10 Mai

Philibert Perrin, nouveau président de l’Appellation Pessac-Léognan

A l’occasion des 30 ans de l’appellation, les vins de Pessac-Léognan viennent de se choisir un nouveau président : il s’agit de Philibert Perrin le co-propriétaire du château Carbonnieux à Léognan. Cette nouvelle présidence ne manquera pas d’être saluée, tout comme l’anniversaire, puisqu’il va organiser l’un des dîners inauguraux de Vinexpo, le 17 juin au château Carbonnieux.

philibertperrin

Philibert Perrin devient donc le nouveau président du Syndicat Viticole de Pessac-Léognan, à 47 ans. Il a été élu le 4 mai et succède à Laurent Cogombles (château Bouscaut), après 12 ans de bons et loyaux services. Il sera épaulé dans sa tâche par 3 vice-présidents Jean-Philippe Delmas (Haut-Brion), Paulin Calvet (Pique Caillou) et Laurent Cisnéros, « des vice-présidents actifs qui connaissent bien le fonctionnement du syndicat« , commente Philibert Perrin pour Côté Châteaux.

C’est une continuité sans révolution, c’est un gros syndicat avec plus de 1700 hectares de vignes, des crus classés des intermédiaires et 1er cru, il y a une grande diversité dans cette appellation » Philibert Perrin nouveau président.

Très connu de la place de Bordeaux, Philibert Perrin est issu d’une famille de viticulteurs, installée depuis 1956 au Château Carbonnieux. Il est à la tête de ce domaine avec son frère aîné Eric et sa soeur Christine, qu’il co-dirige depuis 1993. Il est aussi propriétaire du Château Lafont-Menaut en Pessac-Léognan et a été Secrétaire Général du Syndicat Viticole de Pessac-Léognan depuis juin 2009. « Je pense que si j’ai été choisi, c’est parce que je suis à la fois à la tête d’un cru classé et d’un plus petit Lafont-Menaut, c’est un atout. Il faut que les petits se sentent intégrés et que les grands ne fassent pas bande à part. Il faut fédérer. »

Il veut inscrire son action dans le rayonnement de l’Appellation Pessac-Léognan en France, en Europe et à l’International, et notamment retravailler les marchés belges et britanniques. « On va aussi travailler sur l’environnement », ce sera sans nul doute l’un des gros chantier des prochaines années avec des châteaux proches des habitations.

Et puis il y a au ce terrible épisode de gel qui n’a pas épargné cette appellation, même si certains châteaux sont en ville, certaines propriétés ont été touchées à 70-80%, « les plus touchées ont été France, Fieuzal, Léognan, Chevalier un peu et nous aussi mais seulement à 20% à Carbonnieux et Eric (Perrin) à 70% au Haut Vigneau. » Au total, un tiers de l’appellation a été impactée.

L’Appellation Pessac-Léognan, répartie sur 10 communes et 1750 hectares, est née en septembre 1987, elle a été créée notamment par André Lurton. Cette appellation se veut le « berceau des Grands Vins de Bordeaux », car les premiers signes de production remontent à 2000 ans. Elle compte 72 Châteaux ou domaines à ce jour, 14 d’entre eux sont des Crus Classés de Graves. Le plus connu est sans nul doute Haut-Brion, 1er cru classé, mais on peut aussi citer Pape-Clément, la Mission Haut-Brion, Smith-Haut-Lafitte, etc…très connus sur la planète vin.

Relire sur le blog Côté Châteaux :

Château Carbonnieux, un savoir-faire porté par les frères Perrin

Chez les Perrin, près de deux siècles de traditions de vignerons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *