11 Juil

Recours tous azimuts contre la LGV

Au détour de l’AG du CIVB, Côté Châteaux apprenait que la Fédération des Grands Vins de Bordeaux, ainsi que les ODG de Sauternes et Barsac et des Graves allaient intenter des actions contre la LGV, avec des recours devant le Conseil d’Etat.

Xavier Planty, le président de l'ODG Sauternes et Barsac © JPS

Xavier Planty, le président de l’ODG Sauternes et Barsac © JPS

« On a voté ce matin le recours », confiait ainsi Xavier Planty, le Président de l’ODG  Barsac et Sauternes à Côté Châteaux. « Un recours acté devant le Conseil d’Etat », par la Fédérartion des Grands Vins de Bordeaux et les ODG de Barsac-Sauternes et des Graves, contre le décret validant la déclaration d’utilité publique des lignes à grande vitesse entre Bordeaux et Toulouse et Bordeaux et Dax. Il y a aussi quelques viticulteurs qui vont attaquer en leur nom propre.

« C’est la suite logique, ce n’est pas un scoop particulier », comme aime à le dire Xavier Planty l’un des grands opposants à la LGV :

Le Conseil d’Etat devra dire si le très long travail  et l’observation des viticulteurs sont aussi respectables que l’étude scientifique faite par la SNCF, » Xavier Planty président ODG Sauternes-Barsac

De son côté, le nouveau président de la Fédération des Grands Vins de Bordeaux tient à préciser à Côté Châteaux que :

La Fédération des Grands Vins de Bordeaux a le devoir et la volonté de soutenir les ODG de Sauternes-Barsac et des Graves concernées par ce dossier. Il y va de la défense des terroirs, » Hervé Grandeau président

Ces actions ne sont pas les premières car la Société pour l’Etude, la Protection et l’Aménagement de la Nature dans le Sud-Ouest (Sepanso) avait annoncé en juin dans un communiqué qu’elle se préparait à « affronter juridiquement ce décret avec aussi un recours devant le Conseil d’État

 

Daniel Delestre, le président de la SEPANSO, a tenu a réagir auprès de Côté Châteaux : « c’est une bonne nouvelle pour nous, on se sent moins seul !

« Nous sommes ravis et le pressentions, on comprend tout-à-fait leur hostilité notamment du côté de La Brède et du Sauternais. On soutient leur recours, les gens s’approprient leur territoire. Ils ne vont pas à l’abattoir sans rien faire pour des chemins de fer dont on sait qu’ils vont tout droit à la faillite, quel gachis… On s’en félicite d’autant que le Sauternais est un micro-système extraordinaire ! »

Affaire à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *