mangas et autres histoires dessinées à Angoulême

Du manga phénomène « Les gouttes de Dieu » à la saga familiale « Châteaux Bordeaux », le vin est devenu un héros à part entière de la bande dessinée, un moyen d’attirer un nouveau type de lectorat vers la BD.

Le tome 3 de la trilogie Cognac signé © Corbeyran,

Le tome 3 de la trilogie Cognac signé © Corbeyran, Chapuzet et Brahy

Sous la tente du Monde des bulles, c’est la cohue au 44e Festival international de la Bande dessinée à Angoulême: BD sous le bras, des amateurs attendent patiemment qu’Eric Corbeyran, Jean-Charles Chapuzet et Luc Brahy dédicacent le dernier tome de leur trilogie « Cognac », sorti durant le Festival.

Avec 310.000 exemplaires vendus depuis 2011, les sept premiers tomes de cette série dépassent largement ses autres BD du même genre sur l’Espagne, l’Italie ou le dernier en date sur la Bourgogne. Fort de ce succès, il prévoit de sortir cette année une autre fiction sur l’Argentine et une histoire du vin en 30 volumes à partir de 2018.

« Ca marche très bien », estime son principal éditeur sur ce thème, Jacques Glénat, mais pas autant que « Les gouttes de Dieu ». Figurer dans ce manga de 44 tomes, c’était « mieux que d’avoir une belle note chez Parker » (ndlr: Robert Parker, célèbre dégustateur américain de vin), assure-t-il. Rien qu’en France, quatre millions d’exemplaires ont été vendus depuis 2008.

Un des vignerons dessinés, Régis Langlade, ne s’étonne pas de ce mariage réussi entre vin et BD: « Le vin, c’est sensoriel. On le regarde, on le voit, on le sent, on le goûte. Il procure un bien-être. La BD, c’est pareil. Il y a de la couleur, du visuel, c’est tactile. Comme une bande dessinée, un vin raconte une histoire », souligne cet oenologue, qui figure aussi dans la célèbre BD « Le photographe ».

Rançon du succès, il a même vu débarquer sur son exploitation viticole des « gens qui avaient fait 300 km, le livre sous le bras ». Car les BD sur le vin attirent surtout des professionnels et des amateurs de bonnes bouteilles. « Le public de Cognac et de Châteaux Bordeaux, c’est d’abord des gens intéressés par le sujet. Ce ne sont pas des lecteurs traditionnels de séries de bandes dessinées », note Eric Corbeyran.

L’auteur bordelais prépare une série dérivée de « Châteaux Bordeaux » sur la gastronomie. Touchant un plus large lectorat, les BD sur ce thème se multiplient en y associant souvent le vin comme dans le manga « Mariage », « La passion de Dodin-Bouffant » ou encore à paraître la série « Crimes gourmands ».

AFP.

14 Jan

10e édition de Blaye au Comptoir, les jeudi 2 et vendredi 3 février à Bordeaux

C’est une opération bien rodée. Chaque année, 50 viticulteurs de l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux descendent vers la capitale de la Nouvelle-Aquitaine pour faire déguster leur production et échanger avec les consommateurs dans les bistrots, bars et restaurants de Bordeaux.

Nicolas Lascombes de la Brasserie Bordelaise avec Marion Reculet du château le Camplat © JPS

Nicolas Lascombes de la Brasserie Bordelaise avec Marion Reculet du château le Camplat en février 2015 © JPS

Après sa 9ème édition réussie, l’évènement Blaye au Comptoir est de retour à Bordeaux, les jeudi 2 & vendredi 3 février, pour une 10ème édition.

Durant 2 jours, les bordelais sont invités à venir à la rencontre des vignerons de Blaye Côtes de Bordeaux et déguster leurs vins. Blaye Au Comptoir prend ses quartiers dans 50 bars à vins, restaurants et cavistes avec 50 vignerons de l’appellation présents pour échanger avec les consommateurs et leur faire découvrir leurs vins, le tout dans une ambiance conviviale.

Amateurs et initiés, tous seront ravis de cette expérience unique en compagnie des vignerons qui se feront un plaisir d’offrir le 1er verre de dégustation. Une belle occasion de mettre en avant l’excellent rapport qualité/prix/plaisir de l’appellation.

Dans chaque établissement, un vigneron associé au patron: ici Guillaume Hubert du château Peybonhomme Les Tours et Stéphane Thierry caviste des Millésimes © JPS

Dans chaque établissement, un vigneron associé au patron: ici Guillaume Hubert du château Peybonhomme Les Tours et Stéphane Thierry caviste des Millésimes, en février 2015  © JPS

Depuis sa création, cette opération a pour objectif d’initier le grand public à la dégustation des vins de Blaye Côtes de Bordeaux, des vins fruités et accessibles. Des moments riches en découvertes avec des vignerons authentiques qui ont à cœur de partager leur passion.

Avec Blaye Côtes de Bordeaux.

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl et Cristèle Arfel de février 2015 : 

(L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération)

13 Nov

J-5 avant Bordeaux So Good : attention les papilles !

Vendredi 18 novembre, ce sera le coup d’envoi du 3Bordeaux S.O Good, le  festival de la  gastronomie et de l’art de vivre … Plusieurs centaines de chefs, de producteurs, d’artisans, de restaurateurs et de commerçants vont vous faire vivre cet événement sur 3 jours. Vouz allez découvrir leurs talents à l’occasion de ce grand rendez-vous gastronomique de Bordeaux et de la Nouvelle-Aquitaine. 

Un producteur à Bordeau

Retrouvez les producteurs à © Bordeaux So Good au Hangar 14

LA NUIT DES BANQUETS : ATTENTION DERNIERES PLACES !

Quelques heures après l’ouverture de la billetterie de Bordeaux S.O Good 2016, le 26 octobre dernier, la quasi-totalité des Banquets insolites ainsi que le Repas du dimanche affichaient déjà complet !

Pour cette nuit des banquets, soyez rassurés, quelques places restent encore disponibles pour les banquets inédits dans les restaurants de renom de l’agglomération bordelaise, où des  chefs invités d’honneur prennent les commandes le temps d’une soirée réservée et inoubliable !
–        Le banquet « Mariages insolites », Le Chapon Fin
–        «Le Banquet des Afamés», L’Oiseau Bleu
–        «Le Banquet Corse», Canopée Café
–        «Le Banquet de Maîtres», Le Café Français
–        «Gastronomiquement vôtre !», Le Clos d’Augusta
Plus de renseignements et réservations en direct sur www.bordeauxsogood.fr dans la rubrique «Nuit des banquets»
La soirée «Wine, Food & Rock session» à la RockSchool Barbey permettra de découvrir les créations gastronomiques de grands chefs étoilés, les huitres de Joël Dupuch et des vins de qualité dans une ambiance rock’n roll (25€ comprenant 1 place pour le concert de Kevin Morby + 5 jetons de dégustations vin ou food).

LE GRAND BAZAR BORDEAUX S.O GOOD DES ARTS DE LA TABLE REJOINT LA GRANDE HALLE DU H14
Le grand Bazar des arts de la table initialement prévu au Palais de la Bourse se tiendra au 1er étage du H14 les samedi 19 (12h-19h) et dimanche 20 novembre (9h-18h). Les nombreux exposants (plus de 35 à ce jour) disposeront ainsi d’espaces de vente et d’animation encore plus vastes  pour leurs activités. Cet espace dédié aux brocanteurs, designers culinaires, artisans et créateurs  des arts de la table proposera également des ateliers participatifs destinés aux petits et aux grands.
La Criée aux poissons, l’un des temps forts des deux éditions précédentes, se déroulera le samedi.

BIENVENUE DANS LES BALADES GOURMANDES DES COMMERÇANTS
Plus de 50 boutiques gourmandes et art de la table vous ouvrent leurs portes avec  des balades à la carte ! Des maisons emblématiques du centre-ville,  tel Saunion Chocolat,  la vinothèque, Geneviève Lethu ou encore des animations insolites, telles que le « Pain ou l’antigaspillage » par JP Xiradakis et Manu le boulanger chez Pain& Bricoles.
De nombreuses balades gourmandes prévues également dans des boutiques partenaires du Quai des Marques et du centre de  Pessac. Rendez-vous sur le site internet.

LE PASS BORDEAUX S.O GOOD : DEGUSTEZ EN PRIVILEGIES !
La Grande Halle gourmande, au rez-de-chaussée du Hangar 14, gratuite et ouverte à tous, vous propose un marché d’excellence des produits de la Nouvelle-Aquitaine, mais aussi des dégustations, des démonstrations, des ateliers culinaires et des cours de cuisine. Possibilité d’acquérir librement. Véritable passeport gourmand, le «PASS» Bordeaux S.O Good permet à tous les festivaliers de bénéficier de dégustations exclusives et d’offres privilèges. Il donne également  accès à un pack prêt à l’emploi pour la Halle gourmande (cabas, verre à vin, gobelet, tablier et toque…  aux couleurs de Bordeaux S.O Good) !

PASS adultes et PASS enfants sont proposés en prévente jusqu’au 17 novembre sur le site internet.
Pass Adulte : 13€ / Pass Enfant 5€

Programme et infos sur le site internet : http://www.bordeauxsogood.fr/
Facebook : @bordeauxsogood –  Twitter : @BordeauxSOGood – Instagram : bordeauxs.ogood.

Avec Bordeaux So Good

08 Nov

Le 4e Salon des Outsiders du guide Quarin 2016 se tiendra les 18 et 19 novembre à Paris

Le Salon des Outsiders du guide Quarin 2016, 4ème du nom, se tiendra dans une semaine. C’est « l’unique salon des vins qui met à l’honneur le goût avant l’étiquette ». Un rendez-vous pour amateurs et professionnels.

Visuel SDO 2015 Fabrice Léger Sandirne Garbay et Jean-Marc Quarin
Pour sa quatrième édition parisienne, le salon des Outsiders du guide Quarin se déroulera les 18 et 19 novembre 2016, dans le cadre prestigieux du Shangri-La Hôtel Paris. Jean-Marc Quarin et Fabrice Léger invitent le public amateur et professionnel, à venir déguster une sélection de crus de Bordeaux qui réenchantent le goût. Pour Jean-Marc Quarin : « un Outsider est un vin dont le goût est supérieur à ce que l’étiquette laisse paraître ».

Les deux journées seront ponctuées d’ateliers dégustation, animés par Jean-Marc Quarin, dédiés à la reconnaissance de la qualité dans le goût du vin, dont le très innovant : « la bouche avant le nez ». Un Atelier exceptionnel, « Conversation entre le thé et le vin » sera consacré à la dégustation de millésimes du château Cheval Blanc, Premier Grand Cru Classé A de Saint-Emilion, et de Grands Crus de thé. Nous découvrirons le plaisir induit par la dégustation côte à côte de ces deux symboles de l’art de vivre, unis par d’exceptionnelles qualités de saveurs, l’un servi pourtant frais et l’autre chaud.

  • La découverte du meilleur des Bordeaux du moment
    Voici une occasion unique de venir découvrir, avant même l’enthousiasme du « marché » pour tel millésime ou tel cru, les Bordeaux qui réenchantent les palais. Tous sélectionnés par Jean-Marc Quarin (www.quarin.com), critique indépendant, ils ressortent haut la main dans ses nombreuses dégustations. Pour Fabrice Léger, épicurien et co-fondateur, « nous construisons ces rencontres pour permettre au public de vivre, d’expérimenter l’actualité du goût des vins de Bordeaux ».
  • Une compréhension aisée du vignoble
    Ces rencontres guident les visiteurs à travers un parcours de dégustation méticuleusement réfléchi. Chacun en ressort avec une compréhension aisée du vignoble bordelais et des efforts qualitatifs des crus sélectionnés. Par exemple, pour faciliter la découverte des vins rouges, les crus de la rive droite de la Garonne et de la Gironde sont distingués de ceux de la rive gauche. En effet, à Bordeaux il n’existe pas trente familles de goût différentes, comme les trente AOC de vins rouges existantes pourraient le laisser penser, mais deux types de goût selon que le cru est situé rive gauche ou rive droite.
  • L’Affirmation de son propre goût
    Etes-vous plutôt Rive droite ou Rive gauche ? Le parcours de découverte met en valeur les particularités de chaque vin sans que le nombre les écrase. La sélection est si qualitative qu’elle vous permet d’affirmer vos préférences entre les deux rives… en toute quiétude.

A vos tablettes : Les 18 et 19 novembre 2016 au Shangri-La Hotel Paris, 10 Avenue d’Iéna,  Paris (16e)
Vendredi 18 novembre : 15h00-21h00  NOCTURNE !
Samedi 19 novembre: 11h00-19h00
Dîner inaugural Pavillon Ledoyen, 8 Avenue Dutuit, 75008 Paris Jeudi 17 novembre : à partir de 20 heures
Les inscriptions se font sur le site internet www.lesalondesoutsiders.com
Pass Grande dégustation 1 journée : 20 €
Pass Grande dégustation 2 jours : 30 €