21 Avr

C’est parti pour le 41e Challenge International du Vin, les 21 et 22 avril à Bordeaux

C’est le plus grand et le plus ancien Concours International de Vin organisé en France depuis 1976. 800 dégustateurs sur 2 jours au Palais des Congrès à Bordeaux; cette année, il a pour parrain et président d’honneur Philippe Faure-Brac, meilleur sommelier du monde en 1992.

Challenge_International_du_Vin_2017

LE CHALLENGE EN RESUME

C’est au Palais des Congrès de Bordeaux que vont se presser 800 dégustateurs – des professionnels et et de grands amateurs, œnologues, producteurs, distributeurs, courtiers.

Durant 2 jours, ils vont déguster, apprécier ou non, et juger des milliers de vins.

En effet, ce sont près de 5000 vins qui seront dégustés en provenance de près de 40 pays. Certains pays étonnants comme la Jordanie, l’Équateur, l’Arménie, certaines régions aussi auxquelles on se s’attend pas comme le Territoire de la Polynésie Française, mais aussi la Géorgie, peut-être le plus vieux pays producteurs au monde, pour lequel une exposition sera consacrée cet été à la Cité du Vin.

Les récompenses décernées n’en auront que plus de saveur. Elles permettront aux heureux élus de conquérir des marchés et de conforter la qualité de leurs produits grâce à ces précieux sésames.

LE CHALLENGE EN CHIFFRES 

  • Plus de 4 200 vins et eaux-de-vie en moyenne chaque année : –: 60 % de vins rouges, 25 % de vins blancs secs, 6 % de vins effervescents, 5 % de vins rosés, 3 % de vins doux, et 1 % d’eaux-de-vie –
  • Prix moyen d’un vin participant : 8,50 € HT (départ chai)
  • Volume commercialisable en compétition : 400 000 000 bouteilles
  • Plus de 20 nationalités présentes parmi les jurés-dégustateurs
  • Depuis sa création : – Nombre de vins en lice : 143 569
  • Nombre de vins médaillés : 40 122

A L’HONNEUR DURANT CES 2 JOURS

  • Un invité d’honneur : Bernard Montiel. Grand défenseur et amateur de vins, Bernard Montiel, homme de télé et acteur, est depuis 2011 officiellement Ambassadeur des vins rosés de Bordeaux. Il est également chargé par Alain Juppé de réunir, chaque année, les différents Ambassadeurs des vins de Bordeaux, qu’ils soient issus du monde artistique, sportif ou littéraire. Son enfance au Maroc n’est pas étrangère à sa venue.
  • Un pays invité d’honneur : le Maroc : c’est le 2ème exportateur africain de vin, après l’Afrique du Sud. Le Maroc a replacé sa culture viticole au centre d’une incroyable renaissance. Pas si facile, dans un pays où le culte interdit la consommation d’alcool qui est également fortement taxé… Le Maroc vise pourtant une accélération de ses exportations à destination de l’Europe et des autres marchés américain, chinois ou russe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *