19 Mar

Soirée décontractée pour le lancement et la dégustation du château Petit Val

C’était un presauque un grand bal, une valse du monde du vin, ce jeudi soir, pour la dégustation organisée par le château Petit Val, chez Jane de Boy en plein coeur de Bordeaux. De nombreux oenologues, des négociants, courtiers et représentants de la presse spécialisée ont pu découvrir et déguster le château Petit Val et Muse, dans les millésimes 2014, 2015 et 2016. Un château acquis par Jean-Louis Alloin, ancien dirigeant de l’entreprise de transport.

Olivia Alloin, Stéphane Derenoncourt, David Liorit et Jean-Louis Alloin lors de la soirée de dégustation du château Petit Val © JPS

Olivia Alloin, Stéphane Derenoncourt, David Liorit et Jean-Louis Alloin lors de la soirée de dégustation du château Petit Val © JPS

C’était l’événement de ce jeudi à Bordeaux, un lancement osé car en concurrence frontale avec la soirée d’inauguration de l’expo Bistrot à la Cité du Vin. Olivia et Jean-Louis Alloin avaient décidé de dévoiler leur château Petit Val au monde du vin, une opération longuement mûrie puisque l’achat de la propriété remonte à 2014.

J’ai été séduit par cette propriété d’un seul tenant, avec un sol propre à faire du bon vin, un chai bien entretenu et pas de travaux pour démarrer » Jean-Louis Alloin, propriétaire du château Petit Val.

Mars 2017 134Jean-Louis Alloin, c’est cet ancien chef d’entreprise à la tête d’une grosse boîte de transport éponyme : « on est passé de 3200 personnes à 5 personnes » plaisante-t-il. Il a en effet revendu son entreprise qu’il a dirigé pendant 40 ans pour assouvir son rêve avec son épouse de s’offrir un château de 12 hectares en Saint-Emilion Grand Cru.

Pour concrétiser leur rêve,  les Alloin ont su trouver en David Liorit (consultant et vigneron) un magicien qui allait tirer vers le haut cette propriété : « cette propriété est plantée à 70% de merlot, 25% de cabernet franc et 5% de petit verdot que nous allons bientôt remplacer par 5% de malbec. Ce sont 12 hectares sur de sols sablo-argileux et argilo-calcaires parfaitement équilibrés. nous faisons aussi du riesling sur 30 ares. »

Mars 2017 157Près de 130 invités sont présents dans cet appartement-boutique atypique Jane de Boy, pour cette soirée de découverte des vins de la propriété : de nombreux professionnels du monde du vin (courtiers, négociants, sommeliers, cavistes…) mais aussi des journalistes, blogeurs, ainsi que quelques grands sportifs -des joeurs de UBB ou encore des tennismen comme Michaël Liodra, grand amateur de vin .

C’est donc l’occasion de déguster le rosé Rose du Val, un rosé pale comme ces rosés de Provence, mais aussi le Château Petit Val et  Muse du Val (la cuvée prestige) dans les millésimes 2014, 2015 et 2016. Que du bon ou du très bon, avec de beaux arômes de fruits, pour un château qui risque de faire parler de lui dans les années à venir.

Des dégustations avec Olivier Caste d’OptiWine, qui était venu avec son concept de carafes de poches : des bouchons spéciaux qui permettent d’aérer le vin en quelques gestes et remplacent incroyablement les traditionnelles carafes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *