24 Juil

Le regard de Dominique Renard sur le 6e Saint-Emilion Jazz Festival : « 15000 personnes, une programmation équilibrée et des gens heureux »

Au lendemain du 6e Saint-Emilion Jazz Festival, Côté Châteaux a sollicité le Président du Festival, Dominique Renard pour son analyse et son retour sur ce formidable rendez-vous entre musique et vin dans la Cité Millénaire. Il est l’invité de Parole d’Expert.

Toni Green & Malted Milk, soulblues dans les Douves du Palais Cardinal à 20h hier © JS

Jean-Pierre Stahl : « Bonjour Dominique, le 6e Saint-Emilion Jazz Festival vient de s’achever, quelle impression vous laisse-t-il ?

Dominique Renard : « C’était vraiment une belle édition. Je fonctionne beaucoup à l’affect et cette édition était dédiée à mon copain producteur, Tomi LiPuma décédé le 13 mars 2017 à New-York, on lui a rendu hommage en vidéo et cela m’a un peu perturbé. »

Les vignerons de Saint-Emilion sur le pont au bar à vin l'Ephémère au Parc Guadet © JS

Les vignerons de Saint-Emilion sur le pont au bar à vin l’Ephémère au Parc Guadet © JS

« L’édition était formidable, le parc Guadet n’a pas désempli… Grâce à Dieu, on est passé à travers les gouttes, hormis un petit peu hier soir. On a eu 4000 personnes par soir au Parc, plus 1000 dans les Douves.

 

Franck Binard du Conseil des Vins de Saint-Emilion avec le Président du Saint-Emilion Jazz Festival, dominique Renard © JPS

Franck Binard du Conseil des Vins de Saint-Emilion avec le Président du Saint-Emilion Jazz Festival, Dominique Renard © JPS

On estime l’affluence à 15000 personnes. La programmation était équilibrée et pouvait plaire à tout le monde. Tout allait bien et les gens avaient l’air heureux »

20347817_1604330912933486_1265343654_oJPS : « Qu’en est-il de la prochaine édition ? »

Dominique Renard : « On va réfléchir à la suite, l’histoire n’est pas écrite. On va faire un bilan, un débrief, on va en parler avec Franck Binard car le Conseil des Vins de Saint-Emilion est notre grand partenaire, mais aussi avec la Mairie de Saint-Emilion.

20317217_1604331142933463_32954978_o

« Cela prend une ampleur, cela devient de plus en plus grand, cela commence à atteindre une taille où il nous faut trouver des supports supplémentaires ».

Petite dégustation de Lillet avec du Swcheppes © BC

Petite dégustation de Lillet avec du Swcheppes © JS

JPS : « Une 7e avec Dominique Renard ?

Dominique Renard : « En ce qui me concerne, personne n’est irremplaçable. Cet événement peut vivre sans moi. je suis disposé à passer la main, cela peut aussi se refaire avec moi, mais il faut en parler entre nous. »

Les Douves illuminées de manière magique © JS

Les Douves illuminées de manière magique © JS

JPS : « On a eu l’impression que le festival était encore plus important. »

Dominique Renard : « Oui, on a étendu la programmation. Au Parc, on a avancé les concerts, où ça jouait de 12h à 20h, puis à 23h. On se souhaitait pas polluer par le son les concerts dans l’un ou l’autre site. Et de 20h à 23 h, les concerts avaient lieu dans les Douves. Sans oublier, deux autres petits concerts et la dégustation musicale.

C’est le seul festival à avoir Steinway comme partenaire officiel. C’est le 1er cru du piano, avec les grands crus de Saint-Emilion ! »

Richard Bona & Mandekan Cubano à 21h30 un cocktail jazz afro-cubain pour clôturer la scène des Douves © JPS

Richard Bona & Mandekan Cubano à 21h30 un cocktail jazz afro-cubain pour clôturer la scène des Douves © JS

« On est vraiment satisfait de la programmation. Samedi soir, il y avait une ambiance de folie au Parc Guadet, je suis vraiment fier. »

20370475_1380941691953583_407300643_n« On essaie de mettre aussi en valeur des artistes locaux de la Nouvelle-Aquitaine. C’est notre rôle aussi de dénicher des gens et de les mettre en valeur. A Bordeaux, on a vraiment des gens de très grand talent. »

Jean-Pierre Stahl : « Bon, Dominique, en dernier lieu, est-ce qu’on va avoir une 7e édition? »

Dominique Renard : « Je l’espère, dans tous les cas, pour Saint-Emilion. »

Et en bonus le commentaire de Franck Binard, du Conseil des Vins de Saint-Emilion : « Merci Jean-Pierre Stahl
Nous allons tout faire pour qu’on puisse mettre en place une une septième édition ! Ce festival est devenu un événement majeur et incontournable !
Il fait briller nos appellations, nos vins, nos viticulteurs et notre patrimoine de manière exceptionnelle. Il résonne maintenant dans le monde entier ! Un immense merci sincère aux vignerons de Saint-Emilion, à Bernard Lauret, aux équipes de la mairie de Saint-Emilion et bien sûr à Dominique Renard« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *